Larceny

46% alc./vol.

Patrick 90%
Un superbe rapport qualité prix, un bourbon qui saura satisfaire tous les amateurs du genre! Nez : Parfum de bourbon fort en maïs et assez sucré, avec une touche de cerise et de caramel. Bouche : Les épices du bois brûlé, du caramel, un peu de fruits frais et… Beaucoup de bois brûlé! Finale : D’une superbe longueur, sucrée et fruitée.

Wild Turkey Longbranch 8 ans

43% alc./vol.

Patrick 87%
Une valeur sûre, genre ce que je recherche dans un bourbon y est, et est très bien balancé. Le genre de whiskey dont il est trop facile de prendre une shot de trop! Nez : Un superbe parfum de bourbon, avec un mix de sucre, de chêne et fruits discrets qui donnent l’eau à la bouche. Bouche : Chêne légèrement brûlé et épicé, des fruits presque subtils et le sucre du maïs. Finale : D’une belle longueur, marquée par le sucre et le bois brûlé.

Evan Williams Single Barrel 2010

43.3% alc./vol.

Patrick 85%
Un très bon whiskey, un très bon bourbon, mais j’ai déjà vu des meilleurs rapports qualité prix. Peut-être un peu trop dilué? Nez : Parfum de céréales sucrées, avec une touche de cerises et de vanille. Bouche : Du bois brûlé, de la vanille des fruits frais et une astringence du tonnerre! Finale: D’une belle longueur et très boisée.

Little Book Chapter 02 – 2018

59.4% alc./vol.
« Noe Simple Task ». Mélange de rye du Kentucky de 8 ans, de whisky canadien de 40 ans et de rye canadien de 13 ans.

Patrick 90%
Sublime, un beau gros whisky « nord-américain » où ça paraît que les créateurs se sont fait plaisir! Nez : Un succulent parfum de maïs sucré et intense, avec une touche de cerise discrète. Bouche : Toujours le sucre du maïs, mais prisonnier d’un enchevêtrement de planches de chêne légèrement brûlées. Et aussi de discrètes notes épicées du seigle et une touche fruitée. Finale : D’une belle longueur, marquée par les fruits des champs et les épices du seigle.

Four Roses Single Barrel 71-5R

50% alc./vol.
Warehouse SN, Barrel No. 71-5R

André 88%
Un autre produit méconnu ici, je n’ai même pas souvenir d’avoir vu une bouteille de Four Roses dans le listing de la SAQ, alors que l’on a seulement droit à des bourbons en version édulcorée à 40% d’alcool, comme le Wild Turkey… Aucune raison de ne pas avoir les Four Roses Single Barrel, Old Grand Cask Proof et les Wild Turkey 101 et rare Breed. Je crois que les amateurs du Québec méritent vraiment ces versions inaccessibles ici. Ça enrage comme situation… Le nez est très doux, notes de sirop d’érable et de sirop de maïs, de cannelle et de clou de girofle, de cassonnade et de caramel, rye poivré, oranges. L’arrivée en bouche est un peu tannique, cerises trempées dans le chocolat, cannelle et épices, poivre moulu, oranges, liqueur d’amaretto (merci ma blonde), petits fruits sauvages séchés, caramel Écossais, bois de chêne brûlé en toute finale qui s’agrémente bien des notes de cerises. Agréables notes de sirop de maïs contrebalancées par la sensation tannique du bois de chêne. Un bon bourbon, représentatif et prudent mais bien équilibré et offrant une belle pléiades de saveurs.

Patrick 90%
Un superbe bourbon, intense, riche et complexe. Exactement ce que je recherche dans un bourbon. J’ai hâte que la SAQ nous offre ce grand classique du bourbon! Nez : Un parfum qui m’a fait dire wow! Le sucre du maïs domine, avec une petite touche de cerise recouvertes de crémage de gâteau à la vanille. Sublime. Bouche : Bois brûlé, cassonade, un peu de maïs et des fruits mûrs discrets. Riche et intense. Finale : D’une belle longueur, présentant un tourbillon complexe de saveurs.

Old Grand Dad 114 – Lot No.1

57% alc./vol.

André 93.5%
Old Grand Dad, c’est mon whisky de vacances aux USA, le whisky pas cher mais qui ne déçoit jamais, une structure incroyable à un prix difficile à battre. Le genre de whisky qui converti les non-initiés au style. Superbe nez, entier et d’une exquise générosité; cerises marasquin, réglisse, sucré des céréales de maïs, brûlé du fût de chêne, cannelle, cassonnade et surligné d’un trait de rye bien poivré et épicé. Exquis… En bouche, les fruits rouges et la réglisse, canne rouge et blanche de Noël, cassonnade, oranges, poivre, tout-épices, rye un peu terreux, caramel et sirop de cerises. C’est juste wow comme bourbon! Longue finale, poivrée et sur les fruits secs et encore plus de poivre et du caramel chauffé. Pour 25$us, ce whisky est une bombe et peut rivaliser haut la main avec les éditions Bookers qui sont au double du prix. Ce bourbon n’a certainement pas la notoriété qu’il mérite et c’est dommage. Comme dirait quelqu’un que je connais, ‘’j’en veux une bouteille!’’…

Patrick 92%
Un Old Grand Dad à 57%, wow! Le genre de bourbon qui me fait aimer encore plus le bourbon!! Encore une fois, j’ai hâte que la SAQ réalise qu’en offrant des bons bourbons, les gens vont plus aimer le bourbon. Aussi simple que ça. Nez : Beau parfum de bourbon épicé, avec une belle dose de cassonade et des fruits très subtils. Bouche : Wow, le parfum était séduisant, mais la bouche est carrément affolante. Un magistral mélange d’épices brûlantes et de cassonade, avec une petite pointe de fruits aguichants. Finale : D’une belle longueur, intense, et savoureuse.

Booker’s Batch 2018-02 Backyard BBQ

64.4% alc./vol.
6 ans, 2 mois et 10 jours. Les barils proviennent de 6 différents endroits; 4% du warehouse E, 4eme étage, 29% du warehouse E, 5eme étage, 10% du warehouse E, 7eme étage, 8% du warehouse J, 5eme ététage, 32% du warehouse I, 6eme étage et finalement 17% du warehouse I, 7eme étage.

André 88.5%
Pommes, cuir, cannelle, épices à steak, cerises marasquin, vanille crémeuse, cassonnade, miel, oranges, caramel, sirop de maïs. Le nez est très attrayant et offre une belle volupté cachant bien le taux d’alcool. En respirant, les notes de cerises s’ouvrent encore plus et apparaissent aussi des notes de bois de chêne brûlé, caramel chauffé dans le fond de la panne aussi, pâte de cerises séchées, pincée de cannelle et d’anis, planchette à cointrer, fruits séchés, texture cireuse en fond de bouche suivi d’un crescendo d’épices soutenues et de poivre. Belles saveurs mais peut-être un léger manque d’harmonie dans l’agencement des arômes et saveurs. La finale est hyper longue, épicée et poivrée, grosses cerises, réglisse, sensation amère et tannique, rappelant le chocolat noir 80% et le vieux cuir mouillé. J’ai l’impression d’entrer ma tête à l’intérieur d’un fût calciné et d’en prendre une croquée.

Patrick 87%
Comme toujours, on ne se trompe pas avec un Booker’s: c’est du bonheur trèèès brut en bouteille. Ce n’est peut-être pas l’une de mes batch préférée, mais ça demeure une valeur sûre qui ne décevra pas. Anyway, c’est ça la beauté des « batches », tout le monde a sa préférée! Nez : Parfum fruité et sucré, avec un peu de cassonade. Bouche : Intense!! Du bois brûlé et épicé et de la cassonade. Et un peu de fruits, mais pas tant que ça. Finale : Trèèèès longue, tout autant intense.

Old Overholt Bonded 4 ans Straight Rye Whiskey

50% alc./vol.

André 82%
Nez doux, étrangement doux pour du rye à 50% d’alcool. Fruits rouges nappés de caramel, rye, réglisse, pelure de pommes rouges, cerises, cannelle et poivre. Assez générique dans l’ensemble. Bouche cireuse et douce, belles notes de caramel chauffé, grosse réglisse rouge bien fraiche dans le papier de cellophane, rye épicé à la cannelle mélangé de poivre concassé, chocolat noir, oranges, cerises. Malgré son côté cireux et son pourcentage d’alcool, la texture générale est un peu diluée et sa structure laisse à désirer et les saveurs disparaissent rapidement en bouche. Finale de fruits rouges, anis, cannelle et poivre, courte en longueur. Pour 20$us la bouteille, un whisky honnête qui se partage sans compter et sans faire mal au portefeuille.

High West « A Midwinter Night’s Dram » Act 3

49.3% alc./vol.
Un mélange de Straight rye de 6 ans d’âge provenant de MGP et de Straight rye Barton de 16 ans d’âge affinés en Port & Frenck Oak Barrels.

André 89%
« Rien n’est bon ni mauvais en soi, tout dépend de ce que l’on en pense ». On dit du rye qu’il est l’équivalent américain qu’est la tourbe pour les whiskies Écossais. On aime ou pas, c’est un style en soi qui ne plait pas à tous. Amplitude fruitée impressionnante, anis, fruits séchés, cerises noires, chocolat noir, prunes, dattes, pâte de fruits, léger cireux, raisins secs, le genre de rye whisky qui convertit les non-adeptes au style particulier de cette céréale. L’onctuosité de la bouche incroyable; raisins secs, réglisse, fruits séchés, cannelle, une touche de cornichons à l’aneth, aspect cireux et texture grasse, caramel, grains de poivre concassés. Longue finale douce de réglisse et de fruits séchés, une touche tannique apportée par le bois et un foulard de cannelle pour garder au chaud. Compagnon parfait au coin du feu de foyer.

Stranahan Colorado Whiskey – Batch #194

47% alc./vol.
Bottle 0516.

André 89.5%
Framboises, fraises et cerises, grosse vanille, pommes rouges, nez onctueux et crémeux, fond terreux et épicé. Superbe onctuosité en bouche, vin rosé, pelure de pomme, framboises et fraises, on dirait presque un whisky contenant du blé malgré une touche de cannelle et d’anis qui apporte de belles nuances aidées par un soupçon de poivre. Belle finale douce et sucrée, amoureusement fruitée. Bel exemple de craft distillery… en plus maintenant disponible en SAQ!

English EN Français FR