Dr. Don Livermore – Blending 101 – The Canadian Whisky Master Class Volume 2

Hiram Walker & Sons Limited 2021

Patrick 90%
Un livre exclusivement pour les geeks du whisky qui aiment la science, la biochimie en particulier! Disons qu’un que d’avoir suivi un cours de chimie organique n’est pas un prérequis, mais ça aide en maudit : C2H5OH + CH3COOH –Oxydation –> CH3COOCH2CH3 + H2O = saveurs fruitées, pommes vertes sucrées, vous comprenez?

Dr. Don Livermore – The Keeper of History – The Canadian Whisky Master Class Volume 1

Hiram Walker & Sons Limited 2021

Patrick 91%
Le fait de passer au travers d’un livre en moins de 2 jours est toujours bon signe! D’une lecture plaisante et instructif, j’ai appris énormément malgré que j’aie déjà assisté à plusieurs dégustations par le Doc. Livermore. En fait, j’y ai retrouvé bien des choses que j’aimerais avoir notées à l’époque, en plus des nouvelles informations.

Gord Steinke – Mobsters & Rumrunners of Canada – Crossing the Line

Folklore Publishing – 2003

Patrick 90%
Un livre d’histoire qui se lit comme roman, que demander de plus? J’ai dévoré ce livre qui nous plonge dans l’action derrière le décor de la prohibition il y a déjà cent ans! Des histoire de villes avec des réseaux de tunnels illicites, de batailles navales, de crises internationales – tout y est!

Helen Arthur – Whisky – The Water of Life – Uisge Beatha

Firefly Books – 2000

Patrick 70%
Relativement bien écrit, mais largement incomplet et incohérent : Pourquoi expliquer la distinction entre single malts et blends rendu à la page 176 sur 224 (alors qu’une pleine page est consacrée aux blends à la page 63?) Pourquoi une section sur la « culture du whisky » qui passe du coq à l’âne… Au coq? J’aurais été déçu (ou confus?) à l’époque d’avoir acheté ce livre. Plus de 2 décennies plus tard, son seul attrait demeure la sous-section portant sur le marketing du whisky, qui est instructive et amusante.

Jim Murray’s Complete Book of Whisky – the definitive guide to the whiskies of the world

Carlton Books – 1997

Patrick 80%
Premier constat, à l’époque aussi Jim Murray aimait nous rappeler que la Terre tournait autour du Soleil grâce à lui. Peut-être qu’à ce moment ça me dérangeait moins car il était réellement l’une des rares sommités du monde whisky, mais aujourd’hui, ça tombe royalement sur les nerfs! Enfin, il faut reconnaître que son livre est vraiment complet, surtout si on tient de compte de l’époque où il a été écrit. Bref, une bonne référence pour avoir une vraie vue d’ensemble du monde du whisky à cette époque, en autant d’être capable d’endurer le nombrilisme de Jim.

Michael Jackson – The World Guide to Whisky – Scotch, Irish, Canadian, Bourbon, Tennessee Sour Mash and the Whiskies of Japan Plus a Comprehensive Taste-Guide to Single Malts and the World’s Best-Known Blends

Salem House 1988

Patrick 90%
De loin le livre le plus complet sur le sujet dans les années 80, Michael a toujours eu un style d’écriture admirable : Je dois admettre que ce livre m’a fait perdre plusieurs heures de sommeil car je n’arrivais à le déposer! Pour les amateurs d’histoire du whisky, ce livre est définitivement un must si vous désirez comprendre comment était perçu notre nectar favori dans sa période la plus noire depuis la prohibition américaine.

Robin Robinson – The Complete Whiskey Course: A Comprehensive Tasting School in Ten Classes

Sterling Epicure – 2019

Patrick 91%
J’ai longtemps hésité à acquérir ce livre : J’ai tellement de livres du type « whisky 101 » qui amassent la poussière sur mes tablettes… Et pourtant! Oui, celui-ci a su se démarquer par sa présentation en « 10 cours », par ses parenthèses « Whiskey Fact », par son style d’écriture facilement abordable, par ses superbes illustrations. Surtout, la répartition du nombre de page reflète bien la réalité du whisky contemporain : L’Écosse, plutôt endormie sur ses lauriers, a droit à une trentaine de pages, soit à peine plus que l’Irlande qui vit une véritable renaissance. Mais c’est surtout au niveau des whiskys américains (plus de 1000 distilleries et un sens de l’innovation inédit) que l’ouvrage se démarque, avec plus de 60 pages qui m’ont toutes assoiffées plus les unes que les autres.

English EN Français FR