Jim Murray – Classic Blended Scotch

Prion Books – 1999

Patrick 90%
J’ai longtemps cherché un livre de référence sur les Blended Scotch – Ceux-ci représentant près de 90% du volume total du scotch vendu, je me suis dit qu’il devait y avoir une profusion d’ouvrages sur le sujet! Et bien non : J’ai dû me tourner vers cet ouvrage qui a été écrit il y a 20 ans pour retrouver la vue d’ensemble que je recherchais. Bref, un livre de référence très bien fait, complet à l’époque, avec de l’information factuelle et intéressante. Idéal si vous êtes curieux d’en savoir plus au sujet de « l’éléphant dans la pièce du scotch ». Ma seule remarque négative, est qu’il est dommage, voire incompréhensible, que ce livre n’aie jamais été réédité à ce jour.

Mark Meyer & Meredith Grelli – The Whiskey Rebellion

Belt Publishing – 2017

Patrick 89%
Lorsque les auteurs ont eu la crampe de cerveau d’ouvrir une distillerie de whiskey à Pittsburgh, ils ont commencé par faire quelques recherches afin d’en apprendre plus sur l’histoire de ce divin nectar. Et ce qu’ils ont trouvé est spectaculaire : Des histoires de guerre civile, d’amour, d’aventures, de prohibition, de courage, de témérité et j’en passe! A 140 pages, ça se lit en quelques heures, et mon seul regret est qu’ils n’en n’aient pas écrits plus long. Enfin, dans les plus petits pots, les meilleurs onguents! Un must pour ceux qui disent aimer le whiskey américain : Si vous ne connaissez pas l’histoire du rye de Pennsylvanie, vous ne connaissez pas l’histoire du whiskey américain.

Ingvar Ronde – Malt Whisky Yearbook 2020

MagDig Media – 2019

Patrick 93%
J’attends toujours avec impatience l’édition annuelle de ma référence favorite! Encore une fois, j’y ai appris un tas de choses, et ce livre me fournira quantité d’informations à partager lors des prochaines dégustations que j’animerai. Seul petit bémol pour cette édition, certains tableaux de statistiques à la fin de l’ouvrage ont disparu. Dommage, car ceux-ci permettent souvent de comprendre la situation d’une distillerie, d’une entreprise ou du marché en un clin d’œil. Toujours est-il que ce livre est toujours un must pour quiconque se considère comme un « whisky geek ».

Aaron Goldfarb – Hacking Whiskey

Dovetail – 2018

Patrick 94%
Une bouteille de “Pappy Van Winkle’s Family Reserve Bourbon 23 YO”, sur le marché « noir », se détaille habituellement à plus de 2000$ US. Ce livre vous apprendra, entre autres, à transformer ce nectar en vinaigre et à écœurer la planète entière en postant sur Instagram que oui, vous avez eu le culot de le faire! Vous y apprendrez aussi comment faire des vrais Jello Shots, un « infinity cask » et surtout, ce que j’ai trouvé fort utile, comment « sauver » ces bouteilles de whiskys soporifiques que nous faisons tous un jour la gaffe d’acheter (juste pour ça, c’est rentable d’acheter le livre!). LE livre le plus drôle que je n’aie jamais lu au sujet des spiritueux, il m’a fait regarder ma collection de whisky d’un autre œil. Un must pour quiconque aime sortir des sentiers battus, ou simplement avoir du fun.

Gavin D. Smith – Stillhouse Stories Tunroom Tales

Angels’ Share – 2013

Patrick 71%
Un ouvrage livrant une douzaine de témoignages d’histoires vécues par des gens ayant travaillés à différents postes dans l’industrie du scotch. J’aime particulièrement lire le soir, avant de m’endormir. Ainsi, la meilleure mesure pour savoir si un livre est ennuyeux est le nombre de soirées que je vais prendre pour en compléter la lecture. Normalement, un livre de 102 pages comme celui-ci me prends donc un gros maximum de 3 soirées… Mais ici, j’ai eu besoin de plus d’un mois! J’étais incapable de lire plus que 3-4 pages par soirée tellement la quasi-totalité des histoires étaient soporifiques (il y a quelques exceptions, mais elles demeurent des exceptions). Au point que je me disais que les gens qui partageaient leurs histoires, malgré qu’ils faisaient un travail hors du commun, avaient eu une vie plutôt morne et monotone. Enfin, à titre de comparaison, après avoir complété la lecture de ce livre, j’ai entamé la lecture d’un ouvrage de 600 pages sur la naissance du système de « Common Law » au Moyen-Âge en Angleterre, que j’ai complété en 3 soirées à peine (mais je n’en parlerai pas plus ici, ce n’est pas la place)!

Jim Murray – Whisky Bible 2020

Dram Good Books – 2019

Patrick 82%
Après l’avoir lu en diagonale, j’ai remisé l’édition 2019 sans y revenir de l’année… Et je crois bien que le même sort attend l’édition 2020! Que Monsieur Jim ait préféré tel ou tel whisky, ça demeure toujours bien l’opinion d’une seule personne, basée sur des échantillons choisis avec soin par les gens de l’industrie : Bref, aucun intérêt (même si une recherche sur Google de « Whisky Bible 2020 » vous donnera l’impression que c’est tout ce qui intéresse les lecteurs). Toujours est-il que les « éditoriaux » qui parsèment l’ouvrage de Jim Murray sont souvent pertinents, et c’est pourquoi je continue à acheter ce livre à chaque année. Si on oublie un peu son chauvinisme (si on le prend au mot, tous les bons coups des 20 dernières années dans le monde du whisky sont survenus à grâce à lui), il apporte une critique de l’industrie que peu (mis à part Québec Whisky!) se permettent d’avoir, par crainte de perdre des commandites et des revenus. Par exemple, son nouveau cheval de bataille porte sur les types de vieillissement parfois un peu loufoques utilisés dans l’industrie et qui sont souvent faits n’importe comment. Pour illustrer son point, il remarque que parmi les 50 whiskeys irlandais qu’il a évalués cette année, il avait retrouvé 30 types de finitions différentes. Personnellement, je trouve qu’il va un peu trop loin car il sonne comme un vieux grincheux qui n’aime pas le changement, mais je dois admettre que même si j’adore l’innovation, c’est en effet souvent fait n’importe comment. Merci Jim d’avoir mis le spotlight sur cette problématique qui méritera une bonne conversation autour d’un dram avec mes chums.

Mark Forsyth – A Short History of Drunkenness; How, why, where and when humankind has got merry from the Stone Age to the present

Penguin Books – 2018

Patrick 90%
Un livre tel que je souhaiterais que tous les livres soient : instructif, amusant, pertinent et facile à lire. Tel que le titre le laisse deviner, ce livre revoit l’histoire de l’humanité au travers du prisme de la consommation d’alcool. Bref, des histoires de beuveries, de vomi, mais aussi de révolutions et de têtes coupées. Bref, de quoi intéresser tout autant les passionnés d’histoire, les amateurs d’alcool ou simplement tout le monde en quête d’une bonne histoire à raconter au prochain 5 à 7! Je ne pourrais rendre justice à cet ouvrage sans en citer quelques extraits. Le premier fait référence à Babur, roi musulman du Tajikistan au 16ème siècle : « You see, Babur liked to massacre his enemies and build towers out of their skulls. Today, you’d call it a trademark or perhaps a gimmick. […] (Babur) drank on horseback, in palaces, in boats, on rafts, up mountains and down ravines. Babur loved to booze.”. Et une bonne façon de conclure cette évaluation serait d’utiliser une citation du livre provenant de l’ancienne Égypte: “For your soul! Drink, become perfectly drunk. »

Ben Birdsall – Whiskey Burn; The Distilleries of Ireland by Vespa

Wittenborg University Press – 2018

Patrick 90%
L’auteur a bâti ce livre suivant sensiblement le même modèle que son précédent ouvrage, Whisky Burn; Distilleries of Scotland by Vespa, l’humour en moins, la tente imperméable en plus (ce qui est un must en Irlande). En revanche, j’y ai appris beaucoup plus, en particulier grâce au fait que la plupart des distilleries visitées n’existaient pas lors de mon précédent voyage ! Bâti à la manière d’un récit de voyage, voire d’aventure (la Vespa est tout de même 3 ans plus vieille que lors du livre précédent !), c’est l’un des rares livres de whisky pour lequel vous passerez une nuit blanche : Est-ce que la Vespa sera capable de traverser l’Irlande de long en large ? Vous devrez le lire pour le savoir !

Comme son prédécesseur sur les distilleries écossaises, ce livre s’adresse tout autant aux novices qu’à ceux qui pensent tout connaître sur le whisky.

Ben Birdsall – Whisky Burn; Distilleries of Scotland by Vespa – the Highlands and Islands

Wittenborg University Press – 2015

Patrick 94%
Pour les amateurs d’aventures et de scotch, ce livre est un incontournable : L’auteur fait le tour des distilleries écossaises au volant de sa Vespa 50CC de… 1979 ! Non seulement il peut sembler incroyable d’avoir survécu à une telle épopée en Vespa, mais en plus, il s’arrêtait pour peindre et camper sous une tente plus ou moins imperméable et ce, malgré l’exécrable climat écossais. J’ai particulièrement adoré les nombreux dialogues humoristiques de ses interactions avec les locaux. En fait, l’ensemble de l’œuvre m’a fait penser à une version du XXIème siècle du plus classique ouvrage qui soit sur le whisky, The Whisky Distilleries of the United Kingdom d’Alfred Barnard, c’est donc vous dire !

Enfin, ce livre s’adresse tout autant aux novices qu’à ceux qui pensent tout connaître sur le whisky. Du vrai bonbon à lire !

Charles K. Cowderey – Bourbon, Strange

Made and Bottled in Kentucky – 2014

Patrick 84%
J’attendais avec impatience ce nouvel ouvrage de Charles K. Cowderey après avoir lu « Bourbon, Straight ». Je dois admettre être resté sur ma faim… J’avais en partie l’impression de relire une réédition du premier livre, et contrairement à « Straight », celui-ci ne m’a pas appris grand-chose de nouveau, si ce n’est que de quelques anecdotes. Bref, oui, un bon livre, que j’ai eu du plaisir à lire, mais compte tenu qu’il est presque impossible à trouver au nord de la frontière, disons qu’il y a d’autres ouvrages plus intéressants et plus faciles à trouver.

English EN Français FR