Lindores Abbey 13 mois – Monbazillac Cask – Cask # 74

61.8% alc./vol.
Sample #LAD-DP-120319-0003. Seulement 20 fûts de remplis à ce jour. Le Monbazillac est un vin de desert Français. Ce spirit a été distillé 3 fois suite à une erreur de production.

André:
Nez beurré et sucré, beaucoup de vanille et de biscuits au beurre, d’amandes, l’onctuosité du vin de dessert avec des notes de céréales au miel et de virgin oak. Belle texture en bouche, moelleuse, beurre fondu et amandes au miel, suivi d’une montée abrupte épicée comme dans le Glenmorangie Nectar d’Or. Hyper-longue finale, franche et sur le bois séché.

Patrick 83%
Un autre whisky très prometteur, mais définitivement pas encore prêt. Bon, en fait, il est tellement jeune que ce n’est pas encore légalement un whisky alors… Mais ça n’aura pas besoin d’attendre 10 ans pour gagner des prix! Nez : Un parfum de jeune spiritueux, avec de beaux fruits et… Ouin. Beaucoup d’alcool. Bouche : Du beau vin, beaucoup d’alcool et une surprenante touche de chocolat. Finale : D’une belle longueur, marquée par le vin et l’alcool.

Lindores Abbey Spirit 13 mois – STR Cask – Cask # 38

61.9% alc./vol.
Sample #LAD-DP-120319-0002. Procédé inventé par le Dr Jim Swan, aussi utilisé dans les distilleries de Cotsworth et de Kavalan. STR = Shaved, Toasted et Re-charred. Les fûts sont des barriques de 225 litres sur lesquelles on effectue un curetage de 2mm à l’intérieur, puis on re-toast et re-charred le tout selon les spécifications de la distillerie.

André:
Quelle équilibre! Wow! Noix, chocolat au lait, miel, légèrement floral. Incroyable texture, feutrée, très ronde, soyeuse, les notes de noix grillées sont alléchantes, viande fumée genre beef jerky et de bois chauffé et donnant presque un résultat de chocolat. Ensemble souple, presque feutré, rendu singulier. Finale franche, sur le bois toasté puis le chocolat et le caramel puis de bonnes épices dans une tornade d’alcool. La surprise du lot!

Patrick 85%
Un beau gros whisky intense… Oh que les prochaines années vont être longue, à attendre le produit fini! Nez : Parfum de chêne sec, de malt et d’une touche de vanille. Bouche : Gros chêne brûlé, orge, épices, le tout porté par une belle texture huileuse et une bonne dose d’alcool. Finale : D’une belle longueur, marquée par le bois brûlé.

Lindores Abbey Spirit 40 mois – 1st Fill Oloroso Sherry Cask # 92

61.6% alc./vol.
Sample #LAD-DP-120319-0001. Les fûts de sherry de premier remplissage proviennent de la Bodega Miguel Martin en Espagne et sont construits de chêne Américan séchés pour un minimum de deux années.

André:
Le nez est très fruité, les cerises noires et le gâteau des fêtes, caramel, généralement doux mais aussi mélangé du harshness du new spirit céréalé. Superbe texture, very silky au départ puis beaucoup d’épices assez pointues, oranges, cerises noires et dattes. Finale sèche, très épicée, poivrée, tannique. Le nez est vraiment superbe mais la bouche débalancée. Le whisky est encore jeune et demandera encore plus de temps à se bonifier en fût.

Patrick 86%
Ooooooh… C’est presque prêt ça! Une belle grosse bombe de xérès pas subtile, et qui ne demanderait probablement que quelques petites années de plus en fût pour être sublime. Nez : Un gros xérès pas subtil, du chocolat, du chêne et de l’alcool. Bouche : Du gros xérès, du bois brûlé et pas mal d’alcool. Finale : D’une belle longueur, du bois brûlé et beaucoup de vin.

Lindores Abbey Spirit 1 an – Bourbon Cask #203

62.6% alc./vol.
Sample #LAD-DP-120319-0004. Mis en fût à 63.5% d’alcool. On produit environ 25 fûts de spirit par semaine à vieillir en bourbon cask à la distillerie, en majorité d’ex-bourbon cask provenant de Old Forester, mais aussi Woodford Reserve Double Oaked ainsi que Heaven Hill.

Andre:
Vanille fraiche, avec encore un peu du harsch du new make spirit, céréales de maïs, une touche de coconut et de beurre chaud. On sent que le spirit s’est de beaucoup arrondi et même à ce taux d’alcool on a droit à quelque chose de très agréable. La bouche est poivrée et épicée, la ville ronde et sexy, crème à gâteau Duncan Hines, notes d’amandes poêlées au beurre, de chêne séché encore légèrement verdâtre, qui se termine par un apport impressionnant de poivre en finale. Étonnant de voir une progression aussi rapide en une seule année.

Patrick 84%
Un whisky encore trop jeune, mais tellement prometteur! J’aime bien la présentation des saveurs, une fois que les arômes d’alcool se seront adoucis, ça devrait être sublime. Nez : Un peu de sucre, du chêne et une touche de vanille. Jeune, frais et appétissant. Bouche : Oh, le new make est pas loin! À part de ça, du chêne intense, un peu d’épices et une touche de vanille. Finale : D’une longueur moyenne, marquée par l’alcool.

Lindores Abbey New Make Spirit Sample

63.5% alc./vol.
Sample #LAD-DP-120319-0005. Prélevé entre 20 et 30 minutes durant le cœur de chauffe de la distillation.

André:
Le nez apporte des odeurs de céréales séchées sur un drap de vanille onctueux, noix non-salées, notes de pêches, de malt, de maïs et d’herbe verte mouillée. En bouche, le spirit est plutôt floral avec une bonne proportion de céréales et de vanille, notes de cosses de pommes et d’amandes ainsi que de beurre. La texture générale est douce et siripeuse, grasse même, l’alcool est puissant et épuré. La finale est longue et alcoolisée avec une touche de poivre broyé et un léger accent métallique.

Patrick:
Pour un new make, c’est impressionnant. Mais je viens de décider de ne plus donner de notes aux new makes, rapport qu’il n’y a pas grand plaisir à boire ça, donc la note que je lui donnerais ne saurait être digne de sa qualité. Nez : Définitivement du new make, mais avec de beaux fruits d’une intensité surprenante, enveloppant de façon bie agréable le malt du whisky. Bouche : De belles épices, un peu de fruits et beaucoup d’alcool. Finale : Un peu courte, avec une bonne dose d’alcool.

Cadenhead St.Magdalene 12 ans

63% alc./vol.
Distilled 12/1982, Bottled 07/95.

André 84%
Un typique Lowlander avec ses notes d’herbe verte et de grains de céréales. Pas le plus passionnant des nez il faut l’avouer, à la fois rectiligne et fermé et beaucoup sur l’alcool. La bouche est plaisante mais offre un éventail de saveurs limitées; citron vert, pommes, miel, céréales, herbe verte mouillée, noix de coco séché, poires. Après 2-3 gorgées, bizarre tourbe herbeuse. Longue finale, punchée et épicée; cannelle, clou de girofle et poivre. Pas un mauvais whisky mais pas excitant au point de vue palette aromatique, mais du beau travail pour faire passer un taux d’alcool si facielemtn sans anihiler les saveurs plus subtiles.

Auchentoshan The Bartender’s Malt

47% alc./vol.
Annual Limited Edition 01

Patrick 88%
Ok, j’étais réticent à goûter à ce whisky. Je m’attendais à un whisky léger et sans saveur, bref un whisky facile à mixer avec n’importe quoi afin de simplifier la vie aux bartenders. Mais non, pas du tout, au contraire: C’est probablement le meilleur Auchentoshan que j’aie goûté depuis au moins cinq ans! Intense, complexe et savoureux! Nez : Parfum avec des fruits mûrs, des abricots, de la vanille, du chocolat et du miel, l’ensemble étant plutôt sucré. Bouche : Des fruits mûrs, du chocolat, du gingembre et une touche de miel. Finale : D’une belle longueur et très chaleureuse.

Ladyburn Vintage Single Cask 1973

50.4% alc./vol.
Cask #3223, Bottle #55. La distillerie Ladyburn fut érigée en 1966 par William Grant & Sons (Glenfiddich & Balvenie), destinée à la production de whisky de malt sur le terrain de la distillerie Girvan. Il s’agissait d’une distillerie expérimentale qui devait produire du malt destiné à servir de composant à des blends. Mais la production fut stoppée dès 1975 afin de permettre l’agrandissement de la distillerie Girvan. Les bâtiments ont été démolis en 1976. Les embouteillages de cette distillerie sont dans les plus rares et difficiles à dénicher.

André 86.5%
Verdâtre, c’est la première impression. Herbe mouillée, vanille et miel, céréales Honey Comb, citronné, fruits tropicaux. Pas de doute, on est dans le bourbon cask. La bouche est unique, vraiment, mais pas nécessairement dans le bon sesns du terme… La première gorgée laisse dubitatif, la seconde confirme certaines saveurs que l’on avait pu trouver à la première; sirop d’érable, sirop de fruits, poires, miel, ananas, vanille, agrumes, herbe séchée et céréales, poivre. Ça manque de punch et d’harmonie générale, pas que c’est mauvais, mais juste ok. Après un bon dix minutes à l’aération, savoureuses notes de chocolat au lait, noix de coco séché et de rhum, notes de bois finement tanniques et montée en cresendo de poivre broyé. Étonnamment, je trouve quelques simulitudes avec les vieux embouteillages Glendiddich single cask que j’ai évalué dernièrement.

Gordon & Macphail Inverleven 1979

40% alc./vol.

André 81%
Nez un peu plat et éventé, presque timide sur les arômes qui tardent à se montrer le bout du nez; oranges, poires, pêches super mures, touche herbeuse peut-être, y’a aussi un fond un peu bizarre difficile à identifier. Retour au nez; ananas, abricots, oranges, poires. La bouche est plus grasse, mais les saveurs un peu fades. Fruité dans l’ensemble, les mêmes saveurs qu’au nez, avec un léger ressenti sur le bois de chêne. Après 2-3 gorgées, j’irais même jusqu’à dire que la texture est crémeuse. Finale avec une pointe de gingembre et de poivre mais rien qui casse la barraque. Signe que le whisky s’est peut-être tari ou éventé avec le temps, ce vieil embouteillage cache sous son maquillage fruité, des saveurs fade évaporées dans le temps.

SMWS 5.59 Auchentoshan 16 ans

58.2% alc./vol.
“Chili Chocolate Cupcakes”, Distilled October 11th 2000, bottled September 1st 2017, from 1st Fill Charred Ex-Red Wine Hodshead, 228 bottles.

André 89%
De la singularité au pied carré… Wow, quel rendu du wine cask avec les saveurs de wine gums et de vin rouge, marmelade de fruits rouges, oranges, épices pointues dorlotées par les fortes notes de fruits, tarte aux pommes et à la cannelle. Intense! Bouche; texturée et vineuse, les wine gums et la pomme rouge, cannelle, épices soutenues, vineux. Le délicat spirit d’Auchentoshan laisse toute la place au cask finish et l’édredon fruité sert bien de toile de fond aux épices puissantes; chili flakes, poivre noir, cannelle. Finale soyeuse mais puissante, épicée et hyper fruitée. Le non-fan de Auchentoshan adore!

Patrick 89%
Un très bon Auchentoshan, comme nous n’en avons pas vu depuis longtemps venant directement de la distillerie. L’un des Lowlanders les plus intense que j’aie jamais goûté, j’aime bien! Nez : Gâteau au chocolat, avec une touche de menthe et quelques jujubes. Bouche : Toujours les jujubes aux fruits et la menthe, avec une touche de gâteau au chocolat, du cuir et les épices du bois brûlé (en particulier du poivre pimenté) qui prennent de plus en plus de place à chaque gorgée. Finale : D’une belle longueur, poivrée et pimentée.

English EN Français FR