Daron XO Calvados Pays D’Auge

40% alc./vol.
18 ans, vieillit en fûts de Cognac

Patrick 89%
Un spiritueux qui remplacera avantageusement n’importe quel dessert! Nez : Belles pommes mûres et sucrées, touche de cassonade et quelques épices rappelant une tarte aux pommes. Bouche : Une chaleureuse et délicieuse tarte aux pommes liquide, avec de belles notes épicées. Le tout, servi sur un plateau de chêne vanillé.

Roger Groult Réserve Ancestrale

40% alc./vol.

Patrick 94%
Un spiritueux d’une qualité que j’ai rarement rencontré. Fait définitivement partie du « top 1% » toute catégories confondues. Nez : Parfum sublime de pommes, épices, chêne et compote. CA sent le ciel! Bouche : Wow, pommes juteuses, touche de sucre, épices, un peu d’herbe et une pointe de caramel légèrement brûlé. Finale : Longue, suave et chaleureuse. Nous laisse dans un état contemplatif, voir rêveur.

Roger Groult Doyen d’Âge

41% alc./vol.

Patrick 93%
Exceptionnel, difficile à décrire de par sa grande complexité et surtout son incommensurable subtilité. Nez : Pomme verte sirupeuse avec une touche de caramel et de biscuit. Bouche : Pomme verte sucrée avec épices, biscuits et chêne. Finale : Longue, suave et présentant une pointe de caramel.

Roger Groult Âge d’Or

41% alc./vol.

Patrick 90%
Complexe, raffiné et très bien balance. Excellent. Nez : Pomme mûre, mais tout de même une pointe acide. Bouche : Belles pommes acides et épicées, avec une belle touche subtilement sucrée. Finale : Longue, savoureuse et marquée par le chêne.

Roger Groult 12 ans

41% alc./vol.

Patrick 92%
Un chef d’œuvre, une réussite sur toute la ligne. Nez : Pépins de pomme et jus de pomme « Rougemont » non sucré (ou presque!). Bouche : En bouche, succulent jus de pomme non sucré accompagné de subtiles notes de chêne. Finale : Longue et légèrement épicée, avec toujours de belles notes de pommes.

Roger Groult 8 ans

41% alc./vol.

Patrick 83%
Celui-ci, même s’il est tout de même bon, m’a un peu déçu. Le 3 ans que j’avais goûté avant me semblait plus intéressant. Nez: Cidre de pomme riche et sucré avec une touche de sirop simple et une pointe florale. Bouche: Très épicée, avec des notes de chêne brûlé, puis quelques notes de pommes acides. Finale: La pomme s’exprime plus clairement au niveau de la finale.

Roger Groult 3 ans

40% alc./vol.

Patrick 90%
Très frais, idéal pour les chaudes journées d’été, surtout s’il est servi légèrement frais. Nez : Cidre de pomme intense, avec des notes de pommes un peu brunies et sucrées. Bouche : Arrivée épicée, chêne puis pomme amère. Finale : Longue et sèche, marquée par l’amertume de la pomme.

Calvados Lecompte 12 ans

40% alc./vol.

RV 86%
Toujours intéressant de voir ou de sentir à quel point il est difficile de cacher la pomme derrière le petit nez de bois. En bouche, la pomme jaune et la confiture de pomme se donnent, sans être trop sucré, voir même en étant un peu secs. La finale est le point fort de l’expérience: toujours en pomme, on gratte le bâton de cannelle gratte fort sur la râpe. L’aftertaste est remarquable par la longueur (spécialement pour un spiritueux de 12 ans), qui conclut mon meilleur calvados jusqu’à maintenant.

Roger Groult Vénérable

41% alc./vol.
Calvados du pays d’Auge.

Patrick 88%
Un très bon Calvados, qui saura satisfaire tous les palais. Nez : Pomme brûlée et sucrée avec une touche de compote, d’épices et de gazon sec. Bouche : Pommes et épices, avec une pointe boisée. L’ensemble présente un sucre subtil et chaleureux. Finale : Longue, marquée par les pommes fraîches.

RV 84%
Un vieux prof sage… mais davantage vieux que sage. Hyper doux avec beaucoup de pelure de pomme que de chair. Peu d’arrivée ou plutôt super lent en bouche, la pomme sort tardivement avant la finale toute en cannelle et bois de pommier. Pour un alcool autant travaillé, il vaut la peine pour la papille mais peut-être pas pour le portefeuille malgré son prix plus que raisonnable.

Boulard XO

40% alc./vol.
Calva du pays d’Auge.

RV 83.5%
Étrange mélange olfactif. L’odeur de pomme acide et sucrée à la fois place ce calva entre le gin et l’armagnac. Par contre, contrairement à de trop puissants whiskies, on peut vraiment plonger le nez dans le verre pour sentir toutes les subtilités du sucre de la pomme. Soyeux et léger en bouche, la pomme ne laisse pas passer le bois, et l’on doit attendre en finale pour trouver une maturité au liquide, avec de la vanille fraiche, une pointe de noix de Grenoble, dans une belle chaleur pour un pourcentage aussi bas. Comme Calva d’introduction, fait très bien le travail.

English EN Français FR