Kilkerran 16 ans

46% alc./vol.
Embouteillé 7/10/20

Patrick 80%
Un whisky intriguant, complexe et très surprenant. Je ne suis pas certain d’avoir aimé… Peut-être est-ce juste moi, à vous de voir. Nez: Un parfum un peu étrange avec de l’acide lactique, un je-ne-sais-quoi me rappelant la ferme, des herbes, du citron et des fleurs séchées. Bouche: Ici, la fumée de tourbe vient compléter agréablement le tout, avec une petite note sucrée, une autre note minérale, des herbes, un peu de sel, des agrumes et des fleurs séchées. Finale: D’une belle longueur, fumée et florale

Hazelburn 13 ans Limited Edition

48.6% alc./vol.
Distillé en juin 2007, embouteillé en avril 2021 – 6300 bouteilles

Patrick 90%
Un superbe whisky offrant une complexité admirable que je ne saurais refléter ici en quelques lignes. Chaque gorgée m’a apporté plus de plaisir que la précédente. Nez: Un beau whisky frais et avec des beaux fruits tropicaux juteux, une petite goutte de vanille et des fraises. Bouche: Du bois épicé, des fruits tropicaux, une pincée de sucre et de la vanille. Riche et savoureux. Le tout est porté par une belle texture. Finale: D’une belle longueur, sucrée et boisée.

Springbank 18 ans Edition 2019

46% alc./vol.
Fruits d’un métissage de 88% de fûts de bourbon et de 12% de fûts de sherry.

André 86%
Bananes et salade de fruits, poires, petites cerises, bonne tourbe, caramel. La bouche est minérale et fumée, citronnée également. Purée de bananes et de poires, ananas, cerises fumées, vanille, poussière de pierre, salade de fruits tropicaux nappée de miel. Avec le temps, le whisky devient de plus en plus edgy, l’alcool de plus en plus présent. La tourbe aussi se gonfle à chaque gorgée. Si le nez était majestueux, la bouche déçoit grandement. La finale est parfumée d’alcool et d’huile à moteur, la texture est beaucoup plus pointue et les saveurs plus rectilignes.

Springbank Local Barley 10 ans 2020

55.6% alc./vol.
Bottled 03/12/2020, Batch #20/188. Maturation en Oloroso Sherry Cask, Édition limitée de 8500 bouteilles.

André 86%
Sherry puissant, terre battue humide, oranges sanguines, cerises noires, arômes maritimes et salins, beaucoup d’épices aussi. Au départ, la texture est bien crémeuse mais s’aiguise rapidement lorsque gardé en bouche. La fumée de tourbe est beaucoup plus présente en bouche, cerises trempées dans le poivre, sel de mer, de grosses notes d’épices, notes minérales également. Comme souvent, j’ai une touche de sulfure en bouche qui apparait aux gorgées subséquentes. Finale de chocolat noir fourré de cerises et de poivre concassé, fumée de tourbe, cannelle, esprit maritime indéniable.

Patrick 92%
Un whisky meilleur de gorgée en gorgée. Je trouve fantastique qu’on soit capable de goûter ainsi l’orge malgré que le whisky ait été âgé en fûts de xérès. Wow, superbe. Nez : De la belle orge avec de la cassonade, une très légère fumée et une touche légèrement fruitée. Bouche : Ici, la fumée est très présente et poivrée, avec de l’orge et de beaux fruits mûrs. Miam miam! Le tout, porté par une superbe texture. Finale : D’une très belle longueur, fumée et fruitée.

Springbank 12 ans Cask Strength Batch 21/62

55.4% alc./vol.
Bottled 12/04/21. Fruit d’un assemblage provenant de 50% de Ex-sherry cask et 50% Ex-bourbon cask.

André 90%
Même à 50/50 bourbon sherry, le bourbon prédomine au nez. Poires et ananas, compote de bananes, abricots, poivre. Encore une fois maritime et avec une touche minérale comme trouvé dans l’édition Local Barley. Quelques framboises et cerises en background. La bouche est mielleuse et très poivrée, maritime et salée, poires, pomme poire, bananes, vanille, fruits tropicaux, touche d’orange en finale de bouche. Belle texture grasse qui nappe bien le taux d’alcool. Finale souple et grasse, sur les fruits tropicaux principalement, le sel de mer et une pincée de poivre broyé.

Patrick 92%
Un superbe whisky présentant un très beau mélange de saveurs portée par une intensité bien mesurée. Nez : Une touche presque maritime, du caramel fumé, un peu de fruits… Wow, ça c’est un parfum alléchant! Bouche : Oh wow, un superbe mélange de fumée de tourbe poivrée et iodée, de caramel et une touche vineuse des plus agréables. En plus, la texture en bouche ajoute une couche à mon plaisir. Finale : D’une très belle longueur, fumée, poivré, fruité.

Longrow Peated – Batch 20/01

46% alc./vol.
Bottled 06/01/20

André 87%
Vanille et crème pâtissière, zeste de citron, tourbe terreuse, aspect maritime. Belle texture ronde et crémeuse. J’adore la tourbe citronnée, terreuse et maritime, à la fois iodée et sur les fruits de mer cuits sur le feu de camps et une fumée un peu crasseuse. La texture est vraiment hallucinante, mielleuse et presque sirupeuse. J’ai maintenant des notes de bananes et de sel de mer, de zeste de citron frais. Belle finale punchée et douce, sur l’ananas, le citron, l’iode et la fumée terreuse et crasseuse. Pour le prix, quel bon dram!

Patrick 87%
Si vous ne connaissez pas Longrow mais que le mot « peated » vous a charmé, vous ne le regretterez pas! Le style est Nez : De belles volutes de fumée de tourbe, avec du chêne et une touche très discrète de fruits tropicaux. Bouche : Ici aussi, une belle fumée de tourbe intense et fraîche, un peu de chêne et les fruits tropicaux plutôt bien camouflés. Finale : D’une belle longueur, fumée, fraiche et épicée.

Springbank 15 ans édition 2021

46% alc./vol.
Bottled 05/10/2021

André 88%
Nez offrant un mélange intriguant de cerises, sel de mer et d’abricots. Feu de plage qui s’agrémente d’enbruns maritimes bien salés et de caramel. J’adore la texture moelleuse et chanue de la bouche, une sensation chaleureuse et agréable gachée par des notes de soufre assez présentes. J’ai beaucoup de difficulté à passer outre pour être franc. Sherry parfumé de soufre, abricots, sel de mer, caramel, cerises roulées dans le poivre, oranges. Après aération, je reviens au nez et celui-ci est presque monopolisé par les notes de caramel et de fruits séchés. Le whisky gagne beaucoup à s’aérer et se départir de ses notes de soufre mais une fois l’équilibre atteint, c’est sublime comme présentation. Belle finale de cerises marasquin poivrées, les fruits séchés et les oranges.

Patrick 91%
Un superbe whisky dont je savoure chaque goutte avec plaisir ! D’ailleurs, ma bouteille semble se vider seule, comme par magie ! Nez : Un beau parfum légèrement fumé, avec de beau fruits mûrs sucrés d’une belle intensité. Bouche : Oh, c’est bon ça ! De la belle fumée de tourbe légère et florale, du caramel salé, et de beaux fruits mûrs. Finale : D’une longueur moyenne, fruitée et florale.

Springbank 15 ans Rum Wood

51% alc./vol.
Édition limitée de 9000 bouteilles.

André 84%
Céréales Sugar Crisp, caramel, miel, poires, ananas, avec quelque chose de bizarre et difficile à cerner. La tourbe est puissante et rappelle la coal, rum caramélisé, cassonade et coconut, bananes flambées, esprit maritime, sel de mer, tourbe légèrement terreuse. Poivre en finale, caramel salé, gingembre, sucre caramélisé. Pas le meilleur mariage que j’ai vu, est-ce dû à un mauvais choix de fût ou juste une combinaison maladroite qui ne vas pas avec Springbank?

Patrick 77%
Ouf, pénible. Un whisky qui ne m’a apporté aucun plaisir. Même que j’ai flushé la moitié de mon échantillon dans l’évier. Nez : Pas le parfum le plus agréable que j’aie vu avec Springbank, avec de la tourbe bizarre avec des notes de pâte à modeler, des céréales mouillées et du miel. L’ensemble n’est pas vraiment alléchant. Bouche : Grosse fumée de tourbe épicée enrobée de pâte à modeler moisie, un peu de bois et bananes caramélisées. Finale : D’une longueur moyenne, avec un petit côté de sucré-caramélisé.

Springbank 12 ans Single Cask Port Pipe

58.3% alc./vol.
Distilled 04/2003, Bottled 04/2015, Limited Edition of 696 bottles. Acheté à Cadenhead sur la péninsule de Campbeltown en 2015.

André 87%
Nez plutôt neutre et qui demande du temps pour exprimer ses saveurs. Cosses d’oranges, fruits rouges divers, miel chaud frais, caramel, fond céréalé et de fumée de tourbe terreuse mais qui demeure très lointain. Plus le whisky s’aère, plus les notes de caramel chaud et d’oranges prennent en importance. L’alcool est complètement imperceptible en bouche. La texture est soyeuse et grasse. Grosses notes de cannelle et de raisins secs, oranges confites, poivre moulu, prunes, framboises, fruits secs. Finale de chocolat fourré au caramel, oranges sanguines et une touche de fumée de tourbe.

Patrick 49%
Le pire whisky que j’aie eu depuis longtemps. Ça devrait illégal de vendre une affaire de même. Ceci étant dit, plusieurs personnes qui participaient à la même dégustation virtuelle que moi ont adoré, alors soit qu’ils étaient polis, soit que mon échantillon avait un problème. Nez : Ouf, erk ! Pénible. Du vin pourri, du métal, et une pointe de fumée de tourbe, mais plutôt faite à base de pourriture. Bouche : Aaaaaark !! &%$#@%!!! C’est dont bien dégueulasse cette affaire-là ! Ok, du porto plein de champignons (pas ceux que tu veux manger), du bois carbonisé, du métal et une dump d’usine de produits chimique dans un pays en voie de développement. D-É-G-U-E-U-L-A-S-S-E. Finale : Pénible.

Springbank 17 ans Madeira Wood

47.8% alc./vol.
Bottled 27/10/21, Batch 27/137. Édition limitée de 9200 bouteilles.

André 86%
Nez sirupeux et très sucré, mais aussi épicé; miel, abricots, poires, ananas et gingembre dans une vague de sel de mer et de tourbe industrielle. Bouche sèche et minérale, amandes, miel, abricots, sirop de poires, fumée un peu sale assez présente mêlée de grains de céréales séchés, crème brûlée, vanille, poivre broyé et sel de mer. Finale de fumée de tourbe à saveur de charcoal, de sel de mer de purée de fruits à chair.

Patrick 88%
Un beau gros whisky riche et complexe, avec une belle profondeur. Au premier essai, il m’a laissé un peu froid, mais au deuxième j’ai bien aimé! Nez : De la tourbe plutôt discrète, du caramel avec de légers fruits mûrs et sucrés. Bouche : La fumée de tourbe est ici plus présente et bien épicée, même très poivrée. Le tout avec de beaux, mais discrets fruits mûrs, des noix, du miel, du sel et du beau bois sec. Finale : D’une très belle longueur, fumée et boisée.

Martin 87%
Nez: Fruits à chair blanche et sucre en poudre. Poires et miel, fruits tropicaux et raisins blancs. Une légère tourbe végétale semble vouloir envelopper le tout. Bouche: Céréales et vanille. Fruits tropicaux, crème, sel et poivre blanc. Chêne sec. Cannelle endiablée. Finale: Chaude, sucrée et épicée. La planche de chêne et la tourbe portent le reste des saveurs sur leurs épaules, sauf le poivre blanc et la cannelle qui savent très bien se défendre eux-mêmes. Équilibre: Les épices frappent fort, au risque de déséquilibrer cette expression. Mais malgré ses défauts, c’est un dram qui risque toutefois d’impressionner la visite.

English EN Français FR