Compass Box The General

53.4% alc./vol.
Cuvée limitée à seulement 1698 bouteilles dans le monde, The General est un blend créé par John Glaser à partir de plusieurs assemblages de whiskies très âgés. Chacun des deux lots principaux était composé d’un mélange de single malts et de single grains dont la recette exacte avait été oubliée depuis des années. Un des blended est composé pour 2/3 de la recette de whiskies âgés de 40 ans, vieillis en ex-bourbon casks, achetés de Gordon MacPhails. L’autre tiers est un blended de 33 ans d’âge vieilli en ex-sherry butts. La seule chose qu’il était possible d’en dire avec certitude, c’est que ces premiers blends avaient été vieillis dans des fûts de chêne américain et des fûts de xérès. Après quelques semaines d’expérimentation, l’équipe de Compass Box a réussi à marier ces deux blends, pour en créer un troisième, plus complexe, plus riche et avec un caractère “antique”.

André 94%
Céréales au miel, citrouille, cerises et dattes, oranges, raisins secs, crème brûlée, cire d’abeille pour polir les meubles, abricots et poires. Hyper délicat et complexe. La texture en bouche est UNIQUE, juste WOW! Le bois est bien ressenti mais hyper bien dosé. Notes de coconut séché, de caramel et crème brûlée, de fruits secs – raisins, dattes, prunes, cerises, oranges, cire d’abeille, cassonnade, noix cuites au four, belles épices équilibrées dont le gingembre, la cannelle et le poivre. Les notes de chêne sont sublimes et montrent bien que le whisky s’est tissé serré pendant de longues décennies avec le fût. Longue finale toute en douceur, un peu tannique avec un fort retour sur le vieux xérès costaud mais distingué. Exquis, simplement.

McDonald’s Ben Nevis

46% alc./vol.

Patrick 88%
Un très bon whisky intense et présentant une belle complexité. Ce que le whisky devrait toujours être. Nez : Une belle fumée de tourbe, avec des fruits tropicaux. Bouche : Du bois bois brûlé, un peu de fumée, du poivre et toujours les fruits tropicaux. Finale : D’une belle longueur, marquée par la fumée et le bois brûlé.

Oban Distiller’s Edition 2004-2018

43% alc./vol.

Patrick 91%
Oh que c’est toujours excellent ça! Riche, intense, savoureux et tellement bon. Je vais l’ajouter à ma liste de cadeaux pour Noël! Nez : Des notes d’oranges, de vin rouge brûlant, et de chocolat. Complexe et alléchant. Bouche : Du chocolat aux oranges, dea fruits mûrs, un peu de caramel et quelques épices venant du chêne brûlé. Finale : D’une belle longueur, avec du chocolat, des fruits mûrs et du bois brûlé

Jura 10 ans Edition 2018

40% alc./vol.

Patrick 91%
Oh wow. Jura semble avoir pris ce qu’il y avait de meilleur dans leurs anciens embouteillages et les avoir concentrés ici! J’adore! Nez : Parfum avec une touche de sel, du xérès voluptueux et une touche de toffee. L’ensemble est très riche et appétissant. Bouche : De la fumée de tourbe discrète, avec du xérès, du sel, une bonne dose de bois brûlé, une note discrète du pin typique de la distillerie et de la vanille subtile. Finale : D’une belle longueur, fumée et boisée.

Singleton of Dufftown Tailfire

40% alc./vol.

Patrick 87%
Un beau whisky simple, efficace et chaleureux qui porte très bien son nom. En général, mes attentes envers les « Singletons » ne sont pas élevées mais ici, elles sont définitivement dépassées. Nez : Parfum de beaux fruits mûrs légèrement épicés, avec une petite touche de vanille et de caramel écossais subtil. Bouche : Du xérès chaleureux, avec de belles épices et du bois brûlé. Finale : D’une belle longueur, épicé et brûlante.

Hazelburn 10 ans Silver Label

46% alc./vol.

André 87%
Breakfast whisky! Voilà une belle utilisation du bourbon cask. Belles céréales mouillées nappées de miel bien chaud et d’un trait de citron, de poires en dés et d’une cuillère de compote de pommes, vanille onctueuse. Nez délectable. La bouche est onctueuse et pulpeuse; bel amalgame d’anans, de bananes et de poires, de vanille et de miel, d’oranges. La texture est bien huileuse et nappe bien la bouche, fruits tropicaux, melon au miel prolongé par des notes de gingembre et de poivre un peu pointu. Finale relevée par les épices avec une tonne de vanille et de miel en background ainsi que des copeaux de noix de coco séchés. Suprenant.

Patrick 89%
Un superbe whisky classique et intense. Ce que doit goûter un scotch à la base, et vraiment bien réussi à part ça! Nez : Orge séchée et bois sec et brûlé avec touche fumée vraiment subtile. Bouche : Du beau bois sec et brûlé, avec toujours la touche subtile de fumée et de l’orge savoureuse. Finale : D’une belle longueur, avec du bois brûlé.

Glengoyne 12 ans

43% alc./vol.

Patrick 83%
Un bon whisky, simple et efficace, parfait pour quand tu veux un scotch sans artifices. Nez : Une touche d’agrumes, pommes à la tire et du cacao très subtil. Bouche : Du bois, des agrumes et des pommes vertes. Finale : D’une longueur moyenne, avec une bonne dose de bois épicé.

Tullibardine The Murray 2006-2018 Marsala Cask Finish

46% alc./vol.
Maturation initiale en First Fill Ex-Bourbon casks et affinage d’environ un an en Ex-Marsala Wine casks. Distillé 2006, embouteillé 2018.

André 86%
Comme l’autre expression Châteauneuf, j’ai encore l’image des barres de chocolat Cadbury Fruits et noix, des notes de fruits secs rappelant le sherry cask, les prunes et les dattes. J’adore le nez de cette série, tellement bien ficellé et une séquence de saveurs agréable et qui offre aussi beaucoup de complexité. Ce qui est malheureux par contre dans cette édition, cest que la texture en bouche fait grandement défaut, celle-ci est diluée, et manque de panache et ce même si les saveurs sont toujours aussi agréables qu’au nez. Côté saveurs; chocolat au lait, raisins et prunes, moue de café, oranges, cerises. Y’a aussi de belles épices pavant la voie à la finale bien relevée et fruitée.

Patrick 86%
Un très bon whisky riche et intense, plein de fruits et d’épices. Et un point bonus pour la boîte qui donne l’impression que le whisky vaut 100$ de plus. Et deux points de moins pour la boîte qui crie à tue-tête “fuck l’environnement!”. Nez : Un superbe parfum riche en fruits mûrs, avec du chocolat noir, des épices du chêne, des notes d’oranges et un peu de café noir. Bouche : Super intense, avec de beaux gros fruits mûrs, du café noir, du cacao, une touche florale et surtout les épices du chêne. Un beau sans faute! Finale : D’une superbe longueur, marquée par le bois brûlé et les gros fruits mûrs.

Auchentoshan The Bartender’s Malt – Annual Limited Edition #02

50% alc./vol.
Mélange de whiskies ages entre 6 et 40 ans provenant de cette distillerie des Lowlands.

André 80%
Cerises marasquin et oranges sanguines, raisins secs, cannelle, pelures de pommes. Le nez est très attirant malgré sa ligne directrice de malt. En bouche, je perds un peu de mon enthousiasme avec les notes de virgin oak (je ne sais pas s’il y en dans le mélange mais j’ai ça pareil en bouche). Une belle pleiade de fruits évolue en bouche; confiture de fruits, oranges, cerises, auxquelles s’ajoute une pincée de poivre et de cannelle. La bouche a une texture un peu collante presque gluante malgré les épices pointues, ça rappelle les notes de Porto collées sur les rebords du verre un lendemain de soirée arrosée. Je reviens à la bouche avec une deuxième gorgée et là, je flash… Ces notes que je n’aime pas sont celles du jeune spirit! Si y’a du 40 ans dans le mélange ça doit être 25ml sur des certaines de litres… Finale de jeune spirit assaisonné de fruits et de cannelle et de gingembre. Pas convaincu pour le whisky neat. Si les mixologues y trouvent leur compte, bien heureux pour eux. Pour ma part, je préfère le Three Woods.

Patrick 89%
Je n’ai pas de misère à comprendre que les bartenders aiment ce whisky! Un superbe whisky à boire straight, mais qui saura aussi inspirer les mixologistes les plus blasés! Nez : Oh que ça sent bon! Des oranges, de la bruyère, de la cannelle et des notes savoureuses de porto. Bouche : Du poivre noir, du porto, des oranges, de la bruyère et un peu de cannelle. Très intense et surtout très complexe! Finale : D’une belle longueur, marquée par les épices du bois et du porto très chaleureux.

Edradour Ballechin 10 ans

46% alc./vol.
Produit par la distillerie Edradour. Maturation en Ex-bourbon et Ex-Oloroso Sherry Casks.

André 92%
J’ai l’impression de certain Longrow de la distillerie Springbank au nez, un côté de céréales maltées et fumées, sensation qui nappe les narines, collant et huileux, pommes vertes, cerises et dattes, céréales Sugar Crisp. La fumée de tourbe est bien là mais pas oppressante ou omniprésente. En bouche par contre… WOW! La première idée que j’ai eue est celle d’un Ardbeg, avec une tourbe jeune un peu fougueuse, des céréales maltées, de la viande cuite sur le bbq dont la graisse coule sur les grilles, notes de camphre aussi, des After Eight… de l’herbe verte mouillée. Belle texture aussi et un taux d’alcool approprié. Longue finale effilée, mais pas trop, bien poivrée, chocolat amer, feu de camp, tourbe verdâtre mentholée et camphrée. Wow, superbe! Buy!

Patrick 92%
Tout ce qu’on est en droit d’attendre d’un scotch tourbé! Intense, savoureux, équilibré avec brio, avec une belle richesse de saveurs. Meilleur de gorgée en gorgée. Il peut sembler cher pour un whisky de 10 ans, mais c’est en fait presqu’une aubaine compte tenu de la qualité du produit. Nez : Tsé, quand juste à verser le whisky dans ton verre tu te dis “wow, ça sent donc bon!”, ça part bien! Donc, sans surprise, on sent de la fumée de tourbe, mais aussi une belle touche fruitée et une goutte de vanille. Bouche : De la belle fumée de tourbe intense et bien mesurée, qui laisse tout de même un peu de place pour le xérès, les épices du bois et la vanille. Finale : D’une belle longueur, marquée par la fumée de tourbe et une touche de fruits mûrs.

English EN Français FR