Talisker Distiller’s Edition 2008-2018

45.8% alc./vol.

Patrick 91%
À chaque année, mes attentes sont élevées et ne sont jamais déçues par les éditions annuelles de ce whisky. Et c’est encore le cas ici! Nez : Un parfum toujours si envoûtant, avec la superbe fumée de tourbe poivrée avec des fruits mûrs et sucrés intenses. Bouche : Le poivre est ici plus intense, porté par la fumée de tourbe, le tout étant superbement équilibré avec du vin rouge sucré. Finale : D’une superbe longueur, marquée par la fumée poivrée.

J.P. Wiser’s The Alumni Collection Mark Messier 11 ans

47% alc./vol.
2019-2020 Release, 3 Grains (corn, rye & malted barley), affinage en Speyside Malt Barrels. Messier portait le numéro 11 et c’est la raison du ‘’age statement’’ de la bouteille. Embouteillé à 94%proof, 1994 étant l’année de la coupe Stanley remportée avec New York.

André 88%
Nez qui rappelle le bourbon avec des notes de céréales prononcées et de rye épicé, de cannelle et de cassonnade, d’oranges, fruits secs et cœur de pommes cueillies du verger. En bouche, j’ai du sirop d’érable et de la réglisse, du bois carbonisé, de l’orange et du caramel, le tout saupoudré d’épices à steak et de poivre. À la deuxième gorgée, confiture de cerises, oranges et abricots, baking spices et poivre, la friandise en forme d’orange recouverte de chocolat au lait. Belle texture en bouche, bonne dualité onctueuse apportée par le maïs et le côté épicé apporté par le seigle. Finale de bonne longueur, épices mélangées de cassonnade, fruits secs, puis poivre. Le taux d’alcool relativement élevé en fait un whisky avec beaucoup de punch.

Patrick 92%
Clairement le meilleur de la série des anciens. Tout ce qu’il faut à la bonne place, un whisky que je pourrais apporter comme représentant canadien sur une ile déserte ! Nez : Oh que ça sent bon ça ! D’une grande complexité, avec un superbe mélange de céréales, de bois, de quelques fruits, de vanille et de fudge. Bouche : Wow ! Les céréales, les fruits, le bois brûlé et la vanille. Je manque de mots pour décrire ce whisky, mais c’est définitivement très hot ! Finale : D’une belle longueur, et tellement savoureuse qu’on a qu’une envie, s’en servir un autre verre.

Martin 90.5%
Nez: Solide mélange de grains. Tout semble bien balancé, rien ne vole la vedette. Vanille, maïs, cassonade, sirop de table, pommes de l’île, agrumes et chêne. Bouche: Les saveurs sont audacieuses, cerise noire, vanille, caramel, sucre brun, épices, chêne, le mélange est superbe. J’adore! Finale: Les épices, notamment poivre rose et épices à steak, dominent le tout, avec fruits, bois et une touche de seigle. Équilibre: Définitivement la crème de cette série des anciens joueurs canadiens de la LNH. Une fois qu’on en prend un verre, on ne peut pas juste s’arrêter à un, tout comme les chips Lay’s des annonces de Messier.

J.P. Wiser’s The Alumni Collection Wendel Clark 11 ans

41.6% alc./vol.
‪2018-2019‬ Release, 100 unmalted rye, distillés dans une proportion de 25% en column still et 75% pot still et ensuite vieilli en 2 types de fûts différents : 25% ex-bourbon, 75% virgin oak. Embouteillée à 41.6% afin de rappeler le code régional 416 de la région de Toronto.

André 90%
Rye typique hyper bien balancé, miam, ça débute bien. Pomme caramel, acétone, petits fruits rouges sauvages et réglisse, beaucoup de cannelle et du bois de chêne brûlé. Le nez rappelle inévitablement le Lot40 mais en version plus soft. On retrouve aussi une légère touche florale qui se perpétue aussi en bouche et accompagnera les saveurs typiques de rye whisky; cannelle, réglisse, un peu de Dill Pickle, anis, oranges, chocolat noir, pomme caramel. La finale est un peu courte et un peu diluée aussi niveau texture mais les saveurs sont intenses et les épices soutenues. Pour les amateurs de rye Canadien, ce whisky est celui à ajouter au côté du Lot40 sur vos tablettes.

Patrick 87%
Un whisky très intense – En fait, on a échangé un peu de complexité contre l’intensité, mais c’est tellement bien fait que je ne saurais m’en plaindre. Nez : Parfum de seigle intense, avec une petite touche fruitée et herbeuse. Bouche : Les épices du seigle sont d’une rare intensité, le tout complété par une bonne dose de chêne. Finale : D’une belle longueur, épicée et boisée.

Martin 88%
Nez: Oh boy, en plein dans le mille! Du 100% seigle en pleine face. Un peu d’herbe et de fruits rouges bien mûrs. Bouche: Texture agréable, on parvient aisément à déceler les différentes saveurs sous les épices du rye. Fruits, caramel chauffé, herbe verte, cannelle et poivre. La planche de chêne ne manque pas de faire son apparition. Finale: Sèche, épicée et fruitée à la fois. Bien campée sur son mashbill unilatéral. Équilibre: Un superbe rye qui, tout comme Clark, ne fait pas dans la dentelle. La complexité y perd un peu au change, mais bon, tout le monde aime ça une bonne bataille de temps à autre…

J.P. Wiser’s The Alumni Collection Paul Coffey 7 ans

48% alc./vol.
2019-2020‬ Release, 2 Grains (corn, & 7% rye), 100% distillés en Column Stills et vieilli en 4 types de fûts différents : Canadian whisky barrels, 7% Speyside Casks, Virgin Oak Casks et Ex-Bourbon barrels.

André 83%
Nez de cassonnade et de sirop d’érable, vanille et de bonnes influences du bois de chêne aussi, sirop de maïs, le tout sur un drap d’épices bien calmes. Avec son taux d’alcool plus elevé, la bouche est plus ferme et soutenue et s’accompagne de saveurs persistantes de bois brûlé et de cassonnade passée à la poêle, grosses réglisses rouges bien fraiches et fruits rouges séchés. On perçoit aussi assez facilement les notes de céréales séchées un peu franche en bouche. La bouche est légèrement débalancée et agressive. Finale sèche et épicée et influencée par le jeune alcool. Manque de raffinement et de profondeur.

Patrick 89%
Typiquement canadien, mais à son meilleur. Et une fois de plus, les fûts du Speyside de Wiser’s font des miracles ! Nez : Un superbe parfum riche, avec un beau mélange d’épices, de fruits et de bois. Bouche : Un beau mélange de fruits, de chêne, de différents types de sucres et de belles épices. Impressionnant comment les épices du seigle sont à l’avant plan malgré le contenu de 93% de maïs. Finale : D’une belle longueur, avec un beau mélange d’épices et de cassonade.

Martin 87%
Nez: Sirop d’érable, cassonade, chêne, vanille, compote de fruits rouges. Bouche: Le bois et les épices sont là, avec vanille et caramel, dominé par un épais sirop d’érable qui n’est pas sans rappeler un bon Forty Creek. Finale: Sucre brun et planche de chêne. Belle longueur épicée, probablement due à son taux d’alcool. Équilibre: Super pour le degré d’alcool, je reconnais le travail derrière cet embouteillage, de belles épices, un feeling “terroir”, j’aime bien!

J.P. Wiser’s The Alumni Collection Dave Keon 14 ans

45% alc./vol.
2019-2020‬ Release, 3 Grains (corn, rye & malted barley), Vieillis dans quatre types de fûts, un pour chacune des coupes Stanley gagnées par Keon: Bourbon, Speyside Malt, Canadian & Virgin Oak Barrel et vieili pour une période de 14 ans pour rappeler le numéro arboré sur son gilet et embouteillé à 45% d’alcool en l’honneur de ses 45 points lors de sa première saison dans la LNH.

André 90%
Plus doux que l’édition Messier, moins influencé par les notes du bourbon cask également mais tout de même fruité avec des notes de fruits secs, pommes, cerises et abricots, notes d’anis aussi, vanille, une onctuosité du rappelle le chocolate malt et le caramel. La bouche est sirupeuse et texturée, les saveurs ne sont pas trop intenses mais bien définies; fruits secs, miel, caramel, abricot, cerises, pommes, cannelle et gingembre éventés. J’ai aussi des notes de bois d’érable gorgé de suc, de bois toasté (pas brûlé cette fois). Après une vingtaine de minutes dans le verre, d’intenses notes d’oranges émergent. Belle finale bien douce, de bonne longueur fruitée et épicée.

Patrick 89%
Je ne sais pas quels sont les fûts du Speyside que Wiser’s utilise, mais ça fait une superbe job avec leur whiskys. Définitivement l’un des meilleurs whiskys de la série des anciens. Nez : Un beau parfum présentant un mélange fruité et épicé, le tout avec une touche sucrée des plus agréables. Appétissant. Bouche : Du bois brûlé, de la cassonade, un peu de fruits et de belles épices. Riche, intense et superbement balancé. Finale : D’une belle longueur, épicée et sucrée.

Martin 88%
Nez: Le nez prend tout son temps avant de sortir. Vanille, fruits, bois et cannelle. Tout est plutôt timide. Une force tranquille? Je ne sais pas encore. Bouche: Une certaine richesse se dégage de sa texture. Épices du seigle, bien accompagnées par les notes du fût de scotch. Fruits, raisins, dattes, vanille et poivre blanc. Une belle réussite. Finale: Les épices et le chêne supportent la finale un bon bout comparé au reste de cette collection. Poivre, seigle et raisins blancs. Équilibre: Un des plus vieux whiskys de cette série, et ça paraît. Suave et doux en partant, on l’a bonifié par les choix de barriques. Un sleeper hit! Tout comme Keon!

J.P. Wiser’s The Alumni Collection Larry Robinson 6 ans

40% alc./vol.
2019-2020 Release, 2 Grains (corn, & 19% rye), 100% distillés en Column Stills et vieilli en 6 types de fûts différents : Canadian whisky barels, double charred barels, ex-bourbon, rum, port & French Oak Casks afin de souligner les 6 coupes Stanley remportées par le ‘’Big Bird’’.

André 88.5%
Très intéressant et hyper challengeant comme nez. Un mélange de beaucoup de choses très bien mariées; vanille onctueuse, crème Française, fruits secs, dattes et raisins trempées dans la liqueur à l’orange, réglisse et cœurs de pommes, chocolat. La bouche est hyper texturée, belle rondeur invitante où les fruits se mélangent avec les notes de cannelle et aussi d’une pincée d’anis. Savoureuses notes de caramel et de fruits rouges, sirop d’érable et d’épices tirées du seigle. Finale un peu courte où les saveurs s’essouflent un peu trop vite mais une rétro-olfaction bien épicée surprenante aux notes de fruits rouges bien épicés. Très agréable.

Patrick 85%
Il va sans dire qu’un whisky pour lequel on a utilisé 6 différents types de fûts (Canadien, Re-Charred, bourbon, rhum, porto et chêne français) peut facilement être n’importe quoi. Mais on démontre ici que l’important est l’équilibre. Un whisky très intéressant, dommage qu’il soit si jeune, ça aurait pu être exceptionnel. Nez : Un parfum très fruité et sucré, avec des arômes rappelant du chocolat aux fruits, ainsi que des notes de seigle, de caramel et de vanille. Bouche : Une saveur de « new make » trahit son jeune âge, mais sinon, c’est vraiment bon : Des fruits, du chocolat et du caramel, de la vanille, du seigle, du chêne… Un whisky très complexe et réalisé avec brio. Finale : D’une belle longueur, marquée par les épices et les fruits mûrs.

Martin 86%
Nez: Fond de rye, gâteau aux épices, chêne assez jeune, vanille et crème. Raisins, fruits de champs et pelure d’orange. J’aime bien la complexité des éléments ici, qui sortent des sentiers battus quand on parle de whisky canadien. Bouche: Belle texture, caramel, fruits foncés et mijotés. Feutré, accueillant. Épices et bois, pincée de rye. Finale: La longueur laisse à désirer, mais j’aime bien les saveurs et arômes exprimés précédemment qui s’affirment dans la courte fenêtre d’opportunité qui leur est donnée. Équilibre: Solide, pour un whisky dilué à 40% on réussit tout de même à scorer. Une belle passe sur la palette, du moins.

J.P. Wiser’s The Alumni Collection Yvan Cournoyer 12 ans

40% alc./vol.
2019-2020 Release, 3 Grains (corn, rye & malted barley), vieilli en ex-bourbon cask & virgin oak cask. Ce whisky est inspiré de la recette d’un vieux blend de Wiser’s appelé Carleton Tower, datant de 1972, l’année de la participation incroyable du ‘’RoadRunner’’ dans la série de cette même année. Vieili 12 ans à l’effigie du numéro du chandail de l’ancien capitaine du Canadien de 1975 à 1978.

André 85%
Mélange de fruits rouges épicés roulés dans le caramel chaud, réglisse rouge, abricots, poires, oranges, cerises. La bouche est typiquement inspirée de la palette de saveurs des whiskies canadiens; cassonnade, rye, caramel, anis, fruits secs, oranges, vanille, pommes. La texture est un peu trop diffuse et manque de corps mais offre une belle souplesse en bouche. On ressent beaucoup la dilution, ce qui est dommage. La finale est relativement bien épicée, le rye bien puissant et laisse une sensation de cannelle et d’anis persistante.

Patrick 85%
Un bon whisky présentant une belle intensité, surtout considérant qu’il a été embouteillé à 40%. Pour amateurs de whisky épicé ! Nez : Parfum qui démontre que ce whisky comporte une bonne proportion de seigle, avec de belles épices, du chêne, du caramel et quelques fruits. Bouche : Du seigle intense, du chêne bien sec, l’ensemble présente étant surtout épicé, avec une bonne dose de céréales. Finale : D’une longueur moyenne, marquée par les épices du seigle.

Martin 86%
Nez: Le seigle fruité et vert perce rapidement le voile des autres arômes sans crier gare. Caramel chauffé, vanille, bois de chêne et compote de fruits complètent le tableau. Bouche: Texture un peu fade, mais qui se rachète par la richesse des saveurs exposées ici. Fruits rouges, seigle, maïs et épices. Bois vert, touche d’épinette. J’aime bien. Finale: Encore l’épinette nous présente les épices chaudes du seigle. Fruits rouges, caramel et bois. Équilibre: C’est un bon whisky, c’est certain, et si on en croit la grosseur du verre qu’Yvan Cournoyer tient dans la video de Wiser’s, ça doit être bon en maudit.

J.P. Wiser’s The Alumni Collection Guy Lafleur 10 ans

40% alc./vol.
‪2018-2019‬ Release, 100% corn, 100% distillé en Double Column Stills et vieilli en 3 types de fûts : Ex-Speyside, ex-Rum et ex-bourbon dans une proportion d’un tiers chacun. Le vieillissement de 10 années rappelle le célèbre numéro du jersey du ‘’Démon Blond’’ et l’utilisation de 3 types de fûts fait référence aux nombreux tours-du-chapeau du célèbre jour du Tricolore.

André 86%
Sirop de maïs et sirop d’érable, cassonnade et caramel, poires, tarte aux pommes. Le nez évoque la douceur et les sucreries des confiseries. La bouche rappelle les céréales Sugar Crisp. Elle est aussi bien sucrée et caramélisée, relativement uniforme au niveau de la palette aromatique, peut-être même un peu trop restreinte. Elle laisse une sensation de céréales séchées nappées de sirop d’érable en finale de bouche, un peu aiguisée et sèche même ainsi qu’une pincée de cannelle. Même si ce whisky est bien agréable à déguster, les limitantes de sa palette aromatique n’est feront pas un whisky d’exception.

Patrick 86%
Un très bon whisky, qui offre une belle surprise pour un whisky 100% maïs. Bravo à Wiser’s pour la conception de ce whisky qui probablement été le premier whisky que bien des québécois n’ont jamais bu ! Un whisky facile d’approche, mais présentant une richesse de saveurs qui saura plaire aussi aux amateurs chevronnés. Nez : Un beau parfum riche, marqué de notes boisées, fruitées, épicées et de biscuits à l’orge. Bouche : Définitivement, les fûts de rhum, de bourbon et du Speyside ont fait des miracles avec ce whisky, en lui donnant une complexité rarement vue dans un whisky de maïs ! Des saveurs fruitées, épicées, sucrées, boisées et d’orge s’entremêlent pour notre plus grand plaisir. Superbe ! Finale : D’une belle longueur, avec quelques fruits, de belles épices et des notes boisées.

Martin 87%
Nez: Caramel et vanille, pâte de fruits rouges, chêne et pointe qui évoque le xérès. La composition de ses fûts est bien évidente à ce stade. Bouche: Belle texture. Un peu de fumée, un peu de bois, un peu d’épices, le tout baignant dans un amalgame de cerises, de fruits des champs, de vanille et de maïs. Finale: De chaudes mais douces épices nous escortent sur une planche de chêne fruitée. Touche de cacao. Équilibre: Un très bon Wiser’s, son caractère classique se marie bien aux différents fûts utilisées pour son assemblage. Les gens se le sont arrachés parce que c’était le Démon Blond, tant mieux pour eux parce que malgré le gimmick, c’est un maudit bon whisky.

J.P. Wiser’s The Alumni Collection Lanny McDonald 9 ans

40% alc./vol.
2018-2019‬ Release, 3 grains; corn, wheat et rye. La partie wheat est distillés en pot still et le rye en column still. Le tout est ensuite vieilli en 2 types de fûts différents, en majorité des First Fill Ex-bourbon Casks mais aussi des Virgin Oak Casks.

André 85%
Hommage aux grains de céréales des prairies et c’était exactement l’idée de cet embouteillage. Le nez évoque les céréales au miel et les noix grillées accompagnés d’une poignée de fruits rouges séchés et d’un soupçcon d’épices et d’anis. Un peu straight forward mais bien présenté. En bouche on a un rappel floral et d’acétone du rye qui émerge et se joint aux saveurs de céréales séchées et de fruits. Encore la pomme caramel et beaucoup de cannelle pour souligner le tout. La finale est courte, inspire le sirop d’érable et le caramel ainsi que les céréales.

Patrick 76%
Typique d’un whisky canadien bas de gamme, qu’on boit en shot cul-sec en grimaçant. Compte tenu qu’il semble que ce whisky ait été fait selon le goût de Lanny, disons que ça ne me donne pas trop envie d’aller prendre un verre avec lui. Coudonc, ça démontre que les goûts, ça ne se discute pas. Nez : Parfum léger et dominé par les notes de blé, quelques fruits subtils et du chêne frais. Bouche : Mouin. Tel que mentionné au niveau du parfum, du parfum, des fruits et du chêne, mais aussi, un bonne dose d’alcool à friction. Finale : Trop longue, et marquée par l’alcool à friction.

Martin 79%
Nez: Céréales grillées, pâtes de fruits rouges et brin de vanille. Chêne et acétone. Classique nez de whisky canadien d’entrée de gamme. On espère que l’expérience ira en s’améliorant. Bouche: Caramel et sirop d’érable, fruits et bois, très peu d’épices. Déjà un peu mieux qu’au nez. Finale: Courte et sans intérêt. J’aurais aimé un peu plus de colonne. Équilibre: À moins que le but était de faire un whisky qui se boit bien et qui passe un peu sous le radar, je crois que malheureusement la bouteille de Lanny a raté le filet.

J.P. Wiser’s The Alumni Collection Darryl Sittler 10 ans

40% alc./vol.
2019-2020‬ Release, 4 Grains (86% corn, 6% rye, 4% wheat et 4% barley malt), 100% distillés en Column Stills et vieilli en 2 types de fûts différents : Canadian whisky barrels et Ex-Bourbon barrels.

André 85%
Très orienté sur le grain de céréales mais avec un savoureux mélange de fruits sauvages et de fruits tropicaux à chair; poires, abricot, cerises, oranges. Côté épices, le gingembre et l’anis avec une teinte de grains terreux, miel et vanille. Le rye apporte une touche d’acétone et de Dill Pickles en bouche mais juste assez. Aspect légèrement cireux. Réglisse rouge, fruits sauvages, pomme caramel, bois brûlé, caramel, grosse gousse de gingembre et de cannelle bien relevées qui affinent la bouche. À l’aération, les notes de caramel prennent beaucoup de place au nez et nappent les fruits rouges. La finale est bien épicée, beaucoup de gingembre et des tonalités prononcées de terre mouillée. Étonnant, vu le taux relativement bas de rye. J’aurais priorisé un taux d’alcool à au moins 43% pour un peu plus de punch général.

Patrick 75%
Définitivement le moins bon des 9 whiskys présentés à ce jour dans la série « Alumni ». Un whisky bas de gamme, à peine bon à servir de base de cocktail… Genre, à ce compte-là, passez donc une journée dans alcool. Nez : Un parfum dominé par l’alcool à friction et une touche de maïs. Bouche : Le maïs est un peu plus présent, mais l’alcool à friction vient presque gommer ce qui aurait pu faire l’intérêt de ce whisky, soit de subtiles notes fruitées et une touche boisée trop subtile. Finale : Un peu courte, marquée par l’alcool et un petit peu de maïs.

Martin 81.5%
Nez: Même à 10 ans, j’ai l’impression que ce whisky sent le jeunot. Touche de seigle, de bois et de fruits rouges. Vanille, maïs, avec un petit côté alcool et/ou vernis à ongles. Bouche: Seigle frais, maïs, caramel, vanille et chêne. Les saveurs sont solides et quand même bien présentées. Finale: Courte et légèrement fade. J’aime bien les saveurs qui sont à l’unisson avec le reste de la dégustation, mais on dirait qu’il nous manque un certain “kick”. Équilibre: On est ici dans le whisky canadien plutôt standard. À l’image de quelques autres expressions de cette collection, on aurait pu mieux faire avec quelques degrés d’alcool supplémentaires.

English EN Français FR