Bell’s Royal Reserve 20 ans Blended Scotch Whisky

40% alc./vol.
Bottled in 80’s.

André 93%
Oh my!!! Si tout les blends avaient cette qualité… Nez très riche, sur les fruits rouges, les figues et les dates dans un nuage de fumée de tourbe lointain, purée de pommes et réglisse. La bouche est soutenue, pluie d’épices, nuages de fumée de tourbe, prunes et figues, chocolat, miel chaud. Texture ferme tout en étant moelleuse et charnue. Impressionant un whisky si soutenu à 40% d’alcool. Finale de gâteau aux fruits saupoudré d’épices mangé dans le salon pendant que grand-papa fume le cigare. Un beau retour dans le temps, preuve qu’il s’est fait des bonnes choses dans les années 80 à la différence du Disco.

John E. McPherson & Sons Ltd Cluny 12ans Black Label Blend

40% alc./vol.
Italian Market bottling (bottled 70’s).

André 88%
Huge sherry pâteux, terreux, caramel intense, miel chaud, oranges sanguines. Touche herbeuse. En bouche, on perçoit le whisky de grain un peu plus, petits fruits sauvages, pâte de fruits, warehouse terreux, belles notes de miel, le sherry me rappelle un Glendronach ou Ben Nevis Sherry single cask, bon apport de tourbe en arrière-plan. Texture un peu liquide mais super agréable. Finale un peu courte, sur les fruits rouges accompagnée d’une touche de tourbe et de caramel salé en background.

Patrick 90%
Un délicieux whisky qui, s’il n’était pas si rare, ferait un excellent dram quotidien. A noter que ce whisky m’a été présenté par un Ukrainien, 2 jours après le début de l’invasion criminelle de son pays par la Russie de Poutine. Émouvant. Nez : Un superbe parfum débordant de malt, de miel et une belle petite touche fruitée. Bouche : Porté par une belle texture, le malt se mélange admirablement bien avec le miel, un peu de vanille, une touche fruitée, d’oranges sanguines et une note fumée plutôt évanescente. Meilleur de gorgée en gorgée, superbe ! Finale : D’une longueur moyenne, boisée et sucrée.

Wemyss Malts Lord Elcho First Edition 2014 Blended

40% alc./vol.

André 81%
Agréable fruité et une douceur exquise. Salade de fruits, pommes vertes, poires, céréales séchées nappées de miel. La bouche est diluée et liquide. Pommes vertes et rouges, céréales séchées, poires, oranges, gingembre, cannelle, poivre et bois sec, vanille et miel. Finale étonnante en longueur, très poivrée et épicée.

Compass Box The Story of the Spaniard

43% alc./vol.
Batch TS2019-A. Recette: 12.3% Strathmill Recharred American Oak Barrels, 18.9% Teaninich First Fill Ex-Red Wine casks, 15.9% Highland Malt Custom French Oak Casks, 3.4% Distillery near Aberlour First Fill Sherry Butts, 12% Glendullan First Fill Sherry Butts, 7.3% Deanston Re-Fill Sherry Butts. Le type de fûts pourra changer d’année en année en fonction de la disponibilité et de l’expérimentation, mais les fûts espagnols – soit des fûts de vin de Sherry, soit des fûts de vin de style Sherry – joueront toujours le rôle clé de cette édition.

André 83%
Gousse de vanille fraiche, ananas, oranges, caramel, céréales séchées, cerises et citron. Un peu dilué en bouche côté texture, les épices prennent un rôle phare dans la livraison aromatique. Gâteau aux fruits, raisins secs, ananas et poires, caramel, miel, vanille. Courte finale, les saveurs se dissolvent rapidement et ne laissent qu’un mince filet d’épices, notes de cannelle poivrée, de sherry éventé et d’oranges. J’ai vu de meilleurs blends de Compass Box…

Patrick 83%
Un beau whisky chaleureux et débordant de vin rouge. Un peu rough, mais ça se boit bien. Nez : Parfum présentant un beau mélange d’arômes de céréales, de vin rouge, d’oranges et de bois. Bouche : Chaleureux, avec du bois épicé, du vin rouge chaleureux et une touche d’orange. De par son intensité, l’ensemble paraît avoir quelques degrés d’alcool de plus. Finale : D’une longueur moyenne, chaleureuse et épicée.

Black Bull 40 ans Batch 3

41.6% alc./vol.
Tous les whiskies entrant dans sa composition sont âgés de 40 à 44 ans. Les fûts sélectionnés sont issus des distilleries Ben Nevis, Highland Park, Bunnahabhain, Glen Grant, Caperdonich donc 85.6% de Single Malt et de 14.4% de whisky de grain provenant de la distillerie Invergordon.

André 89%
Nez succulent et attirant. Miel, compote d’oranges, fruits tropiaux, cerises noires, raisins. La bouche est tout aussi superbe. Sirop de poires, vanille, céréales au miel, oranges, cerises et prunes, ananas et fruits tropicaux, touche de fumée de tourbe et de bois séché bien dosée. Belle texture avec beaucoup de corps et un léger côté huileux. Finale sucrée et fruitée assaisonnée d’une touche de fumée et de sel de mer.

Patrick 84%
Un bon whisky, mais pour ce qu’il contient, c’est plutôt décevant. Disons que pour un whisky de 10-12 ans, ça serait assez bien, mais 40 ? Ouf… Nez : Frais et léger, avec du miel blanc et des herbes. Bouche : Intéressante évolution des saveurs en bouche, avec une arrivée en bouche légère et florale, qui évolue rapidement vers le chêne sec, puis une touche de fumée de tourbe. Intéressant ! Finale : D’une longueur moyenne, avec du bois sec et une discrète note de fumée de tourbe.

SMWS The Tar Pit 9 ans

50% alc./vol.
Blended Malt d’Islay créé par Euan Campbell. Vieilli en fûts de bourbon et xérès PX. Distillé en avril 2011, 1446 bouteilles.

André 85%
Nez medicinal et tourbé avec des accents terreux, jambon fume, eucalyptus. Aspect verdâtre et herbeux. La bouche évoque les fruits à chair et la réglisse, l’ananas flambé et de raisins verts. La texture est liquide et légèrement huileuse, parfumée au sel de mer et de fumée crasseuse et terreuse. Courte finale, vanille, miel, terre mouillée et sel de mer. Très ambivalent pour cet embouteillage qui livre une belle ligne aromatique mais peut-être dans unstyle trop conservateur.

Patrick 87%
Un très bon scotch, surtout pour ceux qui les aiment un peu crasseux. J’ai malheureusement l’impression que la SMWS a tenté de nous cacher ici un ou deux fûts douteux (sinon, le business case d’une telle bouteille ne tient pas la route!). N’empêche, ça demeure tout de même très bon, cheers! Nez: Le parfum me rappelle définitivement Islay, avec sa fumée de tourbe maritime si caractéristique, mais aussi des noix grillées et une subtile touche fruitée. Bouche: Porté par une belle texture huileuse, j’y trouve de saveurs de fumée de tourbe, d’huile à chauffage, de créosote, de cendres, de sel de mer, de viande brûlée… Mais aussi d’ananas et d’agrumes ainsi qu’une discrète, très discrète note de fruits mûrs. Finale: D’une belle longueur, pleine de fumée et de sel.

That Boutique-Y Whisky Company Blended Malt Scotch Whisky 26 ans Blend #1

48.3% alc./vol.
Batch #4, Limited Edition of 322 bottles

André 82%
Agrumes et citron, céréales séchées, raisins verts, agrumes. Un peu anonyme et froid comme approche. Belle texture en bouche avec un bon kick d’épices, gingembre. Tarte aux pommes, agrumes, citron, vanille, bois sec puissant, miel, oranges. Finale sèche, poivrée et épicée, courte en bouche. Je m’attendais à beaucoup plus de finesse et de raffinement de la part de cet embouteillage à la présentation désordonnée et à la ligne directrice difficile à suivre.

Douglas Laing Rock Oyster 18 ans

46.8% alc./vol.
Un blended malt en édition limitée, comprenant des whiskies provenant de Jura, Islay, Arran et des Iles Orcades.

André 89%
Tourbes maritimes des iles comme on l’aime, le nez est souple et bien défini à la fois, sur les agrumes et la compote de poires, bananes et d’ananas. La bouche est remplie de miel et de vanille onctueuse, la texture est exquise, douce et feutrée, tout comme la fumée de tourbe puissante mais hyper bien équilibrée. Les fruits tropicaux se mêlent maintenant aux fruits rouges et aux saveurs de prunes. Des notes savoureuses de chocolat assaisonné de grains de poivre émergent au fil des gorgées. Finale de zeste de citron et de sel de mer, s’asséchant rapidement.

Martin 88%
Nez: Malt, miel et pelure d’orange, avec une douce et lointaine vapeur de tourbe maritime. Pierre lavée par le ressac et citron confit. Vanille crémeuse. Bouche: La vanille et la crème sont au premières loges, bois, épices, malt, cuir, agrumes et miel. La tourbe se tient tel le pilier de l’expérience, tout en laissant la place aux autres saveurs. Finale: Douce tourbe qui nous dépose sur un lit de poivre, de miel, de citron, de fleur de sel et de vanille. Équilibre: Beau blend d’exception de la part des amis chez Douglas Laing, belle texture, belle construction, beau choix de distilleries.

Lost Distillery Archivist’s Selection Lossit Batch 3

46% alc./vol.
Mélange de 100% de single malts, vieillis en Ex-bourbon Casks. Un blended malt qui prend ancrage sur l’île d’Islay et fait revivre une des distilleries mythiques du 19ème siècle.

André 88%
Notes de poires et de doux citron, céréales maltées baignant dans un nuage de fumée de tourbe diaphane, ananas flambé et terre mouillée. La texture en bouche est huileuse et souple, la tourbe est beaucoup plus définie qu’au nez, brute et plus directe aussi, épicée généreusement également. Poires, ananas, herbe et terre mouillée, agrumes, sel de mer, anis, poivre et fumée de feu de plage. Finale saoutenue, tourbée et maritime. À cheval être Caol Ila et Talisker peut-être?

Patrick 84%
Un whisky assez bon, et je peux facilement imaginer que le goût ressemble énormément à celui de la distillerie originale. Bref, c’est bien, mais c’est surtout pour la curiosité, car ça ne m’a pas renversé. Enfin, lors d’une dégustation avec les membres du Club, ce fut tout de même le favori de la soirée avec un peu plus du tiers des votes. Nez : De la fumée de tourbe florale d’une belle intensité : Certains Islay sont beaucoup plus tourbés, mais la tourbe ici n’est tout de même pas subtile. Bref, fumée de tourbe, fleurs et quelques fruits exotiques. Bouche : Porté par une belle texture huileuse, toujours la fumée d’une tourbe relativement intense, des fruits tropicaux, du chocolat noir salé et du malt. Finale : D’une longueur moyenne, fumée, salée et légèrement épicée.

Martin 87%
Nez: Céréales sèches, malt grillé, herbe, agrumes, belle astringence d’un fût fruité. Raisins secs, noix, autres fruits séchés. Bois sec. Impression générale d’ingrédients secs. Bouche: Raisins, épices et bois. Solide assemblage de saveurs. Malt, zeste d’orange, d’orange sanguine même. Finale: Cannelle, chêne, poivre, raisins, notes vertes et jeunes, mais matures et xérès à la fois. Un vrai beau blend. Équilibre: Au risque de me répéter, sans toutefois casser la baraque, la série des Lost Distillery ne manquera pas de nous épater. Comme si la SMWS faisait des embouteillages non-cask strength…

Lost Distillery Archivist’s Selection Dalaruan Batch 1/i

46% alc./vol.
Mélange de 100% de single malts, vieillis en Sherry et rhum Casks. Dalaruan Archivist est un assemblage de plusieurs malts au caractère maritime et légèrement fumé. La distillerie de Dalaruan a été fondée en 1825 par Charles Colvill, dans la région de Campbeltown et a été vendue aux enchères avant de fermer ses portes définitivement en 1925 touchée par l’effondrement des ventes de whisky.

André 84%
Fumée de tourbe parfumé à la cannelle, fruits séchés épicés, sensation pâteuse et goulue au nez. La bouche ne réussi pas à tranposer cette même texture pâteuse, nous avons plutôt droit à quelque chose de plus épicé et salé, bien tourbé et fruité, un peu vif même; prunes, fruits secs, fumée herbeuse et salée, chocolat, zeste de citron. Finale sur le raisin et les prunes dans un panier de bois sur le quai. En revenant au nez, douce odeurs sucrées qui rappellent le rhum, oranges et touche d’agrumes.

Patrick 90%
Un whisky difficile à classer, et difficile à aborder. Ce qui le rends d’autant plus intéressant selon moi !! A chaque gorgée, je lui ai accordé un point de plus : Imaginez la note si j’avais eu une pleine bouteille, hahaha ! Nez : Pour commencer du miel, puis une vague végétale, voir un arôme « feuillu ». Après quelques minutes apparaît du caramel, de la vanille… Quelques minutes de plus apportent uns discrète fumée de tourbe. Définitivement, un parfum qui demande du temps et de l’attention ! Bouche : Oh, ici, la tourbe, sans être agressive, est tout de même au premier plan. Puis, des poires, du malt sec, des pommes, de discrets fruits des champs et une pincée de sel. Finale : D’une belle longueur, marquée par la fumée, les épices et le sel.

Martin 88%
Nez: Petit cuir, tourbe sèche, chêne poussiéreux et malt chauffé. Un peu de pierre, de vent maritime. Les fruits sont un peu plus difficiles à cerner au début, mais en laissant le verre respirer un peu ils finissent par se révéler. Bouche: Superbe texture onctueuse, qui transporte aisément des saveurs de raisin, de chocolat, de vin, d’orange, de noix, de poivre, de bois, de xérès goulu, de clou de girofle et de caramel. Finale: Longue et chaude, elle reste vivante grâce à sa texture enveloppante. Notes de raisins, de noix, de chêne et de poivre. Équilibre: Un paquet de belles notes sucrées, un beau whisky à savourer sur la terrasse ces temps-ci.

English EN Français FR