Old Particular Glenburgie 21 ans

51.5% alc./vol.
Sherry Butt #DL12572, Distilled June 1997, Bottled June 2018, 607 bottles

André 83%
Framboises, cerises, abricot, poires et sirop de poires, miel. Très attrayant ce nez fruité à la douce texture invitante. L’apport du sherry cask est discrète, mais les fruits rouges sechés définitivement présents en bouche; tarte aux pommes, framboises, sirop de salade de fruits, notes de fumée distantes et de warehouse au sol de terre humide, miel, sirop de poires, vanille onctueuse. Finale un peu courte sur l’astringence du bois de chêne sec et la vanille.

Patrick 82%
Un whisky intense, mais dont la balance n’est pas extraordinaire. Nez : Céréales humides, un peu de bois frais et des herbes. Bouche : Du bois brûlé, des herbes. Intense. Finale : D’une belle longueur, marqué par le bois brûlé.

Martin 89.5%
Nez: Pommes vertes cuites, vanille et crème. Raisins rouges, dattes et pruneaux. Chêne vineux et muscade. Orange et cacao. Bouche: Raisins secs et épices, pommes et oranges, épices chaudes et toffee. Tabac et café latte. Finale: Superbe rétro-olfaction. Orge, fumée, caramel, épices et chocolat noir. Équilibre: Un excellent single cask, mais comme bien des single casks agés, surtout provenant d’embouteilleurs indépendants, un tantinet hors de ma fourchette de prix.

Macallan Quest

40% alc./vol.
Avec cette expression duty-free, The Macallan a voulu rendre hommage à ses explorateurs qui parcourent plus de 30 000 kilomètres à travers le monde à la recherche de meilleurs chênes pour ses affinages. Macallan Quest a ainsi profité d’un vieillissement dans quatre types de fûts différents : Des fûts de Bourbon américains sont combinés avec des fûts de chêne européens et américains sélectionnés méticuleusement, ainsi que de petits fûts Hogsheads de 250 litres.

André 82%
Nez très intéressant : bananes flambées au sherry, essence de vanille, fruits séchés, raisins secs, notes rafraichissantes de citron et d’agrumes, oranges, chocolat au lait. Aucune texture en bouche, le whisky est flat et dilué malgré des saveurs goulues; pommes rouges, fruits secs, bananes, oranges, vanille, chocolat et une pincée de cannelle, gingembre et d’épices des Caraïbes. La finale est très courte sur la texture en bouche, avec un crescendo d’épices assez prononcé. La sensation finale en bouche est bizarre, elle rappelle du bois sec chocolaté mélangé d’agrumes. Pas besoin de faire 30,000km pour trouver les meilleurs whiskies, suffit d’aller dans le bureau des comptables et leur inculquer de la passion en leur produits.

Glendronach 22 ans 1995 PX Sherry Puncheon

50.3% alc./vol.
Distilled 02/06/1995, Bottled 2017, Cask #3311, Bottle 219 of 518

André 92%
Éternel gâteau aux fruits dans son emballage de cellophane, les fruits séchés, raisins et dattes, rhum brun, cassonnade bien fraiche. Présentation directe et sans détour, l’alcool et les épices tressaillent un peu au nez mais son bien lovées dans leur édredon de fruits secs. Bon taux de sucre en bouche et une texture amoureuse, cassonnade caramélisée, fruits secs, dattes, oranges, cerises noires, gingembre, cannelle, poivre. Les notes de bois de chêne aux pores remplis de sherry nappent la bouche en protection de l’alcool. Belle et longue finale, l’intensité des saveurs dure hyper longtemps en bouche; chocolat, réglisse rouge, léger tannique boisé, pommes, cassonnade et fruits séchés. Du grand sherry cask, fidèle compagnon du carré de chocolat noir.

Patrick 88%
Intense sur le xérès au point que ça en est audacieux! C’est pas subtil, et anyway, ce n’est pas ce qu’on recherche ici: Un gros scotch intense sur le xérès, le sucre et le bois, et pas grand-chose d’autre. Nez : De beaux fruits très mûrs et sucrés, avec une bonne dose de chocolat noir et de cassonade, l’ensemble étant intense et très alléchant. Bouche : Oh, c’est intense, ça. Des fruits extrêmement mûrs, du chocolat noir, une bonne dose de bois brûlé et un peu d’épices BBQ. Finale : D’une superbe longueur, boisée et subtilement épicée.

Glendronach 24 ans 1993 Sherry Butt

56.7% alc./vol.
Distilled 15/01/1993, Bottled 2017, Cask #55, Bottle 232 of 567

André 90%
Strong et powerful. Poignée de dattes et de raisins secs, prunes, purée de pommes nappées de caramel chaud, grosses cerises noires, chocolat noir et moue de café. En arrière-plan, bonne rasade de gingembre. L’arrivée en bouche est tellement soyeuse, c’est hallucinant, très huileux et fluide, le liquide s’étend presque lentement en bouche comme une coulée de lave un peu paresseuse. Les notes de sherry sont onctueuses, mélanges de petit fruits sauvages rouges, cerises, réglisse, pommes. S’en suit une envolée lyrique poivrée et épicée aux tonalités de gingembre frais. Les accents de vieux bois noyé de sherry ferment la bouche en laissant une fine amertume vieilliotte. La finale est tannique, ceinturée de chocolat noir parsemé d’étoiles poivrées et épicées. Gros points en plus pour la texture unique, mais une finale un peu abrupte et (trop) fortement épicée.

Patrick 92%
Un excellent whisky, comme seul un cask strength de 24 ans vieilli dans un fût de xérès peut l’être. Nez : Du beau chocolat au lait fruité, de la vanille, du caramel et un peu de bois. Bouche : Le chocolat est plus fort en cacao ici, le bois est plus brûlé, et on a même ajouté une touche de café bien noir. Finale : D’une belle longueur, boisée et épicée.

Glendronach 27 ans 1990 PX Sherry Butt Puncheon

55.3% alc./vol.
Distilled 04/04/1990, Bottled 2017, Cask #7003, Bottle 217 of 617

André 92.5%
Hymne au sherry à la façon Glendronach… Encore une fois, je ne peux m’expliquer le fait que Glendronach ait pu rester si souvent (trop longtemps) dans l’ombre de son voisin du Speyside Macallan. Marketing ou placement de produit? Sherry trop opulent? Le nez est direct; pâte de fruits, dattes, marmelade d’oranges, chocolat noir froid et râpé en copeaux, blague à tabac, café au lait. L’approche de bouche est souple et texturale, le sherry est onctueux et noble, l’odeur me rappelle maintenant les vieux bancs vernis de l’église St-Patrick à Dublin lors de ma dernière visite, les raisins de Corinthe marinant dans le Brandy, le sucre cristallisé des dattes dans leur emballage de cellophane, les oranges confites, l’essence d’amandes et le café au lait d’un week-end paresseux. Ce whisky évoque un maelstrom d’images, il évoque de beaux souvenirs et invite à creuser sa bibliothèque de souvenirs olfactifs. Finale pâteuse et sur le sherry vieillot, la cassonnade caramélisée et le café au lait. Manque peut-être un sursaut d’épices pour éveiller ce géant endormi mais une belle exploration sur le sherry intense, presque vulgaire.

Patrick 92%
Intense, présentant un grandiose mélange de sucre et d’épices. J’adore. Nez : Du chocolat au fruits, avec une touche de bois épicé et du caramel subtil. Bouche: Oh, c’est suave, ça! De beaux fruits sucrés et enrobés de chocolat noir et de caramel, le tout présenté dans un bel écrin de chêne épicé et légèrement brûlé. Finale : D’une superbe longueur, sucrée et marquée par le bois brûlé.

Glendronach 27 ans 1990 Sherry Butt Puncheon

52.1% alc./vol.
Distilled 25/04/1990, Bottled 2017, Cask #7902, Bottle 340 of 632.

André 93.5%
Gros panier de dattes fraiches, prunes mûres, cire d’abeille pour polir les meubles, magasin d’antiquité de meubles, léger caractère austère, carré aux dates, oranges, pâte de fruits et gâteau aux fruits. Exquise texture en bouche, bien sucré mais juste assez, dattes, oranges, cannelle, vieux pantalons de cuir ayant une tablette de chocolat noir dans ses poches, caramel brûlé et une montagne-Russe d’épices. Le côté vieillot et austère est bien balancé par des notes de sucre caramélisé et une texture hyper huileuse et collante en bouche, s’éternisant dans des notes de poivre broyé frénétiques. Longue finale pâteuse, gâteau aux fruits frais, dattes et chocolat noir, beaucoup de poivre et de tannins du fût de chêne. Une superbe expression à la générosité exceptionnelle et aux saveurs intenses.

Patrick 90%
Un grand whisky comme je les aime. Yummy. Nez : Un superbe parfum de fruits mûrs, subtilement sucrés, avec un peu de chocolat noir et… Des fruits exotiques qui se cachent dans l’ombre du caramel! Bouche : Du bois brûlé et épicé, des fruits mûrs, du chocolat noir, du caramel et du sucre d’orge… Wow, tout y est! Finale : D’une belle longueur, avec du sucre d’orge et de discrètes épices.

Aberlour A’bunadh – Batch 060

60.3% alc./vol.

André 89.5%
L’opulence au nez; cerises noires, réglisse, cassis, fraises, raisins secs, caramel et oranges, abricots. Le whisky est très texturé en bouche, belle rondeur qui amadoue l’envolée d’alcool; fruits secs, gâteau aux fruits, raisins, dattes, abricot, oranges. Notes de gingembre et de poivre bien soutenues et avec une astringence en finale de bouche que souligne de puissantes notes de chocolat noir légèrement amères. On ne se lasse pas de cette carasse fruitée avec un twist de passion incontrôlée.

Patrick 90%
Incroyable après 60 batches de parvenir à toujours livrer continuellement des produits d’aussi bonne qualité. Nez : Un superbe parfum sucré et fruité, avec de la crème brûlée. Bouche : Du bois brûlé, du caramel, du chocolat noir, un peu de poivre et une bonne dose de fruits mûrs. Finale : D’une belle longueur, marquée par le bois brûlé et le caramel.

Martin 90.5%
Nez: Cerise noire, pommes et caramel. Fleurs et raisins. Pelure d’orange. Cacao et café. Vin rouge. Gomme balloune. Belle précision. Bouche: Cerise, framboise, pâte de fruits, chêne, épices, orange sanguine et toffee. Le ballet du A’bunadh dans toute sa splendeur. Finale: Lattes de chêne trempées dans le sherry, épices fortes et douces à la fois du taux d’alcool. Grande maîtrise. Équilibre: Un grand whisky, la preuve une fois de plus que quand c’est bien fait, la mention d’âge importe bien peu.

Glenlivet Single Cask Edition 14 ans Sherry Butt #58021

60.9% alc./vol.
Sherry Butt – 540 bouteilles – embouteillé 02/2018

André 92%
Confiture de fruits sauvages, purée de cerises, pommes, prunes, abricots séchés, chocolat. Malgré des saveurs lourdes, l’épine dorsale de Glenlivet est bien là, les notes de pommes vertes et ce contexte rural par une chaude journée d’été. Après une quinzaine de minutes dans le verre, belles notes rondes et onctueuses de caramel fondant. Les notes de fruits secs perçues au nez se prolongent en bouche; cerises, framboises, pommes, prunes, abricots, chocolat noir, gingembre. Une main de fer dans un gant de velours. Douce finale de très bonne longueur, fruits nappés de caramel, vanille, léger tannique en rappel. Un Glenlivet d’exception.

Patrick 92%
Incroyable, les éditions spéciales de Glenlivet!! J’adore, un grandiose whisky présentant un ensemble de saveurs mariées de façon magistrale. Nez : De beaux fruits des champs mûrs, de l’abricot et une touche de vanille. Bouche : Chocolat noir, boire brûlé, beaucoup de fruits mûrs et une touche discrète de gingembre. Finale : D’une belle longueur, marquée par les fruits et le bois brûlé.

Martin 93%
Nez: La vieille poussière du fût de xérès saute immédiatement au nez. Raisins secs, mûres et chocolat noir. Superbe. Bouche: Bonne et honnête texture. Astringence du fût de sherry, tabac, orange et cacao amer. Un superbe scotch en effet. Le taux d’alcool est hyper façile d’approche, on gambade avec main dans la main. Finale: Des séduisants tannins bardent la planche de bois, le chocolat noir, le petit caramel Kraft et les pommes mijotées. Cannelle power! Équilibre: Les single cask de Glenlivet sont exceptionnels, point barre.

The Glenlivet Code

48% alc./vol.
Deux ans après le succès de Cipher, The Glenlivet présente sa nouvelle édition mystère… Code ! Alan Winchester met au défi les fins connaisseurs avec un challenge digital, qui propulse le whisky dans l’ère moderne ! The Glenlivet Code vous invite à shazamer le code situé au dos de l’étui pour découvrir l’hologramme d’Alan Winchester qui présente les étapes de dégustation pour trouver les notes aromatiques du whisky.

André 86.5%
J’adore ce nez de pommes vertes et de gommes Bazooka, de poires au miel, compote de pommes, vanille, cette sensation de fraicheur invitante. On reconnait rapidement la signature de Glenlivet au travers les flaveurs singulières et typiques. La bouche est très fruitée; oranges, xérès, ananas, pommes, agrumes, puis de la réglisse, du caramel, gingembre et pincée de cannelle et belles épices pointues. Niveau texture, un peu grasse mais rehaussée d’épices frivoles. La finale est sèche et épicée, bol de salade de fruits mais à mon sens un peu trop d’influences au niveau du chêne sec, presque des notes qui rappellent aussi le bois vert, même si vainement adoucies par de pulpeuses notes de vanille. Crack the code, go.

Patrick 89%
Un beau whisky complexe et relativement intense. Le Speyside à son meilleur, ou presque! En tout cas, par sa complexité, ce fut un bon choix pour l’exercice. Nez : Oh que ça sent bon. Complexe, eau de rose, orange, caramel, fruits séchés, poires, miel et vanille. Bouche : Des poires, du caramel, des fruits séchés, des oranges et beaucoup de fleurs. Finale : D’une belle longueur, marquée par le bois brûlé, des agrumes et des fleurs.

Martin 87.5%
Nez: Orange et caramel, figues et miel, pommes vertes, fruits séchés et noix. Fleurs et eau de rose. Bien que je ne sois pas convaincu du mélange d’arômes, je dois tout de même saluer sa complexité. Bouche: Encore pommes, miel et caramel sur une planche de chêne aux épices bien dosées. Vent frais, cannelle, poire et butterscotch. Finale: On surfe sur une vague de chêne épicé et de raisins secs astringents. Équilibre: Un super whisky, un solide Glenlivet, avec un petit jeu intéressant pour les saveurs, quoique ça revient un peu cher pour le petit côté ludique en extra.

Glenlivet Captain’s Reserve

40% alc./vol.
Glenlivet ayant bénéficié d’un affinage supplémentaire en ex-cognac cask.

André 82.5%
Un Glenlivet d’entrée de gamme très agréable mais avec moins de profondeur que le Founder’s Reserve qui est presque 15$ de moins. L’onctuosité du Cognac apparait rapidement au nez, avec des notes de Raisins de Corinthe, les oranges, une touche de réglisse rouge, puis nuage de cannelle et de sirop de poires, marmelade d’oranges. C’est malheureusement la texture en bouche qui écope de la dilution, ce qui affadit les saveurs et rend le whisky légèrement inexpressif. L’arc-en-ciel de saveurs est tout de même intéressant; sherry, oranges, poires, raisins secs, pommes. La finale est abrupte et sans trop de structure en support aux superbes saveurs. L’idée de l’affinage en fût de Cognac est intéressante mais au final, le comptable aura eu raison sur la passion de l’innovation.

Patrick 86%
Un très bon whisky, un rapport qualité prix encore plus impressionnant. Bon, ce n’est pas le whisky avec la plus grande profondeur qui soit, mais ça demeure superbe pour le prix. Nez : Appétissant parfum avec de beaux fruits frais et un peu de bois subtilement brûlé. Bouche : Bois brûlé, épices, et un peu de fruits. Finale : D’une longueur moyenne, marquée par le bois brûlé et une subtile note fruitée.

English EN Français FR