Douglas Laing Rock Island Sherry Edition

46.8% alc./vol.
Blended malts comprenant des whiskies provenant des Iles d’Arran, Islay, Orkney et Jura. Ce Whisky a passé les dernières étapes de sa longue maturation dans des fûts ayant préalablement contenu du Sherry Oloroso. Édition limitée de 3000 bouteilles.

André 81%
Je ne trippe pas sur ce type de tourbe à la Tobermory-Ledaig, très terreux avec des accents de soufre mélangé de viande fumée dans un nuage maritime iodé. Bouche ponctuée de raisins secs, de sel de mer, de tourbe terreuse, enrobé de caramel, puis de cerises et de cannelle. Viande fumée et cuite sur le bbq. Finale épicée et tourbée, caramel poivré, grandement influencée par le sherry et qui ne se départit pas de ses notes terreuses du début à la fin de la dégustation. Pour tout dire, je crois que l’influence de Jura est peut-être un peu trop prononcé sur le rendu final.

Lost Distillery Vintage Selection Gerston Batch 2

46% alc./vol.
1000 bouteilles

Patrick 94%
Il y a des whiskys tellement mauvais, que je me demande pourquoi je continue à écrire ces évaluations… Puis, il y a des whiskys comme celui-ci, où je suis heureux d’en écrire une, car je pourrai ainsi toujours me souvenir à quel point c’était magistral. J’ai adoré tous mes Gerston de Lost Distillery, et celui-ci ne fait pas exception. Nez: Un parfum de pur bonheur, avec de la tourbe, des fruits mûrs, du miel, des épices et une goutte de caramel. Bouche : Porté par une sublime texture, la fumée de tourbe présente une rare complexité, avec du miel de trèfle, des fruits mûrs, un peu de chêne, du caramel et une pincée de sel. Finale : D’une superbe longueur, salée, fumée et très subtilement fruitée.

Lost Distillery Vintage Selection Auchnagie Batch 2

46% alc./vol.
1000 bouteilles

Patrick 91%
Un blend des ligues majeures, dont il serait facile d’abuser un peu trop. Le mélange de miel et de fumée de tourbe est unique et sublime. Nez: Un délicieux parfum où se mélangent une délicate fumée de tourbe, des agrumes, une pincée de sucre blanc et du miel floral. Bouche : Impressionnant comment la fumée de tourbe est mielleuse! Aussi, des fleurs et quelques grains de sel viennent compléter le tout avec brio. Le tout porté par une délicieuse texture. Finale : D’une belle longueur, fumée et salée.

Lost Distillery Vintage Selection Stratheden Batch 2

46% alc./vol.
1000 bouteilles

Patrick 88%
Un whisky très complexe et bien bâti, qui demande vraiment qu’on s’y arrête pour l’apprécier pleinement. Nez : Un parfum d’une belle complexité où rien ne semble prendre le dessus particulièrement… De la cassonade, du vieux rhum, de la croustade de pommes et plein d’autres affaires un peu trop évasives pour que je me risque à les nommer (je vais laisser André s’amuser avec ça!). Bouche : De la délicieuse compote de pommes épicée, à laquelle on aurait ajouté quelques fruits tropicaux. Après quelques gorgées, je fini par y retrouver aussi une note de fumée de tourbe extrêmement discrète, qui se mélange d’ailleurs avec les notes de chêne sec. Finale: D’une belle longueur, avec un mélange de chêne sec et de Glosettes au raisins.

Big Peat Christmas Cask Strength 2021 Edition

52.8% alc./vol.
Onzième édition de cet embouteillage annuel. Assemblage de single malts d’Islay dont Caol Ila, Bowmore, Ardbeg ou bien encore Port Ellen, il est embouteillé brut de fût (52.8%) sans filtration à froid ni coloration.

André 85%
Essence martimes et tourbe prononcée, jambon fumé sur feu de camp, iode, citronné et frais, raisins verts, minéral aussi. Bouche franche, iodée et poivrée, la fumée est plus diffuse, mais le sel plus persistant. Citron, sel de mer, huile à moteur, raisins verts, crème citron-vanille, abricots, fond cendreux, miel. Texture un peu quelconque et qui manque de persistance en bouche. CaolIlesque disons. Finale un peu brusque et précipitée, tourbe terreuse et médicinale, suie et huile crasseuse sur fond de drink au citron festif en voilier.

Bardinet Sir Edward’s Smoky Blend

40% alc./vol.

André 70%
Grains de céréales séchés et cosses d’oranges, sherry lointain et fruits tropicaux, miel, ensemble assez diffus. Lointaine fumée sucrée, très approchable mais sans beaucoup de complexité. Texture liquide et diluée, mélange de caramel, de fruits secs et de fruits tropicaux, miel, cerises éventées. L’alcool ne tarde pas à se pointer le bout du nez et précipite la finale dans une descente acérée, sèche et sans structure aux saveurs très éphémères. Dans les rinks ça doit être bon mais neat, on va repasser.

Patrick 83%
Un bon whisky agréable, genre pour essayer voir si on aime la tourbe sans se ruiner. Nez : Fumée et whisky de grain entrelacés, avec un peu de vanille. Bouche : De la fumée de tourbe D’une intensité moyenne, des épices boisées, de la vanille et un beau whisky de grain mariant le tout ensemble. La texture laisse toutefois un peu à désirer… Je serais curieux d’essayer le même whisky à un taux d’alcool plus élevé. Finale: D’une longueur moyenne, avec de la fumée et du whisky de grain.

Grant’s Triple Wood

40% alc./vol.

Patrick 80%
Un dram correct, pas mauvais, mais pas vraiment excitant non plus. Nez : Sucre blanc, caramel, fruits des champs et tropicaux, ainsi qu’une touche de vanille. Bouche: Sucre blanc, caramel et chêne sec légèrement épicé. Les fruits sont ici plutôt discrets. Le tout est porté par l’alcool de grain qui est bien présent. Finale: Plutôt courte et boisée. Et aussi avec un feeling de whisky de grain un peu rough.

Bell’s Royal Reserve 20 ans Blended Scotch Whisky

40% alc./vol.
Bottled in 80’s.

André 93%
Oh my!!! Si tout les blends avaient cette qualité… Nez très riche, sur les fruits rouges, les figues et les dates dans un nuage de fumée de tourbe lointain, purée de pommes et réglisse. La bouche est soutenue, pluie d’épices, nuages de fumée de tourbe, prunes et figues, chocolat, miel chaud. Texture ferme tout en étant moelleuse et charnue. Impressionant un whisky si soutenu à 40% d’alcool. Finale de gâteau aux fruits saupoudré d’épices mangé dans le salon pendant que grand-papa fume le cigare. Un beau retour dans le temps, preuve qu’il s’est fait des bonnes choses dans les années 80 à la différence du Disco.

John E. McPherson & Sons Ltd Cluny 12ans Black Label Blend

40% alc./vol.
Italian Market bottling (bottled 70’s).

André 88%
Huge sherry pâteux, terreux, caramel intense, miel chaud, oranges sanguines. Touche herbeuse. En bouche, on perçoit le whisky de grain un peu plus, petits fruits sauvages, pâte de fruits, warehouse terreux, belles notes de miel, le sherry me rappelle un Glendronach ou Ben Nevis Sherry single cask, bon apport de tourbe en arrière-plan. Texture un peu liquide mais super agréable. Finale un peu courte, sur les fruits rouges accompagnée d’une touche de tourbe et de caramel salé en background.

Patrick 90%
Un délicieux whisky qui, s’il n’était pas si rare, ferait un excellent dram quotidien. A noter que ce whisky m’a été présenté par un Ukrainien, 2 jours après le début de l’invasion criminelle de son pays par la Russie de Poutine. Émouvant. Nez : Un superbe parfum débordant de malt, de miel et une belle petite touche fruitée. Bouche : Porté par une belle texture, le malt se mélange admirablement bien avec le miel, un peu de vanille, une touche fruitée, d’oranges sanguines et une note fumée plutôt évanescente. Meilleur de gorgée en gorgée, superbe ! Finale : D’une longueur moyenne, boisée et sucrée.

Wemyss Malts Lord Elcho First Edition 2014 Blended

40% alc./vol.

André 81%
Agréable fruité et une douceur exquise. Salade de fruits, pommes vertes, poires, céréales séchées nappées de miel. La bouche est diluée et liquide. Pommes vertes et rouges, céréales séchées, poires, oranges, gingembre, cannelle, poivre et bois sec, vanille et miel. Finale étonnante en longueur, très poivrée et épicée.

Patrick 78%
Un whisky plutôt soporifique. Nez: Un parfum dans grand relief, présentant quelques arômes de fruits et de céréales au miel. Bouche: Pas plus de relief ici, avec du chêne, de la salade de fruits et.. bof. C’est sans intérêt anyway. Finale: Plutôt courte, boisée et légèrement épicée.

English EN Français FR