Kilchoman 100% Islay 10th Edition 2020

50% alc./vol.

Patrick 89%
Un très bon Kilchoman, très salé, frais et meilleur de gorgée en gorgée. Je n’aurais pas de misère à en vider une bouteille! Nez : De la fumée de tourbe herbeuse? Aussi du sel et un peu de bois sec. En tout cas, ça sent bon. Bouche : Du sel, puis de la belle fumée de tourbe sale, du bois brûlé, de l’herbe séchée et de belles épices. L’ensemble est assez frais. Finale : D’une belle longueur, un peu épicée et bien salée.

Kilchoman 11 ans Oloroso Sherry Butt Cask Matured #423/2007

54% alc./vol.
Distillery Shop Exclusive, Distilled 4/12/2007, Bottled 30/10/2019, 633 bottles.

André 86%
Bien rond au nez, le sherry est onctueux sans être pompeux. Notes de terre humide, de chocolat noir fourré de caramel, oranges et cerises. Texture un peu anonyme en bouche, le sherry est rond et agréable, légèrement poivré et offre aussi des notes d’anis, gingembre et de cannelle, cerises noires, oranges. Ensemble plus médicinal que les dernières évaluations que j’ai faites. Les notes maritimes sont également plus subtiles. Courte finale pour un whisky tourbé, sur les fruits rouges roulés dans la cannelle et fumée de tourbe médicinale.

Patrick 85%
Toutes les saveurs qu’il faut, mais un peu rough sur les bords! J’aime bien mon échantillon, mais une bouteille au complet serait probablement un petit peu trop. En tout cas, j’irais avec modération. Nez : Un délicieux parfum où le xérès et la fumée de tourbe sont admirablement bien mariés, avec quelques gouttes de chocolat au lait et une note terreuse. Appétissant! Bouche : De la belle fumée de tourbe poivrée, du xérès plein de fruits très mûrs, du sel et une touche d’amertume. Finale : D’une longueur moyenne, dominée par le sel.

Kilchoman Small Batch Release UK – Batch #2

47.4% alc./vol.
Édition limitée de 1200 bouteilles. Issue d’un assemblage à 80% de fûts de Bourbon réduit à 46° et de 20% de fût de Sherry à son degré naturel.

André 80%
Étonnamment muet au nez. Pommes rouges, poires, bananes, oranges, vanille, fumée de tourbe diffuse. Avec le temps, les notes d’oranges prennent de plus en plus d’importance. En bouche, la texture déçoit grandement. Flat, diluée, sans passion. Melon au miel, mangue, bananes, poires, fumée lointaine, terre humide, chocolat noir amer, sel et poivre. Courte finale, fade avec des notes de feu de tourbe essoufflé. Déception.

Patrick 80%
Je crois qu’il y a eu une erreur à l’embouteillage, et que ce whisky nous est offert à 35% d’alcool. Dilué, jeune, je suis bien content que ce soit une “small batch”, vite, on passe à autre chose! Nez : Fumée de tourbe fraîche, pommes fraîches, oranges fraîches et chêne brûlé, heu, frais? Bouche : De la belle fumée de tourbe, de la cendre, du poivre. Puis, du chocolat noir et de discrets fruits tropicaux. Le taux d’alcool semble toutefois au moins 10% plus bas. Finale : Plutôt courte et marquée par la cendre et le poivre.

Kilchoman Machir Bay Cask Strength 2020

58.6% alc./vol.
Version iconique de Kilchoman, Machir Bay, avant d’être un whisky, est le nom d’une superbe plage pittoresque à quelques pas seulement de la distillerie sur l’île d’Islay. Ce single malt signature, sans colorant et non filtré à froid, est un assemblage de whiskies ayant vieilli à 90% dans des ex-fûts de bourbon de premier remplissage et à 10% dans des fûts de sherry Oloroso.

André 89%
Fruits tropicaux nappés de crème à la vanille parfumée à l’eucalyptus et au camphre, fumée de tourbe terreuse, pommes et raisins verts, ananas, poires, touche bien discrète de xérès. À l’aération, les notes terreuses deviennent très intenses. Superbe texture en bouche ronde, douce et crémeuse. Notes d’agrumes et de fruits tropicaux: ananas, bananes, cerises, poires, melon au miel, le tout dans un nuage de fumée de tourbe très terreuse et poivrée aux accents salins maritimes. La texture…wow… Finale sensuelle et onctueuse, encore une fois la texture est démentiellement bonne, purée de bananes fumées, terre mouillée, poivre et sel de mer. Pas l’expression la plus punchée de la distillerie, mais une texture à faire rêver domestiquant un taux d’alcool puissant. Une belle approche pour les novices voulant apprivoiser les expressions cask strength.

Laphroaig Cairdeas 2015 • 200th Anniversary

51.5% alc./vol.

Martin 88.5%
Nez: Tourbe bien camphrée et médicinale. Citron, sel marin et algues. Varrec, sherry et pierre lavée. Biscuits au beurre et touche de noix et de fumée. Mentholé sur la fin. Bouche: Fumée, épices et bois sec. Poivre blanc, tourbe, sucre blanc et fruits sauvages. Foin endiablé. Finale: Vent de chêne vert acide avec fruits tropicaux et touche de pouding à la vanille. Équilibre: Un excellent whisky, un excellent scotch, un excellent Islay, un excellent Laphroaig, un excellent Càirdeas. Par contre pour le bicentenaire de la distillerie on dirait que je m’attendais à plus.

Laphroaig Cairdeas 2020

52% alc./vol.
85% des futs de cette édition proviennent de Portwood Barrique Matured et 15% de whisky ayant passé leur première période de maturation pendant 3 ans en Ex-Bourbon cask pour ensuite être affinés pour 3 années supplémentaires en Ex-Red Wine Barriques.

André 89%
Framboises, vin rouge et petits fruits sauvages trempés dans le chocolat, prunes, raisins mauves nappés de caramel chauffé, sel de mer, médicinal et maritime à souhaits. La bouche est remplie de notes de caramel et de chocolat nappant des petits fruits sauvages, les tonalités de vin rouge et de raisins, dattes et prunes sont rehaussées par le poivre concassé, la réglisse et la cannelle ainsi que le sel de mer. La tourbe est iodée et médicinale et est bien intégrée au mélange de fruits séchés. On retrouve aussi une sensation de galets polis par la mer sur lequel le sel de mer aurait séché au soleil. Finale moyenne en longueur, poivrée et salée et sur les fruits rouges.

Bunnahabhain 30 ans

46.3% alc./vol.
Maturation en Ex-Sherry Casks.

André 92%
Nez noble, à la fois intense et posé. Prunes et dattes, pâte de fruits, raisins secs, d’où s’exclament aussi des notes d’agrumes bien fraiches. Exquise texture, huileuse et rehaussée d’épices bien dosées. Raisins secs et prunes, le sherry est intensément goulu, pincée de poivre et discrète fumée au caramel, compote de petits fruits sauvages, caramel salé, chocolat noir. Longue et douce finale, sur les prunes et les raisins secs, oranges sanguines, caramel salé et une pointe de fumée.

That Boutique-y Whisky Company Bunnahabhain 10 ans – Batch 14

50.5% alc./vol.
Batch 14, 1287 bottles.

André 85%
Pommes poires, céréales de malt séchées et vanillées, pommes, abricots, essence de chêne, fond un peu malpropre et crasseux avec une touche verdâtre. La bouche est légèrement plus épicée. Poires, pommes vertes, abricots, vanille et miel, bananes en purée avec toujours cette sensation de bois de chêne un peu verdâtre. Courte finale, sur les abricots et les poires qui s’accompagne d’une touche épicée.

Patrick 85%
Un très bon whisky très simple et classique. Rien d’original, mais dans le style classique, c’est très bien réussi. Nez : Au premier abord, de l’orge et du bois puis, plutôt discrètement, des pommes vertes. Bouche : Du chêne sec et brûlé, de l’orge, des épices et des pommes très discrètes. Finale : D’une belle longueur, plutôt boisée et assez fraîche.

Martin 87%
Nez: Sucre d’orge et sucre en poudre à la fois. Malt légèrement grillé. Miel et vanille. Pommes vertes bien croquantes, mais qui ont tout de même cette qualité de cire qu’on retrouve en épicerie commerciale. Bouche: Miel, caramel, à peine poivré, quelques raisins, touche d’orange. Chocolat au lait, vachement bien ficelé. Le degré d’alcool, qui frise la catégorie « Cask Strength », est vraiment bien mis en sourdine pour laisser le spotlight aux saveurs franches. Finale: Plus ou moins longue, sur de belles envolées de poivre rose, de bois sec et de vanille. Un petit bouquet de fruits des champs ne nous laisse pas indifférents non plus. Équilibre: Un solide malt. Boutique-Y est un embouteilleur qu’on gagne à connaître, même dans les expressions à mention d’âge plutôt disons bas. Sans être tout-à-fait rendu à un level de type SMWS, on lâche pas les amis!

Bunnahabhain Port Pipe Finish

55.3% alc./vol.
Bottle #1129 of 1578, Warehouse #8, Distilled 27-09-07, Bottled 17-01-19.

André 91%
Le raffinement au nez, wow. Noisettes, dattes, cassis, petits fruits sauvages séchés, raisins mauves séchés, framboises et pommes, pâte de fruits. En bouche, les fruits à chairs se dévoilent; poires, oranges et s’entremêlent aux fruits rouges; raisins, dattes, prunes, framboises, pommes, cerises. La texture est sirupeuse, la pâte de fruits, mielleuse aussi, persillée d’épices (anis, poivre, cannelle) et d’une pincée de sel de mer. Douce et longue finale, saline et poivrée, légèrement aiguisée par les notes de bois de chêne brûlé.

Lagavulin 16 ans Distiller’s Edition 1988-2004

43% alc./vol.
LGV 4/492. Affinage en Pedro Ximenez Sherry Wood butts.

André 89%
Définitivement maritime, légère sensation minérale de pierre calcaire, tourbe terreuse fruitée, fruits rouges séchés, sel de mer, algues séchées, prunes, cosses d’oranges trempées dans le caramel. Avec un nez si masculin, la douceur de la bouche étonne, la texture est souple. L’équilibre est indéniable et avec une palette aromatique si variée, c’est un tour de force. Xérès, prunes, fumée de tourbe médicinale, terreuse et animale, genre fourrure mouillée, chocolat noir et sel de mer, prunes, raisins secs, caramel cramé sur le poêle à bois. Finale un peu clairsemée, sauf pour la tourbe qui a beaucoup de caractère et dévoile encore plus ses saveurs aux accents médicinales et épicés.

English EN Français FR