Puni Vina – Marsala Edition

43% alc./vol.

Patrick 88%
L’Italie à son meilleur, avec leur premier whisky et leur plus fameux vin fortifié: les deux étaient faits pour s’entendre, à mon plus grand plaisir. Je vous ai déjà dit que j’aimais Puni? Nez : Un parfum de whisky de dessert, très suave, très sucré. Des raisins secs nappés généreusement de caramel et de fudge crémeux, avec de la vanille, des noix trempées dans le miel. Bouche : Le marsala prend toute la place, ou presque! De beaux fruits mûrs, du caramel chaleureux, du fudge, de la vanille et des noix trempées dans le miel. Après quelques gorgées, j’y retrouve aussi la saveur du chêne épicé. Finale : D’une belle longueur, fruitée et légèrement épicée.

Puni Sole

46% alc./vol.

Patrick 87%
Puuuuniiiii! Oui j’aime beaucoup ce whisky et je suis bien content d’en avoir acheté une bouteille. Miam miam ! Nez : Le xérès et le chêne de marient très bien ensemble, avec des notes de miel sauvage et d’oranges sanguines. Appétissant. Bouche : La bouche révèle de délicieux fruits des champs sucrés que le nez avait gardé caché, avec du toffee, de la vanille, des oranges sanguines, du chêne épicé et de discrètes noix. L’ensemble présente un délicieux mélange de sucre et d’épices chaleureuses. Finale : D’une belle longueur, avec du caramel, des fruits mûrs et une bonne dose de chêne épicé.

Puni Gold

43% alc./vol.

Patrick 85%
Un très bon whisky de style “bourbon cask”: j’ai déjà goûté des scotchs de 10-12 ans pas mal plus soporifiques que ça! Un produit de qualité, dont chaque gorgée m’apporte plus de plaisir que la précédente. Je suis fan de cette distillerie ! Nez : Un beau mélange de mangue, de vanille et d’une touche de poivre. Le mélange d’arômes frais et de poivre est très intéressant. Bouche : L’intensité des saveurs démontre bien l’utilisation de fûts de premier remplissage. Bref, du bois sec, du poivre, des mangues et un peu de vanille. La texture en bouche est malheureusement un peu aqueuse. Finale : D’une belle longueur marquée par le bois brûlé.

Rey Lobo Single Malt Whisky Edition 2020

40% alc./vol.
Espagne, Bottle #166 of 1214.

André 83%
Beau nez approachable affichant des saveurs de gâteau aux fruits, de dattes et de caramel. En respiranr, le caramel devient très sucré au nez. Vite comme ça, j’ai l’image de certains Glendronach et des bonbons Wherter’s. Très agréable et sans prétention en bouche, texture onctueuse et ligne directrice de fruits séchés, le chocolat fourré au caramel, cassonade aussi. Le nez devient un peu pâteux. La finale est très courte, les fruits s’affadissent et le sucre devient éventé, cerises et gâteau au fruits nappé de caramel fondu. Une belle surprise, agréable à déguster sans se casser le ponpon.

Abasolo El Whisky de Mexico Corn Whisky

43% alc./vol.

Abasolo est la première véritable distillerie de whisky « de la ferme à la bouteille » au Mexique. Fabriqué à partir de mais non génétiquement modifié Cacahuizintle. Maturation d’environ 2 ans en virgin oak casks.

André 69%
J’vais dire comme mon ami Patrick, ça goûte les tortillas solide ça… À mi-chemin aussi avec les corn whiskey américain. Le nez est rempli de céréales séchées et de pop corn, bien sucré et bizarrement sec à la fois, de miel et de vanille. Hyper simple et basic. À l’éaration, grosses notes de compote de bananes nappées de miel. Vanille très présente, on a fait pas mal le tour des saveurs… Au fil des gorgées l’alcool devient plus brusque et sec, presque agressif. Finale de bananes au miel et vanille et de tortillas.

Patrick 80%
Un whisky auquel j’ai bien de la misère à donner une note : Il est définitivement trop jeune pour donner beaucoup de plaisir, mais il demeure tout de même de très grande qualité. Un whisky dont je surveillerai les « grands frères » dans quelques années. D’ici là, je le recommande si vous voulez un goût du Mexique qui n’est pas de l’agave ou une bière sans goût. Nez : Oh que ça sent le new make ça! Bref, alcool, alcool, alcool, un peu de maïs, de miel et de vanille. Bon, je serai honnête, oui ça sent le new make, mais le très bon new make. Bouche : Ici encore, j’ai presque l’impression de boire le whisky direct à la sortie du fût. Mais le tout vient avec une saveur de maïs tout à fait unique, me rappelant des tortillas artisanaux frais du four! Finale : D’une longueur moyenne, marquée par le maïs et le miel.

Kavalan Solist Madeira Cask Strength

57.8% alc./vol.
Distilled 07-05-2015, Bottled 16-09-2020, Cask #D150507009A, 230 bottles

André 92%
Nez de compote de fruits, de fraises, miel et oranges. Gaâteau au fromage saverur de framboises. Beau sucré et fruité à la fois, c’est très gourmand et attractif. La bouche est au départ un peu pointue (bienvenue alcool), mielleuse et presque sirupeuse. Oranges, abricots et melon au miel, compote de fruits, saveurs qui oscillent entre les cerises et la cannelle, fruits secs, prunes, morsure de gingembre. Aux gorgées subséquentes j’ai des notes acidulées de citron et de fruits tropicaux. Finale longue et astringente, bois sec, bonnes épices, poivre et une avalanche de fruits de toute sorte.

M&H Apex Dead Sea 2021 – Batch 10

56.2% alc./vol.
Édition limitée de 4892 bouteilles. La distillerie israélienne Milk & Honey propose des expériences fascinantes dans sa série Apex. Dans cette édition, on a fait vieillir le whisky dans l’endroit le plus bas de la terre, la mer Morte. Les températures grimpent jusqu’à 50°C, un climat assez extrême pour la maturation du whisky.L’utulisation de types et de tailles de fûts différents : bourbon, vin rouge, STR. Pendant la première année, ces fûts ont été placés sur le toit d’un hôtel, à 423 mètres sous le niveau de la mer, exposés aux conditions météorologiques changeantes, entraînant une ‘’part des anges’’ de 25 % cette seule année.

André 88%
Nez rempli de cannelle, de réglisse et de seigle. Pomme caramel, oranges, cerises. À certains moments, je trouve des similitudes avec un bourbon, à d’autre moment, plus à un Canadian Rye Whiskey. La bouche est relevée et puissante, beaucoup de cannelle, de cerises et d’oranges, de poivre et de chocolat noir fourré d’épices, ainsi qu’une pincée de sel. La texture demeure ronde et bien agréable. Finale sèche qui demeure chaleureuse, très épicée et poivrée, sur la cannelle et la réglisse.

Patrick 88%
Ça, c’est le genre d’expérience capotée que j’adore! Faire vieillir son whisky dans des conditions uniques au monde, prendre le risque de tout perdre (tout de même… 40% de part des anges!) et croiser les doigts que ce soit buvable! Et bien oui, pari réussi, c’est plus que buvable. En fait, mon plaisir croît à chaque gorgée, à mesure que j’apprivoise la bête. A essayer! Nez: Relativement léger, avec de la vanille, une touche salée, du cacao et du café séché. Bouche: Oh! Le nez ne laissait pas présager autant de saveurs! Du sel, du chêne, du caramel brûlé, du pamplemousse, de discrets petits fruits rouges et de superbes épices. L’ensemble présente un beau mélange de sel, de sucre et d’épices. Finale: D’une longueur moyenne, boisée, salée et épicée.

That Boutique-y Whisky Company Millstone 4 ans

49% alc./vol.
Batch 3, Limited edition of 1925 bottles.

André 81%
Nez de réglisse rouge et de fruits sauvages, compote de pommes, cèdre rouge et céréales de seigle. La bouche est sur les notes de caramel et de cassonade, la texture au départ est hyper ronde et souple, puis diverge sur des notes amères très bizarre avant de revenir sur des notes sucrées. Réglisse, pâte de fruits, poivre, cannelle, oranges sanguines, gâteau aux fruits baignant dans son jus dans l’emballage de cellophane, pommes trempées dans le chocolat noir. J’ai aussi une sensation cireuse en bouche, comme si j’avais mangé des crayons Crayola. Longue finale bien épicée; poivre, cannelle, chocolat noir, rye.

Martin 82%
Nez: Fruits rouges, cassonade, pommes, chêne et réglisse. Les épices comme la cannelle chapeautent le tout. Bouche: Cassonade, miel, caramel épais, belle texture, un peu de cire et de fruits rouges. Les épices viennent rapidement étouffer le reste des saveurs. Finale: Courte et épicée. Les saveurs s’estompent plutôt rapidement, un peu de bois, de chocolat et de poivre. Équilibre: Belle richesse au nez, mais le reste s’envole un peu trop prestement à mon goût.

Amrut Peated Cask Strength Batch #50

62.8% alc./vol.
May 2019. Cette expression est élaborée à partir d’orge Écossaise, maltée et séchée au feu de tourbe de l’île d’Islay avant de vieillir à Bangalore, en Inde avant d’y être embouteillé sans filtrage à froid et sans réduction.

André 89%
Nez porté sur les grains de céréales séchés, la tourbe est puissante mais tellement bien équilibrée, le tout est persillé de grains de poivre moulus, miel vanillé, beaucoup de fruits tropicaux. La bouche est musclée par l’alcool mais demeure incroyablement douce malgré tout. Compote de bananes, fruits tropicaux un brin citronnés, grains de céréales séchés, melon au miel, fumée de tourbe et caramel poivré. Finale de tourbe langoureuse, de fruits tropicaux, à la fois poivrée et sucrée.

Patrick 87%
Un très bon whisky riche et intense, avec un beau mélange de saveurs, complexe et bien balancé. Nez : Un parfum de fumée de tourbe fraîche, sucré et discrètement fruité avec des pommes Appétissant ! Bouche : De la belle fumée de tourbe intense, du bois brûlé, une pincee de poivre, un peu de sucre et des pommes juteuses. Le tout est porte par une belle texture huileuse. Finale : D’une belle longueur, fumée, légèrement fruitée et intense.

Single Malts of India Neidhal Peated Single Malt Batch #1

46% alc./vol.
Batch No 01 July 2021. Édition limitée de 12,000 bouteilles, distribuée par la distillerie Amrut. Les anciens textes tamouls, datant de la période Sangam (300 avant JC – 300 après JC), classent la terre mère en cinq régions appelées Tinais, chacune étant associée à son propre style littéraire, sa grammaire, son humeur, sa forme subtile et ouverte de romance, culture et même cuisine. “Neidhal”, selon cette classification comprend tous les Océans et les régions voisines ou en bref les Plaines Côtières et le mode de vie qu’on leur associe.

André 76%
Mélange de fruits tropicaux et de crème à saveur de vanille, zeste d’oranges, tourbe bizarre un peu lointaine et feutrée. Ce n’est pas le coup de poing tourbé de Amrut mais c’est tout de même bien. La bouche est liquide, salée, melon au miel, le zeste d’orange est de retour et les fruits tropicaux se mêlent aux effluves de tourbe très bizarre. J’ai aussi des notes de cacao en background. Finale phénolique et salée, minérale également à saveur de boisson à l’orange.

Patrick 65%
Ouf, c’est méchant ça! On dirait qu’on a fait chauffer l’orge avec un feu à base de pneus et de plastique brûlé et qu’on a ensuite rincé le tout avec du chlore pur. Nez : D’une de tourbe un peu chimique (considérant les normes environnementales en Inde, c’est toujours un peu louche), du bois carbonisé et de discrets fruits mûrs. Bouche: Du bois brûlé, voire carbonisé, de la fumée de tourbe chimique plutôt désagréable et une grossedose de chlore. Finale: D’une longueur appréciable, sans être agréable à cause de la puissance des arômes chimiques.

English EN Français FR