Highland Park 21 ans Release 2020

46% alc./vol.
Cette version de 21 ans a été mise en bouteille en 2020 et a été élaborée à partir de seulement 55 fûts sélectionnés à la main et mis pour maturation en novembre 1998. Cette version a utilisé un trio de types de fûts différents pour la maturation, principalement des fûts de sherry de premier remplissage, le reste étant composé d’anciens fûts de bourbon et de fûts de type hogsheads.

André 90%
Un Classique dans le genre. Nez mielleux et moelleux, à la croisée de bien des chemins olfactifs; miel, tourbe raffinée, poires, sel de mer, beaucoup d’oranges, belle vanille crémeuse. LA texture en bouche…wow… enrobante et chaleureuse, mélange de fruits sauvages et de fruits tropicaux, oranges, ananas, poires, cerises, fumée mielleuse et une touche maritime et une pincée épicée. Ensemble sublime et relaxant. Douce finale, planante, très portée sur le bourbon cask, équilibre est le mot d’ordre ici.

Patrick 90%
Un whisky superbe, complexe et équilibré avec brio. Bref, ça répond aux attentes!  Nez: Miel, sel et fumée évanescente. Après quelques secondes, j’y retrouve aussi de l’orange sanguine et une touche d’épices Bouche : Portée par une belle texture, j’y retrouve les épices craquantes du chêne, de l’orange, du miel, du fudge, du sucre et du sel.  Finale : D’une belle longueur, marquée par le sel, le chêne et un peu de fudge. 

Glenmorangie 18 ans – Extremely Rare

43% alc./vol.

Patrick 89%
Glenmorangie réussit un autre superbe whisky tout en finesse. J’aurais aimé le voir présenté avec quelques degrés d’alcool de plus, car présenté ainsi, la texture en bouche n’est malheureusement pas à la hauteur des magistrales saveurs qu’il présente. Nez: Un parfum subtil et complexe, avec des fruits séchés, des amandes et une goutte de vanille. Bouche: De délicieuses épices venant d’un beau chêne craquant, de subtils fruits des champs, une goutte de caramel, des amandes et une petite touche de vanille rassemblant l’ensemble dans un tout magistral. Finale: D’une longueur moyenne, boisée et discrètement fruitée.

Glenmorangie 12 ans Barrel Select Palo Cortado Sherry Cask

46% alc./vol.
Vieilli 8 ans en ex-fûts de bourbon, puis 4 ans supplémentaire en ex-fûts de Xérès de Palo Cartado Sherry. Le Palo Cortado est la variété de sherry la plus rare, créée par pur hasard, lorsque la levure protectrice « flor » ne se forme pas sur le sherry destiné à devenir Amontillado. Embouteillé 08/2022.

André 88%
Nez de prunes et de raisins secs, barres de chocolat Cadbury Fruits et noix, framboises, cannelle. La bouche est charpentée, bien poivrée et épicée à saveur de cannelle et de gingembre. Notes de framboises, prunes, miel, cerises, cosses d’oranges et caramel. Belle longue finale, souple et fruitée. À la fois simple et bien ficelé comme édition, gourmand et agréable à déguster.

Patrick 92%
Délicieux, j’aurais dû en acheter une ou deux de plus! J’adore!  Nez : Du malt au chocolat, avec des fruits mûrs, des dattes, des noix et du sucre blanc. Bouche : Savoureux, avec du lait au chocolat, des oranges, des noix nappées de miel, des prunes, de la vanille et une petite touche de chêne épicée. Le tout est porté par une délicieuse texture huileuse. Finale : D’une belle longueur, avec des fruits nappés de caramel et un peu de chêne. 

Martin 91%
Nez: Joyeux Noël! Pâte d’amande, fruits rouges, gâteau aux épices, gingembre et noix pralinées. Bouche: Bois, fruits et chocolat au lait. Miel, cassonade, malt grillé et poivre. Excellent. Finale: Miel, raisins, vin chaud, poivre rose et amandes sur une longue vague chaude. Équilibre: Un dram exquis pour son âge, bien construit, comme un Lego avec lequel on veut prendre le temps.

Glenmorangie The Cadboll Estate 15 ans – Batch 3

43% alc./vol.
Conçu à partir de l’orge cultivée exclusivement sur le Cadboll Estate, propriété de la distillerie. Cette édition a vieillie pendant 15 ans dans des fûts de bourbon, dont une partie en sherry Amontillado.

André 86%
Oranges et abricots, citron, ananas, cannelle et caramel très clair. Beaucoup sur le Bourbon cask comme livraison. La bouche est vanillée, bien épicée, sensation onctueuse. Zeste de citron et cosses d’oranges, abricots trempés dans le chocolat au lait, morceux de pommes saupoudrées de cannelle, sucre de confiserie. La finale est à saveur de bois sec, de fortes épices et offre une sensation sèche et astringente.

Patrick 89%
Un très bon scotch, avec un beau mélange de saveurs boisées, fruitées et épicées. Nez : Un beau parfum subtil fruité et sucré, avec aussi des noix et une goutte de caramel. Alléchant! Bouche : Très savoureux, avec du caramel, des fruits des champs, des dattes, de la vanille, des noix sucrées, de discrètes épices et du chêne sec. Finale : D’une longueur moyenne, boisée et épicée. 

Martin 86%
Nez: Crème, vanille, citron, noix et raisins. Un peu d’eau de rose. Bouche: Xérès, bois et miel. Poivre rose, raisins secs et crème anglaise. Finale: Longue et chaude, bien épicée. Notes de raisins, de noix, de vin, de clou de girofle et de miel. Équilibre: Expérience bien agréable, les saveurs sont au rendez-vous. Un dram bien aimable.

Glenmorangie 12 ans The Accord

43% alc./vol.
Lancé à l’origine pour le marché du Travel Retail, The Accord de Glenmorangie est un single malt de 12 ans d’âge vieilli dans une combinaison de fûts de bourbon en chêne américain et de fûts de sherry Oloroso sélectionnés à la main.

André 85%
Cerises noires trempées dans le caramel, prunes et dattes, oranges sanguines et chocolat au lait. Le sherry est moins pompeux que le Palo Cortado dans la présentation. À l’aération, le nez du whisky s’épaissit et devient presque pâteux. En bouche, le whisky est gourmand et lourd, sensation poreuse passagère puis fruits rouges intenses; cerises, prunes principalement, puis cosses d’oranges dans le caramel. L’ensemble manque tout de même de punch et structure, de facteur wow. La finale est boisée et épicée, amertume chocolatée et vague poivrée.

Patrick 88%
J’ai rarement goûté un aussi bon whisky de “duty free”!  Intense, complexe et rudement bien construit. Nez: Du caramel, des raisins, des oranges, du chocolat au lait et une petite pincée de sucre blanc. Bouche : Du chêne délicieusement épicé, des raisins, de l’orange, des dattes, du lait au chocolat, du sucre blanc, de la vanille. Complexe et intense. Finale : D’une belle longueur, épicée et fruitée.

Martin 87%
Nez: Vanille, pointe de xérès, mûres, caramel et miel avec une touche de noisette. Bouche: Raisins secs et caramel, bois gorgé de vin. Belle amertume, texture ok. Touche de poivre. Finale: Chaude, longue et agréable. Là je reconnais mon Glenmo. Miel chaud, cassis, chêne et épices. Équilibre: Un beau dram, difficile à trouver car c’est une exclusivité du marché hors taxes… si le prix vous convient…

X by Glenmorangie

40% alc./vol.

André 79%
A tale of cocktail? A tale of Bourbon Cask? Nez pas mal effacé, ouvert sur la vanille, les grains de céréales au miel et le citron. En bouche, notes de pommes poire, de poires, oranges, citron et de miel. Belles notes de miel sucré et de quelques épices (cannelle, poivre). Saveurs bien ficelées pour un whisky à 40% d’alcool. La texture est plaisante, ronde mais affiche un fond astringent. Finale de Sucaryl, de salade de fruits tropicaux, vanille, miel et sirop de poires. Les saveurs sont agréables, mais l’équilibre discutable, beaucoup trop sucré en bouche et passablement sec et épicé en finale avec de l’essence de bois verdâtre un peu bizarre. Bon, probablement que je ne tombe pas dans le public cible simplement.

Patrick 80%
Un Glenmorangie dont on aurait accentué certaines saveurs, ce qui doit être en effet assez intéressant en cocktail. Dégusté seul, c’est tout de même bien, mais le 10 ans régulier est de loin meilleur.  Nez : Des agrumes, du sucre, de l’orge et une note de chêne frais. Dans l’ensemble, le parfum est léger et frais. Bouche : Le bois est plus présent en bouche, ce qui emmène un beau mélange épicé, frais et tout de même léger grâce aux agrumes et aussi des pommes jaunes sucrées. Finale : Un peu courte et boisée. 

Martin 80%
Nez: Assez léger, clairement Glenmorangie dans son coeur. Malt, miel et sucre. Fruits et céréales. Bouche: Sucre blanc, fruits rouges et céréales. Vanille et bois, malgré une texture quasi transparente. Finale: Courte, mais chaude et épicée, surfant sur des saveurs de fruits tropicaux, de chêne et de poivre. Équilibre: Doux et sucré, épicé et boisé, pas trop méchant, mais on sent bien que ça se veut un mixer.

Jura 10 ans Edition 2023

40% alc./vol.
Aujourd’hui encore embouteillé dans un flacon dont la forme a été conçue à l’origine pour affronter les traversées en bateau les plus tempêtueuses. Élaboré avec des eaux-de-vie tourbées et non tourbées, Jura 10 ans a été élevé durant dix ans en ex-fûts de bourbon avec un affinage supplémentaire en fûts de xérès oloroso âgés.

André 77%
Orge malté et légèrement tourbé, beaucoup d’oranges, bonnes notes d’agrumes, de miel et poires en conserve, cerises. Accents maritimes bien discret. La bouche est limpide (ou insipide), aucune texture, de l’eau… Les notes fumées et salées deviennent passablement plus présentes. Cerises et oranges sanguines, poires, poivre et une touche de chocolat noir. Finale plus aiguisée maquillée de gingembre et de cannelle. Pommes, poires, cerises et oranges au menu.

Dalmore Cigar Malt Reserve – Edition 2007

43% alc./vol.
Cette édition du Dalmore Cigar Malt a été abandonnée à la mi-2009, provoquant un tollé chez les amateurs de cette édition. Les whiskies utilisés pour la version retravaillée et disponible en SAQ sont maintenant plus âgés, mais se marient toujours parfaitement avec un cigare selon les producteurs. Le cigare qui a servi d’accord èa la création de ce whisky est le Patagas Serie D No :4.

André 78%
Fort probablement éventé depuis le temps et ce qu’il reste dans le fond de la bouteille, on y plonge tout de même le nez. Oranges sanguines, cerises juteuses éventées, caramel, chocolat au lait. Après 5 minutes, fortes nuées de caramel très intenses. En bouche, oranges sanguines et Kool Aid à l’orange, caramel brûlé, petits fruits sauvages séchés, raisins secs et prunes, cerises. Des notes de chocolat nappent le tout. Finale fruitée et assaisonnée de cannelle et de gingembre, de relative bonne longueur. Si le prix a escaladé des sommets prohibitifs, au moins le degré d’alcool est passé de 43 à 44%… Maintenant à 210$, c’est cher payé pour un single malt de cette qualité. Merci à Marie-Lou et Pierre-Luc pour l’échantillon.

Dalmore 15 ans – Edition 2023

40% alc./vol.

André 83%
Nez de vieilles cerises et de gummy bears, jus d’orange concentré, ananas. Plus boisé et épicé que l’édition de 12 ans. En bouche, chocolat fourré de pâte de citron, oranges, caramel chauffé, pincée de cannelle et de poivre. Texture juste ok pour un whisky de cet âge. Finale de cannelle et de chocolat noir légèrement amer, sensation tannique en fond de bouche, oranges et cerises.

Kim 85%
Nez: punch au fruits, Sunny D (jus chimique) et bonbons à l’orange. On comprendra que c’est solidement sur l’agrume au nez. Goût : Amertume un peu austère (chocolat très noir, grains de café) surprenante, mais pas déplaisante. L’orange est encore là, mais un peu comme une écorce enrobée de chocolat noir. Des éclats de jus d’orange concentré retentissent parfois aussi.

Dalmore 12 ans – Edition 2023

40% alc./vol.
Lot #2069. Maturation en American White Oak Casks et affinage en Oloroso sherry Casks.

André 81%
Très approachable et grand public. Oranges sanguines, beaucoup de caramel, mélange de fruits secs et de cerises, grains de café enrobés de chocolat. Bouche sans trop de texture, sensation de bonbons sûrs et de sucre à glacer, gingembre, cannelle sur fond de vanille et une tonne de caramel. Finale de pommes, cerises et abricots et d’un mélange de vanille et de caramel. Bonne rétro-olfaction de cannelle.

Kim 83%
Nez: citrouille fraîche quand on la coupe à l’Halloween, jus d’orange, caramel profond, foin séché aromatique. Goût : Pamplemousse, comme une amertume toute en fraîcheur, vient ensuite une torréfaction toujours amère, évoquant le café.