That Boutique-Y Whisky Company World Whisky Blend

41.6% alc./vol.
World Whisky Blend est un assemblage de whiskies venus des quatre coins du globe : Écosse, Canada, Irlande, Suède, États-Unis, Suisse, Pays-Bas, Taiwan, Inde, Italie, Allemagne, Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande, Tasmanie…

André 76%
Beau mélange de sirop de poires, miel et d’oranges, pommes vertes. Approche très douce et feutrée, fraiche. Sensation diluée en bouche, grains de céréales séchés, miel, poires, oranges, vanille. Finale épicée, sur le gingembre et le poivre, une touche de cannelle et de cassonade aussi, s’asséchant progressivement. Un peu pas mal boring comme présentation.

SMWS The Tar Pit 9 ans

50% alc./vol.
Blended Malt d’Islay créé par Euan Campbell. Vieilli en fûts de bourbon et xérès PX. Distillé en avril 2011, 1446 bouteilles.

Patrick 87%
Un très bon scotch, surtout pour ceux qui les aiment un peu crasseux. J’ai malheureusement l’impression que la SMWS a tenté de nous cacher ici un ou deux fûts douteux (sinon, le business case d’une telle bouteille ne tient pas la route!). N’empêche, ça demeure tout de même très bon, cheers! Nez: Le parfum me rappelle définitivement Islay, avec sa fumée de tourbe maritime si caractéristique, mais aussi des noix grillées et une subtile touche fruitée. Bouche: Porté par une belle texture huileuse, j’y trouve de saveurs de fumée de tourbe, d’huile à chauffage, de créosote, de cendres, de sel de mer, de viande brûlée… Mais aussi d’ananas et d’agrumes ainsi qu’une discrète, très discrète note de fruits mûrs. Finale: D’une belle longueur, pleine de fumée et de sel.

That Boutique-Y Whisky Company Blended Malt Scotch Whisky 26 ans Blend #1

48.3% alc./vol.
Batch #4, Limited Edition of 322 bottles

André 82%
Agrumes et citron, céréales séchées, raisins verts, agrumes. Un peu anonyme et froid comme approche. Belle texture en bouche avec un bon kick d’épices, gingembre. Tarte aux pommes, agrumes, citron, vanille, bois sec puissant, miel, oranges. Finale sèche, poivrée et épicée, courte en bouche. Je m’attendais à beaucoup plus de finesse et de raffinement de la part de cet embouteillage à la présentation désordonnée et à la ligne directrice difficile à suivre.

Douglas Laing Rock Oyster 18 ans

46.8% alc./vol.
Un blended malt en édition limitée, comprenant des whiskies provenant de Jura, Islay, Arran et des Iles Orcades.

André 89%
Tourbes maritimes des iles comme on l’aime, le nez est souple et bien défini à la fois, sur les agrumes et la compote de poires, bananes et d’ananas. La bouche est remplie de miel et de vanille onctueuse, la texture est exquise, douce et feutrée, tout comme la fumée de tourbe puissante mais hyper bien équilibrée. Les fruits tropicaux se mêlent maintenant aux fruits rouges et aux saveurs de prunes. Des notes savoureuses de chocolat assaisonné de grains de poivre émergent au fil des gorgées. Finale de zeste de citron et de sel de mer, s’asséchant rapidement.

Martin 88%
Nez: Malt, miel et pelure d’orange, avec une douce et lointaine vapeur de tourbe maritime. Pierre lavée par le ressac et citron confit. Vanille crémeuse. Bouche: La vanille et la crème sont au premières loges, bois, épices, malt, cuir, agrumes et miel. La tourbe se tient tel le pilier de l’expérience, tout en laissant la place aux autres saveurs. Finale: Douce tourbe qui nous dépose sur un lit de poivre, de miel, de citron, de fleur de sel et de vanille. Équilibre: Beau blend d’exception de la part des amis chez Douglas Laing, belle texture, belle construction, beau choix de distilleries.

Lost Distillery Archivist’s Selection Lossit Batch 3

46% alc./vol.
Mélange de 100% de single malts, vieillis en Ex-bourbon Casks. Un blended malt qui prend ancrage sur l’île d’Islay et fait revivre une des distilleries mythiques du 19ème siècle.

André 88%
Notes de poires et de doux citron, céréales maltées baignant dans un nuage de fumée de tourbe diaphane, ananas flambé et terre mouillée. La texture en bouche est huileuse et souple, la tourbe est beaucoup plus définie qu’au nez, brute et plus directe aussi, épicée généreusement également. Poires, ananas, herbe et terre mouillée, agrumes, sel de mer, anis, poivre et fumée de feu de plage. Finale saoutenue, tourbée et maritime. À cheval être Caol Ila et Talisker peut-être?

Patrick 84%
Un whisky assez bon, et je peux facilement imaginer que le goût ressemble énormément à celui de la distillerie originale. Bref, c’est bien, mais c’est surtout pour la curiosité, car ça ne m’a pas renversé. Enfin, lors d’une dégustation avec les membres du Club, ce fut tout de même le favori de la soirée avec un peu plus du tiers des votes. Nez : De la fumée de tourbe florale d’une belle intensité : Certains Islay sont beaucoup plus tourbés, mais la tourbe ici n’est tout de même pas subtile. Bref, fumée de tourbe, fleurs et quelques fruits exotiques. Bouche : Porté par une belle texture huileuse, toujours la fumée d’une tourbe relativement intense, des fruits tropicaux, du chocolat noir salé et du malt. Finale : D’une longueur moyenne, fumée, salée et légèrement épicée.

Martin 87%
Nez: Céréales sèches, malt grillé, herbe, agrumes, belle astringence d’un fût fruité. Raisins secs, noix, autres fruits séchés. Bois sec. Impression générale d’ingrédients secs. Bouche: Raisins, épices et bois. Solide assemblage de saveurs. Malt, zeste d’orange, d’orange sanguine même. Finale: Cannelle, chêne, poivre, raisins, notes vertes et jeunes, mais matures et xérès à la fois. Un vrai beau blend. Équilibre: Au risque de me répéter, sans toutefois casser la baraque, la série des Lost Distillery ne manquera pas de nous épater. Comme si la SMWS faisait des embouteillages non-cask strength…

Lost Distillery Archivist’s Selection Dalaruan Batch 1/i

46% alc./vol.
Mélange de 100% de single malts, vieillis en Sherry et rhum Casks. Dalaruan Archivist est un assemblage de plusieurs malts au caractère maritime et légèrement fumé. La distillerie de Dalaruan a été fondée en 1825 par Charles Colvill, dans la région de Campbeltown et a été vendue aux enchères avant de fermer ses portes définitivement en 1925 touchée par l’effondrement des ventes de whisky.

André 84%
Fumée de tourbe parfumé à la cannelle, fruits séchés épicés, sensation pâteuse et goulue au nez. La bouche ne réussi pas à tranposer cette même texture pâteuse, nous avons plutôt droit à quelque chose de plus épicé et salé, bien tourbé et fruité, un peu vif même; prunes, fruits secs, fumée herbeuse et salée, chocolat, zeste de citron. Finale sur le raisin et les prunes dans un panier de bois sur le quai. En revenant au nez, douce odeurs sucrées qui rappellent le rhum, oranges et touche d’agrumes.

Patrick 90%
Un whisky difficile à classer, et difficile à aborder. Ce qui le rends d’autant plus intéressant selon moi !! A chaque gorgée, je lui ai accordé un point de plus : Imaginez la note si j’avais eu une pleine bouteille, hahaha ! Nez : Pour commencer du miel, puis une vague végétale, voir un arôme « feuillu ». Après quelques minutes apparaît du caramel, de la vanille… Quelques minutes de plus apportent uns discrète fumée de tourbe. Définitivement, un parfum qui demande du temps et de l’attention ! Bouche : Oh, ici, la tourbe, sans être agressive, est tout de même au premier plan. Puis, des poires, du malt sec, des pommes, de discrets fruits des champs et une pincée de sel. Finale : D’une belle longueur, marquée par la fumée, les épices et le sel.

Martin 88%
Nez: Petit cuir, tourbe sèche, chêne poussiéreux et malt chauffé. Un peu de pierre, de vent maritime. Les fruits sont un peu plus difficiles à cerner au début, mais en laissant le verre respirer un peu ils finissent par se révéler. Bouche: Superbe texture onctueuse, qui transporte aisément des saveurs de raisin, de chocolat, de vin, d’orange, de noix, de poivre, de bois, de xérès goulu, de clou de girofle et de caramel. Finale: Longue et chaude, elle reste vivante grâce à sa texture enveloppante. Notes de raisins, de noix, de chêne et de poivre. Équilibre: Un paquet de belles notes sucrées, un beau whisky à savourer sur la terrasse ces temps-ci.

Lost Distillery Archivist’s Selection Gerston Batch 3/iii

46% alc./vol.
Mélange de 100% de single malts, vieillis en Ex-Bourbon, Sherry et Port Casks.

André 88%
Mélange de fumée de tourbe, fruits secs et vanille, poires, apricots, réglisse noire. La tourbe est juste bien présente en bouche, les saveurs peuvent filtrer au travers la fumée sans dénaturer l’ensemble. Anis, ananas, poires, charcoal lointain, vanille, bois brûlé. Finale sur la fumée de tourbe terreuse qui s’accentue et la réglisse noire.

Patrick 92%
J’adore ce whisky, avoir vécu à l’époque j’aurais un grand fan de cette distillerie. D’une superbe complexité, bien balancé, j’adore ! Nez : Un arôme de xérès délicat émane de mon verre, qui m’a porté instinctivement à le caresser tellement il était plein de douceur. Bref, xérès, caramel onctueux, sel, fruits tropicaux et un discret je-ne-sais-quoi me faisant penser à un petit ruisseau de montagne. Bouche : Oh, c’est complètement différent ici ! Au premier plan, de la fumée de tourbe d’une intensité modérée, des épices à steak et quelques fruits mûrs. Finale : D’une belle longueur, avec de la fumée, une note pierreuse (ou salée ?) et de discrets fruits mûrs.

Martin 86.5%
Nez: Fruits tropicaux en puissance, crème, raisins blancs, pommes croquantes. Fleurs, fruits et sucre en poudre. Petit vent salin. Bouche: Ooh c’est bon ça, épices, pommes, pierre lavée, vent de tourbe verte, poivre noir et planche de chêne. Pointes de fruits tropicaux jamais loin derrière. Finale: Léger caramel, eau de rose, poivre aussi rose, chêne, cuirette, pommes Granny Smith, sucre blanc. La texture est un peu légère, mais l’intensité des saveurs perdure. Équilibre: Un bel assemblage, un peu sur des notes jeunes et vertes, mais avec un beau feeling de single malt accompli. Difficile de s’empêcher de penser à ces distilleries perdues.

Lost Distillery Archivist’s Selection Jericho Batch 3

46% alc./vol.

Patrick 90%
Un superbe whisky présentant un profil de saveurs complexe et bien équilibrées. Un whisky du style « contemplatif », où l’on découvre un petit quelque chose de nouveau à chaque dégustation. Nez : Du xérès avec des pommes vertes, du gingembre séché, du bois légèrement humide, des noix et une touche florale. L’ensemble est définitivement sucré. Bouche : A la première gorgée, j’y retrouve des fruits mûrs, quelques épices et du chêne sec. Puis, une pépite de chocolat noir apparaît, un peu de gingembre et une goutte de miel. Finale : D’une belle longueur, avec un mélange de fruits mûrs, de bois et de discrets agrumes.

Martin 88%
Nez: Vanille, caramel, cassonade et fruits secs. Dattes, raisins, vin rouge, chêne et chocolat au lait. Touche de malt grillé et de fumée discrète. Bouche: Pâte de fruits, raisins, cacao, caramel, épices, bois. On frappe fort sur les notes du classique fût de xérès. Finale: Longue, chaude, épicée et fortement boisée. Oranges, raisins. Le chêne et le poivre noir prennent le dessus sur le reste. Équilibre: Un autre beau blended malt qui baigne dans le fût de xérès. Encore dans les têtes fortes de cette série.

Lost Distillery Archivist’s Selection Towiemore Batch 2/iii

46% alc./vol.
Mélange de 100% de single malts, vieillis en Ex-Oloroso Sherry Casks.

André 84%
Petit fruits rouges sauvages, framboises, cerises, cannelle, gâteau aux fruits. La bouche est remplie de pommes cannelle, texture ronde, sucrée et légèrement grasse. Raisins séchés, cerises roulées dans le poivre, cannelle, bois de chêne séché, sensation un peu vieillotte et poussiéreuse aussi. Finale plus punchée, bien poivrée et assortie de fruits rouges.

Patrick 90%
Un très bon whisky, avec une intensité au niveau du xérès que j’ai rarement vu dans un blend. Nez : Un parfum intensément marqué par le xérès et un appétissant mélange de fruits de champs et de fruits mûrs. Envoûtant, chaleureux et sexy ! Bouche : Marqué par du beau xérès puissant et chaleureux, avec une note de bois brûlé, de cannelle et de caramel chaud. Finale : D’une belle longueur, fruitée mais surtout marquée par le bois brûlé, épicé et légèrement poivré.

Martin 88%
Belle teinte profondément ambrée. Nez: Vin chaud, poivre, chêne, cassonade, caramel, xérès, fruits et raisins secs. Bouche: Belle texture, sherry, poivre, cuir, fruits séchés, cacao et crème caramel. Belles épices en fin de parcours. Finale: La texture transporte bien les saveurs de la bouche, en mettant l’accent sur le bois, le poivre et le cuir. Un vent de fruits séchés et fumés complète le tout. Équilibre: Une grande influence du fût de sherry ici. On commence à scorer fort pour cette série de blends.

Lost Distillery Archivist’s Selection Stratheden Batch 4/ii

46% alc./vol.
Mélange de 100% de single malts, vieillis en Ex-Bourbon Casks.

André 87%
Beaucoup plus équilibré que le Auchnagie. Oranges, poires et fleurs blanches. Basic mais right on. Bouche, crème fouettée à la vanille, une fine touche de sel de mer, sucre de pâtisseries, Cream Soda, ananas, oranges, poires, melon au miel. La bouche est très douce, texture exquise avec quelques épices bien retenues. Finale soulevée par le poivre qui efface les saveurs fruitées.

Patrick 89%
Un très bon scotch, avec une touche de fumée de tourbe bien mesurée qui nous permet d’en apprécier toute la complexité. Semblable à celui que j’avais goûté il y a quelques années, mais la balance s’est grandement améliorée. Nez : Un parfum complexe, voire même difficile à déchiffrer. De plus, varier la distance entre le nez et le verre apporte des parfums très différents : Fumée de tourbe, suie, fruits rouge, vanille, sel et poire s’expriment plus ou moins selon la distance. Bouche : Agrumes, fumée de tourbe, épices du chêne et une touche de poivre. Très complexe et savoureux. Finale : D’une belle longueur, épicée et fumée.

Martin 86%
Nez: Herbe séchée, citron, céréales, poires et à peine de fumée. Quartiers de pomme verte saupoudrés de poivre noir. Bouche: Belle texture douce. Pommes, herbe, malt et poivre. Vanille, fruits rouges et touche de cuir. Finale: Belle fraîcheur, herbe, citron, vanille, retour du poivre en puissance. Équilibre: Quand même bien construit, un peu simpliste, mais une belle expérience de dégustation, on peut s’imaginer à l’époque d’une distillerie perdue.

English EN Français FR