Jimsher – Georgian Blended Whisky – Saperavi Cask

40% alc./vol.

Whisky produit en Géorgie (l’ex-république d’URSS, et non pas l’état américain!)

Patrick 82%
Un bon whisky, simple et efficace. Ça donne le goût de visiter la Géorgie ! Nez : Un parfum très léger, floral et subtilement fruité. L’ensemble est frais et sucré. Bouche : Du bois toasté et épicé, des fruits bien mûrs. Le tout est porté par une bonne dose de whisky de grain et une texture plutôt mince. Finale: Plutôt courte et chaleureuse.

Suntory Hibiki 21 ans

43% alc./vol.

André 89%
Un mot pour décrire ce whisky; équilibre, tel la leçon de M Miyagi dans Karaté Kid… Précision, contrôle, zénitude. Le nez est au départ discret mais demeure raffiné et hautement challengeant à la dégustation. Mélange de céréales aux noix, de poires dans leur jus, de vanille qui s’accompagne de petits fruits séchés. Jusque là, rien de singulier disons, mais une belle évolution olfactive. La bouche par contre…ouf… Incroyable texture bien grasse et amoureuse sur laquelle se greffe des saveurs soutenues de cerises noires, de prunes, de caramel lourdaud, de miel et de vanille. Beaux tannins du bois bien en évidence apportant des notes de noix évoluant ensuite sur les fruits tropicaux à chair en fin de bouche, le tout est présenté dans un nuage de fumée diffusé. La finale de bonne longueur est apaisante et zen où la fumée devient un peu plus évidente. Dommage pour le prix prohibitif ou même abusif.

Teeling 14 ans Revival III Pineau des Charentes Casks

46% alc./vol.
Distillé en 2002 et lancé en 2017, ce whisky fut d’abord vieilli en fûts de bourbon et puis ensuite été transféré dans des fûts de 350 litres de Pineau des Charentes pour affinage. Le Pineau des Charentes est un apéritif français sucré principalement produit dans les régions de Charente et de Charente-Maritime, au centre-ouest du pays. Le vin charentais frais partiellement fermenté est fortifié avec de l’eau-de-vie de cognac avant de vieillir en fûts de chêne. Série limitée de 10,000 bouteilles.

André 87%
Nez tropical et bien fruité, sur les poires, l’abricot, l’ananas et le citron, le tout enrobé de miel chaud. Le bourbon Cask est définitivement bien ressenti. La bouche est surprend par la vigueur de ses épices malgré les saveurs dans l’ensemble relativement douces. La bouche est un mélange de poids, d’abricots et d’ananas. Les notes de bois de chêne, jumelé de gingembre donnent une sensation pointue et relativement racée au liquide. Petite acidité citronnée puis beaucoup de miel et de vanille. Belle texture soutenant bien les épices et les tonalités du bois de chêne. Longue finale (merci au gingembre et au bois sec), toujours sur les fruits tropicaux à chair et le miel. Définitivement inférieur en qualité à ses confrères de la même série mais bien supérieur à la moyenne générale des Irish Whiskies sur le marché. Belle découverte dans le fond de la tablette du bas d’un liquor store de Hanoï. 180$can pour une bouteille qui en vaut maintenant autour de 500$. Cela ajoute au plaisir.

Braes of Glenlivet 30 ans

48.8% alc./vol.
Cask Strength Release – Embouteillée en août 2022 – Batch BG/004

Patrick 89%
Un whisky d’une grande subtilité et porté par une belle texture. Délicieux, le genre de whisky dont on ne saurait se lasser. Nez: Déborde de fruits tropicaux, avec une touche de pâte d’amande sucrée et un trait de vanille. Bouche : Porté par une superbe texture, la mangue et les oranges sont habilement mariés ensembles, avec de la pâte d’amande, du gingembre rôti et du chêne grillé. Finale: D’une belle longueur, boisée avec de beaux fruits frais.

Black Nikka Special

42% alc./vol.
Surnommé « Bearded black » (comprenez « Barbe noire »), ce mélange de la série Black de Nikka est un blend que l’on trouve sur le marché japonais depuis 1965. Une bouteille noire ornée d’une étiquette qui rappelle les mosaïques anciennes, un personnage barbu et charismatique : il n’en faut pas plus pour rendre cette bouteille reconnaissable dans les étals. Ce whisky a été distillé dans les alambics à 2 colonnes (Coffey stills) de la marque de whisky japonais Nikka. Son fondateur possède les distilleries emblématiques de l’île: Yoichi et Miyagikyo.

André 81%
Le nez s’ouvre sur des notes de céréales maltées et mielleuse et d’une pincée de gingembre le tout jumelé d’une tonne de vanille. Dans l’ensemble, généralement près d’un grain whisky classique de bonne conception. La bouche est agréable et sans prétention, à la fois mielleuse et vanillée avec une touche épicée sur fond mentholé et finement herbacé. La texture est crémeuse et invite à des images de chair de poires bien mûres et de crème fouettée à la vanille. Finale qui me rappelle les céréales Sugar Crisp (ou les céréales Puff pour les vieux comme moi), pincée de poivre et une touche herbacée et de menthol. Satisfaisant pour le prix de 38$can. La bouteille n’a pas duré bien longtemps.

Eden Mill – Art of St Andrews 2022

46.5% alc./vol.
3000 bouteilles produites

Patrick 88%
C’est la première fois que je goûte un embouteillage officiel de cette distillerie, et mis à part le prix, c’est très satisfaisant. Nez: Un parfum d’une riche complexité, avec des fruits séchés et des biscuits épicés. Bouche: Déborde de fruits mûrs et séchés, de cassis, d’épices et de biscuits secs. Après quelques gorgées, j’y retrouve aussi une note de chocolat noir. Finale : D’une longueur moyenne, avec une touche fruitée et des biscuits secs épicés.

SMWS 4.285 Highland Park 20 ans

55.7% alc./vol.

“Parallel Bars of Sweetness and Smoke” – Distillé le 19 septembre 2000, 330 bouteilles

Patrick 95%
Un whisky comme j’en ai rarement vu. Extraordinaire, magistral et sublime sont les premiers mots qui ne viennent en tête. J’en perd mon latin tellement c’est bon! La SMWS en demande 400$, mais si ça venait directement de la distillerie, vous auriez à payer facilement 4 à 5 fois plus cher. Nez: Un arôme extraordinaire avec une légère touche de tourbe et de sel de mer, des groseilles, des oranges sanguines, du canard fumé, de la bruyère et des enrobées de miel. Bouche : Porté par une texture sublime, j’y retrouve de la fumée de tourbe, des fruits de mer frais, du gâteau aux fruits, des amandes, du bacon, du miel, du tabac, des guimauves, des profiteroles et une très subtile touche d’agrumes. On ne sent presque pas la force de l’alcool tellement s’est bien construit. Finale : D’une extraordinaire longueur, fumée, salée et avec quelques agrumes. Magistral!

Tomintoul 21 ans

40% alc./vol.

Patrick 85%
Un whisky frais et léger… Qui me fait penser à un whisky ayant environ le tiers de l’âge de ce dram. Bref, c’est bien, sans être spectaculaire. Ceci étant dit, si vous êtes fans des Glenfiddich ou Glenlivet 12 ans, vous adorerez ce whisky. Nez: Des pommes confites, des poires mûres et sucrées et de la vanille. Bouche: Frais et léger, avec du chêne sec et légèrement épicé, toujours les pommes et les poires. Et aussi la plus discrète des notes de cigare. Finale : D’une longueur moyenne, fraiche et boisée.

Tomatin 14 ans Port Wood Finish

46%
 alc./vol.

Patrick 88%
Un beau whisky savoureux et bien bâti. J’aime le mélange de fruits riches et de chêne intense. Nez: Parfum sucré avec de la vanille, du caramel et surtout de beaux fruits des champs nappés de sucre blanc. Bouche : Un mélange de fraîcheur et de chaleur, avec des fruits chaleureux, du sucre brun, du chocolat et du bois brûlé craquant. Finale: D’une belle longueur, chaleureuse, boisée et fruitée.

Tomintoul Peated

40% alc./vol.
Anciennement nommé Peaty Tang

Patrick 89%
Un très bon whisky tourbé avec un rapport qualité-prix exceptionnel. Nez : De la délicieuse fumée de tourbe huileuse, avec une discrète note d’agrumes. Bouche : Un beau mélange de bois brûlé et de fumée de tourbe, porté par une belle texture huileuse. Finale: D’une belle longueur, fumée et pleine de suie.