Herradura Seleccion Suprema Extra Añejo

40% alc./vol.

Patrick 90%
Une excellente téquila pour ceux qui les aiment épicées. Présente une belle profondeur. Je la recommande en compagnie de votre cigare favori (quebecwhisky.com tient à vous rappeler que fumer, c’est mal, pis ça pue.) Nez : Agave fumée et épicée avec une touche de chêne et une pointe de vanille. Bouche : Incroyablement épicée, avec une saveur qui donne l’impression que l’agave a cuit dans un trou dans la terre. Après quelques secondes, le chêne brûlé (et une pointe de fumée subtile) apparaît suivi de quelques fruits mûrs. Finale : Longue et marquée par des fruits épicés.

Mañana Añejo

40% alc./vol.

Patrick 89%
Il y a quelques années de ça, Mañana fut ma première téquila añejo. Sa complexité, sa balance et le fait qu’elle soit tout simplement excellente m’a décidé à explorer le fabuleux monde des téquilas (et à revenir au Mexique pour mes vacances d’hiver!). Nez : Agave, vanille, épices et surtout une intrigante enveloppe feuillue. Bouche : Une puissante vague d’agave épicée, suivie d’une touche de chêne et de feuilles exotiques et d’une subtile note de sel. L’ensemble est très complexe et tout aussi bien balancé. Finale : Longue et très poivrée.

D’Antaño Extra Añejo par Siete Leguas

38% alc./vol.

Patrick 91%
Une excellente tequila pour amateurs du genre. Intensité et équilibre à leur plus haut niveau. Nez : Parfum végétal très marqué avec une touche de chêne frais. Toujours les légumes, mais aussi de belles notes d’agrumes. L’agave se cache habilement au milieu de l’ensemble, donnant une belle complexité au tout. Bouche : Toujours les légumes, mais l’agave prends agréablement plus de place. Après quelques secondes, un chêne huileux apparaît avec des notes d’agrumes. Finale : D’une belle longueur, marquée par les agrumes.

Siete Leguas Añejo

38% alc./vol.

Patrick 84%
Si ce n’était pas du parfum typique des Siete Leguas, il s’agirait d’une téquila sublime. Nez : Définitivement, je n’aime pas le parfum qui émane des téquilas de cette marque. Légumes pourris et quelques épices. Bouche : Poivre qui fait exploser les légumes et planche de chêne légèrement sucrée. Finale : D’une belle longueur et épicée.

Siete Leguas Reposado

38% alc./vol.

Patrick 78%
Une belle téquila, si ce n’était de son nez bizarre. Nez : Oh boy, c’est méchant ça! Navets et jus de fond de container à déchets. Puis, on se rend compte qu’il y a des agrumes et des épices dans le fond du container. Bouche : Les choses se passent nettement mieux ici avec des notes d’agaves brûlée, de poivre, de caramel et d’agrumes. Finale : D’une longueur courte à moyenne.

Siete Leguas Blanco

40% alc./vol.

Patrick 79%
Une téquila ok, mais vraiment pas trippante. Nez : Poivre épicé et new make à la limite de goûter le brûlé. Notes sucrées et florales. Bouche : Offre une belle intensité. La saveur de l’alcool est d’ailleurs très marquée. Léger sucre végétal et épicé. Finale : Courte et asséchante.

Don Julio Reposado

38% alc./vol.

Patrick 78%
Manque de balance et plus agressive que plaisante. Définitivement, je ne comprends pas le concept des téquilas « reposados » : Pas assez vieilles pour être bonnes, et trop chères pour servir d’alcool cheap pour les cocktails. Nez : Agaves, citron et touche boisée. L’ensemble est frais et semble très jeune et agressif. Bouche : Texture aqueuse et goût dominé par le poivre. Quelques notes florales et d’agrumes viennent compléter le tout. Finale : Courte, présentant un mélange bizarre de fleurs et d’agrumes.

Jose Cuervo Especial

35% alc./vol.

Patrick 65%
On est en droit de se demander les raisons du succès d’un produit si médiocre, surtout considérant qu’il ne s’agit pas d’une téquila « 100% » agave. Bref, les saveurs chimiques qu’on goûte proviennent réellement de produits chimiques non identifiés (et au Mexique, ça peut vouloir dire n’importe quoi!). A éviter à tout prix. S’il n’y a rien d’autre à boire, rentrez vous coucher ou contentez vous d’une Corona! En fait, s’il n’y avait que ça à boire, je serais en faveur de la prohibition! Le fait que cette compagnie vienne d’acheter Bushmills m’inquiète énormément pour ce symbole Irlandais! Nez : Poivré et citronné, avec une touche chimique et sucrée. Bouche : Eurk. Plus chimique qu’autre chose. Un peu de citron et de poivre tel que senti au nez, mais très discret. Finale : Courte et chimique.

Jose Cuervo Reserva Extra Anejo

40% alc./vol.
10-10-14, bouteille #08668.

Patrick 93%
L’une des meilleures téquilas que j’aie goûté, mais à un prix démesuré. Ma suggestion : Regroupez-vous pour vous payer la bouteille! Nez : Agave brûlée et sucrée avec une touche de vanille caramélisée. Bouche : Donne l’impression de mordre dans l’agave en étant assis à proximité d’un feu de camp. Le chêne et la vanille viennent compléter le tout sublimement. Finale : Longue et épicée.

Tres Mujeres Extra Añejo

38% alc./vol.

Patrick 90%
Une superbe tequila, balancée à la perfection. Je serais tout de même curieux de voir cette téquila vieillie quelques années de plus, à l’image d’un bon whisky : Elle a le potentiel de devenir le meilleur spiritueux au monde! Nez : Parfum délicat et complexe de jus d’agave avec une touche de légumes, de vanille et de feuilles vertes pressées. Bouche : Chêne brûlé, vanille et agave. L’ensemble offre un mélange sucré/poivré vraiment passionnant. Finale : S’étire longuement et délicieusement sur les notes d’agaves juteuses.

English EN Français FR