Aultmore 18 ans – Batch 481

46% alc./vol.

André 86%
Nez estival et tropical, citronné et à saveur de poires bien mûres, fruits tropicaux et zeste d’oranges. La bouche est très invitante, sirupeuse et texturale. Viscosité qui nappe bien la bouche entière. Céréales au miel, sirop de poires, fruits tropicaux à chair, belles oranges fraiches, pommes et une belle montée de fruits rouges et de prunes tirées du sherry cask nuancé par des notes de cacao. Finale de melon au miel saupoudré d’une pincée de gingembre de bonne longueur avec un retour sur les fruits tropicaux, le citron et les oranges. Une agréable découverte.

Patrick 91%
Un superbe whisky d’une grande complexité, avec un mélange de saveurs des plus agréables. Un whisky que je qualifierais de contemplatif: Pour en saisir l’essence, il faut prendre son temps, mais vous en serez indubitablement récompensé. Nez: Un parfum délicat mais riche, floral, avec une touche de fruits tropicaux et de miel. Bouche: Oh wow! Un superbe mélange de bois épicé, de fleurs, de caramel, de miel et de fruits tropicaux enveloppés par une delicate fumée de tourbe. Complexe et superbement balancé, porté par une belle texture huileuse. Finale: D’une belle longueur, florale et légèrement tourbée.

Martin 88%
Nez: Malt, vanille et fruits, un bel amalgame en harmonie. Fruits tropicaux, eau de rose et melon. Une légère fumée se faufile, mais rien pour enlever de l’éclat aux autres arômes. Pointe de toffee. Bouche: Fruits rouges, poivre, chêne, vanille et fumée de tourbe. La dite tourbe prend plus de place ici. Le caramel s’efface un peu. Belle présentation. Finale: Bien relevée, bois, poivre, tourbe, vanille et touche lointaine de fruits tropicaux. Équilibre: Un beau single malt, un belle subtilité digne de ses 18 ans, bien que sa complexité de saveurs ne soit plus ou moins en harmonie totale. J’aime bien!

Glenlivet Caribbean Reserve

40% alc./vol.
Affinage en fûts de rhum des Caraïbes

André 82%
Beau sucré qui rappelle la poudre des gommes Bazooka que l’on retrouve également dans plusieurs éditions de Two Brewers, fruits tropicaux juteux, purée de banane et de poires. La bouche est douce et soyeusemais diluée, hyper sucrée aussi; ananas, melon au miel, sirop de poires, bananes, miel et caramel. Finale plus épicée, poivrée et assaisonnée d’une touche de cannelle. J’adore la simplicité de ce whisky sans prétention, pour le prix, honnête et agréable.

Patrick 84%
Un bon whisky plaisant à boire, que j’aimerais bien essayer les pieds dans le sable d’une île des Caraïbes! Nez: Parfum léger et définitivement tropical, avec des poires, des bananes dans le sirop et une touche de caramel. Bouche : Boisé, avec du melon-miel, des oranges et une touche d’agrumes. L’ensemble présente un beau mélange de fraîcheur et de chaleur épicée. Finale: D’une longueur moyenne, avec des notes d’agrumes et de bois sec.

Martin 83%
Nez: Le caractère principal de Glenlivet perce bien au nez, malt grillé, miel floral, raisins blancs et sucre en poudre. On y ajoute un petit côté agrumes et sucre brun qui ne dénature pas trop le dram. On reste dans une relative simplicité sécuritaire. Bouche: Raisins blancs, salade de fruits tropicaux, touche de miel et de caramel. Quelques épices boisées arrivent sur la fin, avec une vague céréalière. Finale: Moyennement longue, bien épicée, un peu moins subtile que je ne l’aurais souhaité. Équilibre: Ça reste un Glenlivet assez standard, son affinage particulier ne perce pas assez. À ce compte, on pourrait me passer un Founder’s Reserve et je ne rechignerai pas.

SMWS 37.131 Cragganmore 15 ans

58.3% alc./vol.
« Tarantella tongue dancing », Distilled 05/11/2003 from Ex-bourbon barrel, 1st fill barrique, 251 bottles. Maturation de 15 ans en ex-bourbon cask et affinage en ex-red wine cask bousiné façon STR.

André 91%
Nez très sucré, invitant et doux. Mélange de fruits rouges sauvages et de fruits exotiques tropicaux, oranges, melon au miel, cataloup, crème vaniléée sucrée et une touche de cannelle. La bouche est wow, superbe texture grasse enrobante et sucrée, avec une légère effervescence qui rappelle de Cream Soda. Amandes non-salées, pâtisseries fraiches fourrées de pâte à la vanille, poires, melon au miel, fruits exotiques, cantaloup, zeste de jus de citron et de sirop de fruits. Je salive entre les gorgées. À l’aération, intenses notes de réglisses, de raisins secs et de fruits séchés. Pointe de bois taosté qui apparait à la longue. Finale de fruits secs, réglisse avec une touche de poivre et de chili flakes.

Patrick 89%
Un whisky intense, débordant de saveurs et… De douceur? J’aime bien! Nez: Un beau parfum de fruits mûrs, de sirop de poteau, de caramel, de fleurs et de chocolat. Bouche : Du xérès Intense, du café, des fleurs, du cuir et une discrète touche de bois brûlé. Savoureux. Finale: D’une belle longueur, fruitée avec une touche de bois brûlé.

Martin 90%
Nez: Fruits rouges accompagnés d’une belle tourbe pas trop agressante. Caramel, vanille, raisins, chêne et épices. Bouche: Sirop de fruits, épices, brin de scie et tourbe. Orange, raisin sec, chêne et touche de fleur de sel. Un ti-peu de cuirette. Finale: Soutenue et épicée. La tourbe demeure et nous garde pour un beau voyage parmi herbe, bois, raisins, marc de café et une peu d’eau de rose. Équilibre: Un beau bouquet de saveurs réconfortantes, pas trop violent comme dram, mais plein de caractère. Un autre win pour la SMWS.

SMWS 73.114 Aultmore 17 ans

56% alc./vol.
« Total eclipse of oloroso », Distilled 24/09/2001 from 1st fill Pedro Ximenez butt, 496 bottles. Maturation initiale de 15 ans en Oloroso Sherry Butt et affinage en Pedro Ximerez Sherry Butt de premier remplissage.

André 88%
Compote de fruits rouges, cerises noires et framboises, gâteau aux fruits, réglisse. Sensation soyeuse au nez. La bouche est grasse et licoreuse, remplie de fruits rouges et de réglisse, touche de soufre éphémère, cannelle et pelures de pommes, oranges, gâteau aux fruits et chocolat noir. Finale hyper-longue, poivrée et fruitée, avec une pincée de cannelle. Surprenant comme présentation.

Patrick 90%
Une superbe réussite comme whisky vieilli en fûts de xérès. D’une belle intensité, riche et bien balancé. Nez: Du chocolat aux fruits, des raisins, de pommes très mûres, des poires et un mélange d’amandes et de noix de Grenoble. Bouche : Un superbe scotch gorgé de xérès, de prunes, de chocolat au lait, de bois brûlé et de sucre chaleureux. Finale: D’une belle longueur, boisée et fruitée.

Martin 91.5%
Nez: Fruits des champs, chocolat noir, sel marin, raisins, compote de pommes, cassonade, chêne et poivre noir. Cerise, caramel et cuir. Une petite poignée de noix complète ce portrait complexe et discret à la fois. Bouche: Belle texture, bien sucré et épicé. Xérès, raisins, cannelle, cuir, vanille et cassonade. La chaleur de l’alcool est omniprésente, mais n’est pas trop trop agressive. Finale: Chêne sec, poivre rose, sherry sucré, pâte de fruits. Légère fumée. Elle reste longtemps avec nous. Équilibre: Un super sherry cask, pas d’affinage, pas de niaisage, du bonbon. Excellent whisky dessert. J’adore.

SMWS 58.23 Strathisla 9 ans

60.4% alc./vol.
« Curry Corner », Distilled 23/09/2008 from First Fill Ex-Bourbon Barrel, 232 bottles.

André 85%
Wow, vraiment challengeant comme palette aromatique. Fruits tropicaux, papaye et pommes vertes, gomme balloune. Bouche tendre et vanillée, sucrée et épicée à la fois, beaucoup de bois qui masque les autres saveurs plus gènées. Bien de la difficulté à isoler et identifier les épices. Les fruits détectés au nez sont maintenant en retrait. Finale bien relevée par les épices et où l’alcool se dévoile aussi plus directement.

Patrick 83%
Un whisky peu orthodoxe et assez unique. Je ne suis pas certain d’avoir beaucoup aimé, mais c’était très intéressant. Nez: Épicé, ce whisky porte bien son nom en me rappelant un agneau baignant dans un curry indien, sur lequel flotterait quelques caramboles. Bouche : Dans surprise, l’arrivée en bouche est très épicée, mais c’est la suite qui m’a surpris par la douceur de la texture et une touche sucrée. Bref, le curry indien prends une twist du sud-est asiatique, avec de la citronnelle, du gingembre, du poivre, du basilic et du riz au Jasmin. Finale: D’une longueur moyenne, épicée mais tout de même fraîche.

Martin 84%
Nez: Salade de fruits croquante, touche de crème, pommes vertes, poires et pommegrenades. La force de l’alcool se laisse deviner, sans toutefois nous assailler. Bouche: Cannelle, grand vent d’épices, on reconnaît bien l’inspiration de la cuisine indienne, les différents currys. Finale: Une fois les vagues d’épices passées, on découvre une petite planche de chêne chaude et sèche avec une pointe d’ail. Équilibre: Un bel exemple du style « sec et épicé ». Bien que moins dans ma palette, je salue les descriptions « on-point » de la SMWS.

Artist Collective #3.1 Benrinnes 22 ans

51.4% alc./vol.
1996-2019 from 3 Hogsheads. Située à 200 mètres d’altitude sur le versant nord du mont Rinnes, la distillerie Benrinnes a été entièrement reconstruite en 1955 puis modernisée et automatisée à l’automne 2012. De 1974 à 2007, elle pratiquait une double distillation et demie. Illustration titrée «Intarsia» par David Crunelle.

André 89%
Nez rempli de fruits secs nappés de chocolat au lait, assaisonné d’éclats de bois mouillé, de grains de café moulus et d’oranges. La bouche est bien soutenue compte tenu de la douceur du nez; fruits secs, prunes, poires, chocolat au lait, café cappucino, miel. Passablement d’épices aussi et l’alcool plus fougeux qui s’effilocheront avec l’aération et la patience. Belle longue finale, sur les épices, les agrumes et les fruits secs. Reste à digérer le prix de 300 balles…

Patrick 91%
Tout comme l’œuvre illustrant la bouteille, le scotch est riche, complexe et superbement balancé. Bref, tout le monde serait fier de l’exposer (l’œuvre et le whisky) dans son salon! Nez: Un beau parfum de xérès puissant et tout de même délicat. Dans le sens que la fille à deux mètres de moi en a ressenti les arômes, mais sans être agressif. Bref, un panier de fruits mûrs, un peu de bois, une touche florale et une goutte de caramel. Bouche: Chaleureuse, fruitée, boisée, florale et avec une fugace note de fumée que j’ai ressenti seulement à ma quatrième ou cinquième gorgée. Superbement complexe, aucun aime ne prenant outrageusement le dessus sur les autres. Finale: D’une belle longueur, fruitée et boisée.

Martin 91%
Nez: Raisins secs et agrumes séchés, vin rouge, bois, poires nappées de miel. Touche de chocolat au lait et de cannelle. Bouche: Belle texture, sherry épicé, chêne sec, poivre rose et cannelle. Le miel et les raisins secs ne sont pas loin, et font place à un léger cuir à peine tourbé. Finale: Bien longue et chaude, sur des accents de poivre, d’épices et de bois. Fruits séchés, réglisse et chocolat. Équilibre: C’est vraiment bon ça. Un superbe embouteillage qui se prend doucement, autant au niveau du degré d’alcool que du prix.

Artist Collective #2.1 Linkwood 21 ans

58% alc./vol.
1997-2018 from 5 Refill Sherry Hogsheads, Limited Edition of 1428 bottles. Illustration titrée «Sans titre 16.08.14» de Thierry Zdzieblo.

André 89%
Un superbe Linkwood comme on aime avec un sherry bien exécuté. Crème brulée et caramel, compote de fruits, cannelle, oranges sanguines, poires. À l’aération, les notes de fruits secs, de figues, prunes et de raisins apparaissent avec plus de vivacité. L’alcool titille les narines sournoisement. Superbe texture en bouche avec beaucoup de corps sans être licoreuse toutefois. Bananes flambées nappées de chocolat noir, fruits séchés, ornages, prunes et cerises, miel, poires, beaucoup de poivre. Finale de bonne longueur, légèrement amère, sur le bois et le chocolat.

Patrick 84%
Si vous aimez le xérès et le bois épicé dans votre scotch. Par contre, il faut se méfier de la longueur de la finale, qui laisse une drôle d’impression alors quelques minutes. Dommage, car sinon ça serait excellent. Nez: Du beau xérès, fruité, sucré, chocolaté et envoûtant. Bouche: Du xérès intense, du bois brûlé, des fruits mûrs, du chocolat noir. Ai-je dis intense? Finale: D’une belle longueur, fruitée et surtout boisée. Malheureusement, après quelques minutes, les fruits semblent ici hésiter entre être mûrs ou légèrement pourris.

Martin 90%
Nez: Xérès bien au rendez-vous, cassonade, chocolat noir, pâte de fruits, oranges et caramel salé. Bouche: Dattes et raisins, chêne poussiéreux et sherry astringent. Poivre noir, miel, tabac et caramel. Un peu cendreux avant d’entrer en finale. Finale: Longue, chaude et bien poivrée. Boisée, épicée et sucrée. Fruits et caramel au beurre maison. Équilibre: Bien dosé, le taux d’alcool est bien contrôlé et se fait sentir à peine, signe d’un beau savoir-faire. J’adore!

Artist Collective #3.3 Aultmore 13 ans

48% alc./vol.
2006-2019 from 2 First Fill Sherry Butts, Limited Edition of 1548 bottles. Baptisé « nip of the Buckie Road » par les pêcheurs du petit port de Buckie situé dans le Moray Firth à une dizaine de kilomètres d’Aultmore, le single malt élaboré par cette distillerie a de tout temps été populaire au sein de sa région. En raison de son caractère très parfumé et fruité, il est également très prisé par les maîtres-assembleurs et entre notamment dans la composition des Blended Scotch de la Maison John Dewar & Sons. Cette distillerie a été entièrement reconstruite au début des 70. Illustration titrée «Jardin» de Charlotte Marchand

André 86%
Nez délicat, presque effacé mais qui s’exprimera davantage à l’aération. Poires et pêches nappées de vanille, sherry parfumé de fruits rouges bien épicés, miel. Bouche d’un mélange de fruits tropicaux et de petits fruits rouges sauvages, abricots, miel, une tonne de cannelle et de gingembre. Le sherry est doux niveau texture mais très tannique pour pour ce qui est des saveurs. Le whisky gagne beaucoup à s’aérer, les notes de fruits tropicaux explosent après un bon 20 minutes dans le verre tandis que le xérès se fait plus discret. Finale bien épicée, mélange de miel et d’oranges, cerises noires et une pointe de chocolat.

Patrick 87%
Un beau sherry cask, plus du côté épicé que du côté sucré du style. Bien balancé et agréable à boire. Nez: Du délicieux parfum de xérès, avec des notes de fruits mûrs, de chocolat et avec une note boisée. Bouche: Du délicieux xérès, du chocolat, du caramel, des fruits mûrs, du bois épicé et une belle note de miel craquant. Le tout est porté par une belle texture huileuse. Finale: D’une belle longueur, fruitée, mielleuse, et discrètement épicée.

Martin 86%
Nez: Ce qu’on croyait être un gros sherry bomb plus ou moins gracieux s’avère être on ne peut plus délicat et timide. Plus on le laisser reposer, plus les arômes goulus de raisins, de dattes, de vanille, de xérès et de miel s’expriment. Bouche: Jolis tannins, texture agréable mais sans plus. Poivre, muscade, sucre doré, vanille, fruit rouges, bois et crème. Chocolat blanc et gingembre. Finale: Longue et chaude, comme on est en droit de s’attendre d’un embouteillage de ce pedigree. Xérès, cacao, vanille et bois poivré. Équilibre: J’aime bien. J’ai déjà vu des sherry casks plus solides en général, mais encore une fois on a affaire à un dram que je ne serais pas gêné de présenter à des invités.

Artist Collective #2.3 Glen Grant 23 ans

48% alc./vol.
1995-2018 from 6 Refill Bourbon Barrels, Limited Edition of 1500 bottles. Située dans la ville de Rothes en plein cœur du Speyside, la distillerie Glen Grant a été construite en 1840 par les frères James & John Grant. Ses alambics de première distillation (wash still) en forme de cloche et ses alambics de seconde distillation (spirit still) plus classiques sont tous équipés de purificateurs afin de produire un distillat qui soit le plus délicat possible. Illustration titrée «Sedia A Sdraio» de Bernardino Luino.

André 87%
Très délicat et indéniablement sur le bourbon cask. Nuage de vanille et de bananes nappées de caramel, de fruits tropicaux aux accents de citron festif et d’une pincée de poivre. La bouche est relevée par les épices, le gingembre principalement et allie les notes d’ananas et de poires, aux fruits tropicaux, au citron et à une pointe mentholée. La texture est souple et raffinée. Finale bizarre d’agrumes mentholés et poivrés.

Patrick 91%
Un whisky qui demande qui demande qu’on y mette le temps. Un très bon bourbon cask, qui révèle un petit quelque chose de différent à chaque gorgée. Nez: Un beau parfum avec du bois léger, de la vanille et des fruits tropicaux… Délicat et appétissant. Bouche: Du beau bois sec et délicatement épicé, de discrets fruits tropicaux. Finale: D’une belle longueur, en continuité avec le parfum et la bouche.

Martin 86%
Nez: Herbe, fraise, crème et vanille. Malt grillé, caramel, chêne et retour des fruits. Gingembre et touche de poivre. Bouche: Fruits tropicaux, bois et herbe. Poivre, vanille et retour de la fraise. Touche de cuir et de tourbe timide. Citron, eucalyptus et orange. Finale: Poussiéreuse et herbeuse, présentant des notes de bois vert, de poivre et d’agrumes. Équilibre: Super, le taux d’alcool est bien équilibré et fait éclater les saveurs. Un autre succès.

Glendronach 10 ans PX Sherry Cask

43% alc./vol.
Millésime exclusif au Canada, distillé en 2009, GlenDronach 10 ans a été mûri en fûts de sherry Pedro Ximénez, mis en bouteille à 43% ABV et comme c’est le cas pour toutes les expressions GlenDronach, il est filtré sans refroidissement et embouteillé à couleur naturelle. Création de la master blender Rachel Barrie.

André 79%
Un peu muet et effacé au nez, avec des tonalités de sherry poudreux bizarre assortie de compotes de fruits rouges et d’oranges hyper mûries. À l’aération, notes de prunes et de raisins secs relativement intenses, fruits sauvages, cerises, gomme savon (sans le goût savonneux). Texture hyper liquide n’audant en rien à soutenir les saveurs. Finale sur des notes de cacao et de pâte de fruits, sans aucune longueur. Un Glendronach fade et sans passion.

Patrick 87%
Un très bon whisky, avec une surprenante complexité. Définitivement, PX + GlenDronach = whisky gagnant! gagnante. Nez: Du chocolat avec des notes d’oranges, des épices envoûtantes et quelques noix. Bouche : En bouche, je retrouve plutôt du chocolat délicatement épicé, de la vanille, des mandarines et quelques petits fruits rouges. Finale: D’une longueur moyenne, avec du gingembre et un peu de sucre d’orge.

Martin 80%
Nez: On sent les traces de sherry cask, mais tout semble discret et timide, il faut se rentrer le nez dans le verre pour aller chercher ses arômes un peu trop farouches. Raisins secs et oranges. Léger caramel et vanille avec une pointe de chêne loin à l’horizon. Bouche: Chocolat au lait et oranges, raisins, miel, caramel et une touche de poivre boisé. La texture est très fade et ne permet pas de garder le peu de saveur assez longtemps en bouche. Finale: Tiède et boisée, avec des touches de poivre, de vanille et de raisin. Équilibre: Le fondement des saveurs est vraiment intéressant, mais sa texture fade dérobe ce whisky de toute intensité ou complexité. Dommage.

English EN Français FR