The Nikka 12 ans

43% alc./vol.

Patrick 89%
Un autre superbe Nikka, dont j’ai apprécié chaque gorgée. Nez : Un parfum subtil et délicat, avec des effluves d’embruns salins, du chêne sec, des petits fruits doux et une touche discrète d’agrumes. Bouche: Un whisky agréablement salé, avec du chocoate noir légèrement amer, de la terre, des notes florales et quelques fruits exotiques. La texture est un peu aqueuse, sinon ça serait un chef d’oeuvre. Finale: D’une longueur moyenne, salée et fruitée.

Matsui Mizunara Cask

48% alc./vol.
Kurayoshi Distillery – Âgé en fût de chêne japonais Mizunara.

André 82%
Plutôt plat comme nez au départ, puis s’ouvrant progressivement. Pommes poires, vanille, fleurs blanches, melon au miel, sirop de poires et miel. L’alcool est jeune et très perceptible autant au nez qu’en bouche. Bouche très poivrée et épicée avec une continuité soutenue des pommes poires qui s’accompagnent de raisins verts, de melon au miel et de fruits tropicaux. La bouche gagne beaucoup en saveurs si on laisse laisse le whisky respirer un bon 20 minutes afin de purger les flaveurs de jeune whisky. Finale de coconut, de fruits tropicaux et de poivre.

Patrick 75%
&$%@#!! C’est quoi ça?? Quand je vois “Mizunara”, je m’attends à un chef d’œuvre d’épices délicates et délicieuses. Ici, j’ai du new make rough et sans intérêt. J’ai acheté cette bouteille il y a 3 mois, j’ai essayé d’y goûter dans différents contextes, et non, rien à faire, j’aime pas. Heureusement que la boite est belle, car elle va ramasser la poussière longtemps. Nez: Un parfum plutôt rough d’alcool pas raffiné avec une petite goutte de caramel. Bouche : L’arrivée en bouche, dominée par des épices orientales et une agréable touche sucrée, est rapidement submergée par le new make cheap. Finale: Trop longue, avec trop de new make.

Matsui Sakura Cask

48% alc./vol.
Kurayoshi Distillery – Âgé en cherry wood casks japonais, connus sous le nom de Sakura.

André 81%
Nez sur la confiture de cerises et de fraises, pommes, agrumes, oranges. Simple mais nez bien équilibré. Nez sucré et très fruité; fraises, cerises, agrumes, zeste de citron, crème vanillée saupoudrée de poivre broyé, de gingembre et de bois séché. Finale légèrement herbeuse, melon au miel, cerises, poivre. Très difficile à sizer comme whisky.

Patrick 76%
Un whisky bas de gamme présenté comme une superstar. Décevant. Dire que j’avais acheté ça pour impressionner les coachs au dojo de karaté. Je n’ai jamais osé leur servir. Seul point positif : la boite est jolie. Nez : Du new make, du cerisier, de la vanille et du bois frais. Bouche: Du bois frais avec une touche de cerise et.. de l’alcool. Finale: D’une longueur bien moyenne, marquée par l’alcool.

Matsui The Peated

48% alc./vol.
Un whisky tourbé de la distillerie Kurayoshi, sise entre Osaka et Hiroshima au pied des Monts Deisen. Il est distillé en potstill puis élevé dans des fûts de bourbon de chêne blanc Américain. L’orge maltée a été sélectionnée puis tourbée par le maître distillateur de la distillerie Kurayoshi. La bouteille est ornée de la célèbre pièce de Katsushika Hokusai, The Great Wave, choisie pour représenter l’esprit et la force du whisky.

André 78%
Soyez prévenus, on est dans la singularité ici… Nez d’huile industrielle souillée, de sel de mer et de fruits rouges, d’oranges et de mangues. J’avoue avoir passé pas mal de temps à trouver la voie définie par le nez, à ne pas me sentir complètement égaré en plongeant et replongeant le nez dans mon verre en quête de repères. Bouche de fruits tropicaux et de fumée crasseuse et cendreuse sur fond de varech et d’enbruns maritimes, d’oranges, mangues et framboises. Courte finale, brise salée sur un bol de fruits tropicaux où les oranges prédominent et une rétro-olfaction de fumée crasseuse bizarre.

Patrick 65%
Ben voyons donc? Quelqu’un s’est trompé à l’usine d’embouteillage et nous a refilé du diluant à asphalte usagé ? Je fais quoi avec ça? Je peux même pas le mettre dans les toilettes, ça va tuer toute la vie marine des océans ! Nez: Ouf, ça doit sentir comme ça un incendie dans une usine de produits chimiques dans un pays sans règles environnementales. Vraiment agressif, dans le top 10 des pires parfums de whiskys que j’aie senti à ce jour. Bouche: Avec un peu d’imagination, je peux voir du sucre, des épices et même des fruits. Mais non. On dirait un feu dans une dump à déchets du tiers-monde. Finale : D’une longueur moyenne mais trop longue, avec le petit goût de produits chimiques brûlés qui colle trop longtemps.

Nikka Days

40% alc./vol.

Patrick 75%
Ouf, un whisky qui m’intriguait depuis longtemps… Et quand j’ai fini par mettre la main sur une bouteille, j’ai été encore plus intrigué par la mention de malt tourbé. Ouf, quelle déception! Aucune tourbe, aucun plaisir… Je l’ai essayé en “highball” et avec une bonne demi-douzaine d’autres mixers, et il n’y a rien à faire avec ce whisky. Nez: Alcool, un peu de fleurs et un soupçon de bois. Bouche: Alcool, caramel, fleurs et une petite pincée de bois. Finale: Courte et sans intérêt.

Nikka Miyagikyo « sub blend »

45% alc./vol.
Un mélange de batchs de Miyagikyo non tourbés qui entrent dans la recette du Miyagikyo « normal »

André 92%
Wow… Exquis. Purée de bananes, céréales séchées au miel, abricots et fruits tropicaux. La texture… la texture…wow! La bouche est pulpeuse et sexy, plus sur les fruits rouges (presque cannelle aussi) qui ont pris le relais sur les fruits tropicaux. Banana Split, crème glacée vanille et miel, douce fumée translucide, céréales au miel, sucre épicé. Finale où les céréales séchées et le miel prédominent, les grains de céréales un peu rèches, la cannelle et une touche de poivre, mélange de compote de bananes et d’abricots.

Patrick 90%
Ça, ça serait le fun si ça devenait un produit régulier! Un whisky superbe, débordant de saveurs originales. Nez: Un beau parfum avec des fruits tropicaux, miel, sucre d’orge et une discrète touche de bananes. Bouche: Oh wow! C’est unique, ça! De la guimauve, des fruits des champs, du sucre d’orge, du miel et des bonbons aux bananes. Finale: D’une longueur moyenne, avec des bananes et une discrète now de chêne.

Martin 92%
Nez: Fruits à chair blanche, touche de beurre et de miel. Céréales et sucre d’orge, une belle réussite! Bouche: Superbe texture. Vagues de crème au beurre, de fruits tropicaux, de poivre et de bois sec. Légère fumée et touche de crème glacée. Finale: Longue, chaude et bien fruitée. Miel et céréales, raisins secs et chêne. Équilibre: Explosion de saveurs! Un excellent assemblage, si seulement c’était un embouteillage régulier..

Nikka Yoichi « sub blend »

45% alc./vol.
Un mélange de batchs de Yoichi fortement tourbés à 50ppm qui entrent dans la recette du Yoichi « normal »

André 87%
Granuleux et céréalé avec une fumée de tourbe intense et sucrée à la fois. En bouche, ça manque de punch mais cela demeure superbement bon. Fruits tropicaux et vanille, fumée crasseuse, poires et melon au miel, grains de céréales séchés, bananes, zeste de citron. Finale ponctuée par la fumée de tourbe et les céréales séchées, assaisonné d’une rasade de sucre naturel.

Patrick 88%
Intéressant et très bon. Si cet échantillon n’a pas la complexité du Yoichi auquel je suis habitué, il permet de comprendre en partie d’où vient celle-ci ! Nez: Un parfum dominé par une belle fumée de tourbe, de la cendre, du chêne et un peu de vanille. Bouche : De la fumée de tourbe avec une généreuse dose de cendre et du chêne sec savoureux. Finale : D’une longueur moyenne, avec un beau mélange de cendre et d’épices.

Nikka Discovery Yoichi Non Peated

47% alc./vol.
Lancé dans le cadre de la série Nikka Discovery au second semestre de 2021, cette expression est un single malt japonais de la distillerie Yoichi fabriqué exclusivement avec des malts non tourbés. On trouve généralement une bonne portion de fumée dans les whiskies de Yoichi de la gamme habituelle, donc cette version est une expérience fascinante pour les fans de la distillerie.

André 92%
Raffinement et exactitude des détails. Fruits tropicaux à chair, zeste de citron, bananes, pommes poires, miel et vanille. Céréales maltées en avant plan. Belle texture ronde sans être grasse, mais plus huileuse. Pommes poires, abricots, bananes, poivre broyé, céréales séchées, melon au miel et zeste de citron. Finale herbacée, sur les céréales, le miel et les fruits tropicaux poivrés, de bonne longueur.

Patrick 91%
Un très bon Yoichi, très complexe, d’une belle intensité et dont j’ai adoré chaque gorgée. Nez: Du malt, des fruits tropicaux, du chêne, un peu d’agrumes et de la vanille. C’est pas le Yoichi auquel je suis habitué, ça! Bouche: Un peu de fumée, mais beaucoup moins que ce que Yoichi nous offre d’habitude. Le tout avec un beau mélange de poivre, de fruits tropicaux, de pommes et d’agrumes pour un ensemble assez frais. Finale: D’une belle longueur, avec un peu de fumée, du bois sec et des pommes.

Nikka Discovery Miyagikyo Peated

48% alc./vol.

André 93%
Thème de céréales séchées et fumées. Au nez, fumée lointaine, odeurs de grains de céréales séchés à l’air, de miel, d’abricots, ananas flambés sur le grill et de melon au miel. Apaisant comme un jardin Japonais. La bouche est à la fois douce et musclée, la fumée de tourbe beaucoup plus présente. Popcorn au beurre, ananas et poires, pommes Délicieuses jaunes, miel et vanille, chocolat au lait. Aux gorgées subséquentes, notes de fruits rouges qui apparaissent. Fumée clean mais typée, céréales Honey Comb. Superbe texture, tout comme le sub-blend, un peu plus pointu mais superbement bien équilibré. Finale épicée et aiguisée, gingembre et céréales séchées nappées de miel et d’un trait de vanille. I’m in love.

Patrick 94%
J’ai hésité à écrire cette évaluation car si les fans de whisky japonais lisent celle-ci, j’ai bien peur qu’il me sera impossible de mettre la main sur une bouteille! Car oui, ce whisky est un “must have”! Nez: Oh, ça sent le ciel ça! Un envoûtant parfum avec des fruits tropicaux, du miel, ou en fait du melon-miel, une bonne dose de vanille… Alléchant ! Bouche : Oh, en plus de tout ce que j’ai trouvé au nez, je découvre ici une superbe fumée de tourbe qui laisse tout de même un peu de place aux fruits tropicaux et au miel. Finale : D’une belle longueur, avec un sublime mélange de fumée de tourbe, d’épices venant du chêne et de fruits mûrs.

Nirasaki Japanese Blended Whisky

40% alc./vol.

André 76%
Nez d’alcool cheap, cannelle éventée, rye (???), sirop pour la grippe à saveur de cerises, fruits séchés, Sérieux, avoir goûté ce whisky à l’aveugle j’aurais betté sur un Canadian Whisky. Je suis à refaire le patio et le nez m’évoque aussi le bois teint pas encore séché. La bouche est hyper épurée, sans structure, la texture est diluée. Sirop de maïs, rye, cerises, fruits séchés, planche à cointrer en cèdre. Finale réveillée par quelques notes d’épices vagues et impersonnelles. Soporique à souhait.

Patrick 79%
Un whisky des plus ordinaires. À mi-chemin entre le whisky et la vodka. Bof, bof, bof. Nez : Parfum d’alcool, des amandes, des biscuits et des fruits exotiques. Bouche : Simple, marqué par l’alcool, avec du bois et des biscuits. Finale : D’une longueur moyenne, avec du bois et de l’alcool.

Martin 78%
Nez: Volutes d’acétone et d’alcool bien à l’avant-plan, aucune subtilité. Caramel, vanille, biscuits thé social, colle à bois. Bouche: Très peu complexe, vanille, caramel, bois et miettes de graham. L’alcool enrobe le tout. Finale: Alcool, vernis, épices, bois. Équilibre: Très décevant, noyé dans l’alcool, la jeunesse et le grain. Dommage, car les distilleries nippones nous ont habitués à bien mieux.

English EN Français FR