Elements of Islay AR10

52.4% alc./vol.
Islay Single Malt

Patrick 90%
Du Ardbeg cask strength de 10 ans, sans artifices. Je ne sais même pas pourquoi vous perdez votre temps à lire ces lignes, c’est évident que c’est excellent! Nez : La belle fumée complexe d’Ardbeg, avec du créosote et un peu de goudron. Bouche : De belles épices, du bois brûlé, du créosote et du goudron. Finale : D’une belle longueur, intense et marquée par la fumée et le bois brûlé.

Elements of Islay LG8

59.5% alc./vol.
Islay Single Malt

Patrick 91%
Du Laphroaig cask strength, c’est rare qu’on se trompe avec ça. Nez : Du beau gros Laphroaig sale, avec de la belle fumée médicamenteuse. Bouche : Fumée intense et médicamenteuse, avec une bonne dose de charbon de bois et une touche de goudron, le tout porté par une délicieuse texture huileuse. Finale : D’une superbe longueur, très fumée, épicée, goudronnée et tourbée.

Elements of Islay CI10

58.2% alc./vol.
Islay Single Malt

Patrick 85%
Un gros whisky intense, voire agressif. Nez : Fumée intense, subtilement poivrée, du malt et bois brûlé. Bouche : Bois brûlé, fumée poivrée et une tonne d’épices, le tout porté par une belle texture huileuse. Finale : D’une longueur moyenne, marquée par le bois brûlé et épicé.

Elements of Islay OC5

59.8% alc./vol.
Islay Single Malt

Patrick 89%
Un très bon whisky, intense, percutant, et bien équilibré. Nez : Fumée de tourbe marquée par la cendre et une bonne dose de bois frais. Bouche : Une tonne de cendres, de la fumée de tourbe, une généreuse dose de bois brûlé et une petite note d’agrumes, le tout est porté par une belle texture huileuse. Finale : D’une belle longueur, fumée et épicée.

Elements of Islay PI5

63.1% alc./vol.

Patrick 90%
5 ans et si bien équilibré, et riche et balancé… Wow, incroyable! Nez : Sel de mer, fumée de tourbe, tabac, une touche de sucre et une note fruitée très subtile. Bouche : Comme prendre une gorgée d’eau de mer à marée basse, avec une pincée de cendre et une tonne d’épices. Bon, personne n’est weird à ce point-là, mais quand on parle d’un whisky… Finale : D’une belle longueur, marquée par la cendre et l’eau de mer.

Old Malt Cask Laphroaig 14 ans

50% alc./vol.
Distilled April 2000, Bottled April 2014, from Refill Sherry Butt HL REF10432, 731 bottles

André 90%
Tout l’inverse du 12 ans 2006 du même distributeur. Un nez hyper doux mais une bouche plus féroce. Prenez le temps de laisser le whisky respirer un bon 30 minutes avant de fixer votre avis. Le nez est vanillé et tourbé, plus lointaine comme fumée camphrée, notes de fruits rouges et de raisins, cerises noires qui s’accompagnent de notes de sulfure en arrière-plan. Les notes tanniques du bois de chêne sont elles aussi présentes, arrondies par les tonalités de vanille. En bouche, j’ai une légère impression de violette dans la tourbe qui rappelle celle de la distillerie Bowmore, de bon fruits rouges sauvages, cerises noires, raisins secs, tourbe terreuse au camphre plus docile, le poivre broyé et la réglisse noire. La finale est moyennement longue, fruitée et tourbée avec une sensation de poussière de pierre qui colle aux dents. Rétro-olfaction de xérès un peu sulfureux et de tourbe grasse et maritime.

Patrick 94%
Le whisky que je voudrais apporter sur une ile déserte : J’y retrouve tout ce que je désire d’un whisky. À classer malheureusement dans la catégorie “avoir su, j’aurais acheté la caisse au complet” – Bref, si vous avez un jour la chance de tomber sur cette bouteille, oui, elle en vaut le coût. Nez : Parfum avec de beaux fruits mûrs, de la vanille, du bois brûlé et une belle dose de fumée de tourbe. Bouche : Un beau xérès rempli de fruits mûrs, avec du bois brûlé, de la fumée de tourbe, de la vanille, une touche maritime et de belles épices. Finale: D’une superbe longueur, chaleureuse, enveloppante et presque magique.

Old Malt Cask Laphroaig 12 ans 20th Anniversary Edition

50% alc./vol.
Distilled March 2006, Bottled August 2018, 485 bottles

André 86%
Ouf… Puissant et médicinal, coupé à la scie à chaine… Tourbe puissante camphrée et médicinale, aspect crasseux, bananes flambées nappées de miel, pommes vertes, herbe mouillée, terre humide et grasse, bonbons casse-grippe au menthol. Après ce nez si puissant, la douceur de la bouche désarçonne un peu, surtout à 50% d’alcool, le whisky semble dilué et perd de sa ‘’grip’’. Côté saveurs par contre, on nous livre quelque chose de très intéressant; poivré et fumé, huile à moteur et bitume chauffé au soleil après une pluie abondante, camphre et menthol, sensation de galet de plage séché au soleil, sel de mer, tourbe verdâtre remplie d’herbe mouillée, dernière sensation cendreuse, genre cendre de feu de foyer refroidi, citron. Finale de tarte lime et citron dans un nuage de fumée graisseuse, un peu trop courte en bouche à mon goût. Une expérience en dent de scie pour ce jeune Laphroaig au nez de fer mais la bouche de velours.

Patrick 93%
Nez : Ayoye! Wow! Impressionnant! La superbe fumée de tourbe est intense, avec du poivre, des épices, du goudron et du bois brûlé. Laphroaig comme je l’aime! Bouche : Une tonne de fumée de tourbe, des épices, du bois brûlé et du goudron. Wow, sale comme j’aime mon Laphroaig! Finale: D’une superbe longueur, poivrée, salée et fumée.

Elements of Islay LP9

54.3% alc./vol.

Patrick 91%
Les gens de Laphroaig semblent être incapables de faire de mauvais whiskys. Que c’est bon! Nez : Parfum de fumée de tourbe bien mélangée avec une petite touche de xérès, de vanille et de chocolat au lait. Bouche : Du caramel, du chocolat et surtout de la fumée de tourbe, du bois brûlé et des épices. Finale : D’une belle longueur, fumée et épicée.

Elements of Islay CI11

55.4% alc./vol.

Patrick 89%
Ça, ça répond aux attentes! Riche et complexe, très bien balancé, et avec une belle intensité. Nez : Beau parfum de xérès sucré, avec une subtile fumée de tourbe et une touche de caramel. Bouche : Fumée de tourbe, beau xérès sucré, un peu de caramel et quelques épices provenant du bois brûlé. Finale : D’une belle longueur, avec de la fumée et de belles épices.

Elements of Islay Peat

45% alc./vol.
La gamme Elements of Islay de Speciality Drinks dépeint à merveille le paysage gustatif des distilleries de cette île écossaise iconique. Pour donner suite au succès de l’édition permanente Peat Full Proof, la marque vous propose une édition permanente embouteillée a 45 degrés, intitulée Peat Pure Islay, un blended malt. Chaque Batch contient une soixantaine de fûts en provenance de distilleries du nord et du sud d’Islay.

André 83%
Viril et brut en approche aux premières humées, puis l’alcool s’évaporant, fraicheur à saveur de citron assortie d’un bel amalgame d’agrumes et d’oranges, de chocolat noir, embruns maritimes, tourbe médicinale camphrée et iodée, de cendre de feu de foyer refroidie. La bouche confirme l’origine du liquide; agrumes, citron, oranges, fumée de tourbe, terre mouillée, sel de mer, camphre médicinal, poivre. Côté texture par contre, c’est un peu trop dilué malgré un aspect légèrement huileux très agréable. Pour les hardcore fans de tourbe, le liquide paraitra un peu insipide mais pour l’amateur en recherche et exploration des whiskys d’Islay, la présentation sera très attirante. Finale courte pour un whisky tourbé, note de chocolat noir fumé et d’oranges. Un bon malt d’introduction pour les non-initiés à la tourbe.

Patrick 82%
Un beau whisky tourbé, mais définitivement très jeune. Nez : Avec un tel nom, sans surprise, de la fumée de tourbe, mais aussi des agrumes, des fleurs, le tout cachant plus ou moins efficacement ce qui semble être un jeune spiritueux. Bouche : Une bonne dose de fumée de tourbe, des épices de bois brûlé et des agrumes. La texture en bouche trahit un whisky assez jeune. Finale : Plutôt courte, et fumée.

English EN Français FR