Baker’s 7 ans Single Barrel

53.5% alc./vol.
Mis en baril en 02-2012, vieilli 7 ans et 10 mois.

Patrick 91%
Dégusté en même temps que l’un des fameux “Van Winkle” (le 12 ans), le Baker’s s’est révélé presque meilleur, si ce n’avait été de la finale qui aurait pu s’étirer un peu plus. Bref, à une fraction du prix, relativement facile à trouver, il n’y a pas de question à se poser : sautez sur cette bouteille sans hésiter! Nez: Un beau parfum de bourbon riche en cerises et avec une touche de chocolat, de vanille et de bois. L’ensemble est sucré et appétissant. Bouche: Wow, de belles épices, du bois brûlé, un peu de poivre et de la cerise sucrée. Finale: D’une longueur moyenne, épicée et boisée.

Van Winkle Special Reserve 12 ans Lot “B”

45.2% alc./vol.

Patrick 91%
Un excellent bourbon, bien construit et agréable à boire. Bon, rien qui n’explique la folie autour de ce whiskey, mais je vais quand même avoir bien du fun avec! Nez: Un beau parfum fruité et sucré, avec un peu d’épices et une touche de bois vanillé. Bouche : Un beau bourbon sucré et fruité, du bois épicé, une discrète touche de vanille. Le tout porté par une belle texture et très bien équilibré. Finale : D’une belle longueur, épicée, boisée et discrètement sucrée.

Martin 88.5%
Nez: Vague chaude de maïs, de vanille, de bois et de cannelle enivrante. Ça s’annonce corsé, même s’il ne titre qu’à 45% d’alcool… Bouche: Maïs, vanille, fruits sucrés et cassonade sur une bonne planche de bois. Le taux d’alcool se prend bien et la texture est adaptée à la palette des saveurs. Finale: Bois fumé, vanille, épices et caramel chaud. Équilibre: Un bon bourbon, excellent même, mais c’est un peu surfait. Les 15 ans et plus de la même gamme valent un peu plus le détour.

Weller Special Reserve

45% alc./vol.

Patrick 90%
Un bourbon facile à boire, trop facile! Et définitivement le meilleur “wheated bourbon” que j’aie eu. Un excellent rapport qualité-prix, un whiskey qui mérite bien sa réputation! Nez : Un délicieux parfum de bourbon sucré, avec de belles notes de cassonade qui masque légèrement une touche fruitée. Bouche: Un beau bourbon doux et presque délicat. Du bois, des épices à profusion, de la cassonade et un petit de fruits. Finale: D’une longueur moyenne, boisée et sucrée.

1792 Full Proof

62.5% alc./vol.

André 90%
Ouf quelle intensité ce bourbon, typique dans le style mais avec des singularités étonnantes. Le nez est cireux, grosses pelures de pomme, cerises noires et réglisse dans son emballage, caramel et bois brûlé. La bouche est ferme et épicée. Anis, réglisse, tarte aux pommes et cannelle, bois brûlé, cassonade, petits fruits sauvages. Le bois est plus ressenti en fianle de bouche, amertume tannique un peu sèche (l’alcool aidant), la cannelle et les épices des Caraibes sont omniprésentes, j’ai presque des notes de poivre de Cayenne en rétro-olfaction, chocolat noir, cerises et réglisse brûlée.

Patrick 88%
Un beau whiskey d’une belle intensité, savoureux à souhait. Un très bon bourbon. Nez: Un beau mélange de cerises et de maïs, le tout agréablement sucré. Bouche: Savoureux et intense, avec du bois brûlé, de la cerise, du sucre chaleureux et un beau mélange de saveurs dominées par le maïs. Finale: D’une belle longueur, avec du bois brûlé et un peu de céréales.

Martin 90%
Nez: Les grosses cerises, le gros maïs, tout ce qu’on cherche d’un bourbon classique cask strength. Cassonade et bois sec. Bouche: Belle texture, poivre rose, chêne, vanille et maïs. Touche de gomme balloune. Chaleur enveloppante. Finale: La texture chaude laisse doucement les saveurs précédentes s’écouler. Maïs, foin et vanille perdurent un peu plus longtemps. Équilibre: Le 1792 standard était déjà un excellent bourbon, sa version brut de fût ne pouvait que bonifier l’élixir existant.

Metallica Blackened American Whiskey – Batch 098

45% alc./vol.
Mélange de bourbon et de rye américains, affinés en ex-black brandy casks et vieilli au son de la musique de Metallica. Ce whisky est une collaboration avec le regretté Master Distiller Dave Pickerell devenu consultant pour plusieurs startups de distilleries américaines (Whistle Pig, Hillrock, etc)

André 86%
Sirop de maïs et bois brûlé, quelque chose qui rappelle les fruits rouges et les raisins secs et fortes odeurs de réglisse rouge fraiche, de la cannelle et une touche de poivre. Le nez est très volatile. La bouche est gourmande, bien sucrée, remplie de miel et de sirop d’érable, le fût carbonisé relégué en arrière-plan derrière les fruits rouges macérés, la cannelle et la réglisse poivrée, prunes, raisins secs et la cassonade. Finale sur le sirop de maïs et les fruits rouges macérés et le miel.

Patrick 87%
En terme de saveurs, ça me fait penser à un bourbon un peu épicé, bien fruité et un peu sucré. Bref, ça ressemble beaucoup plus au “Black Album” qu’à “Master of Puppets”. Nez : Un succulent parfum de fruits mûrs, de maïs et de bois, avec une touche de vanille. Bouche: Une bonne dose de bois brûlé, le sucre du maïs, des fruits mûrs à profusion et de belles épices. Finale: D’une belle longueur, boisée et épicée.

Martin 85.5%
Nez: Chêne et maïs sucré, épices discrètes et poignée de fruits séchés. Vanille, pointe de caramel et de bois toasté. Ça sent pas mal ce à quoi je m’attendais. Bouche: Maïs sucré, bois carbonisé, vanille et épices. Cannelle, fruits rouges, touche de gingembre. Toutes les notes classiques du whiskey américain, mais avec on dirait une larme de brandy. Finale: Longue, chaude, boisée. Les épices ferment le bal. Équilibre: Un whiskey à la hauteur des attentes, un beau step-up versus le bon vieux Jack Daniel’s qui a toujours été associé aux métalleux.

Slipknot No.9 Iowa Whiskey

45% alc./vol.
Blendé par Shawn « Clown » Crahan, ce whisky embouteillé à 90 proof ne porte pas de mention d’âge, mais est le fruit de whiskies dont l’âge varie entre 3 et 4 ans. Sa composition est 60% de bourbon (74% de maïs, 14% de seigle malté, 12% d’orge maltée), et 40% de seigle (51% de seigle, 34% d’orge maltée, 15% de maïs et d’orge maltée).

André 85%
Céréales de maïs légèrement rôties au four, miel, réglisse et cannelle, pomme caramel de fêtes foraines (influence du clown peut-être). Belle texture en bouche, amplitude sucrée intéressante. Les notes de cannelle et de réglisse sont en avant-plan. Cannelle, anis, miel, agrumes, pommes caramel, chocolat noir, poivre et s’accompagne d’une fine touche terreuse. Finale sur les fruits rouges et la cannelle épicée et terreuse avec une belle douceur mielleuse tirée du maïs. Surprenant.

Patrick 86%
Je m’attendais à un whiskey plutôt insipide mais j’ai été agréablement surpris par un produit assez savoureux et bien construit. Nez: Un délicieux parfum de maïs sucré et fruité, avec une touche de vanille. Appétissant! Bouche: Un savoureux mélange du sucre du maïs, des épices du seigle, du bois brûlé et une discrète note fruitée. Finale: D’une longueur moyenne, marquée par le bois brûlé.

Martin 83%
Nez: Je m’attendais à plus violent de la part d’un whiskey américain blended de cet âge, et de Slipknot… Fruits des champs, maïs, sucre à glacer, vanille et bois. Bouche: Maïs et vanille, texture un peu plate par contre. Touche de fruits tropicaux, de cannelle et de chêne grillé. Finale: C’est ici que le maïs épicé et boisé bat son plein et que les origines américaines de ce dram sont mises en lumière pleinement. Pointe de rye. Équilibre: Un verre honnête, je ne déteste pas du tout, mais la seule raison pour laquelle je serais tenté d’en acheter une bouteille serait le gimmick du band.

Kings County Peated Bourbon – Batch #12

45% alc./vol.
Vieilli au moins un an. Ce whiskey est conforme aux exigences américaines pour le bourbon, maïs est fabriqué avec de l’orge maltée exposée à la fumée de tourbe, pratique plus répandue dans les whiskies écossais – le malt utilisé pour le bourbon tourbé a même été cultivé et cuit en Écosse. Mashbill composé de 70% de maïs certifié organique de l’État de New York provenant de la Lakeview Organic Grain, 15% d’orge de type Golden Promise et de 15% d’orge de de type Concerto tourbé à un niveau de 15 à 25 ppm.

André 85%
Hors des sentiers battus autant qu’on peut l’être dans les montagnes de la Keene Valley NY et on adore ça. Un whisky transgenre qui bouleverse le style et qui challenge vraiment à la dégustation. Nez de fruits rouges, de cannelle, de pommes puis de chocolat noir et de caramel brûlé, fumée de tourbe lointaine, cerises. Aspect cireux bizarre. La bouche est tannique, mélange de cerises et d’oranges fumées, chocolat et caramel, épices des Caraïbes, poivre et sel, beaucoup de cannelle et d’anis. Finale tannique et axée sur le bois, bien épicée et assortie d’une touche de fumée.

Martin 85%
Nez: Maïs et vanille vont main dans la main avec une poignée de fruits rouges. Gruau aux pommes et à la cannelle. Un peu de bois et un peu de caramel, le tout sur une douceur qui cache peut-être quelque chose d’autre? Très peu d’influence de la tourbe au nez. Bouche: Cire d’abeille, épices et cerise. Maïs, vanille et poivre. Un petit peu de caoutchouc qui évoque la tourbe, mais j’aurais aimé en voir plus. Finale: Bien chaude et épicée, la tourbe se montre enfin au grand jour, avec bois brûlé, fruits et caramel. Abondance de poivre. Équilibre: Une belle expérience, qui aurait peut-être besoin d’un peu plus de finesse, mais qui ne manque pas d’audace. Tout cela en respectant les règlementations propres au bourbon, qui sont pour ainsi dire assez serrées, chapeau!

George T. Stagg 2017

64.1% alc./vol.

Martin 92.5%
Nez: Fruits rouges, particulièrement la grosse cerise confite. Vinille et épices, chêne. Maïs. Très goulu sans être trop agressif. Bouche: Vanille, cerise, bois, épices, feu roulant du cask strength. Réglisse, explosion! Pomme de tire. Finale: Bois et épices, bois et épices, bois et épices, pour ensuite terminer sur cerise, vanille et chêne. Équilibre: Taux d’alcool solide, permettant une expérience unique. C’est pas un bourbon de mauviette ça c’est certain.

Wigle Pennsylvania Rye Whiskey

42% alc./vol.
Batch 52, 1 an et 11 mois. Ce whiskey a remporté le prix l’American Craft Spirits Association pour le meilleur whisky de seigle de catégorie « Craft » en 2015.

Patrick 88%
Un très bon rye, savoureux et facile à boire. Une autre bouteille que je vais vider trop vite! Nez : De belles épices sucrées et fruitées. Appétissant. Bouche : Les épices sont très intenses, et dominées par le bois brûlé et un peu de poivre noir. Une touche sucrée très subtile. Intense et savoureux. Finale : D’une longueur moyenne, épicée et boisée.

Martin 87%
Nez: Rye frais et épicé au départ, bien entouré de bois sec et poussiéreux. Fruits rouges, vanille et caramel. Belle dose de poivre blanc pour compléter. Bouche: Pain d’épice, gomme de sapin, rye frais, bois, foin séché, belle explosion de saveurs. Finale: Belle intensité, quoique la longueur pourrait être plus fournie. Notes de bois et de vanille, de conifères et de paille, de seigle et de poivre. Avalanche de pâte de fruits rouges. Équilibre: Un beau whisky, une belle expérience. Un rye assez classique, tout en y ajoutant un alléchant côté artisanal.

Dumangin Bourbon Whiskey 28.5% Rye Batch 005

46% alc./vol.
Double Barreled in Ratafia Champagne Casks – Embouteillé en janvier 2020 – Cask T-0148 – 329 bouteilles. Après de nombreux voyage aux Etats Unis, Gilles se découvre une passion supplémentaire pour le Bourbon. Principalement composé de mais (minimum 51% pour un bourbon), Gilles préfère les Bourbons avec un pourcentage appuyé de seigle. Il acquiert donc plusieurs tonneaux avec des pourcentages différents pour faire son propre assemblage, un autre Champagne Twist. Le Bourbon doit effectuer ses 3 premières années de vieillissement aux Etats Unis en barrique neuve. Maturation initiale de 4 ans en barrique neuve (probablement Jim Beam) et affinage de 8 mois en barrique Ratafia Champenois.

André 88%
Cerises noires, chocolat noir amer et bois de chêne sec, fruits sauvages séchés, caramel. La bouche confirme les saveurs de bourbon et sa texture cireuse double confirme la provenance. Notes de cannelle, caramel, fruits rouges, cerises. Aspect tannique et boisé agencé de seigle épicé et de réglisse cireuses. Aux gorgées subséquentes, notes de toasts brûlées et de chocolat noir avec un fort taux de cacao. Finale épicée, sur les fruits rouges et la réglisse ainsi que le bois de chêne toasted.

Patrick 90%
Un superbe bourbon, je ne peux que remercier M. Dumangin d’avoir mis au monde un tel bourbon. Nez : Un arôme intéressant, avec des effluves typiques de bourbon, une touche de fruits sucrés, de la vanille et un peu de chêne. Appétissant. Bouche : Du bois sec et brûlé, le sucre du maïs, un peu de fruits des champs, une belle dose d’épices et une touche de vanille crémeuse. Finale : D’une belle longueur, avec un beau mélange d’épices et de fruits sucrés.

Martin 89.5%
Nez: Maïs et vanille en puissance. Beaucoup de notes sucrées classiques du bourbon, avec un bel équilibre apporté par le taux de seigle. Quelques petits fruits nappés de coulis de sucre d’érable. Bouche: Cerises, cerises de terre, foin, fruits rouges, maïs, vanille et réglisse. Cannelle en puissance, pain grillé. Quelques grains de cacao. Belle puissance en bouche. Finale: Grain, vanille, brins d’épinette, cinq poivres, seigle bien affiché. Tout ça dans un beau tonneau. Équilibre: Superbe classique bourbon, avec le côté fruité du fût de ratafia qui sait rehausser le p’tit côté rye du mashbill. Win!

English EN Français FR