Lady of the Glen Bunnahabhain 9 ans Sherry

66.7% alc./vol.
Distilled 2010-11-11, Bottled 2020-01-09, from Sherry Hogshead #901203, Bottle #316 of 325.

André 86%
On est dans le sherry pâteux et résineux ici, c’est intense un brin solide. Gâteau aux fruits et fruits secs, vieux caramel, moue de café et chocolat noir, petite austérité du sherry, vieux fauteuil en cuir, oranges sanguines. Superbe texture, bien huileuse et grasse. Sherry opulent et vieillot, cuir huilé, fruits séchés, cannelle, sensation sirupeuse, oranges trempées dans le caramel chaud, tarte aux pommes, chocolat noir. La sensation d’alcool est tout à fait supportable, nappé par le sherry intense. Finale tannique, sur le sherry pâteux et caramélisé.

Bunnahabhain 15 ans Moine Bourbon Warehouse #9

56.3% alc./vol.

Patrick 90%
Oh, un beau mélange de fumée de tourbe et d’épices! Simple et rudement efficace. Nez: Un beau parfum de fumée de tourbe chaleureuse, du bois sucré, de la vanille, le tout s’étirant sur des notes de cendres. Bouche: De la fumée de tourbe poivrée, de la cendre, du bois sec et de belles épices. Finale: D’une belle longueur, fumée et épicée.

Bunnahabhain 2005 Burgundy Finish

60.7% alc./vol.
Distillé le 10 octobre 2005, embouteillé le 23 janvier 2020 – 600 bouteilles

Patrick 91%
Un beau gros whisky intense et savoureux, bien bâti et dont chaque gorgée me remplit de plaisir. Nez: De beaux fruits mûrs et sucrés, avec une belle dose de chocolat au lait et une touche de vanille. Bouche: Du gros bois sec et brûlé, des fruits mûrs, des mûres, du chocolat noir intense et du tabac séché. Finale: D’une belle longueur, avec du tabac, du bois sec et des fruits mûrs.

Bunnahabhain An Cladach

50% alc./vol.
World Traveler Exclusive

Patrick 80%
Un jeune whisky intense qui aurait mérité qu’on le laisse tranquille dans son fût quelques années de plus. Nez: Xérès délavé, de l’orange, une touche de métal, des oranges, des noix et du chocolat. Bouche: Un beau mélange de fruits, d’épices et de chocolat noir et… De new make. Finale: D’une longueur moyenne, marquée par le new make.

Bunnahabhain 30 ans 1988 New Acquaintance

45% alc./vol.
Embouteillé en 2019, 400 bouteilles

Patrick 86%
Un très bon whisky, avec un kick faisant penser à un whisky plus jeune. De très belles saveurs, mais l’ensemble ne m’a pas excité. Nez: Un parfum de marmelade aux fruits mûrs, qui évolue alors quelques minutes sur une discrète touche maritime, du cuir et de (très) vieux livres. Bouche: D’intenses fruits mûrs, du bois épicé, de la cannelle, du poivre, du cuir, du tabac et une petite pincée de sel. Finale: D’une belle longueur, pleine de cuir, de sel et de fruits mûrs.

Samaroli Bunnahabhain 45 ans 1968

40% alc./vol.
Distillé en 1968, embouteillé en 2013 – 112 bouteilles

Patrick 94%
Un scotch grandiose, spectaculaire, même! Touche et intense, bien équilibré. Le mot qui me revient dans cesse en tête est “envoûtant”. Un whisky d’une complexité époustouflante, et équilibré avec brio. Le whisky d’été parfait à savourer tranquillement sur le patio. Nez: Un beau parfum envoûtant de fruits mûrs et sucrés, des oranges et un peu de chocolat au lait. Des poires vertes, des raisins, du melon-miel, de la banane verte, du gingembre et un peu de vanille. Bouche: Des oranges, du chocolat noir, du chêne épicé et une bonne dose de fruits mûrs. Un beau mélange d’intensité et de douceur. Plein de fruits verts, des bananes, des pommes, des ananas, mais aussi du miel et du chêne sec et épicé. Me fait penser un peu à du Sauternes. Finale: D’une longueur moyenne, fruitée et boisée avec une touche de Sauternes.

The Single Cask Deanston 24 ans PX Sherry Finish

52.7% alc./vol.
Cask #271, Distilled 07-02-96, Bottled 07-08-20. Bottled for the Whisky Drop and the Park Whiskey Society.

André 91%
Céréales séchées, raisins et fruits secs, fruits tropicaux, beaucoup de notes de poires dans leur jus, miel et ananas. Le nez est hyper doux, texturé et offre beaucoup de relief avec sa touche d’épices. Cette même douceur est reflétée en bouche, la texture est soyeuse, le sherry est épîcé et poivré et est nuancé de notes d’oranges. Les flaveurs du nez se retrouvent également en bouche; raisins, fruits rouges et tropicaux, ananas, poires, le tout sur une drap de céréales maltées mielleuses. Aux gorgées subséquentes, fine touche de tabac. Finale épicée et poivrée, oscillant être les fruits des champs séchés et les fruits tropicaux.

Laphroaig 10 ans Cask Strength Batch #11

58.6% alc./vol.

André 89%
Nez herbeux, maritime, avec la tourbe habituelle médicinale, les bandages parfumés à l’antiseptique et l’asphalte chaude habituellement associée à la distillerie. On retrouve aussi les flaveurs citronnées et aérienne, du sirop de poires en conserve, des pommes vertes, arbres résineux et pastilles Fisherman’s Friend. Le fût de bourbon est à l’honneur… La bouche est iodée, le tourbe est puissante et médicinale, antiseptiques, mentholée & herbeuse, poivrée, crasseuse et légèrement terreuse, assaisonnée de jus de citron. La texture est ok sans plus, petit accent huileux en finale de bouche qui est vite balayée par des notes poivrées plus pointues. Longue finale, sèche, musclée et parfumée au Vicks Vaporub.

Bruichladdich 23 ans 1985 Single Cask Madeira Cask Finish

47.5% alc./vol.

André 91%
Wow… Superbe nez, équilibre parfait. Amandes et raisins mauves séchés, crème vanillée onctueuse sur des poires dans leur sirop, fruits rouges, purée de bananes, beau sucré naturel. Bouche fruitée; gâteau aux fruits, mélange de fruits sauvages et de bananes, abricots, miel, agrumes, une touche discrète de tourbe et une pincée de sel de mer en toute finale de bouche. La finale est plus relevée, bonne dose d’épices, gingembre et poivee moulu, fruits tropicaux.

Highland Park Celebrating 150 years of RNLI Service at Stromness on Orkney

55.9% alc./vol.
Limited edition of 1867 bottles. Lancée en janvier 2018, disponible à la boutique de la distillerie.

André 88%
Sherry intense, abricots, fruits et raisins secs, chocolat noir et oranges, pelure de raisins mauves, touche de caramel cramé et d’anis, pâte de fruits. La texture est superbe en bouche, le xérès à l’avant-plan et persillé de notes de gingembre. Chocolat noir, raisins mauves séchés, fruits secs, tourbe terreuse chocolatée en retrait. À l’aération, le sherry devient plus pâteux au nez et en bouche. Finale sur le chocolat noir fumé, le sherry épicé et les fruits secs. Un Highland Park conservateur mais qui vise dans le mile.

English EN Français FR