Ensign Red – Black

45% alc./vol.

Patrick 49%
Un whisky plutôt poche. Pas mauvais au point de le recracher, mais définitivement au point de ne pas vouloir en prendre deux gorgées. J’avais un échantillon de 15 ml, et je n’ai pas été capable d’en prendre la moitié. Nez : Alcool, touche de céréales et un peu de sucre. Bouche : De la cassonade, une touche bizarre de fruits et du bois brûlé. Finale : D’une longueur moyenne, marquée par le bois brûlé.

Ensign Red

40% alc./vol.

Patrick 45%
À peine plus goûteux qu’une vodka cheap. C’est la première fois de ma vie que j’écris ça, mais si la vodka est moins chère, allez-y donc avec ça! Nez : Un parfum rappelant de la vodka… Bref, de l’alcool et un peu de sucre blanc et rien d’autre. Bouche : Du sucre, un peu de fruits et surtout de l’alcool. Finale : D’une longueur moyenne, marquée par l’alcool.

Forty Creek Victory 2019

43% alc./vol.
Limited 2019 Edition Lot 013.

Patrick 85%
Un très bon whisky, meilleur de gorgée en gorgée. Il y a tellement de whisky canadien insipides, j’attends avec impatience chaque nouvelle Limited Edition de Forty Creek. Nez : Du sucre, des fruits, du caramel, du bois sec et un peu de vanille. Mais surtout du bois. Bouche : Du bois, du beau caramel, des épices, des fruits mûrs discrets, le tout porté par une belle texture huileuse. Finale : D’une belle longueur, boisée, sucrée et épicée.

Two Brewers Yukon Single Malt – Release 21 – Classic

46% alc./vol.

André 87%
Ananas, miel et poudre des gommes Bazooka, melon au miel, mangues, oranges. Frais et alléchant. La bouche est sucrée et légèrement épicée, passablement de saveurs de céréales mielleuses nappées de salade de fruits tropicaux et de crème à la vanille. La texture est onctueuse et les saveurs douces. Finale un peu courte, minérale, parsemée de fruits à chair et de sucre résiduel. Une palette aromatique un peu plus limitée et une courte finale l’auront amputé de quelques points.

Martin 89%
Nez: Miel, cantaloup et eau de rose. Gomme balloune, oranges et touche de vanille boisée. Léger vent poivré à l’horizon. Bouche: Herbe fraîche, fleurs et gomme balloune. Épices, bois et fruit tropicaux. C’est en effet un beau voyage. Finale: Longue et chaude, comme bien de ses prédécesseurs, sur de belles notes de chêne, de fleurs blanches, de poivre rose et de vanille crémeuse. Équilibre: Bien que l’éventail de saveurs soit plus restreint que d’autres éditions, on reste en solide terrain connu pour Two Brewers, et je ne m’en plains pas.

Two Brewers Yukon Single Malt – Release 20 – Innovative

40% alc./vol.
Ex-Maple Syrup Barrels, Édition limitée de 1055 bouteilles.

André 90%
Les fruits goulus habituels de la distillerie accompagnés de la typique poudre des gommes Juicy Fruits. Bananes, ananas, oranges et fruits tropicaux, alléchant au max. En respirant, de belles grosses notes d’épices apparaissent progressivement, la cannelle principalement. On a maintenant aussi des saveurs de bananes jujubes jaunes chimiques. La texture est divine, ronde et chaleureuse. J’ai maintenant des notes de fruits rouges, de cannelle et de sucre caramélisés en bouche. Le côté de jujubes sucrées est pratiquement disparu. Fruits tropicaux, réglisse rouge, pommes caramel, sucre caramélisé, sirop d’érable. Andrew du Kensington Wine and Market disait Root Beer et effectivement on a bien ça aussi. Finale de fruits rouges et de cannelle ainsi qu’une bonne dose de sucre naturel. L’amalgame de saveurs est définitivement unique et nous sort de notre zone de confort. Pour certain, ce whisky sera probablement un peu trop dénaturé mais si vous voulez du nouveau et de l’unique, vous savez quoi mettre dans votre panier.

Two Brewers Yukon Single Malt – Release 19 – Peated

46% alc./vol.
Assemblage de 4 batch différentes : 27% de 7 ans, 35% de 9 ans, 38% de 10 ans. Édition limitée de 1050 bouteilles.

André 92%
Tourbe terreuse prononcée, camphre, crème à la vanille, fruits tropicaux, poires, ananas et jus de citron pressé, sucre des gommes Bazooka, céréales séchées enrobées de miel. La tourbe est bien intégrée, très présente mais qui ne monopolise pas la bouche aussi. Belle rondeur et aspect huileux. Tourbe de terre mouillée, céréales fumées séchées, miel, vanille, ananas et poires, pommes rouges, pincée de poivre. Finale sur l’ananas flambé sur un feu de plage fait de mottes de tourbe. Sérieusement hallucinant comme release. Il faut définitivement que j’aille au Yukon pour la randonnée mais aussi le whisky. WOW!

Rosemont Whisky de Montréal

42% alc./vol.
Composé de maïs, de blé et d’orge de Saint-Constant le whisky a subit une double distillation à l’alambic charentais et est vieillit dans différentes barriques de chêne blanc québécois de différents degrés de « toast », puis vieilli pendant 3 ans.

André 78%
Agréable surpris par cette mouture québécoise. On s’entend, ce n’est pas un whisky qui a la complexité d’un whisky de 18 ans, on est dans le style du whisky canadien du début à la fin, mais on a droit à quelque chose qui est définitivement sur la bonne voie. J’adore l’idée d’utiliser de chêne québécois, un rappel du terroir très intéressante au lieu de faire appel au ex-bourbon barrel, le préféré et le plus facile de l’industrie. Nez très doux, les céréales de maïs et de blé en avant plan, onctuosité intéressante. Notes de cassonade et de sirop d’érable, caramel chaud, céréales Corn Flakes, vanille. Nez aux arômes limitées mais combinaison intéressante bien fusionnées. Si on laisse le whisky respirer plus longtemps, je ne crois pas que ce soit une bonne chose. Les notes d’alcool brutes prennent de plus en plus d’expansion. Belle texture en bouche, les céréales sont plus acérées mais l’ensemble relativement rond. Niveau saveurs, on retrouve les mêmes qu’au nez avec un apport plus important de cassonade et de caramel chauffé. Même si le rye ne semble pas faire partie de la recette on a tout de même droit à une touche de cannelle et de fruits rouges. Finale sur les céréales épicées et séchées et de bonnes vagues de sucre caramélisées.

Alberta Premium Cask Strength Rye

65.1% alc./vol.

André 89%
Caramel, oranges, cerises noires, cassonade, cannelle, sirop d’érable, chocolat. Nez hyper complexe, une rondeur incroyable pour un taux d’alcool si élevé. En laissant reposer, des notes cireuses apparaissent progressivement, genre crayon de cire Crayola saupoudrés d’un peu de poivre noir frais broyé. 15 minutes de plus et on a des traces de pickle. Le rye est intense en bouche, la texture un peu disparate par contre; cerises noires séchées, pelures de pommes, oranges, pain au bananes, cannelle, poivre, sirop d’érable et cassonnade, planchette à cointrer en cèdre, crayon en cire, réglisses échappées dans la terre séchée au gros soleil, toute-épices. L’amalgame de saveurs est complexe et raffiné mais la texture et la sensation en bouche est un peu trop anonyme. Le whisky a beaucoup de saveurs à livrer pour qui veut bien se donner le temps et la peine de chercher. Longue finale, poivrée, un peu sèche et acérée par l’alcool. On perçoit vraiment le style Canadian Club dans l’ensemble des saveurs. J’avais un échantillon de Lot 40 Cask Strength Batch 3 et ce Alberta Premium est définitivement dans la catégorie poids lourd pour un Mortal Combat de Rye, mais pour sa texture exceptionnelle, le Lot 40 demeure une coche au dessus, pour environ le même prix.

Patrick 92%
Un très bon whisky, présentant un superbe mélange d’intensité, de douceur et de complexité. Ce n’est pas le meilleur whisky au monde, mais c’est définitivement un digne représentant du whisky canadien. Un must pour tout amateur de rye! Nez : Un beau parfum beaucoup plus délicat que j’aurais cru. Presque fruité, avec du chocolat, du caramel et de la vanille. Surprenant et appétissant. Bouche : L’intensité est ici! Un beau mélange de puissantes épices venant du seigle et du bois brûlé, avec du chocolat noir et une goutte de vanille. Finale : D’une belle longueur, épicée et subtilement sucrée.

Martin 89%
Nez: Épices du rye frais en puissance. Vanille, agrumes et caramel. Touche de banane au loin. Accents de poivre rose. Compote de fruits rouges faite dans un fond de tonneau carbonisé. Bouche: Superbe texture en bouche. Outre les épices du degré d’alcool, on goûte bien le seigle, la pomme verte, la vanille et un savant mélange de clou de girofle et de cannelle. Le punch du cask strength nous amène confortablement vers la prochaine étape. Finale: Longue, chaude et incroyablement enveloppante. Le chêne brûlé et les épices du rye sont les saveurs thèmes. Fruits rouges et touche de caramel. Équilibre: C’est un excellent rye whisky, un excellent whisky canadien, mais en toute franchise et modestie, on devrait se garder une petite gêne quant à sa nomination de meilleur whisky au monde par Jimmy… Quoique… difficile de trop chialer sur une nouvelle qui mettra le spotlight une fois de plus sur la richesse des whiskys canadiens.

Two Brewers Yukon Single Malt – Release 17 – Innovative

43% alc./vol.
Édition limitée de 1090 bouteilles, malted rye.

André 86%
Encore l’épine dorsale de saveurs de purée de bananes et de gommes Juicy Fruits! J’ajoute les notes de gingembre et de cannelle, saveurs tropicales aussi dont le citron et le sirop de poire, la pomme caramel, miel. La texture déçoit un peu en bouche, manque de texture et d’amour, sensation accentuée peut-être par les bonnes épices et les grosses notes de rye poivrées. Je ne suis pas fan du mélange de poudre de gommes ballounnes et d’épices poivrées. Finale soutenue, très épicée (rye, cannelle et poivre) et paradoxalement, sucrée. Ma note la plus basse pour un Two Brewers.

Patrick 90%
Un très bon whisky, super original et très délicieux: Bref, exactement ce que je suis rendu à attendre de Two Brewers. J’aime. Nez : Un parfum particulier, unique, avec du caramel brûlé, du gingembre et une touche de sucre brun. Bouche : Du bois, des épices, du gingembre, des agrumes, une touche de seigle et du caramel légèrement brûlé. Finale : D’une belle longueur, sucrée, boisée et très originale.

Martin 88.5%
Nez: Herbe verte, gingembre, seigle, caramel et vanille mentholée. Citron, céréales et chêne. Bien plaisant. Bouche: Jujubes aux fruits des champs, vanille, chêne, cannelle en puissance, touche de gomme balloune. Un brin de zeste d’orange. Finale: Chaude, poivrée et longue à souhait. Rye et conifères. Équilibre: Un autre succès pour Two Brewers. Bien que l’expérience en général est un peu en deçà du rendu de disons au moins les dix premières éditions de la distillerie. Mais tout de même…

Two Brewers Yukon Single Malt – Release 15 – Special Finishes

43% alc./vol.
Assemblage de whiskies de 5 à 9 ans d’âge (66% 5 yr + 4% 6 yr +22% 8yr + 8% 9 y), affinés pendant 5 mois en PX Sherry Cask. Édition limitée de 1285 bouteilles.

André 87%
Directement sur le nez distinctif de Two Brewers avec la gomme ballounne bien sucrée et les bonbons en genre de mashmallow en forme de bananes jaunes chimique. Andrew du Kensington Wine and Market me disait que lui il avait souvent l’image des gommes Juicy Fruit… on est dans le même coin niveau aromatique. Belle crème vanillée onctueuse et pomme caramel. Encore une fois, la texture est splendide, ronde et amoureuse avec avec une petite poigne épicée. Encore les bonnes notes de bananes et de fruits secs, la pomme caramel et les wine gums, sucre en poudre, gommes ballounnes. Finale bien longue, ou le sherry se dévoile un peu plus et embrasse les notes de bananes avec des bonnes lèvres de fruits rouges séchés et de grosses étincelles d’épices à saveur de cannelle. Il manque un p’tit quelque chose à cette édition par rapport aux autres parutions de cette même distillerie. Il n’en demeure que ce whisky est dans le haut de la liste au niveau qualité quand on parle de Canadian Whisky.

Patrick 88%
Simple et efficace. Un très bon whisky, qui semble meilleur à chaque gorgée. Nez : Du beau xérès sucré et vanillé, au point que ce soit plus du nananne que du xérès. Bouche : Un beau plateau de fruits très mûrs et sucrés, avec une touche de bois brûlé. Finale : D’une longueur moyenne, fruitée et légèrement boisée.

English EN Français FR