Spade & Bushel 10 ans Single Malt Irish Whiskey

57.5% alc./vol.
Limited Edition, Bottle #2725 of 5000

André 87%
Nez vanillé et de compote de bananes, crème pâtissière et miel. Rien qui casse la barraque mais la présentation est agréable. Bouche remplie de fruits du verger, poire et pomme poire, bananes, ananas et fruits tropicaux nageant dans une mer de miel et de vanille. Pas mal toute dans le même coin du firmament aromatique par contre. Texture surprenante où l’alcool est bien maitrisé et n’obnibule pas les saveurs plus légères et fines. Bois de chêne plus ressenti en fond de bouche. Finale plus acérée et astringente, sur les mêmes saveurs goutées précédemment. Comprenons-nous, rien pour réinventer le whisky Irlandais mais de un ça a le mérite d’être cask strength et de deux d’être bien ficelé à défaut d’être innovateur.

The Craft Irish Whiskey Co. Release #4 “The Taoscàn”

48.53% alc./vol.
Maturation initiale de 11 ans et demi en ex-american bourbon barrels, transférés pour 18 mois en ex-Sherry Oloroso Butts et affinés en ex-Tawny Port Casks et en fûts en bois de noisettier français pendant 2 ans, premier whisky au monde utilisant ce type de bois. Édition limitée de 1000 bouteilles à environ 2000$ pièce.

André 88%
Nez crémeux et qui inspire vraiment la quiétude, avec une touche de vieux bois musqué intriguante. Sirop d’érable et compote de fruits rouges. Le sherry est opulent et évoque des notes de prunes et de cerises, le gâteau aux fruits baignant dans son jus, de raisins secs. La texture est visqueuse et riche, on revient sur les notes de prunes et de cerises noires et les raisins secs. Légère amertume un peu vieillotte, planchette de cèdre, sirop d’érable et de noix cuites au four. La bouche s’assèche rapidement et laisse une sensation de sirop de fruits onctueux. La finale est friable et sèche, les saveurs intenses mais courtes, sur les fruits rouges intenses et un vol d’épices.

Patrick 90%
Un whiskey superbe. Ce n’est toutefois pas du tout ce à je m’attendais: à l’aveugle, j’aurais juré avoir affaire à un vieux whisky canadien. Nez: Un Nez envoûtant avec du pain aux bananes, du sirop d’érable, des fruits des champs et quelque chose me rappelant une vieille bibliothèque. Bouche: Superbe, avec un beau mélange d’épices venant du bois, de sucre venant avec de beaux fruits mûrs et de noix apportant un agréable amertume. Le tout est porté par une belle texture huileuse. Finale: D’une longueur moyenne, me rappelant presque un whisky canadien avec une certaine dose de seigle tel que le Wiser’s 15 ans.

Teeling 15 ans Armagnac Finish

58.4% alc./vol.
Exclusif KWM, Cask #16570, embouteillé en février 2021, 462 bouteilles

André 86%
Nez et bouche, deux expériences différentes. Nez de sirop de poires, oranges, miel et abricots, melon au miel, fruits séchés épicés. Très frais et aérien. La bouche est plus ‘’rouge’’, sur la cannelle, les fruits sauvages séchés, framboises. Les fruits tropicaux et à chair réussissent tout de même à percer au travers cet édredon de fruits rouges, les oranges et le melon au miel se marient aux petits fruits sauvages et aux pommes rouges. La texture déçoit un peu, trop liquide et sans support graisseux ou huileux. J’adore la finale cireuse, gonflée èa la cannelle et mélange de fruits rouges et de fruits tropicaux.

Patrick 88%
Un whiskey dont chaque gorgée semble meilleure que la précédente et dont le taux d’alcool paraît beaucoup plus doux Bref, facile d’en abuser! Nez : De beaux fruits sucrés, du chêne sec et de la vanille. L’ensemble est sucré et fruité. Bouche : Beaucoup plus chaleureuse que ce que le nez laissait présager, la bouche déborde de fruits mûrs et de fruits et de fruits frais, de chaleureuses épices, du bois brûlé, du chocolat à l’orange et de la confiture de fraises. Bref, fruité, sucré et épicé et on ne ressent pas la force de l’alcool. Finale: D’une belle longueur, fruitée et épicée.

Method and Madness – Single Pot Still Finished in Virgin Hungarian Oak

46% alc./vol.
Maturation initiale en Ex-Bourbon Barrels et affinage en Virgin Hungarian Oak Barrels (Quercus Patraea). Le premier whisky irlandais à avoir été fini en chêne hongrois. Le bois de ces fûts uniques provient des montagnes des Carpates où les sols volcaniques conviennent parfaitement aux chênes. La forêt est abattue en hiver et le bois est séché à l’air pendant deux ans dans la même région utilisée pour fabriquer le célèbre vin hongrois Tokaji. Une fois tonnelés, les fûts sont utilisés dans leur état vierge pour donner des saveurs uniques au whisky pendant une période de finition de 11 mois.

André 83%
Nez de vanille boisée, de fruits tropicaux, de caramel et de réglisse. Je trouve la bouche agressive, très portée sur le grain de céréale séché et les épices boisées. Caramel, ananas, fruits tropicaux, miel. Une touche de citron peut-être aussi. Finale courte, sur les fruits tropicaux et une sécheresse grandissante.

Patrick 89%
Un beau mélange de bois, d’épices et de douceur. Wow, du Irish à son meilleur! Nez : Ça sent bon ça! Du caramel, de la vanille, de la noix de coco et de fruits tropicaux. Bouche : Du chêne juteux, de la vanille, des fruits tropicaux. Doux et chaleureux à la fois. Finale: D’une longueur moyenne, pleine de beau bois délicieux.

Martin 86%
Nez: Le bois est certainement à l’avant-plan, avec un peu de vanille, de fruits tropicaux, de crème et de caramel. Assez intrigant. Bouche: Fruits en salade, sirop simple, touche de poivre. Les céréales sont légèrement acérées, le bois prend un peu de recul et laisse place aux épices. Finale: Chaude, épicée et longue. La douceur demeure quand même un peu. Fruits, bois et infime vent métallique. Équilibre: Une belle expérience, pas désagréable du tout. Un dram qui peut sûrement en valoir la peine si on a la chance de le croiser.

Bushmills 10 ans The Causeway Collection Cognac Finish

46% alc./vol.
Maturation initiale de 7 ans et demi en Ex-Oloroso Sherry Butts et Ex-Bourbon Barrels et affinage de 2 ans et demi en Cognac Casks. Édition limitée de 5280 bouteilles.

André 87%
Nez neutre. Poires, miel, cerises éventées, sucre des emballages de gommes pour enfants. Wow en bouche! Oranges, abricots et poires, cerises, miel et sirop de salade de fruits. Touche de caramel et d’épices (cannelle) qui couvre le tout. La texture est malheureusement un peu trop fade et diluée même si agréable. Finale un peu plus sèche et fruitée mais qui demeure sucrée et attirante, avec une belle montée d’épices. Cela demeure un whisky Irlandais, mais avec beaucoup plus de caractère que les versions Bushmills flagship embouteillées à 40% d’alcool.

Patrick 83%
Un bon whisky intense et un peu rough sur les bords. Je suis un peu déçu, sachant que cette distillerie pourrait produire des éditions spéciales tellement extraordinaires. Nez : Parfum où le malt et le Cognac se mélangent, avec une touche de chocolat noir amer. Bouche : Le Cognac semble ici dominer le malt, avec du bois brûlé, et de la cannelle. Finale: D’une longueur moyenne, fruitée et chaleureuse.

Martin 81%
Nez: Fruits rouges sucrés intenses assaillent d’entrée de jeu les narines. Malt grillé, vanille, chocolat, chêne et touche forte de brandy, ou plutôt cognac. Bouche: Texture un peu plate, mais qui offre quand même des saveurs de fruits tropicaux, de vanille, de brandy et de pommes. Poivre et bois vers la fin. Finale: Un peu raise et courte. Accents de bubblegum, de fruits des champs, de vanille et de poire. Équilibre: Assez agressif pour in irlandais qui se veut d’une douceur extrême grâce à sa triple distillation. Je dois malheureusement avouer que ce dram ne m’impressionne guère.

Proper Twelve Irish Whiskey

40% alc./vol.
Le combattant et boxeur MMA Conor McGregor est entré dans le ring de la fabrication de whisky avec Proper No. Twelve, un whisky irlandais mélangé produit avec l’aide de l’ancien directeur de la distillerie Bushmills, David Elder. Mettant en vedette des whiskies de malt et de grain vieillis en fûts de bourbon, l’équipe a créé près de 100 mélanges avant de choisir celui de la bouteille. Proper No. Twelve tire son nom de Dublin 12, le quartier où McGregor a grandi.

André 81%
Étonnant de douceur comme nez. Mélange de fruits tropicaux à chair et de céréales séchées nappées de crème à la vanille. Fruits tropicaux, vanille, miel, oranges, poires, pommes vertes. Dommage que la bouche soit si ordinaire, la texture liquide et n’aide en rien au support des saveurs. Pommes vertes et poires, vanille, agrumes, oranges et une touche d’épices, beaucoup de céréales aussi. Finale sur les céréales pointues et les fruits tropicaux. Un Irish whisky typique et qui ne s’éloigne pas des sentiers battus.

Teeling Single Cask 16 ans Sherry Cask

55.4% alc./vol.
Cask #61530, Bottled 12/2020, Specially bottled for Wine & Beyond.

André 91%
Tarte aux fruits des champs et framboises, chocolat noir, caramel et raisins secs. La bouche est hyper douce, très sucrée et une texture divinement licoreuse. Celle-ci est remplie de fruits sucrés, de pommes juteuses, de raisins secs et de figues. Le sherry est opulent et généreux. Longue finale, très douce et sucrée avec une légère amertume, sur les fruits rouges goulus.

Waterford Organic Gaia Edition 1.2

50% alc./vol.

Patrick 90%
Superbe whiskey, plein de douceur mais débordant de saveurs. J’adore, un whiskey dont je pourrais facilement abuser. Nez : Un beau bouquet d’arômes, avec une gerbe de fleurs, de la terre après la pluie, de la rhubarbe, du caramel salé et de la guimauve. Appétissant ! Bouche : Ici encore, un superbe parfum floral, avec du poivre blanc, de discrètes épices, des agrumes, du malt et surtout du beau chocolat au lait. Succulent ! Finale : D’une belle longueur, avec de la belle vanille et du chocolat au lait.

Martin 80%
Nez: Bois sec, herbe et fruits tropicaux. Crème anglaise, sucre en poudre, pommes vertes. Vanille et céréales. Beaucoup d’arômes semblables à l’édition 1.1, bien que l’ensemble se veut un peu moins agressif à mon avis. Bouche: Bois astringent, fruit de la passion, fleurs et herbe. Sucre, poivre et vent d’alcool. La bouche nous rapporte sans qu’on ne l’ait demandé les saveurs du 1.1. Finale: Longue et chaude, mais plein de jeune alcool agressif et de virgin oak. Équilibre: Un brin mieux que l’autre Gaïa, mais un dram qui se veut toutefois sournois en nous cachant ses défauts à la première impression. Un whisky « blind-date »…

Waterford Organic Gaia Edition 1.1

50% alc./vol.
Barrel types: first fill ex-bourbon casks, virgin oak casks, premium ex french oak casks, vin doux naturel casks.

André 76%
Une tonne de vanille, tarte au citron avec crème fouettée, grains de céréales au miel. Ça sent le tonneau de bois à plein nez et l’alcool encore jeune. Je ne suis pas fan du tout. La bouche est monopolisée par l’alcool, les essences de bois sont fortes et déstabilisent l’ensemble. Encore les notes de zeste de citron et d’oranges, vanille, abricots, poires et beaucoup d’épices (gingembre, poivre), essence de bois verdâtre. Courte finale, acérée et épicée.

Patrick 89%
Un délicieux whiskey irlandais, le genre de whisky sans artifice qui tombe pile dans ma palette de goût. Complexe et raffiné, il s’agit d’un whisky qui n’est pas fait pour les masses, mais pour une poignée d’élus qui sauront l’apprécier à sa juste valeur. Nez : Un délicieux parfum regorgeant d’agrumes, mais avec aussi quelques algues, une goutte de caramel salé, du peppermint et les arômes d’un champ de céréales après la pluie. Bouche : D’abord une planche de chêne séché, puis une pointe de poivre rapidement emportée par une vague de caramel écossais. Le tout est complété par des cerises, du malt et des épices à steak Et porté par une délicieuse texture huileuse. Finale: D’une belle longueur, plutôt maltée et discrètement sucrée.

Martin 79%
Nez: Céréales jeunes, crème pâtissière, pâte feuilletée, fruits tropicaux et sucre en poudre. Touche de vanille et d’herbe. Chêne et alcool. Jeune mais tout de même appétissant. Bouche: Sucre en poudre, foin, bois, alcool, poivre et fruits tropicaux. Les tannins du bois sont ultra-présents. Trop jeune et agressif, le nez a essayé de nous prévenir, mais bon. Finale: Chaude et épicée, poivre, bois, quelques fruits à chair blanche, sucre blanc, touche de vanille. Herbe et jeunesse du spiritueux. Équilibre: Quand même un effort louable, mais ces produits doivent vraiment prendre un peu de maturité pour nous surprendre.

Waterford Single Farm Origin Hook Head Edition 1.1

50% alc./vol.
First fill casks: 46% First Fill US, 22% Virgin US, 15% Premium French, 17% Vin Doux Naturel.

André 80%
Nez sur les céréales avec un twist agricole indéniable, miel et sirop de poires, vanille, duquel émerge des notes de jeune alcool. Belle texture ronde et sucrée en bouche, puis un virage rapide sur l’acool citronné et vanillé, zeste de citron, le gingembre et le poivre avec un mélange de céréales mêlée de terre séchée et de bois calciné. Finale sur les céréales funky et herbeuses, le bois sec et le poivre.

Patrick 85%
Un très bon whisky savoureux et chaleureux. Nez : Du malt, du caramel, du chêne, du pain, une touche de poivre et une goutte de vanille. Bouche: Une grosse planche de chêne, si caramel salé, une goutte de citron, du gingembre et du chocolat épicé. Le tout porté par une belle texture huileuse. Finale: D’une longueur moyenne, présentant un beau mélange d’épices et de malt.

Martin 84%
Nez: Céréales vertes et vent de mélasse lointaine qui laisse deviner un jeune âge. Poires, caramel, miel et colle à timbres. Bouche: Bois et céréales, pommes et miel, poires et vanille. Une belle expérience fruitée et boisée, bien que les céréales jeunes ne mentent pas. Finale: Céréales et bois, poivre rose et poires. Miel, vanille et cantaloup. Herbe séchée. Équilibre: Pas méchant, beau côté artisanal ou agricole. Plus ou moins dans mes cordes, mais la qualité de ce Waterford est tout de même au rendez-vous.

English EN Français FR