Artist Collective #3.1 Benrinnes 22 ans

51.4% alc./vol.
1996-2019 from 3 Hogsheads. Située à 200 mètres d’altitude sur le versant nord du mont Rinnes, la distillerie Benrinnes a été entièrement reconstruite en 1955 puis modernisée et automatisée à l’automne 2012. De 1974 à 2007, elle pratiquait une double distillation et demie. Illustration titrée «Intarsia» par David Crunelle.

André 89%
Nez rempli de fruits secs nappés de chocolat au lait, assaisonné d’éclats de bois mouillé, de grains de café moulus et d’oranges. La bouche est bien soutenue compte tenu de la douceur du nez; fruits secs, prunes, poires, chocolat au lait, café cappucino, miel. Passablement d’épices aussi et l’alcool plus fougeux qui s’effilocheront avec l’aération et la patience. Belle longue finale, sur les épices, les agrumes et les fruits secs. Reste à digérer le prix de 300 balles…

Artist Collective #2.1 Linkwood 21 ans

58% alc./vol.
1997-2018 from 5 Refill Sherry Hogsheads, Limited Edition of 1428 bottles. Illustration titrée «Sans titre 16.08.14» de Thierry Zdzieblo.

André 89%
Un superbe Linkwood comme on aime avec un sherry bien exécuté. Crème brulée et caramel, compote de fruits, cannelle, oranges sanguines, poires. À l’aération, les notes de fruits secs, de figues, prunes et de raisins apparaissent avec plus de vivacité. L’alcool titille les narines sournoisement. Superbe texture en bouche avec beaucoup de corps sans être licoreuse toutefois. Bananes flambées nappées de chocolat noir, fruits séchés, ornages, prunes et cerises, miel, poires, beaucoup de poivre. Finale de bonne longueur, légèrement amère, sur le bois et le chocolat.

Patrick 84%
Si vous aimez le xérès et le bois épicé dans votre scotch. Par contre, il faut se méfier de la longueur de la finale, qui laisse une drôle d’impression alors quelques minutes. Dommage, car sinon ça serait excellent. Nez: Du beau xérès, fruité, sucré, chocolaté et envoûtant. Bouche: Du xérès intense, du bois brûlé, des fruits mûrs, du chocolat noir. Ai-je dis intense? Finale: D’une belle longueur, fruitée et surtout boisée. Malheureusement, après quelques minutes, les fruits semblent ici hésiter entre être mûrs ou légèrement pourris.

Martin 90%
Nez: Xérès bien au rendez-vous, cassonade, chocolat noir, pâte de fruits, oranges et caramel salé. Bouche: Dattes et raisins, chêne poussiéreux et sherry astringent. Poivre noir, miel, tabac et caramel. Un peu cendreux avant d’entrer en finale. Finale: Longue, chaude et bien poivrée. Boisée, épicée et sucrée. Fruits et caramel au beurre maison. Équilibre: Bien dosé, le taux d’alcool est bien contrôlé et se fait sentir à peine, signe d’un beau savoir-faire. J’adore!

Artist Collective #3.3 Aultmore 13 ans

48% alc./vol.
2006-2019 from 2 First Fill Sherry Butts, Limited Edition of 1548 bottles. Baptisé « nip of the Buckie Road » par les pêcheurs du petit port de Buckie situé dans le Moray Firth à une dizaine de kilomètres d’Aultmore, le single malt élaboré par cette distillerie a de tout temps été populaire au sein de sa région. En raison de son caractère très parfumé et fruité, il est également très prisé par les maîtres-assembleurs et entre notamment dans la composition des Blended Scotch de la Maison John Dewar & Sons. Cette distillerie a été entièrement reconstruite au début des 70. Illustration titrée «Jardin» de Charlotte Marchand

André 86%
Nez délicat, presque effacé mais qui s’exprimera davantage à l’aération. Poires et pêches nappées de vanille, sherry parfumé de fruits rouges bien épicés, miel. Bouche d’un mélange de fruits tropicaux et de petits fruits rouges sauvages, abricots, miel, une tonne de cannelle et de gingembre. Le sherry est doux niveau texture mais très tannique pour pour ce qui est des saveurs. Le whisky gagne beaucoup à s’aérer, les notes de fruits tropicaux explosent après un bon 20 minutes dans le verre tandis que le xérès se fait plus discret. Finale bien épicée, mélange de miel et d’oranges, cerises noires et une pointe de chocolat.

Patrick 87%
Un beau sherry cask, plus du côté épicé que du côté sucré du style. Bien balancé et agréable à boire. Nez: Du délicieux parfum de xérès, avec des notes de fruits mûrs, de chocolat et avec une note boisée. Bouche: Du délicieux xérès, du chocolat, du caramel, des fruits mûrs, du bois épicé et une belle note de miel craquant. Le tout est porté par une belle texture huileuse. Finale: D’une belle longueur, fruitée, mielleuse, et discrètement épicée.

Martin 86%
Nez: Ce qu’on croyait être un gros sherry bomb plus ou moins gracieux s’avère être on ne peut plus délicat et timide. Plus on le laisser reposer, plus les arômes goulus de raisins, de dattes, de vanille, de xérès et de miel s’expriment. Bouche: Jolis tannins, texture agréable mais sans plus. Poivre, muscade, sucre doré, vanille, fruit rouges, bois et crème. Chocolat blanc et gingembre. Finale: Longue et chaude, comme on est en droit de s’attendre d’un embouteillage de ce pedigree. Xérès, cacao, vanille et bois poivré. Équilibre: J’aime bien. J’ai déjà vu des sherry casks plus solides en général, mais encore une fois on a affaire à un dram que je ne serais pas gêné de présenter à des invités.

Artist Collective #2.3 Glen Grant 23 ans

48% alc./vol.
1995-2018 from 6 Refill Bourbon Barrels, Limited Edition of 1500 bottles. Située dans la ville de Rothes en plein cœur du Speyside, la distillerie Glen Grant a été construite en 1840 par les frères James & John Grant. Ses alambics de première distillation (wash still) en forme de cloche et ses alambics de seconde distillation (spirit still) plus classiques sont tous équipés de purificateurs afin de produire un distillat qui soit le plus délicat possible. Illustration titrée «Sedia A Sdraio» de Bernardino Luino.

André 87%
Très délicat et indéniablement sur le bourbon cask. Nuage de vanille et de bananes nappées de caramel, de fruits tropicaux aux accents de citron festif et d’une pincée de poivre. La bouche est relevée par les épices, le gingembre principalement et allie les notes d’ananas et de poires, aux fruits tropicaux, au citron et à une pointe mentholée. La texture est souple et raffinée. Finale bizarre d’agrumes mentholés et poivrés.

Patrick 91%
Un whisky qui demande qui demande qu’on y mette le temps. Un très bon bourbon cask, qui révèle un petit quelque chose de différent à chaque gorgée. Nez: Un beau parfum avec du bois léger, de la vanille et des fruits tropicaux… Délicat et appétissant. Bouche: Du beau bois sec et délicatement épicé, de discrets fruits tropicaux. Finale: D’une belle longueur, en continuité avec le parfum et la bouche.

Martin 86%
Nez: Herbe, fraise, crème et vanille. Malt grillé, caramel, chêne et retour des fruits. Gingembre et touche de poivre. Bouche: Fruits tropicaux, bois et herbe. Poivre, vanille et retour de la fraise. Touche de cuir et de tourbe timide. Citron, eucalyptus et orange. Finale: Poussiéreuse et herbeuse, présentant des notes de bois vert, de poivre et d’agrumes. Équilibre: Super, le taux d’alcool est bien équilibré et fait éclater les saveurs. Un autre succès.

Glendronach 10 ans PX Sherry Cask

43% alc./vol.
Millésime exclusif au Canada, distillé en 2009, GlenDronach 10 ans a été mûri en fûts de sherry Pedro Ximénez, mis en bouteille à 43% ABV et comme c’est le cas pour toutes les expressions GlenDronach, il est filtré sans refroidissement et embouteillé à couleur naturelle. Création de la master blender Rachel Barrie.

André 79%
Un peu muet et effacé au nez, avec des tonalités de sherry poudreux bizarre assortie de compotes de fruits rouges et d’oranges hyper mûries. À l’aération, notes de prunes et de raisins secs relativement intenses, fruits sauvages, cerises, gomme savon (sans le goût savonneux). Texture hyper liquide n’audant en rien à soutenir les saveurs. Finale sur des notes de cacao et de pâte de fruits, sans aucune longueur. Un Glendronach fade et sans passion.

Patrick 87%
Un très bon whisky, avec une surprenante complexité. Définitivement, PX + GlenDronach = whisky gagnant! gagnante. Nez: Du chocolat avec des notes d’oranges, des épices envoûtantes et quelques noix. Bouche : En bouche, je retrouve plutôt du chocolat délicatement épicé, de la vanille, des mandarines et quelques petits fruits rouges. Finale: D’une longueur moyenne, avec du gingembre et un peu de sucre d’orge.

Martin 80%
Nez: On sent les traces de sherry cask, mais tout semble discret et timide, il faut se rentrer le nez dans le verre pour aller chercher ses arômes un peu trop farouches. Raisins secs et oranges. Léger caramel et vanille avec une pointe de chêne loin à l’horizon. Bouche: Chocolat au lait et oranges, raisins, miel, caramel et une touche de poivre boisé. La texture est très fade et ne permet pas de garder le peu de saveur assez longtemps en bouche. Finale: Tiède et boisée, avec des touches de poivre, de vanille et de raisin. Équilibre: Le fondement des saveurs est vraiment intéressant, mais sa texture fade dérobe ce whisky de toute intensité ou complexité. Dommage.

Balvenie 15 ans Sherry Cask Single Barrel #14959

47.8% alc./vol.
Cask #14959, Distilled 2002, Bottled 2017.

André 92%
Dommage que ce ne soit plus disponible ici, ce Balvenie est définitivement une petite perle de whisky pour amateurs de xérès. Le nez est généreux et intense. Cerises marasquin, oranges, gâteau aux fruits, prunes et une touche de gingembre. On perçoit presque quelque chose de sirupeux ou licoreux au nez, qui se confirmera en bouche avec cette texture incroyable de sirop de cerises chaud qui nappe la bouche de façon exquise. Axé sur les cerises marasquin dans leur jus, les oranges nuancent un peu cette marée de fruits rouges. Les notes de gingembre rehaussent un peu le tout. Prunes, cerises, raisins secs, une touche de chocolat adoucit l’apport des épices. L’ensemble demeure un peu festif, pas nécessairement austère et brut comme certains single cask de Glendronach par exemple. Belle finale épicée, un peu sèche, sur les fruits rouges et d’un mélange de chocolat boisé.

BenRiach 10 ans 2008 South African Wine Cask

59% alc./vol.
277 bouteilles fût #7865

Patrick 89%
Un beau wine cask superbement réussi… Pas complexe, mais quand même vraiment superbe. Nez : Déborde de fruits mûrs sucrés, de chocolat noir… En fait, le parfum ne fait presque plus penser à du vin qu’à du scotch! Bouche: Les épices du bois brûlé, du vin rouge, du chocolat noir et un peu de caramel. L’ensemble est hyper savoureux et tout autant intense. Finale: D’une belle longueur, fruitée et légèrement épicée

BenRiach 10 ans Oloroso Sherry Finish

53.8% alc./vol.
Cask #3916, exclusif COOP Wine & Spirits. Distillé le 11 novembre 2005, embouteillé le 5 octobre 2016, 280 bouteilles

André 91%
Un jeune sherry finish délicat mais avec beaucoup de prestance. Compote de fruits rouges sucrés, chocolat noir, cerises marasquin. Simple, juste et droit au but. Incroyable texture en bouche, soyeuse et moelleuse. Avalanche de fruits rouges séchés, cerises, dattes, cannelle, figues. Finale de bonne longueur, bien épicée, chocolat noir, anis, poivre et cannelle.

Patrick 94%
Heureusement que j’étais bien assis car mes jambes m’auraient lâchées tellement c’est bon! En terme de sherry cask, difficile de trouver mieux. J’en veux une bouteille svp! (Merci Simon pour l’échantillon!) Nez: Un délicieux arôme de vieux xérès bien sucré et chaleureux, la couverture en cuir d’un (très) vieux livre, des biscuits aux brisures de chocolat, une touche de vanille et quelques gouttes de caramel. Bouche: Du délicieux xérès rempli de fruits mûrs et chaleureux, du chocolat noir, du cuir, une touche de bois épicé et une touche d’amertume astringente et agréable. Finale: D’une belle longueur, avec du cuir, du bois et des fruits mûrs.

BenRiach Peated Cask Strength – Batch 1

56% alc./vol.
La première version de la série Peated Cask Strength de Benriach est composée de whiskies tirés de fûts oloroso Sherry et de fûts de bourbon.

André 89%
WOW! Quel nez! Petits fruits rouges et bonbons à la cannelle, vanille et caramel, poires et noix séchées au four, grains de céréales séchés au gros feu de tourbe intense. La bouche est intense sur la fumée de tourbe. Poires caramélisées nappées de fruits sauvages et de miel chaud, oranges, tourbe terreuse parsemée de grains de poivre noir, gras de bacon. La texture en bouche est légèrement huileuse mais est vite tranchée par l’alcool. Au fil des gorgées, la tourbe devient plus verdâtre, herbeuse et végétale. Longue finale, propulsée par les notes de tourbe, ensemble plus sec par contre. Une belle découverte.

Patrick 89%
Un whisky qui me rappelle un peu un bon vieux Curiositas, un whisky que j’ai appris à aimer de plus en plus avec le temps. Nez: Une fumée de tourbe, du chêne, du caramel salé et un peu de vanille. Bouche: Une grosse brique de sel, puis une grosse explosion de fumée de tourbe terreuse, de discrèts agrumes et une pincée de sucre. Finale: D’une belle longueur, fumée, salée et discrètement florale.

Balvenie 12 ans The Sweet Toast of American Oak

43% alc./vol.
Balvenie The Sweet Toast of American Oak est le premier whisky de la collection Balvenie Stories. Fini en fûts de chêne américain vierge fortement grillés du Kentucky.

André 88%
Les céréales mielleuse aromatisées au citron typique de Balvenie sont les premières notes qui s’offrent au nez. C’est plutôt tropical et festif comme approche. Après quelques minutes, tonalités de fruits rouges saupoudrées de cannelle, cosses d’oranges fraiches, miel, vanille, une touche de caramel. La bouche livre un mélange d’oranges et de cannelle, du miel chaud et une pincé d’épices, des petits fruits rouges sauvages également. La texture est agréable sans être singulière. Finale relevée par les épices, cannelle, anis, plutôt sèche.

Patrick 85%
Dans style “scotch-pur-sans-flafla”, c’est un beau whisky très efficace. Dans le bois, sur le bord du feu, une chaude soirée d’été, ça devrait être idéal. Nez: Je reconnais le style de la distillerie, avec des notes d’oranges et de chêne frais. Bouche: Des agrumes, du chêne sec, du miel et une petite touche épicée. Simple et efficace. Finale: D’une belle longueur et très boisée.

Martin 87.5%
Nez: Malt grillé, chêne, miel, fleurs et orange confite. Vanille et fruits. Vraiment classique comme single malt, mais aussi vraiment précis sur les bonnes notes. Bouche: Miel, fleurs, touche de chêne et de poivre, à peine de fumée. Agrumes, toffee et épices, cuir et herbe. Finale: Texture légèrement aqueuse mais la force et l’intensité des épices porte bien les saveurs en finale et nous empêche d’oublier l’expérience trop rapidement. Équilibre: Un beau Balvenie qui frappe beaucoup de belles notes, pleinement satisfaisant. La quintessence d’un single malt scotch classique.

English EN Français FR