Macallan 12 ans Double Cask Limited Edition Lunar New Year 2020

43% alc./vol.

Patrick 84%
Oui, ce whisky n’est pas le même que le “Double Cask” régulier. En tout cas, il est plutôt différent de la bouteille que j’ai chez nous (que j’ai trouvé bien meilleure), et pas seulement à cause du 3% de différence au niveau du taux d’alcool. Nez : Du beau xérès doux et chaleureux, du chocolat au lait et de belles cerises. Bouche : Du xérès épicé, du bois brûlé et une touche de chocolat noir. Finale : D’une longueur moyenne, marquée par du bois brûlé.

Macallan Enigma

44.9% alc./vol.
Le pinacle de la Quest Collection, réservée au marché des boutiques hors-taxe

André 88%
Savoureux dans l’ensemble mais une texture qui manque de panache. Le nez offre de jolies notes de dattes et de fruits secs trempés dans le chocolat au lait accompagné de gingembre gelé qu’on aurait rapé sur le dessus. J’ai l’image d’une planche de bois sec trempée dans le chocolart et du bœuf Stroganoff aussi. Chocolat, dattes, raisins, abricots, fruits secs, une touche de poivre peut-être. L’influence du fût est bien sentie et adouci par les notes de chocolat racoleur. Première image en bouche, la cannelle, puis le manque cruel de texture en support aux belles saveurs fruitées. Le sherry est rond et agréable, juste assez bien épicé. La finale est moyenne-courte, bien fruitée, mélange de poivre, cannelle, gingembre et cloude girofle en toute fin, s’asséchant progressivement.

Patrick 89%
Un très bon Macallan, riche, savoureux et plein du superbe xérès de Macallan. J’aime. Mais pour se payer un tel whisky, faut être coincé sur un bateau où il n’y a pas d’autres choix. Nez : Du chocolat au lait avec une tonne de beaux fruits des champs et d’oranges. Bouche : Du xérès intense, du bois brûlé, du chocolat au lait, des oranges, du chili et une touche de cannele. Finale : D’une belle longueur, marquée par le xérès.

The Whisky Agency Head & Tails XO Blended

44.2% alc./vol.
By The Whisky Agency, Sherry Butt Matured

André 86%
Tartes aux pommes, cerises marasquin, poivre noir broyé, viande vieillie cuite sur le bbq avec sauce au vin rouge, caramel. Belle texture, un peu liquide mais avec un aspect gras et un peu huileux, malheureusement un peu court en bouche. Les saveurs de la bouche sont à l’image annoncé par le nez et s’accompagnent d’une sensation tannique et de caramel cramé dans la poêle. J’ai aussi l’image d’un saucisson (dont j’oublies le nom) aromatisée au vin rouge et roulé dans le poivre noir, la réglisse rouge, de tarte aux pommes juste sortie du four, les oranges confites aussi. Au fil des gorgées, le whisky devient de plus en plus collant en bouche. On retrouve aussi quelques notes fumées et tourbées discrètes qui ouvrent la finale (un peu courte), appuyée de fruits rouges et d’épices (anis, poivre, cannelle, clou de girofle).

Kilchoman 9 ans Vintage 2010

48% alc./vol.
Vatting composé de 45 casks, distillés en 2010, composés de 42 bourbon casks et de 3 fûts de Sherry Oloroso. Édition limitée de 15000 bouteillées à un taux de 50ppm.

André 88%
Kilchoman est passé maître à la vitesse grand V dans la maîtrise de l’équilibre de la tourbe. On a ici une tourbe citronnée et maritime, de pommes vertes, sensation légèrement salée, fraîche et sale à la fois, belles notes de poires et de café expresso et de chocolat noir. La tourbe est phénolique, un peu crasseuse et vanillée. Les 3 fûts de xérès ne font pas le poids contre les 42 fûts de bourbon.Si le nez était bien affirmé ,la bouche est douce et soyeuse. Mélange de poires, ananas, raisins et pommes vertes, citronnée et parfumée d’agrumes, vanille poivrée et une grosse vague de tourbe phénolique, médicinale salée et poivrée. Notes minérales également. Finale où l’on perçoit beaucoup les notes de bois de chêne et l’herbe verte qui roucoule avec les agrumes, le citron, les oranges, les cerises et la tarte aux pommes. Un Kilchoman qui se situe entre les embouteillages hardcore très typés et les Kilchoman plus abordables et fondus.

Patrick 90%
Un superbe whisky avec tout ce que je recherche dans un scotch d’Islay. Que c’est bon. Nez : Du beau sel, de la fumée de tourbe, du bois frais, de la vanille… Oh que ça sent bon! Bouche : De la grosse fumée de tourbe sale, de belles épices, du bois brûlé et une bonne dose de sel. Finale : D’une superbe longueur, huileuse, fumée et salée.

Old Particular Port Charlotte 10 ans

48.4% alc./vol.
Cask 11030. Édition limitée de 445 bouteilles, distillée en octobre 2005, embouteillée en février 2016.

André 81%
Un nez un peu fermé et qui s’ouvre progressivement. Aspect maritime indéniable, très finement salin, tourbe légèrement crasseuse qui rappelle la suie, qui se mélange aux notes de petits fruits sauvages et d’oranges nappés de miel et de crème à la vanille. Ma première impression est de la déception mais on passe à la bouche sans se faire influencer. Wow, superbe texture grasse et veloutée. La tourbe est plus puissante et est dans la lignée que l’on connait de la série Port Charlotte; forte, affirmée et crasseuse. Les fruits oscillent maintenant entre les petits fruits rouges, les fraises et framboises et les bleuets. J’ai malheureusement des notes sulfureuse et chlorées en finale de bouche qui se mélangent avec de fortes saveurs de poivre. Finale de caramel salé, de poivre et d’anis portant une étoffe de chocolat noir fumé. Déception.

Patrick 91%
Un whisky délicieux, avec tout ce que l’amateur de tourbe que je suis peut espérer d’un tel whisky. J’adore! Nez : De la belle fumée de tourbe alléchante, avec une discrète note salée, des agrumes et des fruits tropicaux. Bouche : Du savoureux gros sel, de la fumée de tourbé et une touche d’agrumes. Le tout, porté par une belle texture huileuse. Finale : D’une belle longueur, avec une saveur me faisant penser à la côte, après le retrait de la marée haute.

Tomintoul Single Cask 17 ans 2001

57.4% alc./vol.
PX Sherry Butt, Distilled 11/04/2001, Bottled September 2018, Cask Ref PXI, Bottle 383 of 625.

André 93%
On ne peut que rapidement faire un lien avec Glendronach avec cette édition Gentle Dram boostée aux stéroïdes de fruits. Fruits confits, dattes, gâteau aux fruits frais baignant dans son jus, pelures d’oranges, raisins secs, caramel et chocolat au lait, pruneaux séchés. On perçoit l’onctuosité du whisky au nez, l’ensemble est poli et exulte la présentation soignée. La bouche est très sucrée, cela me rappelle le sucre qui se créé sur les fruits séchés dans le sac de cellophane. La texture est onctueuse, pleine de nuances, un gros coussin de sherry. Puis notes de gâteau aux chocolats et fruits secs, du gros caramel chauffé et légèrement collé dans la poêle, toffee, raisins secs et dattes. Finale soutenue, quelques épices éparses mais d’intenses fruits secs lovés dans le caramel et le toffee.

Patrick 92%
C’est superbe, ça! Le core range de Tomintoul est plutôt soporifique, mais leurs éditions spéciales sont magiques et cette bouteille en est un exemple spectaculaire. Nez : Du xérès savoureux et intense, sucré et fruité à souhait, avec du caramel et du chocolat au lait. Un parfum appétissant comme j’en ai rarement vu. Bouche : Du xérès intense et chaleureux, rempli de fruits mûrs, de chocolat au lait, de caramel et du beau bois brûlé. Finale : D’une belle longueur, fruité et avec une touche de vanille.

Martin 93%
Nez: Cask strength single cask, c’est rare qu’on se trompe. Avalanche de fruits des champs juteux, dattes et cuir bien rond. Orge, cannelle et cassonade. Exquis. Bouche: Superbe texture, l’alcool n’est presque pas mordant. Raisins, cuir et épices. Chêne, fruits des champs avec coulis d’érable. C’est onctueux et complexe, j’adore. Finale: Bien soutenue sur du généreux sherry. L’expérience n’est pas sans rappeler un bon Abunad’h. Équilibre: Un ensemble bien ficelé, un voyage extrêmement savoureux. Au risque de me répéter, Tomintoul pouvait difficilement rater la cible avec un cask strength single cask. Infiniment supérieur à leurs éditions standard.

Black Bottle (nouvel embouteillage)

40% alc./vol.

Patrick 90%
LE whisky le plus populaire chez les Ileachs. Ça devrait vous suffire comme raison. Sinon, c’est complexe, bien équilibré, savoureux et tourbé. Nez : Fumée de tourbe, sel et notes terreuse. Bouche : Du sel, de la fumée de tourbe, du chêne et un peu de sucre et une belle dose d’épices. Finale : D’une belle longueur, fumée et salée.

Dewar’s 27 ans Double Ex-Palo Cortado Sherry Cask

46% alc./vol.
Palo Cortado Sherry Cask

André 93%
Amandes, gâteau aux bananes et fruits à chair et fruits tropicaux, une fine touche de xérès vieillot, miel. Superbe équilibre, tout en douceur et de subtiles nuances. Hallucinante texture, wow… very silky. Saveurs complexes et raffinées. Amandes trempées dans le miel, fruits tropicaux, cerises lointaines, baklava, bananes, vanille, pétales de roses, oranges, une pincée de poivre, une touche de noix de coco en finale de bouche. Finale douce et langoureuse, parsemée d’une touche de fumée, de grains de céréales maltés et nappées de miel et de petits fruits sauvages. C’est en plein le genre de whisky que je n’hésiterais pas à servir à n’importe quelle personne qui n’a jamais goûté de whisky, le genre de whisky que l’on ne peut pas ne pas aimer. J’en veux!

Patrick 91%
Oh. Que. C’est. Bon. Un whisky dans la catégorie “à apporter sur une île déserte”. Riche et complexe, un whisky qui a beaucoup d’amour à donner! Nez : Succulent parfum de xérès sucré, avec du caramel et un peu de chêne. Bouche : Oh wow. Du xérès sucré, du chocolat noir, du bois sec et de délicieuses épices. Finale : D’une belle longueur, fruitée, chocolatée et discrètement épicée.

Scotch Blue 30 ans

40% alc./vol.
Destiné au marché asiatique, et produit localement à partir de scotchs importés en vrac

Patrick 87%
C’est très bon ça! Un bon whisky savoureux et facile à boire. Genre, un whisky de soif de 30 ans. Nez : Parfum sucré et subtilement fruité, avec du caramel, de la vanille et quelques céréales. Appétissant. Bouche : Des Frosted Flakes, mais fait avec de l’orge… Et de la vanille et du beau bois. Savoureux. Finale : D’une longueur moyenne, avec un beau mélange de céréales et de bois.

Compass Box No Name No.2

48.9% alc./vol.

Patrick 91%
Un autre superbe “No Name”, un scotch dont je vais certainement rechercher les prochaines éditions. Nez : Riche sel, touche sucrée discrète, de la belle fumée enveloppante et des fruits discrets. Bouche : La fumée est ici plus présente, avec de belles épices, du bois, du poivre, du sucre, de la vanille et une belle confiture de fruits. Le tout est porté par une belle texture onctueuse. Finale : D’une belle longueur, épicée et fumée.

English EN Français FR