Cazul 100 Añejo

40% alc./vol.

Patrick 87%
Une tequila offrant un bon punch – je recommande d’attendre que le soleil soit couché pour celle-ci car elle risque de taper un peu trop en plein après-midi! Nez : Le parfum est dominé par l’agave, avec une touche de vanille, de caramel et de chocolat au lait. Bouche : Tout comme au nez, j’y retrouve de l’agave, de la vanille, du caramel et du chocolat, mais aussi une bonne dose de bois épicé. Finale : D’une longueur moyenne et très épicée.

Tequila 1921 Añejo

40% alc./vol.
Single barrel

Patrick 86%
Une très bonne tequila à boire sous le soleil! Je dirais “ça fait la job”! Nez : L’agave se dissimulé derrière des notes mielleuses, des fruits discrets, une touche de chocolat et un soupçon de bois. Bouche : L’agave est ici moins discrète, accompagnée de bois brûlé, d’épices et toujours de quelques gouttes de miel. Finale : D’une longueur moyenne, plutôt épicée et boisée.

Ralfy (Ralph Mitchell) – Search For A Whisky Bothy

Irish Sea Trading Co. – 2019

Patrick 85%
Un livre inspirant, à défaut d’être tout à fait cohérent. Il est très intéressant de suivre les premiers pas de « Ralfy » dans le fabuleux monde des whiskys et de lire les descriptions qu’il fait des premiers embouteillages qu’il a connus. D’ailleurs, certains comme Port Ellen, ont aujourd’hui un statut de mythes à l’égal des licornes ou des Jedi. Au niveau incohérence, l’auteur nous décrit ses hallucinations après qu’il ait visiblement pris un ou deux drams de trop. Quoiqu’amusant, ça m’a laissé l’impression qu’il avait peut-être consommé autre chose que de l’alcool. Enfin, compte tenu de son background de philosophe, il ne fallait pas s’attendre à autre chose. Somme toute, c’est une bonne lecture facile et agréable, que je recommande pour les fans de Ralfy.com ainsi que pour ceux qui s’intéressent à la sociologie de l’Écosse, Glasgow en particulier (ou du moins, de ses pubs).

Kilchoman Single Cask – Bourbon Cask #770/2011 – Kensington Wine Market

56.8% alc./vol
Bourbon Cask 770/2011, Distilled 09/12/2011, Bottled 12/08/2019

André 83%
Ananas et bananes flambés sur le feu de plage, poires caramélisées, jus de citron, tourbe définie mais léchée dans l’approche. Quelle superbe texture, bien ronde et qui camoufle bien l’alcool, un peu huileuse aussi. Sensation de galets saupoudrés de sel de mer séché au soleil et de poussière de pierre, grosses notes de grains de poivre noir moulu, pommes vertes, sirop de poires, citron, miel et bois sec, huile à moteur souillée, cendre de feu de foyer refroidie, très maritime dans l’ensemble. Une fois ingéré, le whisky change de trajectoire et largue son aspect moelleux et crémeux pour devenir franc et presque agressif. Finale de céréales séchées et de tourbe crasseuse, terreuse, poivrée et salée. Finie la délicatesse et les belles nuances…

Patrick 90%
Du pur Islay comme j’aime. Simple, intense et efficace. Aaaah, Kilchoman! Nez : Fumée de tourbe, ananas, oranges et sel subtil. Bouche : De la fumée de tourbe intense, du poivre, du sel, de discrètes agrumes, un peu de bois brûlé, le tout porté par une belle texture huileuse. Finale : D’une belle longueur, tourbée et boisée.

Martin 88%
Nez: Tourbe séchée et un peu timide. Herbe jaune, malt sec, vanille et fruits secs. La plupart des éléments du nez évoquent une impression de sécheresse. Ce n’est pas désagréable, mais tout de même particulier. Bois sec et ananas. Bouche: Pierre lavée, vanille sucrée, tourbe légèrement terreuse. Bois sec, épices endiablées, poivre rose. Fruits tropicaux un peu cireux. Texture à mi-chemin entre le vin sec et le sherry huileux. Bien maîtrisé, quoique moins subtil que je ne l’aurais souhaité. Finale: Longue, chaude, fruitée et bien marquée par la tourbe herbeuse. Les notes de poivre et de chêne sont à l’avant-plan. On reste longtemps avec l’impression de prendre une marche sur une plage du Maine un matin d’automne. Équilibre: Je n’haïs pas, très bien, mais on dirait qu’avec les années Kilchoman nous a habitués à plus de finesse. Les coins sont un peu rough sur celui-là.

Old Forester 1910

46.5% alc./vol.

André 86%
Le nez définit très vite le style avec son avalanche de cannelle et de petits fruits des bois, la tarte aux pommes et cerises, tout juste sortie du four et qui refroidit lentement sur le bord de la fenêtre, les pommes caramel, du chocolat légèrement amer et du bois calciné, vieux cuir aussi. En respirant, les cerises noires gagnent en importance, le whisky devient juteux et très alléchant. La bouche est plus tranchante et la cannelle plus frivole. Niveau texture, je m’attendais à plus d’onctuosité. Pommes caramel, bonbons à saveur de cannelle en forme de poissons, poivre terreux, vieux cuir mouillé, charcoal, cerises noires et fruits secs, cassonnade, planches à cointrer en cèdre mouillées. Finale persistante, très poivrée et remplie de cannelle et de fruits rouges. Un bon bourbon de semaine.

George T. Stagg 2019

58.45% alc./vol.

André 93%
Cerises noires, fruits séchés, dattes, gâteau aux fruits bien frais, un brin de cannelle, cassonnade et chocolat noir, oranges, une touche de bois brûlé. Au nez, on perçoit l’onctuosité et la texture licoreuse que le whisky aura en bouche. Texture hallucinante, ronde et chaleureuse, très intense sur les cerises noires, les feuilles de tabac et les notes de chocolat noir légèrement amer, caramel chauffé, charred barrel, cannelle, poivre. Malgré la force de l’alcool, le whisky est facilement appréciable et ne se laise pas envahir par l’alcool. Hyper longue finale, forte mais bien équilibrée, une avalanche de fruits rouges, de cerises noires et d’épices. J’aime bien la rétro-olfaction de bois calciné et l’amertume de chocolat noir tranchant d’avec l’alléchante amalgame de fruits. Du gros stock.

Patrick 93%
Un gros whiskey intense, savoureux, superbe. Pas au point de la folie qui entoure ce whiskey, mais assez pour dire que si vous en voyez une bouteille à un prix raisonnable, n’hésitez pas, achetez-la et buvez-la! Nez : Oh. Que. Ça. Sent. Bon. De beaux petits fruits sucrés, du chocolat noir, du fudge, du nougat, du tabac et une touche de café. Bouche : Du bois brûlé, des épices, du tabac, des dates et des petits fruits subtils. Intense. Finale : D’une belle longueur, boisée et épicée.

Blackadder Raw Cask Bunnahabhain Moine 13 ans 2005

59% alc./vol.
Ex-Bourbon barrel Cask #800017, Distilled 20/12/2005, Bottled 16/10/2019, 214 bottles.

André 88%
Quelle douceur au nez, aucune perception de l’alcool et des saveurs hyper douces. Ananas et miel, vanille, feu de plage, sel de mer, abricots, poires, boisson au citron, cendre froide. La bouche est plus corsée, hyper cendreuse. La tourbe est très présente et se mélange aux fruits jaunes divers dont le citron, les agrumes et les poires, chocolat noir. Aspect maritime très contextuel et un accent minéral un peu brut. La texture est un peu disparate, aucun aspect huileux ou gras, astringence au rendez-vous pour la finale, sur la cendre froide fruitée. Une belle expérience sur une palette aromatique limitée.

Patrick 92%
Le mélange de saveurs “idéal” (fumée de tourbe et xérès), avec une superbe profondeur – dans le style, difficile d’en demander plus. Nez : Ooooh… Mon type de parfum favori! De la fumée de tourbe admirablement croisée avec du succulent xérès sucré, une touche de poivre et de bois brûlé. Bouche : De la fumée de tourbe, du bois brûlé, du poivre et, après quelques secondes, du superbe xérès fruité qui vient enrober le tout. Finale : D’une belle longueur, où la fumée et les épices laissent tranquillement leur place au xérès.

Martin 90%
Nez: Belle fumée ultra-fruitée, chocolat et vanille. Sherry bien goulu, chêne et cuir nappé de caramel. C’est chaud, c’est chaud! Bouche: Belle texture, épices mielleuses et enivrantes. Tourbe hyper cendreuse, le feu de camp de plage typique par excellence. Bois brûlé, délicieux! Finale: Le bois cramé, le poivre et le vin chaud sont à l’honneur, pour une longue envolée et pour notre grand bonheur. Équilibre: Une bête, un breuvage qui n’est pas vraiment pour tous, mais quand on aime, on adore.

Blackadder Raw Cask Lochranza (Arran) 23 ans 1996

52.2% alc./vol.
Sherry Butt Matured Cask #932, Distilled 08/08/1996, Bottled 11/2019, 577 bottles.

André 90%
Framboises tombées dans la terre, cerises, chocolat au lait, mangue, fruits secs. Agréable douceur, rondeur presque noble. En bouche; oranges et cerises, fruits tropicaux, gâteau aux fruits, fruits secs, raisins, chocolat au lait. Texture sirupeuse presque huileuse, avec tout de même un aspect brut un peu costaud. Le sherry est puissant et légèrement astringent en finale avec un feu d’artifice d’épices et de wine gums. À l’aération, les notes de chocolat de précisent.

Patrick 90%
Un superbe whisky savoureux et intense – à l’aveugle, je n’aurais jamais cru qu’il s’agissait d’un Arran, mais ce qui compte, c’est que c’est un excellent whisky. Nez : Un délicieux parfum avec de belles notes de xérès fruité, de caramel, de chocolat et une discrète touche boisée. Bouche : Du beau xérès, du bois brûlé et épicé et un peu de chocolat noir et de vanille. Le tout porté par une superbe texture comme seuls les Raw Casks de Blackadder peuvent offrir. Finale : D’une belle longueur, plutôt sucrée.

Martin 90%
Nez: Fruits rouges, caramel et bois. Un peu de poivre, de boucane subtile et de gazon. Miel et fleurs blanches. Céréales signature d’Arran. Bouche: Belle richesse en bouche, miel, rosée, chêne, raisin et xérès. Chocolat et touche de minéralité. Superbe. Finale: Longue et chaude avec une texture soutenue et des notes de xérès, de bois, de cacao et de vanille. Équilibre: Un super whisky, ces « raw cask » de Blackadder sont tellement explosifs dans leur éventail de saveurs, bouts de bois en prime!

Talisker 15 ans Release 2019

57.3% alc./vol.
2019 Special Release

André 89%
Melon au miel, fond de citron lointain, vanille, poires, oranges, miel, sucre, tourbe, sel et poivre, herbe verte mouillée, une touche minérale aussi. Beaucoup plus tourbé que ce que j’attendais. Bouche franche, minérale et remplie d’embruns maritimes, grosses vagues de tourbe et de poivre, fruits tropicaux, poires, ananas, melon au miel, abricots, oranges, gingembre, vanille, caramel, citron, bois sec. La première gorgée m’a laissé plutôt froid mais les gorgées subséquentes sont WOW. Finale de bois brûlé et poivré, tourbe, yaourt à la vanille dégustée sur le bateau de pêcheur, sel de mer, agrumes et oranges.

Patrick 91%
Un beau gros et superbe Talisker, qui répond à toutes les attentes d’un Talisker plus vieux et présenté dans toute sa pureté. Pour plus de précision, on jurerait un mélange de Talisker et de vieux Bowmore, puissance facteur 10. Nez : Parfum dominé par une succulente fumée de tourbe cendrée et poivrée, avec une touche de sel marin. Bouche : Intense!! De la grosse fumée de tourbe sale, poivrée, cendrée et avec une tonne de sel de mer. Le tout est porté par une belle texture huileuse. Wow! Finale : D’une belle longueur, fumée et poivrée.

Martin 89%
Nez: Chêne tourbé et poussiéreux, bien vieilli. Cendre, sel, algues et vent marin. Bouche: Raisins juteux, tourbe, orange, épices et cacao. Vineux et chaud, belle texture, touche de minéralité. Finale: Chaude, longue, tourbée et accueillante. Notes de sel, de caramel, de vin et de raisins. Équilibre: Une belle édition, pleine de caractère et de rebondissements. Je suis arrivé ici sans attentes, et je repars bien content.

Teeling Single Cask Burgundy

58.8% alc./vol.
Maturation initiale de 9 ans en Ex-Bourbon Cask et affinage de 2 années en Ex-Burgundy (Chardonnay) White Wine Cask. Élu Irish Single Cask of the year par Jim Murray en 2017.

André 87%
Raisins verts, ananas, poires, petite touche de bois verdâtre, limonade au citron, vanille, melon au miel. On peut ressentir la force latente de l’alcool qui titille les narines. La bouche est douce et franche à la fois. Belles notes de fruits tropicaux, citron, de poires, d’ananas et de raisins verts, encore le melon au miel aussi nappé de crème à saveur de vanille. Quelques épices aussi, je mise sur le poivre mais j’ai aussi du gingembre. Il y a un p’tit quelque chose qui me chicotte en finale, une amertume qui vient tuer l’agréable sensation de fruits tropicaux sucrés, la jeunesse de l’alcool peut-être aussi. Party pooper.

English EN Français FR