Duncan Taylor Octave Old Pulteney 13 ans 2007

54.4% alc./vol.
Cask #1137706, 86 bottles.

André 90%
Superbe opus, où le cask finish n’écrase pas les saveurs constituant l’épine dorsale de la distillerie. Dès le départ, le nez offre son attirail d’odeurs et d’influences maritimes, le tout évoque le grand air et la fraicheur des grands espaces. Sel de mer à saveurs de fruits secs, tarte aux pommes, réglisse épicée, cannelle, poivre et caramel. La texture est exquise, soyeuse et légèrement huileuse. Des notes fraiches et citronnées filtrent au travers le nuage de fruits secs amené par l’ancien fût de sherry (Octave). Citron, sel de mer, réglisse, cannelle, poivre, bois et noix toasted, caramel. À la limite, je dirais qu’on y retrouve également une grosse influence qui rappelle un bon bourbon. La finale expose en force le retour sur le bourbon cask, une avalanche de fruits secs et de cannelle, assorti de bonne réglisse fraiche et de poivre concassé sur fond de mer du nord en automne.

Duncan Taylor Octave Highland Park 18 ans 2003

53.8% alc./vol.
Cask #5030943, 89 bottles.

André 92%
Rarement vu un Highland Park si tourbé. Au nez, les céréales Sugar Crisp dans une nuage diaphane de fumée de tourbe. Casseau de fruits secs et pot de miel frais de la ruche à proximité. Tout en douceur et ensemble très équilibré. En saveurs sous-jacentes j’ai des notes de melon au miel et de poires, une touche de citron et de mangue également. La bouche est très fumée. Mélange d’ananas, de fruits secs, mangue, bananes, caramel et miel, céréales séchées. Les notes de bois secs émergent au fil des gorgées et rendent la bouche très sèche. Finale d’oranges, mangue et bananes dans un nuage de tourbe grasse et végétale…. Et toujours les céréales Sugar Crisp. Superbe présentation, pas si loin de certains single cask de la distillerie.

Tomatin 13 ans 2007-2021 Single Bourbon Cask #4284 SAQ Exclusive

55.7% alc./vol.
Distilled 19/10/2007, Bottled 15/02/2021, Bottle 250 of 275 bottles

André 85%
Nez franc et pointu, l’alcool probablement. Vanille, bananes en compote, citron, oranges. Attirant dans l’ensemble. En bouche; crème soda, bananes, poires et miel, crème à saveur de vanille, touche de gingembre. Texture à la fois sèche et légèrement huileuse. Finale astringente et sèche, bien influencée par le bois, sirop de poires, vanille, melon au miel. Dans l’ensemble, un bon whisky, mais un peu trop linéaires côté saveurs peut-être.

Torabhaig Allt Gleann – The Legacy Batch #002

46% alc./vol.
Fruit d’un mariage de First Fill Bourbon et de Refill Bourbon Barrels.

André 85%
Nez très tourbé, un peu crasseux même, iodé et maritime, végétal et jeune aussi. J’ai lu des gens disant que cela pouvait ressembler à du Kilchoman et effectivement il y a des similitudes. La bouche est un peu disparate, la texture plus qu’ordinaire. Végétal et ashy, tourbe crasseuse et huileuse dans le style (pas la texture huileuse…), herbe mouillée, menthol, sel de mer, ananas sur le feu de camp, vanille, bois verdâtre et poivre. Au fil des gorgées, grosses notes citriques et de fruits tropicaux. Finale bien persistante, beaucoup de poivre et d’épices à chili, vite recouvertes par un mélange de fumée crasseuse et de poivre. Saveurs intéressantes mais une texture vraiment ordinaire.

Patrick 86%
Pour un si jeune scotch, il n’y a vraiment rien à redire, c’est très bon et je sens que je vais régulièrement venir revisiter ma bouteille! Du gros fun en bouteille, j’aime ! Nez: Le parfum typique d’un jeune whisky tourbé, avec la fumée de tourbe fraîche au premier abord, des agrumes, mais aussi le distillat d’orge qui demeure bien présent. Tout de même appétissant grâce à la dominance des arômes de fumée et d’agrumes. Bouche : Ici encore, fumée de tourbe et agrumes au premier abord, mais aussi un peu de poivre, du bois, l’ensemble supporté par un jeune spiritueux de malt offrant une surprenante texture huileuse. Finale : D’une belle longueur, fumée et fraîche.

Glen Ness

40% alc./vol.

Highland Single Malt Scotch Whisky

Patrick 69%
Un mauvais whisky qui n’aurait jamais dû voir le jour. En fait, un whisky qui aurait dû être transvidé dans un fût de qualité, et oublié pour quelques années, rapport qu’ici, on a affaire à un gaspillage de ressources éhontées. Hey, on se passe le mot et on s’assure que plus personne n’achète de ce whisky, svp? Remarquez, quelqu’un qui achète ça, c’est quelqu’un qui ne vient pas contribuer à la surenchère des malts de qualité des Highlands… Nez: Un parfum qui déborde de parfum de whisky bas de gamme et qui fait que je me demande pourquoi je persiste à écrire une évaluation de tous les whiskys qui croisent ma route. Bref, scotch cheap, avec caramel, du chêne et des noix. C’est pénible, et je n’ai pas encore pris une seule gorgée. Bouche : Porté par une texture affreusement aqueuse, la saveur est dominée par du caramel et des épices qui venant d’un fût de chêne trop usé, qui se mélangent à la chaleur de l’alcool. Finale : Trop longue, avec du chêne et trop d’alcool.

That Boutique-y Whisky Company Tomatin 8 ans – Batch 4

51% alc./vol.

André 80%
Chêne citronné et poires, fruits à chair. Bouche franche, oranges, sucre naturel, citron, poires, fruits tropicaux, ananas, vanille et beaucoup d’épices et de réglisse noire. Plutôt débalancé dans l’ensemble. Finale pointue et épicée, sèche également. Sérieux, je commence à trouver ça décourageant les embouteillages de TBYW, y’a rien à date qui m’ impressionné un tant soit peu…

Martin 80%
Nez: Mélange de malt crasseux et de new make. Fruits à chair blanche, citron et poussière. Sucre d’orge. Bouche: Sucre blanc, poivre, bois sec et fruit tropicaux. Réglisse et encore une fois la jeunesse de l’alcool qui enflamme le tout. Finale: Poivrée, épicée et métallique. Chêne sec. Équilibre: Bien qu’il y en ait je crois eu des bons dans mon souvenir, les récents drams de That Boutique-y Whisky Company m’ont laissé disons un peu pantois.

Tomatin 2 ans Cask #2947 – Cask sample from distillery

% alc./vol. inconnu

André 86%
Citron et pâte d’amande, poires, boisé très présent, vanille. La bouche est franche dû à l’alcool. Fruits tropicaux, citron, agrumes et poires, ananas, miel, vanille, fruits à chair et mangue. Après un quart d’heure dans le verre, notes de caramel moelleux et onctueux. J’ai les notes de mangue et d’oranges/nectarines beaucoup plus présente également au nez. J’avoue avoir dilué le tout avec un bon 10ml d’eau afin d’atténuer l’alcool et arrondir le tout. Finale; caramel et miel nappant un bol de fruits tropicaux, gingembre. Me rappelle certains AnCnoc en fûts de bourbon.

Old Pulteney 16 ans Single Cask KWM

55% alc./vol.
Distilled 2004 KWM Ex-Bourbon Cask #236, 216 bottles

André 88%
Agréable mélange de miel, caramel et de vanille, couronnant une salade de fruits tropicaux et agrumés, bois toasted. La bouche est citronnée, remplie de cosses d’oranges aussi. Notes de bois bien ressenties, adoucies par le miel et le caramel. Des notes de pommes s’ouvrent par la suite et se marient à des notes de crème vanillée. Belle texture développant un p’tit côté huileux fort agréable. Finale agrémentée d’une pincée de sel de mer, bien sucrée et fruitée.

Gordon & MacPhail Ardmore 26 ans 1994 Batch #21/147

53.1% alc./vol.
Cask #10895, Distilled 22/09/1994, Bottled 9/6/2021 from Refill American Hogshead, Limited Edition of 219 bottles

André 88%
Nez très diffus, notes de poires, d’ananas, de melon au miel et de citron. Douce fumée de tourbe en retrait. La bouche est la copie conforme de ce que le nez aura livré. Mélange de fruits tropicaux et de fruits à chair, mais avec des notes tourbées et citronnées plus prononcées. La texture est soyeuse et douce, l’alcool à peine perceptible. Finale de citron poivré et de fumée de tourbe persistante suivie d’une vague d’alcool un peu sèche.

Patrick 92%
Ça, je pourrais en boire à tous les jours ! Une belle fumée de tourbe juste assez intense pour laisser de la place à une belle complexité de saveurs, que demander de plus ! Nez : Tsé, quand tu plonges le nez dans ton verre et que ça te mets un sourire dans la face… De la belle fumée de tourbe mélangée à des agrumes, de la vanille, du miel et un peu de chêne. Yep, le genre de whisky que je passerais plus d’une heure juste à le humer. Bouche : Toujours une superbe fumée de tourbe bien mesurée et balancée, avec des agrumes, des poires, des abricots, de l’ananas, des fleurs et une touche boisée. Le tout porté par une belle texture huileuse. Finale : D’une belle longueur, surtout fumée et boisée, mais avec aussi une touche de fruits tropicaux.

Gordon & MacPhail Glenrothes 32 ans 1988 Batch #21/010

57.9% alc./vol.
Cask #16546, Distilled 22/12/1988, Bottled 2/2/2021 from Refill American Hogshead, Limited Edition of 182 bottles

André 86%
Salade de fruits tropicaux nappée de vanille et de miel. Poires, ananas et bois sec. Succulente texture, bien tranchée par l’alcool et le poivre moulu. Notes primaires d’ananas et de poires, sirop de fruits tropicaux & miel, pincée herbeuse, bois relativement présent aussi. J’sais pas si c’est le fait d’avoir joué dans les épices ce matin mais j’ai des notes de cari-coco en bouche également. Finale très aiguisée et poivré, sèche mais d’une longueur appréciable.

Patrick 85%
Un très bon whisky, mais je dois admettre que pour un Glenrothes de 32 ans, mes attentes étaient beaucoup plus élevées. Nez : De la vanille, des fruits tropicaux sucrés, du miel, de la noix de coco et une touche de chocolat au lait. Bouche : Chaleureux, avec des fruits tropicaux sucrés, du bois épicé, du poivre noir, des noix, du pamplemousse et une note herbeuse. Le tout porté par une belle texture huileuse. Finale : D’une belle longueur, boisée et épicée.

English EN Français FR