Royal Salute “The Eternal Reserve”

40% alc./vol.
Mélange de 88 fûts ayant un âge minimal de 21 ans de vieillissement, mariés ensemble pendant au moins 6 mois pour homogénéisation. Le produit final provient de du processus appelé “Circular Blending” qui ressemble au procédé Espagnol “Solera System”.

André 88%
Un superbe blended whisky. Nez langoureux de poires en conserve baignant dans leur jus, de belles pommes fraîches et d’oranges, de miel. Petite touche d’acidité apportée par le citron. La bouche est divine, belle texture souple et moelleuse qui colle aux bajoues. Anis, touche de menthol à la Strathisla, oranges, miel et poires puis sensation oaky boisée et de fumée lointaine. Belle finale, pas en force mais en persistance en bouche, herbacée, axée sur le sirop de poires et les oranges sur fond de bois brûlé donnant des notes caramélisées. Belle création, pas pour tout le monde. C’est plutôt doux et un peu nonchalant comme rendu aromatique, alors les amateurs de whisky “coup de poing” n’y trouveront certainement par leur compte.

Nikka Tailored

43% alc./vol.
Blend de whisky Nikka, Yoichi, Miyagikio ainsi que de grain whisky.

André 89%
On ne peut reprocher à Nikka de ne pas paufiner ses whiskys et cette édition ne fait pas exception. Le nez est très équilibré, oscillant entre les épices et les fruits. Poires dans leur jus, abricots, oranges sanguines, miel. Sensation au nez et en bouche qui évoque quelque chose de paisible et une zénitude apaisante. Très attirant et contextuel. Chocolat fourré de pâte à saveur de vanille et d’oranges, miel, abricots, céréales séchées et bois toasted à la Balvenie. Notes rougeâtres aux gorgées subséquentes et une montée épicée impressionnante donnant le ton à la finale, soutenue et poivrée avec un retour musclé sur les oranges, les agrumes assortis de miel et de vanille. Superbe, simple et efficace. Buy!

Balvenie The Creation of a Classic • Story #4

43% alc./vol.
First fill Ex-Bourbon Cask et affinage en Oloroso Sherry Cask.

André 87%
Ouf, ce style tranquille et zen de Balvenie, c’est merveilleux. Le nez évoque la vanille parfumée de gingembre, les oranges sanguines et les céréales séchées nappées de miel, signature distinctives de Balvenie. On se rapproche beaucoup du Balvenie Double Wood mais en version “muscle car” côté rendu épicé. Bouche pulpeuse sur les céréales Honey Combs, l’orange, le caramel et une pincée de cannelle, de gingembre et de petits fruits rouges. Le bois de chêne est plus ressenti en finale de bouche, bons tannins, les épices redoublent d’ardeur et s’accompagnent de vagues vanillées et orangées, puis de caramel et de miel. Belle création dans la trame du Balvenie traditionnel. Donc au final c’est plutôt classique comme rendu mais on a droit à une expérience plus qu’agréable à défaut d’avoir droit à de la singularité.

Ballantine’s 23 ans

40% alc./vol.

André 89%
Superbe whisky sans flafla et qui demande de l’attention à la dégustation. Poires dans leur jus, aspect sirupeux détectable au nez, sensation grasse également. Petits fruits rouges, pommes, cerises et raisins de Corinthe séchés, fine touche épicée parfumée à la cannelle. La bouche est gorgée de fruits tropicaux et de fruits à chair, sirop de poires et crème fouettée additionnée d’un trait de vanille. Superbe texture grasse et très mouth coating, mielleuse à souhaits. Finale de pommes vertes, poires et vanille, puis d’oranges. Très bonne longueur et toute en douceur. Exquis et relaxant comme whisky.

Glenfiddich Grand Cru 23 ans

40% alc./vol.
Élevé dans un petit nombre de fûts d’ex-sherry et de fûts de type ex-bourbon de chêne américain, Glenfiddich Grand Cru a été affiné pendant quatre mois dans une combinaison de fûts de chêne français de premier et deuxième remplissage qui ont été utilisés pour fermenter le vin qui deviendra éventuellement un vin mousseux.

André 84%
Nez hyper discret, évoquant la crème glacée à la vanille et la noix de coco en flocons, le miel, puis le sirop de poires et le jus de raisins verts. La bouche va dans le même sens; mélange de raisins et de pommes vertes, mélange de crème à la vanille additionnée d’un trait de miel, de poires, purée de bananes et d’une fine touche végétale. Après une vingtaine de minutes dans le verre, le nez est vraiment à son apogée. La finale est courte, parfumée de fruits à chair, d’amandes non-salées et de vanille. Un whisky beaucoup plus agréable au nez qu’en bouche.

Aerstone Sea Cask 10 ans

40% alc./vol.

André 85%
Nez de biscuits au citron et à l’orange sur fond terreux et vanillé. Après aération, notes herbacées et maltées. Texture impressionnante et soyeuse axée sur la vanille, jumelée d’une touche salée qui rappelle les Scones Écossais. Zeste de citron, oranges, terreau d’empotage et sel de mer. Finale moyenne en longueur, citronnée et maritime; embruns salins, vanille et citron confits. Intéressant sans être d’exception.

Aerstone Land Cask 10 ans

40% alc./vol.

André 86%
Pas du tout ce que je m’attendais. Nez fumé et terreux avec des notes rappelant le feu de la St-Jean où l’on brûle des pneus. La bouche est maritime, fumée et salée, relativement basique dans la livraison. Bois vanillé, fumée crasseuse, iode et terre humide. Texture un peu dépouillée laissant la place au chêne épicé, le tout s’accompagnant d’une touche de chocolat au lait. Finale poivrée à la Talisker et salée à la Old Pulteney, de bonne longueur. Étonnant comme whisky, à la croisée de pleins de single malts que l’on aime.

Chivas 13 ans Extra Aged – Oloroso Finish

40% alc./vol.

André 79%
Très axé sur les fruits secs, les raisins de Corinthe, framboises, cerises et poires auquel s’ajoute un peu de chêne toasted. La bouche est épurée et un peu simpliste. Pommes caramel, poires, cerises et passablement d’épices et d’influences du bois. À la limite tannique et pâteux sur les fruits séchés. Finale ponctuée d’une touche de fumée; oranges, fruits secs et une touche de sherry épicé.

Hakushu Japanese Single Malt Distiller’s Réserve

43% alc./vol.
Virgin American Oak Barrels.

André 88%
Oh que c’est challengeant ça! Pas des saveurs que l’on a souvent gouté dans des whiskies. Nez très “forestier”, alliant les cocottes de pin, le tapis d’aiguilles de sapin et certaines herbes à cuisiner, le tout mélangé de poires dans leur jus et d’un trait de vanille sur fond de fumée lointaine. Très évolutif comme stock. La bouche s’ouvre sur des notes de chocolat au lait fumé, des mottes d’herbe verte mouillée (celles que l’on enlève sous la tondeuse après utilisation), d’oranges et de fruits à chair. Méga texture grasse et chaleureuse. Finale de prunes, de fruits secs, le tout mélangéde tonalité de terreau d’empotage humide, de fumée évasive et d’un trait d’herbe et de zeste de citron. Singulier au cube et très challengeant à évaluer. Un whisky comme il en fait parfois pour te remettre sur la coche niveau challenge de dégustation. Le prix par contre…ouf.

Benchmark Bourbon Old Number 8 – Édition 2023

40% alc./vol.
Édition 2023

André 82%
Beau nez typique de cannelle et de fruits rouges, de caramel, bois légèrement carbonisé et de vanille. Rien de singulier ici mais une présentation honnête et simple. La bouche n’évoluera pas bien plus que ce que le nez aura présenté. Fruits rouges saupoudrés de cannelle, caramel chaud et charcoal, pommes rouges, cerises nappées de poivre concassé. Belle texture intéressante pour un low shelf whisky; caramel, cannelle, pommes caramel, oranges et bois brûlé. Honnête et bien agréable pour le prix.