Charles MacLean – Spirit of Place – Scotland’s Great Whisky Distilleries

Frances Lincoln Limited – 2015

Patrick 80%
L’un des plus beaux livres sur le whisky que j’aie lu, vous voudrez laisser traîner celui-ci sur la table du salon! Les photographies sont superbes et le texte se lit bien. Par contre, comme livre de référence, on repassera. Les informations sur chaque distillerie sont loin d’être complètes et seulement la moitié des distilleries écossaises y sont mentionnées. Bref, à acheter uniquement comme décoration.

Fionnán O’Connor – A Glass Apart – Irish Single Pot Still Whiskey

Images Publishing – 2015

Patrick 92%
Depuis que j’ai lu ce livre, je suis assoiffé de « single pot still whiskey » Irlandais. Je pensais que le monde du whiskey irlandais était plutôt soporifique, j’ai réalisé suite à cette lecture que je me trompais lourdement! Bref, un livre passionnant, qui m’a appris énormément sur l’histoire du whiskey irlandais, sur la fabrication de celui-ci et sur la culture l’entourant. L’auteur, un Irlandais, est véritablement passionné de son sujet et apporte une vision locale de celui-ci, la plupart des ouvrages en traitant ayant été écrits par des étrangers qui ne faisait que survoler la question.

Davin De Kergommeaux et Blair Phillips – The Definitive Guide to Canadian Distilleries

Appetite – 2020

Patrick 89%
J’ai dévoré ce livre en quelques jours et, au désespoir de ma femme, changé nos plans de vacances pour visiter quelques distilleries ! J’y ai trouvé un tas d’informations pertinente, un must pour les amateurs de whisky qui veulent en savoir plus sur les micro-distilleries canadiennes. Seul reproche, j’aurais aimé plus de détails sur les produits offerts par ces distilleries (ce qui est tout qu’un défi, je l’admets), mais surtout sur les whiskys produits, voir les projets de whiskys. Ceux-ci étant par leur nature même des projets à long terme (au moins 3 ans de vieillissement), un effort en ce sens aurait été pertinent.

Pip Hills – The Founder’s Tales

Birlinn – 2019

Patrick 55%
J’ai lu ce livre en prévision de l’animation de deux dégustations portant sur les whiskys de la Scotch Malt Whisky Society (SMWS), en me disant qu’une autobiographie de son fondateur me fournirait certainement du contenu intéressant. Eh bien, sur les 26 chapitres, 3 ou 4 seulement portent sur la SMWS, les autres portent sur son auto (une Lagonda des années 1930, ça vaut la peine de faire une petite recherche en ligne si vous ne savez pas c’est quoi) ou ses innombrables bateaux. Des chapitres entiers leurs sont consacrés (exemples : chapitre 15, The Lagonda and the Fall of Communism – Part 1 ; chapitre 16, The Lagonda and the Fall of Communism – Part 2 ; chapitre 23, Boats ; etc, etc, etc.) où le seul lien avec la raison pour laquelle j’ai acheté le livre était que l’auteur avait apporté une caisse de bouteilles avec lui. De plus, l’autocongratulation dont il use dès le premier paragraphe devient rapidement très lourde : « ‘Who is this Pip Hills I keep hearing about ? Is he famous ?’ The third man says, ‘Famous ? No, he’s legendary. He’s the sort of guy people tells stories about in pubs.’ ». On constate aussi qu’il est amer d’avoir été congédié de son poste de président de la SMWS, mais le lecteur avisé ne pourra qu’aisément constater que malgré ses nombreuses bonnes idées (il a fondé la SMWS après tout !), il était un bien piètre gestionnaire. Et aussi un auteur bien ordinaire : Si je souhaitais écrire un livre, celui-ci serait un contre-exemple de ce que je souhaiterais écrire. J’aurais dû me méfier en voyant la couverture… Charles MacLean, l’auteur du recueil de « tales » les plus soporifiques que je n’ai jamais vu, y allait d’une « praise » disant « A brillant storyteller »…

Charles MacLean – Whisky Tales

Little Books – 2008

Patrick 59%
Déception. J’ai lu ce livre peu après sa parution : A l’époque, j’animais des chroniques hebdomadaires le matin à la radio et, conscient qu’une bonne partie des auditeurs dans leurs autos n’étaient pas nécessairement fans de whisky, il me fallait colorer le tout d’un maximum d’anecdotes qui pourraient intéresser tout le monde. Alors, avec un livre portant le titre « Whisky Tales », je croyais avoir du contenu pour quelques semaines. Quelle déception de constater qu’il ne s’agissait que d’un ramassis d’histoires mille fois contées, ou tout simplement insignifiantes. Même que les quelques histoires intéressantes étaient présentées de manière tellement soporifiques, je ne savais pas trop comment les adapter pour les rendre vivantes pour mes auditeurs. Bref, un ouvrage à éviter.

Ralfy (Ralph Mitchell) – Search For A Whisky Bothy

Irish Sea Trading Co. – 2019

Patrick 85%
Un livre inspirant, à défaut d’être tout à fait cohérent. Il est très intéressant de suivre les premiers pas de « Ralfy » dans le fabuleux monde des whiskys et de lire les descriptions qu’il fait des premiers embouteillages qu’il a connus. D’ailleurs, certains comme Port Ellen, ont aujourd’hui un statut de mythes à l’égal des licornes ou des Jedi. Au niveau incohérence, l’auteur nous décrit ses hallucinations après qu’il ait visiblement pris un ou deux drams de trop. Quoiqu’amusant, ça m’a laissé l’impression qu’il avait peut-être consommé autre chose que de l’alcool. Enfin, compte tenu de son background de philosophe, il ne fallait pas s’attendre à autre chose. Somme toute, c’est une bonne lecture facile et agréable, que je recommande pour les fans de Ralfy.com ainsi que pour ceux qui s’intéressent à la sociologie de l’Écosse, Glasgow en particulier (ou du moins, de ses pubs).

Jim Murray – Classic Blended Scotch

Prion Books – 1999

Patrick 90%
J’ai longtemps cherché un livre de référence sur les Blended Scotch – Ceux-ci représentant près de 90% du volume total du scotch vendu, je me suis dit qu’il devait y avoir une profusion d’ouvrages sur le sujet! Et bien non : J’ai dû me tourner vers cet ouvrage qui a été écrit il y a 20 ans pour retrouver la vue d’ensemble que je recherchais. Bref, un livre de référence très bien fait, complet à l’époque, avec de l’information factuelle et intéressante. Idéal si vous êtes curieux d’en savoir plus au sujet de « l’éléphant dans la pièce du scotch ». Ma seule remarque négative, est qu’il est dommage, voire incompréhensible, que ce livre n’aie jamais été réédité à ce jour.

Mark Meyer & Meredith Grelli – The Whiskey Rebellion

Belt Publishing – 2017

Patrick 89%
Lorsque les auteurs ont eu la crampe de cerveau d’ouvrir une distillerie de whiskey à Pittsburgh, ils ont commencé par faire quelques recherches afin d’en apprendre plus sur l’histoire de ce divin nectar. Et ce qu’ils ont trouvé est spectaculaire : Des histoires de guerre civile, d’amour, d’aventures, de prohibition, de courage, de témérité et j’en passe! A 140 pages, ça se lit en quelques heures, et mon seul regret est qu’ils n’en n’aient pas écrits plus long. Enfin, dans les plus petits pots, les meilleurs onguents! Un must pour ceux qui disent aimer le whiskey américain : Si vous ne connaissez pas l’histoire du rye de Pennsylvanie, vous ne connaissez pas l’histoire du whiskey américain.

Ingvar Ronde – Malt Whisky Yearbook 2020

MagDig Media – 2019

Patrick 93%
J’attends toujours avec impatience l’édition annuelle de ma référence favorite! Encore une fois, j’y ai appris un tas de choses, et ce livre me fournira quantité d’informations à partager lors des prochaines dégustations que j’animerai. Seul petit bémol pour cette édition, certains tableaux de statistiques à la fin de l’ouvrage ont disparu. Dommage, car ceux-ci permettent souvent de comprendre la situation d’une distillerie, d’une entreprise ou du marché en un clin d’œil. Toujours est-il que ce livre est toujours un must pour quiconque se considère comme un « whisky geek ».

Aaron Goldfarb – Hacking Whiskey

Dovetail – 2018

Patrick 94%
Une bouteille de “Pappy Van Winkle’s Family Reserve Bourbon 23 YO”, sur le marché « noir », se détaille habituellement à plus de 2000$ US. Ce livre vous apprendra, entre autres, à transformer ce nectar en vinaigre et à écœurer la planète entière en postant sur Instagram que oui, vous avez eu le culot de le faire! Vous y apprendrez aussi comment faire des vrais Jello Shots, un « infinity cask » et surtout, ce que j’ai trouvé fort utile, comment « sauver » ces bouteilles de whiskys soporifiques que nous faisons tous un jour la gaffe d’acheter (juste pour ça, c’est rentable d’acheter le livre!). LE livre le plus drôle que je n’aie jamais lu au sujet des spiritueux, il m’a fait regarder ma collection de whisky d’un autre œil. Un must pour quiconque aime sortir des sentiers battus, ou simplement avoir du fun.

English EN Français FR