Collectif – The New Single Malt Whiskey

Cider Mill Press – 2016

Patrick 89%
Devant un sujet si ambitieux, la stratégie de travailler avec une dizaine d’auteurs fut la bonne. En effet, aujourd’hui, avec les milliers de distilleries produisant du single malt aux quatre coins de la planète, il faut oublier l’exhaustivité. Par contre, ça n’empêche pas qu’en allant chercher des « gens qui savent de quoi ils parlent », on peut faire adéquatement le tour du sujet; Près de 200 distilleries sont présentées, provenant de 25 pays différents! Un livre de référence que j’utilise régulièrement lorsque j’anime une dégustation qui sort des sentiers battus.

Dave Broom – The World Atlas of Whisky (2nd Edition)

Mitchell Beazley – 2014

Patrick 90%
Un superbe livre de référence dont le seul défaut est de ne pas avoir été réédité depuis si longtemps! L’information est pertinente et agréablement présentée. Bonus, le livre regorge de superbes photos qui nous donnent envie de le feuilleter régulièrement pour le plaisir des yeux et même de le laisser traîner en permanence sur la table du salon!

Davin De Kergommeaux et Blair Phillips – The Definitive Guide to Canadian Distilleries

Appetite – 2020

Patrick 89%
J’ai dévoré ce livre en quelques jours et, au désespoir de ma femme, changé nos plans de vacances pour visiter quelques distilleries ! J’y ai trouvé un tas d’informations pertinente, un must pour les amateurs de whisky qui veulent en savoir plus sur les micro-distilleries canadiennes. Seul reproche, j’aurais aimé plus de détails sur les produits offerts par ces distilleries (ce qui est tout qu’un défi, je l’admets), mais surtout sur les whiskys produits, voir les projets de whiskys. Ceux-ci étant par leur nature même des projets à long terme (au moins 3 ans de vieillissement), un effort en ce sens aurait été pertinent.

Dominic Roskrow – Whisky Japan – The essential guide to the world’s most exotic whisky

Kodansha – 2016

Patrick 85%
Un très bon livre, écrit par l’un des meilleurs auteurs. Son seul problème, est que d’autres livres portant sur le whisky japonais sont parus dans la même période et étaient plus complets et plus pertinents. Toujours est-il que si on vous en fait cadeau, celui-ci devrait totalement vous satisfaire, par son tour d’horizon relativement complet et sa lecture qui est très aisée.

Fionnán O’Connor – A Glass Apart – Irish Single Pot Still Whiskey

Images Publishing – 2015

Patrick 92%
Depuis que j’ai lu ce livre, je suis assoiffé de « single pot still whiskey » Irlandais. Je pensais que le monde du whiskey irlandais était plutôt soporifique, j’ai réalisé suite à cette lecture que je me trompais lourdement! Bref, un livre passionnant, qui m’a appris énormément sur l’histoire du whiskey irlandais, sur la fabrication de celui-ci et sur la culture l’entourant. L’auteur, un Irlandais, est véritablement passionné de son sujet et apporte une vision locale de celui-ci, la plupart des ouvrages en traitant ayant été écrits par des étrangers qui ne faisait que survoler la question.

Irish Whiskey Magazine

www.irishwhiskeymagazine.com

Patrick 83%
Après les États-Unis, le pays qui connait la plus grande explosion de distilleries de whiskey est définitivement l’Irlande. Un magazine moins « commercial », qui offre des articles de fond parfois très intense, au point que je me sois demandé, malgré mon statut de whisky geek, « ai-je vraiment besoin de savoir tout ça ? ». Je m’y suis abonné pendant un an, et sur les 4 magazines reçus, il y en a 2 que je n’ai pas encore lu… Je renouvellerai peut être mon abonnement lorsque toutes ces nouvelles distilleries commenceront à nous offrir leur propres produits, au lieu du jus de Midleton rebrandé.

Jim Murray – Whisky Bible 2019

Dram Good Books – 2018

Patrick 80%
Avec ses milliers d’évaluations, il fut un temps où ce livre était une référence incontournable. Par contre, aujourd’hui, avec la rapidité infernale à laquelle les producteurs de whisky nous offrent de nouveaux produits, il se révèle cruellement handicapé par rapport à tous les blogues et sites de whisky qui sont mis à jour quotidiennement, tel www.quebecwhisky.com. Autre défaut majeur, mis à part les whiskys qu’il considère exceptionnels, l’auteur ne se donne pas souvent le trouble de décrire ce qu’il boit. Si j’écrivais ainsi mes évaluations de whisky, moi aussi je serais capable d’en sortir plus de 2000 par année ! Enfin, les opinions exprimées par l’auteur ont aussi perdu beaucoup de leur pertinence, en grande partie à cause de son chauvinisme qui tombe sur les nerfs après quelques pages seulement. Bref, un livre que j’achète par habitude, habitude que je remets sérieusement en question.

Jim Murray – Classic Blended Scotch

Prion Books – 1999

Patrick 90%
J’ai longtemps cherché un livre de référence sur les Blended Scotch – Ceux-ci représentant près de 90% du volume total du scotch vendu, je me suis dit qu’il devait y avoir une profusion d’ouvrages sur le sujet! Et bien non : J’ai dû me tourner vers cet ouvrage qui a été écrit il y a 20 ans pour retrouver la vue d’ensemble que je recherchais. Bref, un livre de référence très bien fait, complet à l’époque, avec de l’information factuelle et intéressante. Idéal si vous êtes curieux d’en savoir plus au sujet de « l’éléphant dans la pièce du scotch ». Ma seule remarque négative, est qu’il est dommage, voire incompréhensible, que ce livre n’aie jamais été réédité à ce jour.

Jim Murray – Whisky Bible 2020

Dram Good Books – 2019

Patrick 82%
Après l’avoir lu en diagonale, j’ai remisé l’édition 2019 sans y revenir de l’année… Et je crois bien que le même sort attend l’édition 2020! Que Monsieur Jim ait préféré tel ou tel whisky, ça demeure toujours bien l’opinion d’une seule personne, basée sur des échantillons choisis avec soin par les gens de l’industrie : Bref, aucun intérêt (même si une recherche sur Google de « Whisky Bible 2020 » vous donnera l’impression que c’est tout ce qui intéresse les lecteurs). Toujours est-il que les « éditoriaux » qui parsèment l’ouvrage de Jim Murray sont souvent pertinents, et c’est pourquoi je continue à acheter ce livre à chaque année. Si on oublie un peu son chauvinisme (si on le prend au mot, tous les bons coups des 20 dernières années dans le monde du whisky sont survenus à grâce à lui), il apporte une critique de l’industrie que peu (mis à part Québec Whisky!) se permettent d’avoir, par crainte de perdre des commandites et des revenus. Par exemple, son nouveau cheval de bataille porte sur les types de vieillissement parfois un peu loufoques utilisés dans l’industrie et qui sont souvent faits n’importe comment. Pour illustrer son point, il remarque que parmi les 50 whiskeys irlandais qu’il a évalués cette année, il avait retrouvé 30 types de finitions différentes. Personnellement, je trouve qu’il va un peu trop loin car il sonne comme un vieux grincheux qui n’aime pas le changement, mais je dois admettre que même si j’adore l’innovation, c’est en effet souvent fait n’importe comment. Merci Jim d’avoir mis le spotlight sur cette problématique qui méritera une bonne conversation autour d’un dram avec mes chums.

Jim Murray – Whisky Bible 2021

Dram Good Books – 2020

Patrick NA%
Pas évident d’écrire une évaluation de ce livre compte tenu de tout le brouhaha qui a entouré l’auteur dernièrement. Il aurait été facile de sauter une année, ou encore d’y aller avec mes propres accusations. Peut-être est-ce une déformation professionnelle, mais j’abhorre l’idée d’embarquer dans le jeu des condamnations publiques qu’on voit trop souvent sur les réseaux sociaux, surtout si je n’ai aucun témoignage personnel pertinent à fournir. Bref, qu’en est-il du contenu de la Bible 2021 ? Rien de bien nouveau sous le soleil… Probablement que cette édition va aller rapidement ramasser la poussière avec les 4-5 dernières éditions. Mis à part son chauvinisme (qui me tombe de plus en plus sur les nerfs), j’aimais bien ses éditoriaux qui apportent souvent des opinions pertinentes, que très peu d’auteurs à succès osent partager. En effet, il faut comprendre que la majorité de ceux-ci dépendent des bonnes grâces de l’industrie pour leur gagne-pain (contrairement à Québec Whisky, qui est totalement indépendant). Toujours est-il que les éditoriaux « nouveaux » de 2021 (il y en a bien peu) n’apportent en fait, rien de bien nouveau. Bref, une édition facile à boycotter sans regret.

English EN Français FR