Spade & Bushel 10 ans Single Malt Irish Whiskey

57.5% alc./vol.
Limited Edition, Bottle #2725 of 5000

André 87%
Nez vanillé et de compote de bananes, crème pâtissière et miel. Rien qui casse la barraque mais la présentation est agréable. Bouche remplie de fruits du verger, poire et pomme poire, bananes, ananas et fruits tropicaux nageant dans une mer de miel et de vanille. Pas mal toute dans le même coin du firmament aromatique par contre. Texture surprenante où l’alcool est bien maitrisé et n’obnibule pas les saveurs plus légères et fines. Bois de chêne plus ressenti en fond de bouche. Finale plus acérée et astringente, sur les mêmes saveurs goutées précédemment. Comprenons-nous, rien pour réinventer le whisky Irlandais mais de un ça a le mérite d’être cask strength et de deux d’être bien ficelé à défaut d’être innovateur.

Douglas Laing Rock Island Sherry Edition

46.8% alc./vol.
Blended malts comprenant des whiskies provenant des Iles d’Arran, Islay, Orkney et Jura. Ce Whisky a passé les dernières étapes de sa longue maturation dans des fûts ayant préalablement contenu du Sherry Oloroso. Édition limitée de 3000 bouteilles.

André 81%
Je ne trippe pas sur ce type de tourbe à la Tobermory-Ledaig, très terreux avec des accents de soufre mélangé de viande fumée dans un nuage maritime iodé. Bouche ponctuée de raisins secs, de sel de mer, de tourbe terreuse, enrobé de caramel, puis de cerises et de cannelle. Viande fumée et cuite sur le bbq. Finale épicée et tourbée, caramel poivré, grandement influencée par le sherry et qui ne se départit pas de ses notes terreuses du début à la fin de la dégustation. Pour tout dire, je crois que l’influence de Jura est peut-être un peu trop prononcé sur le rendu final.

Elements of Islay LP12

54.7 % alc./vol.
Fruit d’un mélange de 2 ex-bourbon casks et 2 sherry casks distillés en 2014, donc de 6 ans d’âge. Édition limitée de 1672 bouteilles.

André 82%
S’il y a la moitié du mélange qui provient de sherry Cask, je ne sais pas comment cela s’est transmit côté saveurs… Je n’ai rien trouvé de relié au sherry dans la dégustation. Nez maritime très iodé mélangé de foin sec et de bouses de vaches séchées au soleil. Présentation un peu brusque et rêche. Sensation de cendre froide en bouche à saveur de camphre médicinal très iodée et citronné. Poires, melon au miel, citron, cendre, iode. Finale cendreuse et herbeuse, marquée par le poivre et les fruits tropicaux à chair tout en demeurant très astringent. Une version sans trop de finesse et peu de complexité.

Lost Distillery Vintage Selection Gerston Batch 2

46% alc./vol.
1000 bouteilles

Patrick 94%
Il y a des whiskys tellement mauvais, que je me demande pourquoi je continue à écrire ces évaluations… Puis, il y a des whiskys comme celui-ci, où je suis heureux d’en écrire une, car je pourrai ainsi toujours me souvenir à quel point c’était magistral. J’ai adoré tous mes Gerston de Lost Distillery, et celui-ci ne fait pas exception. Nez: Un parfum de pur bonheur, avec de la tourbe, des fruits mûrs, du miel, des épices et une goutte de caramel. Bouche : Porté par une sublime texture, la fumée de tourbe présente une rare complexité, avec du miel de trèfle, des fruits mûrs, un peu de chêne, du caramel et une pincée de sel. Finale : D’une superbe longueur, salée, fumée et très subtilement fruitée.

Lost Distillery Vintage Selection Auchnagie Batch 2

46% alc./vol.
1000 bouteilles

Patrick 91%
Un blend des ligues majeures, dont il serait facile d’abuser un peu trop. Le mélange de miel et de fumée de tourbe est unique et sublime. Nez: Un délicieux parfum où se mélangent une délicate fumée de tourbe, des agrumes, une pincée de sucre blanc et du miel floral. Bouche : Impressionnant comment la fumée de tourbe est mielleuse! Aussi, des fleurs et quelques grains de sel viennent compléter le tout avec brio. Le tout porté par une délicieuse texture. Finale : D’une belle longueur, fumée et salée.

Lost Distillery Vintage Selection Stratheden Batch 2

46% alc./vol.
1000 bouteilles

Patrick 88%
Un whisky très complexe et bien bâti, qui demande vraiment qu’on s’y arrête pour l’apprécier pleinement. Nez : Un parfum d’une belle complexité où rien ne semble prendre le dessus particulièrement… De la cassonade, du vieux rhum, de la croustade de pommes et plein d’autres affaires un peu trop évasives pour que je me risque à les nommer (je vais laisser André s’amuser avec ça!). Bouche : De la délicieuse compote de pommes épicée, à laquelle on aurait ajouté quelques fruits tropicaux. Après quelques gorgées, je fini par y retrouver aussi une note de fumée de tourbe extrêmement discrète, qui se mélange d’ailleurs avec les notes de chêne sec. Finale: D’une belle longueur, avec un mélange de chêne sec et de Glosettes au raisins.

Puni Vina – Marsala Edition

43% alc./vol.

Patrick 88%
L’Italie à son meilleur, avec leur premier whisky et leur plus fameux vin fortifié: les deux étaient faits pour s’entendre, à mon plus grand plaisir. Je vous ai déjà dit que j’aimais Puni? Nez : Un parfum de whisky de dessert, très suave, très sucré. Des raisins secs nappés généreusement de caramel et de fudge crémeux, avec de la vanille, des noix trempées dans le miel. Bouche : Le marsala prend toute la place, ou presque! De beaux fruits mûrs, du caramel chaleureux, du fudge, de la vanille et des noix trempées dans le miel. Après quelques gorgées, j’y retrouve aussi la saveur du chêne épicé. Finale : D’une belle longueur, fruitée et légèrement épicée.

Puni Sole

46% alc./vol.

Patrick 87%
Puuuuniiiii! Oui j’aime beaucoup ce whisky et je suis bien content d’en avoir acheté une bouteille. Miam miam ! Nez : Le xérès et le chêne de marient très bien ensemble, avec des notes de miel sauvage et d’oranges sanguines. Appétissant. Bouche : La bouche révèle de délicieux fruits des champs sucrés que le nez avait gardé caché, avec du toffee, de la vanille, des oranges sanguines, du chêne épicé et de discrètes noix. L’ensemble présente un délicieux mélange de sucre et d’épices chaleureuses. Finale : D’une belle longueur, avec du caramel, des fruits mûrs et une bonne dose de chêne épicé.

Puni Gold

43% alc./vol.

Patrick 85%
Un très bon whisky de style “bourbon cask”: j’ai déjà goûté des scotchs de 10-12 ans pas mal plus soporifiques que ça! Un produit de qualité, dont chaque gorgée m’apporte plus de plaisir que la précédente. Je suis fan de cette distillerie ! Nez : Un beau mélange de mangue, de vanille et d’une touche de poivre. Le mélange d’arômes frais et de poivre est très intéressant. Bouche : L’intensité des saveurs démontre bien l’utilisation de fûts de premier remplissage. Bref, du bois sec, du poivre, des mangues et un peu de vanille. La texture en bouche est malheureusement un peu aqueuse. Finale : D’une belle longueur marquée par le bois brûlé.

BenRiach 14 ans Single Cask Limited Release for Premium Spirits Belgium

52.5 % alc./vol.
Distilled 1995, Bottled 05/2010 from Ex-Bourbon Cask #2475, Bottle #212 of 234

André 89%
Nez végétal, entre le fruit de la passion et le kiwi, notes d’ananas et de citron, effluves de tourbe terreuse en toile de fond. La bouche remplie de tourbe puissante, mais demeure fraîche, assaisonnée de fruits tropicaux, d’ananas, cantaloup et de purée de bananes. Belle texture onctueuse et moelleuse, la tourbe s’aiguise au fil des gorgées auquel s’additionne des vagues de citron frais. Sensation minérale en bouche, qui rappelle presque la craie et le charbon. Le nez est passablement plus doux que la bouche où la tourbe est plus aiguisée. Longue finale, très tourbée, minérale et fruitée.

English EN Français FR