Box Single Malt Whisky PX

56.7% alc./vol.
Maturation en first-fill bourbon casks et affinage en first-fill PX pour un vieillissement total de 5.34 années. Limited edition of 1507 bottles.

André 86.5%
Avalanche de fruits rouges; cœur de pommes, cerises, cosses d’oranges, raisins, chocolat noir, dattes et figues, mélange de cannelle et de poivre concassé. Très bel agencement de flaveurs, attrayantes et juicy. La bouche offre beaucoup de punch, outre le taux d’alcool, les notes de poivre et d’épices sont intenses, mais n’offre que pratiquement les mêmes saveurs perçues au nez. Les saveurs sont intenses, l’alcool aussi, mais l’ensemble ne réussi pas à cacher la jeunesse du whisky. Belle finale, moyenne en longueur, fruitée élégamment et épicée avec générosité. Un peu ambivalent sur cet embouteillage qu’on a tenté de masquer avec un cask finish puissant. À 150$ le 500ml, y’a pas juste l’alcool qui passe serré…

Patrick 90%
Un superbe whisky, riche, intense et bien construit. Wow, j’adore! Nez : Fruits sucrés, bananes, chocolat au lait. Tellement appétissant, j’en ai l’eau à la bouche! Bouche : Un gros whisky intense, avec une belle texture huileuse, maltée, avec de beaux fruits mûrs, de beaux jujubes sucrés, du bois brûlé et de belles épices. Finale : D’une belle longueur, avec des notes de fudge et de bois brûlé.

Smögen Whisky Private Cask 3.5 ans

64.3% alc./vol.
Sherry Cask. Smögen Whiskey est une distillerie suédoise qui produit du whisky et du gin single malt . Créée en 2009 par Pär Caldenby , avocate, passionnée de whisky et auteur de Enjoying Malt Whiskey , la distillerie Smögen a produit son premier ‘’spirit’’ en 2010 après avoir reçu une subvention de près d’un million de couronnes suédoises du gouvernement. La distillerie est située sur une ferme près de Hunnebostrand , sur la côte ouest de la Suède, au nord de Göteborg . La distillerie porte le nom de l’île Smögen , située à proximité. La première mise en bouteille, d’un whisky single malt de trois ans, a eu lieu en 2013.

André 90%
Beau sherry onctueux, cerises noires, fumée assez présente, belle rondeur au nez pour un si jeune whisky. Le sherry rappelle certaines éditions Bowmore, caramel chauffé, oranges, raisins séchés, infimes notes maritimes et quelques notes de fût neuf aussi, mais très en retrait. Le nez est entier et très compact, les saveurs intenses et poussées presque à l’extrême. La bouche est franche au niveau de l’alcool mais les saveurs goulues; fruits secs, grosses cerises noires, oranges sanguines, fumée de tourbe très singulière, dattes dans leur jus, gâteau forêt noire (avec beaucoup de chocolat noir râpé dessus), cannelle, cocottes de pin, avec un léger accent organique bizarre mais de belle conception. Savoureuses épices aussi, cannelle et gingembre. La texture est sirupeuse et collante en bouche, cette onctuosité protège la bouche de la morsure de l’alcool qui est somme toute légère compte tenu du taux d’alcool. La finale est longue, propulsée par l’alcool et l’intensité des saveurs. Mélange de fruits séchés et de tourbe organique. Un whisky a la maturité étonnante pour son jeune âge, preuve que le savoir faire prime sur une réputation surfaite.

Box Single Malt Whisky “The Messenger” 3 ans

48.4% alc./vol.
Bottled November 2015. Édition limitée de 8169 bouteilles. 76% de la recete provient d’une maturation en fût de chêne américain de 130 litres et 24% provenant de fût de shery Oloroso. 7% de la recette contient du whisky tourbé de la distillerie.

André 81%
Belles notes de vanille et du bois de chêne, notes verdâtres, eucalyptus, genre menthe tourbée finiment. Le nez dégage des arômes de jeune distillat passablement influencé par le bois, rendu presque végétal… Je ne suis pas conquis. Le whisky se développe lentement en bouche, encore sur la menthe et l’eucaplyptus un peu tourbé, la vanille s’est transformée en quelque chose qui ressemble plus à du caramel, poignée d’amandes non-salées, bois vert, herbe, poires, céréales maltées, puis volée d’épices et de poivre. À l’aération, quelques notes de fruits rouges bien discrètes. Finale de poires, d’épices et de poivre. Un whisky n’ayant peut-être pas encore assez acquis de caractère et de personnalité propre, grandement influencée par le fût et le bois.

Patrick 89%
Un très bon whisky épicé et fumé. J’aime bien! Nez : Parfum de jeune whisky marqué par les agrumes et de l’eucalyptus. Bouche : Bois épicé et fumé, avec un peu de poivre, de vanille subtilement sucrée et d’eucalyptus. Savoureux! Finale: D’une longueur moyenne, un peu sèche et très épicée.

Spirit of Hven Backafallsbyn Tycho’s Star Single Malt Whisky

41.8% alc./vol.
Hven distillery est situé en Suède, cet édition rend hommage à l’astronome Tycho Brahe et à la supernova qu’il a découvert en 1572. Brahe vivait d’ailleurs sur la petite île de Hven au début des années 1500. Le mashbill est composé d’orge maltée, de Pale Ale malt et de Chocolate Malt. Les fûts sont composés de 58,20% heavy charred Quercus Muehlenbergii de l’État du Missouri, 33,44% heavy toast Quercus Petraea de la région de Allier et de 8,36% medium toast Quercus Robur provenant de Bourgogne.

André 90%
Quelle belle presentation. Au débat, le nez est relativement fermé, s’ouvre sur des notes de caramel légèrement fumé, les poires poêlées, puis la cannelle et le gingembre. Rien qui casse la barraque mais ceci ne rendra que la surprise en bouche plus intéressante. On dirait que les épices sont maitenant maitres de la direction que prendra cette savoureuses envolée, notes fermes et affirmées de gingembre et de cannelle nappées de caramel finement salée, puis, volée de tourbe terreuse et d’herbe verte. Notes de chocolat noir et de bananes, vanille, caramel brûlé, épices diverses auquel s’ajouteront les saveurs de poivre noir en finale de bouche et une fumée de tourbe qui s’évanouit lentement mais avec beaucoup de persistance. Wow, quel savoureux whisky, équilibre remarquable, saveurs singulières. Seul petit reproche, la volatilité du whisky qui faudra boire sans trop laisser trainer dans le verre. J’adore.

Patrick 92%
Une superbe surprise que ce Hven! Savoureux et complexe, j’adore! Nez : Parfum de tourbe jaune fumée, de cannelle et de gingembre. Bouche : Fumée sucrée et huileuse. Aussi de belles épices, du caramel, un peu d’herbe, du chocolat noir et des bananes. Sublime. Finale : D’une longueur moyenne, fumée, et épicée et légèrement sucrée.

Box Single Malt Whisky Dálvve 5 ans – Batch #01

46% alc./vol.
Avec cette expression la distillerie suédoise Box nous présente un whisky tout droit venu du froid : Box Dalvee. Son nom signifie « hiver » en sami, un dialecte des pays scandinaves et rend ainsi hommage à la Suède, ce pays montant sur la scène des whiskies. Assemblage de malts non tourbés et de malts légèrement tourbés vieillis first fill bourbon casks, édition de 14,000 bouteilles.

André 82.5%
Nez très rectiligne même si vanillé et axé sur le bois sec et les céréales. Abondance de vanille, quelques éléments verdâtres, poires, salade de fruits, du chocolat blanc peut-être. Dualité intéressante entre le nez un peu sec et épicé et la texture huileuse et collante en bouche, on pourait penser à du jus de salade de fruits en conserve. La bouche est épicée et poivrée, les saveurs de bois verts sont importantes. Le rendu est un peu bizarre, le jeune alcool est très perceptible, ce qui ne plaira pas à tous. La finale est sucrée, le sucre à glacer, bois de chêne, épices dodues et acérées, vanille crémeuse. Un whisky style Ikea ou Abba, de conception correcte sans plus mais agréable et avec un brin de singularité.

Patrick 92%
Wow! Une belle surprise toute en subtilité et en intensité tout à la fois. J’ai acheté la bouteille par curiosité, maintenant j’en veux une deuxième! Wow!! Nez : Parfum de tourbe avec un peu de vanille, quelques herbes fraiches séchées, une note d’agrumes subtile et je crois détecter une touche de sel. Bouche : Belle fuée de tourbe fraiche et intense, avec de belles épices, des herbes, des agrumes et une touche subtile de sel. Finale : D’une belle longueur, marquée par la fumée, les agrumes et une touche de sucre des plus agréables.

Mackmyra Motörhead XXXX Aged in Bourbon Casks

40% alc./vol.
Produit par la maison Mackmyra (Suède), ce whisky célèbre les 40 ans de carrière du groupe Motorhead. Vieilli pendant une période de 5 ans en new oak barrels et une partie du whisky a également eu droit à un affinage en fût de sherry Oloroso pour une période de 6 mois.

André 77%
Avec un marketing aussi bruyant qu’une toune de Motorhead et une subtilité opportiniste digne de la didinne tronant sur la joue de Lemmy, les attentes envers ce whisky étaient fort hautes, autant que la parution d’un nouvel album hommage à Lemmy avec des chansons inédites. Hé bien, je suis désolé de vous annoncer que ce whisky est décevant, autant pour la maison Mackmyra que pour l’hommage à ce groupe fétiche. Signature du bourbon cask carbonisé, autant de brûlé que Lemmy aura aspiré de cigarettes (ou autre), le boisé du chêne est omniprésent et rappellera pour certains, le Jack Daniel’s, fruits habituels des bourbons, les fruits rouges et la réglisse (noire cette fois). Intéressant de voir la confusion fruitée qui s’installe en bouche car avec l’influence soutenue du chêne on croirait facilement que le whisky est vieili en ex-bourbon cask. Donc en résumé; bois carbonisé, fruits rouges, réglisse noire, noix sans sel, amandes, vanille. Une touche de fruits séchés et quelques reverb épicés. La texture en bouche offre une mélodie intéressante mais prévisible et un peu sans passion; l’alcool est très présent, les saveurs un peu affadies, comme un vieux t-shirt lavé mille fois, tout-épice, réglisse noire, charcoal. Finale crasseuse, le bois de chêne carbonisé encore une fois, réglisse noire et rouge, fruits secs. Désolé de vous briser votre trip…

Patrick 81%
Un whisky qui nous rappelle à quel point le métal est rendu la nouvelle « pop » des années 2000. Simple et efficace, facile à boire, tout comme la musique de Motörhead. Nez : Parfum plutôt fruité et sucré. Bouche : Toujours les fruits et le sucre, mais aussi un peu de chêne subtilement brûlé et des amandes. Simple, pas mauvais, efficace. Finale : un peu courte, avec du chêne brûlé et des fruits rouges.

Mackmyra Special #05 Happy Hunting

47.2% alc./vol.

André 83%
Mackmyra aura su trouver sa niche en nous présentant un nez si unique qu’on saurait le repérer d’entre tous. Au nez, du miel, des petits fruits sauvages, du sucre et cette odeur habituelle tirée des fûts de chêne Suédois. Ce même nez, très doux, qui tranchera avec la bouche, plus ferme et sèche à saveur de sève et de chlorophylle, d’herbe et de brin de scie puis montée en alcool s’asséchant progressivement. La finale quant à elle présente des saveurs de bonbons Certs et de menthe poivrée, plutôt astrigeante puis un retour sur le miel en toute finale. Pas mon Mackmyra préféré…(2013-09-23)

RV 91%
Parfum à la fraise fraisinette qui me rappelle mes ptites blondes de l’alcool primaire… belle nostalgie. Au gout on passe secondaire, CEGEP et Laval; on est dans la cour des grands barils merveilleusement bizarre de la Suède ainsi que ses cloudberry. La finale est plutot sèche et légèrement sexe. Une autre bombe scandinave, difficile d’y trouver quoique ce soit de mauvais.

Patrick 84%
Nez: Agrumes et céréales mouillées. Petite touche fruitée. Très frais. Bouche: Très fraîche, fruitée, offrant une certaine complexité. Finale: Trop courte. Petite touche métallique un peu poche. Balance: Belle complexité, mais finale poche.

Mackmyra Vit Hund

46.1% alc./vol.
ART NR # MV-001. Vit Hund signifie white dog en suédois, qui est un new make donc un whisky n’ayant subi aucune maturation.

André 82%
Nez défini et tranché, genièvre-gin et ça ressemble beaucoup à de la grappa (c’est ce qu’on m’avait dit d’ailleurs) de part son côté très fruité à saveur de raisins assortis d’un côté floral un peu bizarre. Bouche épurée et claire – le taux d’alcool y est pour quelque chose – les raisins prédominent et des odeurs florales complètent le tout. Finale relativement douce, ponctuée de raisins et d’une touche de citron.

Patrick 79%
Il est toujours amusant de découvrir le new make d’une distillerie qu’on aime bien. Mais parfois, ça nous fait réaliser à quel point ils sont habiles avec le vieillissement de leur whisky! Nez : Parfum de grappa mélangée à un new make de whisky. Bouche : L’alcool et des fleurs qui y macèrent, avec quelques épices subtiles. Finale : Épicée avec une touche d’agrumes.

Mackmyra Special #03 Små Fat (Small Cask)

48.2% alc./vol.
Conçu à partir de fûts de 30 litres provenant de 2 recettes différentes et de trois types de fûts différents – ex-bourbon casks, ex-sherry casks et new Swedish oak casks.

André 85%
Élisabeth dit quelle sent les pommes et je seconde, la pomme et les fruits, les petits fruits sauvages, le sucre et le bois fraichement coupé. Question de goût personnel, je ne raffole pas de l’amertume des dits petits fruits sauvages, la conjonction de celle-ci avec l’alcool faisant probablement le reste… La bouche est un peu flasque même si débordante de fruits. En respirant, l’ensemble tourne plus sur les notes de vanille et de sucre. Finale de belle longueur, un mélange de fruits, de sucre et de bois sec.

Patrick 85%
Nez très léger marqué par l’alcool et les agrumes. Ca sent le jeune whisky, le new make ne semble pas loin… En bouche, toujours l’alcool et le new make. Une fois cette impression dissipée, on découvre un beau bouquet d’agrumes et toujours cette touche rappelant le chèvrefeuille, ou du moins ses feuilles dans ce cas-ci. La finale est relativement longue, avec une touche épicée provenant probablement du fût. Un whisky intéressant, qui semble s’améliorer à chaque gorgée.

Martin 90.5%
Nez: Houblon sucré, orange voire même marmelade fumée. S’annonce doux. Fond de caramel et de toffee. Bouche: Crémeux et onctueux. Fond en bouche comme un poisson frais. Canne à sucre, confitures et encore marmelade. Finale: La plus délicate des fumées. Impression de menthe poivrée. Équilibre: Impregné de la touche typique de Mackmyra.

RV 85.5%
Un retour vers le passé chimique et agréable de la distillerie toujours challengeante. Très parfumé avec plus de profondeur que les autres Mackmyra Special, le nez est aussi le plus bizarre de la série, avec le côté chimique qui trouve de l’orange sanguine et la vanille. En bouche le cure-pipe du Preludium se laisse goûter puis enfin la prune boucle le tout gustativement. Finale de grain sec moelleux, l’origine agricole est plus évidente que dans le profil moyen de Mackmyra. Pas totalement convaincu étant donné l’aspect généralement botanique qui conclut l’aftertaste, cette édition est à essayer mais ne saurait être mon premier choix pour un whisky suédois.

Mackmyra Special #08 Handpicked

46% alc./vol.
Recette résultant d’un mélange des maturations fûts de bourbon, de xérès et finalement de fûts de chêne Suédois et Américains neufs, puis une maturation supplémentaire en ex-Sauternes casks.

André 85%
Passablement de sucré et de bois sec dans cette nouvelle édition. Étrangement sec en bouche malgré l’apport du fût de Sauternes et ponctué de notes de sève d’arbre, un peu amer comme livraison… Je m’attendais à la présence plus importante du fût de sherry mais ce n’est pas le cas. Aussi rond en bouche qu’au nez, liquoreux et agréable, texture enveloppante mais faiblesse au niveau de la gamme d’arômes qui sont assez limités. Finale de bonne longueur mais sans surprise aucune.

Patrick 87%
Un whisky original s’il en est un ! Riche et complexe, un whisky vraiment trippant qui s’améliore à chaque gorgée. Nez : Parfum d’herbe sucrée et de bois. Un peu étrange, mais tout de même agréable. Plus il respire, plus le sucre du Sauternes devient évident. Bouche : Sucre sirupeux marqué par la vanille et les herbes. Le tout est complété par de la sève et une belle amertume. Meilleur de gorgée en gorgée. Finale : S’étire sur la sève et quelques épices du bois, qui rappellent subtilement un bourbon.

English EN Français FR