Matsui The Peated

48% alc./vol.
Un whisky tourbé de la distillerie Kurayoshi, sise entre Osaka et Hiroshima au pied des Monts Deisen. Il est distillé en potstill puis élevé dans des fûts de bourbon de chêne blanc Américain. L’orge maltée a été sélectionnée puis tourbée par le maître distillateur de la distillerie Kurayoshi. La bouteille est ornée de la célèbre pièce de Katsushika Hokusai, The Great Wave, choisie pour représenter l’esprit et la force du whisky.

André 78%
Soyez prévenus, on est dans la singularité ici… Nez d’huile industrielle souillée, de sel de mer et de fruits rouges, d’oranges et de mangues. J’avoue avoir passé pas mal de temps à trouver la voie définie par le nez, à ne pas me sentir complètement égaré en plongeant et replongeant le nez dans mon verre en quête de repères. Bouche de fruits tropicaux et de fumée crasseuse et cendreuse sur fond de varech et d’enbruns maritimes, d’oranges, mangues et framboises. Courte finale, brise salée sur un bol de fruits tropicaux où les oranges prédominent et une rétro-olfaction de fumée crasseuse bizarre.

Patrick 65%
Ben voyons donc? Quelqu’un s’est trompé à l’usine d’embouteillage et nous a refilé du diluant à asphalte usagé ? Je fais quoi avec ça? Je peux même pas le mettre dans les toilettes, ça va tuer toute la vie marine des océans ! Nez: Ouf, ça doit sentir comme ça un incendie dans une usine de produits chimiques dans un pays sans règles environnementales. Vraiment agressif, dans le top 10 des pires parfums de whiskys que j’aie senti à ce jour. Bouche: Avec un peu d’imagination, je peux voir du sucre, des épices et même des fruits. Mais non. On dirait un feu dans une dump à déchets du tiers-monde. Finale : D’une longueur moyenne mais trop longue, avec le petit goût de produits chimiques brûlés qui colle trop longtemps.

Nikka Days

40% alc./vol.

Patrick 75%
Ouf, un whisky qui m’intriguait depuis longtemps… Et quand j’ai fini par mettre la main sur une bouteille, j’ai été encore plus intrigué par la mention de malt tourbé. Ouf, quelle déception! Aucune tourbe, aucun plaisir… Je l’ai essayé en “highball” et avec une bonne demi-douzaine d’autres mixers, et il n’y a rien à faire avec ce whisky. Nez: Alcool, un peu de fleurs et un soupçon de bois. Bouche: Alcool, caramel, fleurs et une petite pincée de bois. Finale: Courte et sans intérêt.

Talisker Port Ruighe 2018 Port Cask Finish

45.8% alc./vol.

André 90%
Mélange de saveurs maritimes et de fumée de tourbe, petits fruits rouges, raisins secs et dattes. Sensation léchée, pierre ponce, sel de mer séché sur les galets, barres Cadbury Fruits et noix. La bouche est douce, maritime et fumée. Retour sur les barres Cadbury Fruits et noix, fruits sauvages et raisins secs, bleuets poivrés trempés dans le chocolat, caramel. Finale de longueur moyenne, poivrée et salée, très fruitée et minérale. Une superbe variante du Talisker traditionnel, habillée de fruits et peut-être moins directe.

Càrn Mòr Strickly Limited Ardmore 9 ans

47.5% alc./vol.
Distilled 2011, Bottled 2020, Limited Edition of 1272 bottles. Fûts de PX et oloroso.

André 89%
Oranges confites, sherry épicé, terre noire mouillée, warehouse humide, cannelle et gingembre. Tourbe lointaine médicinale et meaty. Le sherry est très intense et sans ambuguité. Tourbe un peu sale et crasseuse, le sherry est intense, notes de chocolat noir et de terre mouillée, une pincée de sel, notes boisées aussi. Succulente texture, soyeuse et douce. Cannelle fumée, framboises, cacao, raisins secs, bois brûlé. Intensité au carré.

Patrick 90%
Un whisky délicieux et savoureux, avec un petit quelque chose que je n’avais vu dans dans un whisky (du « cream soda »!?!?!), alors oui, j’ai vraiment aimé! Nez : Un beau parfum débordant de beaux petits fruits des champs sucrés, d’une discrète fumée, d’un peu de sucre et d’une touche boisée. Définitivement alléchant! Bouche : Un mélange non orthodoxe de fruits des champs sucrés, de liqueur « cream soda », de bacon fumé, de chocolat, de bois sec et d’une touche de sel inattendue. Finale : D’une belle longueur, avec un mélange de cream soda et de fumée.

The Vintage Malt Whisky Co. Ltd. – The Cooper’s Choice Laphroaig 7 ans

46% alc./vol.
Distilled 2006, Bottled 2013.

André 86%
Typiquement Laphroaig, agrumes, medicinal et tourbé, très verdâtre, maritime et salin. Texture liquide en bouche, médicinale, cendreuse, herbe verte mouillée, zeste de citron, agrumes, miel et crème saveur vanille, antiseptique. Finale persistante, sur la tourbe médicinale et cendreuse, bien vanillée et remplie d’agrumes.

Patrick 92%
Oh, Laphroaig comme je l’adore, médicinal, salé, intense et définitivement pas pour les enfants. Smooooooth!! Dire qu’il y a quelques années à peine ce genre d’embouteillages était disponibles partout pour une bouchée de pain… Je peux vous assurer que j’en ai savouré chaque gorgée! Nez : La fumée de tourbe huileuse et médicinale typique de Laphroaig. Que dire de plus ? Bouche : Porté par une belle texture huileuse, la fumée huileuse et médicinale de Laphroaig s’exprime avec toute la force possible, mais aussi une bonne dose bois brûlé, de caramel salé, une goutte de miel et une grosse pincée de sel pas subtile pantoute. Bref, bonheur! Finale : D’une superbe longueur, fumée et salée.

SWMS G4.10 Cameronbridge 34 ans

52.8% alc./vol.
‘’Coffee Toffee’’, Distilled 15-02-1982, Bottled 2016 from Refill Ex-Bourbon Hogshead, 180 bottles.

André 91%
Nail polish remover, noix cuites au four enduites de miel, céréales Sugar Crisp, mashmallow trempés dans le caramel chaud, fruits tropicaux. Bouche : Rhum brun, caramel, noix, grains de café torréfiés et sirop d’érable, pincée de cannelle. La texture en bouche est exquise, grasse et amoureuse. Finale lente et langoureuse, gousse de vanille et Cream Soda, sirop d’érable caramélisé et noix séchées.

Patrick 92%
Wow, de loin le meilleur Cameronbridge que je n’aie jamais eu! Le whisky m’a fait penser à un whisky canadien, mais en plus suave. Nez : Guimauves nappées de caramel, avec un petit quelque chose rappelant un garde-robe de cèdre, de la noix de coco, ainsi que des noix grillées au miel. Appétissant! Bouche : Savoureuse, avec de la vanille, de la noix de coco, du cèdre, des noix au miel, des guimauves nappées de caramel et un discrète note de rhubarbe. Wow, superbe, surtout au niveau de la texture en bouche! Finale : D’une belle longueur, avec du fudge, du caramel et de la vanille.

John E. McPherson & Sons Ltd Cluny 12ans Black Label Blend

40% alc./vol.
Italian Market bottling (bottled 70’s).

André 88%
Huge sherry pâteux, terreux, caramel intense, miel chaud, oranges sanguines. Touche herbeuse. En bouche, on perçoit le whisky de grain un peu plus, petits fruits sauvages, pâte de fruits, warehouse terreux, belles notes de miel, le sherry me rappelle un Glendronach ou Ben Nevis Sherry single cask, bon apport de tourbe en arrière-plan. Texture un peu liquide mais super agréable. Finale un peu courte, sur les fruits rouges accompagnée d’une touche de tourbe et de caramel salé en background.

Patrick 90%
Un délicieux whisky qui, s’il n’était pas si rare, ferait un excellent dram quotidien. A noter que ce whisky m’a été présenté par un Ukrainien, 2 jours après le début de l’invasion criminelle de son pays par la Russie de Poutine. Émouvant. Nez : Un superbe parfum débordant de malt, de miel et une belle petite touche fruitée. Bouche : Porté par une belle texture, le malt se mélange admirablement bien avec le miel, un peu de vanille, une touche fruitée, d’oranges sanguines et une note fumée plutôt évanescente. Meilleur de gorgée en gorgée, superbe ! Finale : D’une longueur moyenne, boisée et sucrée.

The Whisky Agency Heads & Tails Allt-A-Bhainne 26 ans

48.7% alc./vol.
Distilled 1993, Bottled 2019.

André 85%
Gâteau au citron et fruits tropicaux, abricots, crème à la vanille crémeuse, sirop de poires, pommes vertes. Superbe texture en bouche exprimant la tranquillité des années passées en fût. Bonne salve de cannelle, citron et fruits tropicaux, pommes vertes, vanille, cacao. Beaucoup d’épices et de notes boisées en finale de bouche, plus relevée qu’au nez et en bouche, toujours sur les fruits tropicaux et les notes citronnées rafraichissantes et un apport soutenu de gingembre.

Ben Nevis 10 ans 2018 Cask Strength

62.4% alc./vol.
Batch #1, Distilled 21/04/2008, Bottled 09/2018. Acheté à la distillerie même. Fruit d’une maturation en first fill ex-bourbon cask, ex-sherry butts et ex-wine casks. Édition limitée de 9000 bouteilles.

André 80%
Raisins secs et figures, pâte de fruits et vieilles cerises, barres de chocolat et noix, caramel crâmé, vieux cuir élimé. Aspect vieillot dans l’approche. En bouche, caramel salé et vieux cuir, cassonade, grains de café moulus, pâte de fruits, oranges, prunes, raisins et une touche de soufre. Texture grasse pour un whisky si alcoolisé. Finale intensément fruitée (fruits rouges), prunes et figues, dates, caramel poivré et cannelle. Les notes de soufre et de bois mouillé prennent en vigueur au fil des gorgées. Je ne suis pas fan…

Wemyss Malts Lord Elcho First Edition 2014 Blended

40% alc./vol.

André 81%
Agréable fruité et une douceur exquise. Salade de fruits, pommes vertes, poires, céréales séchées nappées de miel. La bouche est diluée et liquide. Pommes vertes et rouges, céréales séchées, poires, oranges, gingembre, cannelle, poivre et bois sec, vanille et miel. Finale étonnante en longueur, très poivrée et épicée.

English EN Français FR