Connemara 21 ans

53% alc./vol.
Directement d’un fût de bourbon à la distillerie.

Patrick 90%
Au nez, tourbe terreuse, fumée et chocolat blanc… Intéressant! En bouche, poivre blanc, fumée et toujours le chocolat blanc. La finale s’étire longuement sur la tourbe brûlée. Quelle balance! Aussi délicat qu’un coup de poing dans la face peut être!

Connemara 22 ans

46% alc./vol.
Le plus vieux whisky de la famille Connemara, tiré exclusivement d’ex first fill bourbon barrels.

André 94.5%
Fruité, très fruité, tabac, légère tourbe herbeuse, poudre des bonbons cigarette Popaye, papaye, nectarines, pelure de pomme, vanille. Assez costaud en bouche, mais les fruits sont hyper intenses, la tourbe très discrète mais avec une légère sensation épicée en finale de bouche. Superbe texture, vraiment unique et une balance exceptionnelle. Bel équilibre dans la livraison de fruits rouges, d’agrumes mélangée d’une touche de fumée de tourbe et d’herbe verte mouillée finement camphrée. Savoureuse finale, la distinction et le raffinement, tant dans la texture que dans l’équilibre général. Dans mon top 5 de whiskies Irlandais.

Connemara Cask Strength

57.9% alc.

André 88%
Wow, unique comme presentation au nez; tourbe terreuse, herbe verte mouillée, medicinal et camphré, vanille crémeuse, notes de céréales avec une légère touche citronnée. L’alcool en bouche est à peine perceptible, la tourbe est docile mais franche, pommes vertes, herbe mouillée, léger camphre et tourbe médicinale, poivré et épicé. Légère sensation de poussière de pierre, poussière laissée par certains arbres à fleurs, salade de fruits en canne, poires dans leur jus. Légères saveurs de chlore ou de plastique du Dollorama en finale de bouche, à peine perceptible. Belle finale soutenue, la tourbe est superbe, un peu verte, pommes Granny Smith, poudre des gommes Bazooka, salade de fruits, poivre, légère acidité de jus de citron et d’agrumes. Dans la gamme des whisky Irlandais, cette édition rappelle que l’Irlande n’est pas bien loin d’Islay. Buy!

Patrick 89%
J’ai rarement vu un whisky tourbé être aussi frais et sucré. Du vrai bonbon pour adultes. Nez : Tourbe herbeuse, jeune malt, agrumes, bois frais et subtile fumée. Bouche : Belle arrivée en bouche poivrée et épicée, fumée, une tonne de tourbe et d’herbe verte, malt, agrumes. Le tout accompagné d’une belle touche sucrée. Finale : Longue, épice, citronnée, fumée et sucrée.

Connemara Peated

40% alc./vol.
Lancé en 1995 par la distillerie Cooley, ce single malt fut le premier Irish tourbé. 75% de l’orge maltée employée est tourbée.

André 81%
Au nez; menthe & miel, peat vert, accompagné d’une fumée rappelant un feu de camps sur le bord de la mer. Végétal et vert, une pointe de fumée et un mentholé marin très agréable. Très honnête comme qualité prix.

Patrick 86%
Menthe, feuillu; peat vert, bonne initiation à l’Irlande. Très bon. Très frais, tourbeux et herbeux. J’appellerais presque ça du peat vert! Un peu de fumée. Globalement: Wow! Vraiment délicieux!.

Martin 82%
Bronze cuivré. Nez: Tourbe présente mais douce, malt crémeux, chêne, miel et une touche du cuivre de l’alambic. Sel marin. Loin de l’Écosse, on est dans la tourbe irlandaise. Bouche: Miel, sucre et cuivre. Herbe et épices. Tourbe gênée et menthe. Texture légèrement aqueuse. Finale: Belle descente mentholée parsemée de chêne, de timide fumée et de verdure. Le côté cuivré est un peu déplaisant. Équilibre: Une belle surprise, pas un gros cogneur comme les scotchs d’Islay, mais en effet une maudite belle surprise rafraîchissante.

Connemara Peated Cask Strength

58.9% alc./vol.

André 88%
Finish très court, genre lightning. Impressionnant et désarçonnant.

Patrick 83%
Au nez, tourbe et herbe. Frais comme la plupart des whiskeys Irlandais. Au goût : Épices, fumée. Finale: Toast brûlées, un peu de café java… Parfait pour le déjeuner!!!

RV 87%
Peat vert. Pas subtil pour 2 cennes! J’aime bien. L’alcool au goût est bien balancé. J’aime un cask strength exactement comme ca! Manque de fumée par contre.

Connemara Turf Mor

58.2% alc./vol.
Le Connemara est un whisky tourbé irlandais produit par la distillerie Cooley. Leur collection « small batch » avait débuté avec le Connemara Xérès et le Turf Mor est le 2eme opus de la série. Vous avez déjà deviné c’est une version tourbé – autour de 58 ppm qui est de l’ordre de Ardbeg et bien au-dessus Lagavulin ou Laphroaig. Le Connemara ordinaire contient environ 20 ppm de phénols.

André 91.5%
Après tant d’années passées de déception en déception à découvrir l’univers des Irish whiskies, voici la bombe qui fera exception. Les Connemara étaient déjà dans mes révélations Irish whiskies, mais cet embouteillage atteint des sommets qu’envieraient même certains single malts de l’île d’Islay, tant par son nez de tourbe très prononcé que par ses saveurs maritimes. Une petite perle, du nez à la finale, finement balancé et livré avec un tsunami d’alcool décoiffant. Rien de bien nouveau dans l’univers des whiskies en général, mais provenant du Irish whisky, c’est comme si on découvrait que les Irlandais avaient finalement découvert l’art de la distillation…

RV 90.5%
Enfin, après des années d’évaluation, un whiskey irlandais qui brûle le 90%. Le tout commence avec un nez doux, un peu d’huile et une tourbe tranquille. En bouche, c’est le grain d’abord, puis arrive le feu carbonique et la tourbe. L’expérience se coiffe ensuite d’une finale très longue, remous d’une très puissante vague. Définitivement, une bouteille irlandaise surprenante, impossible à ignorer.

Patrick 89%
Parfum de tourbe humide avec une petite pointe de fruits. Intriguant. En bouche, d’abord de la terre, puis la tourbe et enfin la fumée. Heeeee, il y aussi une petite note fruitée. La finale s’étire longuement sur la fumée. Wow, une belle bête!

English EN Français FR