Mulata 15 ans

38% alc./vol.
Cuba. Un blend de “spiritueux vieillis, bases de rhum, d’alcools fins, d’eau déminéralisée et d’additifs”.

RV 78%
Donne l’impression olfactive d’un rhum industriel cheap qui essaie de se prendre pour un autre mais qui a mal viré. Une pointe de genièvre, une arrivée en bouche trop tranquille et horizontale de caramel, le tout affublé d’un petit goût sous-jaçent plus qu’agaçant. En finale, ça se calme, quoiqu’en devenant un peu plus sauvage mais il ne s’agit malheureusement que d’une expérience industrielle pas trop mal, mais beaucoup, beaucoup, beaucoup trop chère. Et jamais le terme industriel n’a été autant approprié, voir la liste des ingrédients ci-haut découvert après l’avoir gouté.

Matusalem Grand Reserva 15 ans

40% alc./vol.
République Dominicaine.

RV 81%
Au nez, sent le jeune rhum industriel, toutefois avec un aspect terreux qui commence à annoncer l’âge. En bouche, toujours le même caramel fort qui pousse sur l’orange en finale et l’ananas en aftertaste. Pas mauvais pour un industriel, mais prendre 15 ans de vieillissement a la Caraïbe pour arriver à ce résultat est une déception.

Maui Dark Rum

40% alc./vol.

RV 81.5%
Légères notes de torréfaction mélangées aux fruits fumés. Difficile à expliquer, devant Captain Morgan je m’imagine Captain Maui en pirate pas tout à fait réglo. L’arrivée est moins généreuse, s’empêtre dans les grains de café jusqu’à l’arrivée de la vanille. Enfin, en gorge, on oublie le café; tous les fruits tropicaux imaginables coulent. Dommage que ça commence de manière si difficile, quoique bien utilisé avec parcimonie, c’est de la réelle dynamite.

Maui Gold Rum

40% alc./vol.

RV 83%
Un peu comme sa petite soeur, cette bouteille est vraiment tropicale, accompagné de coco, de vanille et de miel. L’arrivée est très différente toutefois; le baril se fait sentir mais les agrumes beaucoup moins. C’est plat, rond, jovial mais pas assez mouvementé… jusqu’en finale où on ouvre la stéréo, la vanille d’un côté, la cannelle et les fruits de l’autre. Somme toute, un rhum vraiment bizarre, pas industriel mais pas vraiment agricole non plus. Est-ce que la catégorie “rhums tropicaux” existe?

Maui Platinum Rum

40% alc./vol.
Makawao, Maui, Hawaii. Rhum distillé par Haleakala Distillers.

RV 85%
Nez très léger, la canne semble loin et le rhum distant, comme si l’on penchait davantage du côté de la vodka. En bouche, c’est une explosion de saveur tropicale: goyave, banane, tangerine, puis enfin la vanille du fût. La finale est encore plus tropicale, remplie de fleurs et de coco. Une petite sexy des îles, sans contredit. On est loin du rhum traditionnel, il est très intéressant mais un peu trop bizarre lorsqu’on recherche quelque chose de réconfortant. Toutefois, autant en mojito qu’en rhum & coke, il est vraiment, vraiment, vraiment (confirmé par de nombreux essais) “mariable”.

Longueteau VS

42% alc./vol.
Guadeloupe.

Patrick 90%
Un rhum offrant une complexité et une balance exceptionnelle. Aussi bon qu’un rhum agricole peut être! Nez : Canne à sucre très végétale, caramel, poivre, un peu de suie et/ou de charbon. Complexe. Bouche : Arrivée en bouche présentant de belles épices, suivi d’une vague végétale de canne à sucre poivrée, le tout reposant sur une planche de chêne carbonisé. Finale : Longue et exceptionnellement poivrée.

RV 87.5%
Végétal, le fruit tarde même s’il finit par sortir, ce rhum dès l’ouverture est davantage canne que caramel. Très franc. Mi-raisin sec mi-raisin rouge en bouche, doucement mais sûrement il s’installe et se poursuit dans une longue finale qui laisse une profonde empreinte. Bien construit, assez complexe, peut-être un peu trop cher mais non sans être très agréable. Simplement davantage pour la terasse du restaurant champêtre que du club de nuit.

La Favorite Cuvée du Flibuste

40% alc./vol.
Lamentin, Martinique. Rhum agricole vieilli pendant 25 en fût de chêne.

RV 92%
Une multitude de saveurs peuvent être trouvées dans ce rhum, commençant tout d’abord par le nez de canne très sucrée, de muscade, de raisins, de bois. Ceci n’est pas un petit rhum. En bouche, la complexité se poursuit et explose dans le bois du baril suivi d’un développement de caramel qui ne vient pas de la mélasse mais du bois, conclue par les épices sucrées (cannelle, cassonade). Une qualité impossible à ignorer même par celui qui ne peut encore apprécier les rhums agricoles, une bouteille qui ferait très certainement partie de mon butin de manière constante si ce n’était du prix que commande une pareille cuvée d’exception.

La Favorite Coeur de Rhum

40% alc./vol.
Lamentin, Martinique. Rhum agricole vieux vieilli 3 à 4 ans en fût de chêne.

RV 92%
Odeur de canne et de vanille, plus frais que l’âge pourrait laisser entendre. Malgré tout, on peut aussi y sentir des fruits tropicaux, principalement la goyave, ainsi que des bananes fraîches. Sur la langue, bataille entre la canne et la vanille, mais coiffé par des épices et du chêne. Le début de finale est vraiment son point fort avec une explosion de fruits tropicaux, dont l’écho retentit longuement en aftertaste malgré une petite pointe de jus de canne. Vous voulez savoir ce qu’est un vrai rhum agricole vieux? Sans être la meilleure, il s’agit d’une excellente réponse.

La Favorite Coeur de Canne

50% alc./vol.
Lamentin, Martinique. Rhum agricole blanc distillée dans un alambic à simple colonne de cuivre.

RV 85%
Impossible à passer à côté, ça respire la canne à plein, et même l’oxygénation ne parvient à y calmer les ardeurs, malgré une pointe sucrée qui reste assez loin. L’arrivée en bouche est un peu plus mitigée, avec du poivre et du sel qui s’y mêle. Par contre, l’apothéose survient lorsqu’on l’avale, alors que le poivre aux accents de sable volcanique s’exprime fortement au travers d’un party qui commence avec la venue d’agrumes (mangues, poires, goyave), de feuille de palmier et de jus de canne. Laissant un souvenir impitoyable, à 50% d’alcool il faut s’y être préparé. Définitivement, sauf peut-être en ti-punch, pas quelque chose à servir à l’aveugle à quelqu’un qui ne connait pas les vrais rhums blancs.

Patrick 75%
Sent le new make spirit. Goûte le new make, avec une touche de brûlé et de canne à sucre. Une belle curiosité, mais sans plus.

La Casa Grande Gold Rum

40% alc./vol.

RV 67%
Sérieusement, c’est du rhum ca? Vous êtes sûr? Rhum légèrement mieilleux mais encore, ca ne ressemble pas à du rhum. Meme chose au gout… encore une vraie de vraie insulte: de l’eau alcoolisé avec un miel d’abeilles sur la drogue. Même pas digne d’un drink où le rhum ne goute pas. Il y a des limites à faire dans le générique..

English EN Français FR