Old Malt Cask Macduff 20 ans

50% alc./vol.
Refill Barrel #14414, Distilled October 1997, Bottled November 2017, 134 bottles

André 83%
Exquis. Fruits tropicaux, pommes verte et pomme jaune, oranges, miel, léger citronné. Délicat malgré le taux d’alcool. La bouche déménage pas mal plus; grosse livraison de poivre qui accompagne la salade de fruits et les pommes, cosses d’oranges pelées, grains de céréales séchés, miel et vanille, édredon dodu d’épices bien relevées. Finale de toffee poivré, de framboises et d’anis, miel. Expérience générale de montagnes Russes, difficile de suivre la ligne directrice malgré des saveurs intéressantes.

Patrick 84%
Un très bon whisky, mais rien non plus pour écrire à sa mère, à moins d’être en manque d’estime de soi au point de vouloir lui dire que vous avez bu un de whisky de 20 ans. Mais tsé, c’est aussi à ça que certains forums sur Facebook servent. Nez : Oranges, poivre, vanille et pommes. Bouche : Poivre intense, un peu de fruits et une touche de pommes sucrée bien mure. Finale : Très chaleureuse et épicée.

Hepburn’s Choice Teaninich 9 ans

46% alc./vol.
2008-2017 – 420 bouteilles

Patrick 83%
Un whisky offrant une palette de saveurs peu commune, qui confirme mon intérêt envers les whiskys “single casks”. Si vous recherchez quelque chose de différent, go. Nez : Pommes et agrumes, avec une touche de bois frais. Bouche : Une tonne d’agrumes, sur lesquels on aurait versé du jus de pomme non filtré, servi sur une planche de bois fraîchement tranchée. L’image ne fait peut-être pas de sens, mais c’est ça que ça goûte! Finale : D’une belle longueur, marquée par tout ce que j’ai écrit plus haut. Ben oui, simple de même.

Connoisseurs Choice Gordon & MacPhail Balblair 1993-2018

51.6% alc./vol.
Batch 18-006 – 202 bouteilles

Patrick 89%
Un trèèèès bon whisky. Le taux d’alcool parfait, de superbes saveurs. Certains le qualifieront d’excellent, et je n’aurai pas d’arguments pour le dénier, même si la note que je lui accorde est “presque excellent”. Nez : Xérès, cire d’abeilles, fudge et prunes. Appétissant. Bouche : Wow! Tout se bouscule ici! Du sucre, les fruits murs du xérès, un peu de bois brûlé et du fudge. Oui, c’est aussi bon que ça sonne. Finale : D’une belle longueur, marquée par les épices et le fudge.

Oban Distiller’s Edition 2003-2017

43% alc./vol.
Montilla Fino Cask

André 87.5%
Oban est un whisky qui se prête bien au jeu du cask finish. Son épine dorsale de saveurs se situant entre celui des Highlands et des Islands, n’est pas trop tranché et le cask finish peut facilement prendre sa place sans en dénaturer ses saveurs primaires. Pas besoin aussi de se servir d’un cask finish trop omniprésent et puissant pour cacher des saveurs puissantes, no ‘’hide and seek’’ aromatique ici, on joue dans la complémentarité des saveurs plutôt que dans le camouflage pas subtil de défauts de conception.Nez onctueux. Gâteau aux fruits, chocolat au lait, cannelle, une pincée de sel de mer rappelant les origines bordant la mer, raisins secs, cerises. Bouche fruitée, les barres au chocolat Hershey Fruits & noix, jus de raisin en poudre, pommes, miel, cerises, fruits secs, sensation un peu poudreuse et sèche en finale de bouche, minéral presque, jumelée d’une fine touche salée maritime. Un cask finish pas trop dénaturé, on aime ça.

Patrick 91%
Un excellent whisky, riche, intense et complexe. En fait, il est simplement excellent. Nez : Parfum très fruité avec des beaux fruits mûrs brûlants, et des notes d’orange et de chocolat. Bouche : Orange, fruits mûrs, chocolat et quelques épices venant du chêne brûlé. Finale : D’une belle longueur, avec du chocolat, des fruits mûrs et du bois brûlé.

Grangestone Master’s Selection Sherry Finish

40% alc./vol.

André 77.5%
Fruits sauvages, bleuets, un peu poudreux au nez, raisins mauves séchés, avec un fond de virgin oak presque, vanille, ananas, caramel, chocolat, alcool neutre, ça fait penser à un whisky très jeune sans personnalité. La bouche est épurée, fade et dépouillée; mélange de fruits secs, raisins, marmelade de bleuets, bonne dose de cannelle, poivre et d’alcool neutre. Finale courte, sans texture, vanille et fruits secs et impression de virgir oak. Whisky mal équilibré avec une texture pauvre.

Glen Garioch 15 ans 1998-2014 Wine Cask Matured

48% alc./vol.
Batch 24.

André 87%
Belle onctuosité fruitée au nez, fruits secs, oranges, prunes, dattes, pâte de fruits, wine gums, raisins secs, chocolat noir. La bouche livre de grosses influences tirées du wine cask, saveurs de vin rouge un peu tannique, wine gum, prunes, cerises, oranges. Finale sur des notes de gingembre et de cannelle, de fruits rouges, mélange de tannins et chocolat noir amer fourré aux oranges. Singulier et hors-norme, un beau défi de dégustation.

Patrick 88%
Un très bon scotch qui offre exactement ce qu’il prétend être, ni plus ni moins : Assez intense, et marqué par le vin. Nez : Parfum très vineux, avec des notes chocolat, de marmelade et de miel. Bouche : Une grosse explosion de vin, puis les épices du bois brûlé, des fleurs, du gingembre et une touche de caramel. Finale : D’une belle longueur, marquée par les épices.

Cadenhead Blair Athol 19 ans 1997

54.5% alc./vol.
498 bottles – Fruit du mélange de deux fûts de bourbon hogshead.

André 88.5%
Superbe nez, onctueux, notes herbeuses au départ, puis plus fruitées de type fruits tropicaux, agrumes, vanille, crème Chantilly, poires. La bouche est super sexy, douce et hyper texturée, huileuse par moment; fruits tropicaux, ananas, bananes, poires, agrumes, oranges, poivre, herbe verte, fumée de botte de tourbe parcellée de mottes d’herbe verte mouillée. Belle finale finement tourbée et salée surfant sur des vagues de fruits tropicaux. Belle expérience de dégustation avec une touche de singularité.

Gordon & MacPhail Glenturret 2004-2016

43% alc./vol.
Maturation en Sherry Cask.

André 83%
Noix grillées, cassonnade, sherry, pelure de pomme rouge, gingembre, chocolat au lait. Le nez est correct mais sans beaucoup de passion. Bouche; oranges, sherry un peu éventé, caramel et cassonnade, réglisse rouge, le tout recouvert de poivre et de gingembre. La finale est courte et diluée, n’offrant rien de plus que la bouche n’ait livré… sauf peut-être une légèere et discrète pointe de fumée en finale de bouche. Sans être un mauvais whisky ce whisky est juste anodin et sans trop d’attrait aussi. Pas de fautes majeures mais également sans aucun hook et de singularité. Un bon sherry cask, that’s it.

Patrick 82%
Un bon whisky, sans plus. Il semble en fait plus jeune que son âge et pas mal plus fort en alcool. Nez : Léger xérès, pommes rouges, crème brûlée et une touche de cuir. Bouche : Xérès, bois brûlé, de beaux fruits brûlés, oranges, chocolat noir et café noir. Finale : D’une belle longueur, marquée par le xérès et le bois brûlé.

Royal Brackla 16 ans

40% alc./vol.
Construite en 1812, la distillerie Royal Brackla est située au nord-ouest du Speyside. En 1835, sur ordre de Guillaume IV, elle fut la première à recevoir un agrément royal. Plus que confidentiel, le single malt qu’elle élabore est le reflet exact du paysage bucolique et verdoyant de sa région d’origine.

André 84%
Céréales mielleuses, poires, compote d’oranges, fruits tropicaux, abricots séchés. Je ne m’attendais tellement à rien de ce whisky que j’avoues, je suis agréablement surpris par ce nez. L’arrivée en bouche est plus musclée que le nez, notes de poivre peut-être et beaucoup d’épices aussi, de cannelle et de gingembre, bois de chêne sec, poires, oranges, miel, vanille et céréales maltées qui s’accompagne d’une touche de fruits exotiques et de fleurs blanches. Le nez change rapidement et les arômes sont très volatiles. J’ai aussi l’impression d’une couche poudreuse sucrée qui me rappelle da poudre des gommes Bazooka. La finale est courte, poires et oranges, fruits exotiques.

Patrick 87%
Un très bon whisky et très agréable à boire. Le tout est relativement complexe et bien équilibré, mais manque un peu de profondeur à cause de la trop grande dilution. Nez : Arôme marqué par le xérès, avec des notes d’orange, de caramel et de petits fruits rouges. Appétissant! Bouche : Xérès et orange, touche de chocolat au lait et chêne légèrement brûlé. Finale : D’une belle longueur, marquée par le xérès et le bois brûlé.

AnCnoc Peatheart 2017 Batch 1

46% alc./vol.
Vieilli en ex-bourbon barrel et tourbé à un taux de 40ppm.

André 84%
Tourbe terreuse camphrée, menthe verte, antiseptique, herbe, agrumes, crème à la vanille crémeuse. Peut-être un peu trop straight dans l’approche. En bouche, la même palette de saveurs; pommes verte, herbe, oranges, ananas, citron pressé, tourbe, sensation un peu plus huileuse que le nez qui était relativement plat. La tourbe est camphrée mais pas médicinale. Finale courte, franche et sèche, vanillée. Beau mélange de fruits frais et de tourbe rafraichissante.

Patrick 89%
Un très bon scotch tourbé qui plaira à tous les amateurs de tourbe. J’aime. Nez : Appétissant parfum de fumée de tourbe sucrée, avec des notes d’agrumes et de vanille. Bouche : Belle fumée de tourbe, chêne sec, poivre, agrumes et une note salée. Finale : D’une belle longueur, marquée par la fumée et les agrumes.

English EN Français FR