Balblair 1991-2018 – 3rd Release

46% alc./vol.

Patrick 90%
Un beau gros whisky intense et savoureux comme je les aime. Nez : Tarte aux pommes avec une bonne dose d’épices, servie sur une planche de bois, avec une touche d’abricots. Bouche : Du chêne, des épices, un petit peu de fruits, dont des abricots, l’ensemble étant très chaleureux. Finale : D’une belle longueur, très chaleureuse, épicée et sucrée.

Hart Brothers Glen Ord 13 ans 2004-2017

52.5% alc./vol.

Patrick 88%
Un superbe mélange d’épices, de sucre et d’herbe. Pas seulement superbe, mais aussi surprenant. J’aime. Nez : Parfum marqué par les herbes fraîches et une touche de chêne épicé. Bouche : De l’herbe sucrée, des épices intenses venant du chêne… Le tout délivré comme une tonne de briques en pleine face. Finale : D’une belle longueur, marquée par l’herbe et le chêne.

Jewels of Scotland Clynelish 21 ans

50% alc./vol.
Distilled 1982, Bottled 2004.

André 92%
Superbe nez, bloc de miel avec la cire, citrons et agrumes frais, vanille, fumée de tourbe distante, poires. Comme le disait Benoit Bailey, ce Clynelish porte sa signature typique de bouche cireuse. Dès l’arrivée en bouche, la texture est hallucinante, presque gluante, ça colle partout en bouche est offre quelque chose de textural, huileux et gras. Puis les saveurs émergent rapidement, sirop de salade de fruits, fruits tropicaux, poires, miel, orge maltée, pêches, suivi d’une vague mentholée et tourbée assaisonnée de gingembre. Finale citronnée, fraiche, pomme verte recouverte de cire, raisins verts, pimenté de quelques notes de poivre éparses.

Tullibardine The Murray Châteauneuf-du-Pape Finish 2005-2018

46% alc./vol.

Patrick 87%
Un beau mélange de chêne épicé et brûlé avec des fruits mûrs. On jurerait que le taux d’alcool est 10% plus élevé! Nez : Parfum de fruits en train de mûrir, de caramel très subtil et de chêne. Bouche : Des beaux fruits fondus dans le chêne épicé et légèrement brûlé. Ok. Pas si légèrement brûlé que ça le chêne! C’est pas vraiment subtil en fait, lol! Finale: D’une belle longueur, marquée par le bois brûlé et une touche de fruits.

Balblair 2000-2017 – 2nd Release

46% alc./vol.

Patrick 89%
Un très bon whisky, avec une superbe complexité de saveurs très bien équilibrées. Nez : Volutes de vanille, de chêne et de cassonade subtile. En fait, l’ensemble du parfum est subtil. Bouche : Pommes brûlées, caramel légèrement salé, vanille et un peu de bois brûlé. Finale : D’une belle longueur, marquée par le bois brûlé et une touche de fruits mûrs.

Glenmorangie The Cadboll

43% alc./vol.
Vieilli en fûts de bourbon, il a été affiné en barriques de vins doux composés des cépages de muscat et de sémillon. Ce whisky tient son nom de la coupe Cadboll, une coupe de vin qui appartenait aux Macleods de Cadboll, qui fondèrent Glenmorangie House au 16ème siècle. The Cadboll fait partie de la Legends Collection de Glenmorangie, tout comme les whiskies suivants: The Duthac, The Dornoch, The Tayne et The Tarlogan.

André 87%
La douceur même, telle que Glenmorangie peut si bien le faire. Fruits confits, poires, ananas, raisins secs, prunes, miel, oranges, citron, poires et pêches, assaisonné de cannelle et de gingembre. La texture est superbe, feutrée et douce, les fruits rouges en avant-plan puis les fruits divers (ananas, poires, orange, citron). L’équilibre général est bien contrôlé et l’expérience de dégustation très agréable. On perçoit aussi le cask finish avec ses effets funky et sa texture moelleuse. Ce qui est étonnant, c’est que l’on ici réussi à intégrer les deux cask finish sans dénaturer l’épine dorsale des saveurs primaires du spirit de la distillerie, le 10 ans Original. Finale moyenne longue, plus épicée et légèrement sèche, laissant toute la place aux fruits. Un whisky savoureux et généreux, complexe sans trop le paraitre, ça en fait un bon dram de semaine!

Old Malt Cask Macduff 20 ans

50% alc./vol.
Refill Barrel #14414, Distilled October 1997, Bottled November 2017, 134 bottles

André 83%
Exquis. Fruits tropicaux, pommes verte et pomme jaune, oranges, miel, léger citronné. Délicat malgré le taux d’alcool. La bouche déménage pas mal plus; grosse livraison de poivre qui accompagne la salade de fruits et les pommes, cosses d’oranges pelées, grains de céréales séchés, miel et vanille, édredon dodu d’épices bien relevées. Finale de toffee poivré, de framboises et d’anis, miel. Expérience générale de montagnes Russes, difficile de suivre la ligne directrice malgré des saveurs intéressantes.

Patrick 84%
Un très bon whisky, mais rien non plus pour écrire à sa mère, à moins d’être en manque d’estime de soi au point de vouloir lui dire que vous avez bu un de whisky de 20 ans. Mais tsé, c’est aussi à ça que certains forums sur Facebook servent. Nez : Oranges, poivre, vanille et pommes. Bouche : Poivre intense, un peu de fruits et une touche de pommes sucrée bien mure. Finale : Très chaleureuse et épicée.

Hepburn’s Choice Teaninich 9 ans

46% alc./vol.
2008-2017 – 420 bouteilles

Patrick 83%
Un whisky offrant une palette de saveurs peu commune, qui confirme mon intérêt envers les whiskys « single casks ». Si vous recherchez quelque chose de différent, go. Nez : Pommes et agrumes, avec une touche de bois frais. Bouche : Une tonne d’agrumes, sur lesquels on aurait versé du jus de pomme non filtré, servi sur une planche de bois fraîchement tranchée. L’image ne fait peut-être pas de sens, mais c’est ça que ça goûte! Finale : D’une belle longueur, marquée par tout ce que j’ai écrit plus haut. Ben oui, simple de même.

Connoisseurs Choice Gordon & MacPhail Balblair 1993-2018

51.6% alc./vol.
Batch 18-006 – 202 bouteilles

Patrick 89%
Un trèèèès bon whisky. Le taux d’alcool parfait, de superbes saveurs. Certains le qualifieront d’excellent, et je n’aurai pas d’arguments pour le dénier, même si la note que je lui accorde est « presque excellent ». Nez : Xérès, cire d’abeilles, fudge et prunes. Appétissant. Bouche : Wow! Tout se bouscule ici! Du sucre, les fruits murs du xérès, un peu de bois brûlé et du fudge. Oui, c’est aussi bon que ça sonne. Finale : D’une belle longueur, marquée par les épices et le fudge.

Oban Distiller’s Edition 2003-2017

43% alc./vol.
Montilla Fino Cask

André 87.5%
Oban est un whisky qui se prête bien au jeu du cask finish. Son épine dorsale de saveurs se situant entre celui des Highlands et des Islands, n’est pas trop tranché et le cask finish peut facilement prendre sa place sans en dénaturer ses saveurs primaires. Pas besoin aussi de se servir d’un cask finish trop omniprésent et puissant pour cacher des saveurs puissantes, no ‘’hide and seek’’ aromatique ici, on joue dans la complémentarité des saveurs plutôt que dans le camouflage pas subtil de défauts de conception.Nez onctueux. Gâteau aux fruits, chocolat au lait, cannelle, une pincée de sel de mer rappelant les origines bordant la mer, raisins secs, cerises. Bouche fruitée, les barres au chocolat Hershey Fruits & noix, jus de raisin en poudre, pommes, miel, cerises, fruits secs, sensation un peu poudreuse et sèche en finale de bouche, minéral presque, jumelée d’une fine touche salée maritime. Un cask finish pas trop dénaturé, on aime ça.

Patrick 91%
Un excellent whisky, riche, intense et complexe. En fait, il est simplement excellent. Nez : Parfum très fruité avec des beaux fruits mûrs brûlants, et des notes d’orange et de chocolat. Bouche : Orange, fruits mûrs, chocolat et quelques épices venant du chêne brûlé. Finale : D’une belle longueur, avec du chocolat, des fruits mûrs et du bois brûlé.

Martin 89%
Nez: Malt orangé, assez doux, mais viril à la fois. Miel, raisin et vanille. Fruits rouges, orange et chocolat. Bouche: Orange, cacao, raisins et chène. Belles épices qui baignent dant une texture ample et bardée de malt grillé. Finale: Les saveurs exprimées plus tôt constituent à la base le fer de lance de cet embouteillage, bien à propos. Équilibre: Un bon Oban, à la hauteur d’un distiller’s edition. Sans être un « grand » malt, il en reste un solide scotch qui ne me ferait aucunement honte si je le servais à des invités en fin de semaine.

English EN Français FR