Triple Eight Distillery The Notch 12 ans

48% alc./vol.
Batch No 002 – 2004-2016. Single Malt de l’ile de Nantucket au Massachusetts

Patrick 95%
Un excellent whiskey qui frise la perfection à tous les niveaux, mis à part le prix. Ceci étant dit, quand on connait les efforts exceptionnels mis pour arriver à ce résultat, on a tendance à être indulgent. Bref, son seul vrai défaut est que la bouteille se vide trop vite, en particulier grâce à certains amis qui partagent mon opinion sur ce single malt hors du commun. Nez : Un appétissant mélange de fruits exotiques bien mûrs et de cerises rappelant un bourbon. Aussi, du miel et une subtile vanille crémeuse. Bouche : Délicieux sucre d’orge, caramel, chocolat au lait, vanille, confiture aux petits fruits et quelques épices de bois brûlé. Je crois sentir aussi une note de sel… Finale : Longue, langoureuse et savoureuse.

Amador Whiskey Co. Double Barrel

43.4% alc./vol.
Kentucky Bourbon Whiskey finished with Napa Valley Wine Barrels. Distillateur non mentionné sur la bouteille.

Patrick 90%
Un très très bon whiskey. Bon du style dangereux qui se boit trop bien, trop vite. Faut aimer le whiskey américain, mais si c’est le cas, wow. Malgré ma réticence à ne pas savoir qui est le distillateur, je m’en suis acheté une bouteille! Nez : Parfum rappelant un Jack Daniel’s, avec des notes de cassonade, d’herbes et de fruits frais. Bouche : On jurerait un Jack vieillit dans un fût de vin. De belles épices, un peu de bois brûlé, de la cassonade et une tonne de fruits frais. Finale : D’une belle longueur, légèrement épicée et très fruitée.

Woodford Reserve Master’s Collection Cherry Wood Smoked Barley

45.2% alc./vol.
Kentucky Straight Bourbon – Series no. 12

Patrick 89%
Un très bon bourbon, présentant une plus grande intensité qu’habituellement au niveau des fruits et de la fumée. J’aime bien. Nez : Parfum de bourbon plutôt typique, avec des arômes de bois brûlé et une légère note de cerises. Bouche : En bouche par contre, c’est différent : plus de fruits, plus de fumée, le tout entrelacé avec les épices du bois brûlé. Finale : Plutôt longue, avec des fruits rouges, du bois brûlé et des belles épices.

Sonoma County Distilling – West of Kentucky Bourbon Whiskey No1

47.8% alc./vol.
Sherrywood Smoked. Issue d’une double distillation dans des alambics pot still chauffés à feu nu, cette version est un clin d’œil des fondateurs de la distillerie californienne Sonoma à leurs lointains ancêtres qui furent les premiers à distiller du maïs jaune dans l’ouest américain.

André 81.5%
Superbe au nez; gros mélange de fruits rouges, de cerises marasquin, grosse texture onctueuse découlant des céréales de maïs, fraises et framboises, pelure de pomme, petits fruits sauvages, oranges. La bouche présente des saveurs de céréales de seigle plus évidentes et de la réglisse rouge fraiche. On distingue encore les notes de fruits rouges et de cerises avec une sensation de seigle terreux et cireux en fond de bouche. On a tout de même droit à la texture un peu goulue apportée par la céréale de maïs et d’un accent craft distilling et presque agricole. LA finale est ponctuée d’étincelles de gingembre, clou de girofle et d’épices diverses et une percée presque contrôlée du taux d’alcool. Aftertaste cireux un peu tricky.

Patrick 79%
Un whisky marqué par le métal, le sucre et le bois brûlé. Mais ce que je retiens, c’est le métal. Pis ça n’a pas sa place dans mon verre. Fail. Nez : Bois brûlé intense, cerises intenses et métal qui l’est tout autant. Bouche : Bois brûlé, cerises et métal intense. Finale : D’une belle longueur, mais toujours marquée par le métal.

Maker’s Mark Private Select

55.8% alc./vol.
Distillery Tasting Panel 2016. Exclusive Oak Stave Selection: 1 x Baked American Pure 2; 5 x Seared French Cuvée; 3 x Roasted French Moka; 1 x Toasted French Spice.

Patrick 95%
Spectaculaire! Dans la catégorie « whisky à apporter sur une île déserte ». Un mélange de saveurs splendides, où tout est à sa place pour nous transporter au septième ciel du whiskey. Un merci tout spécial à Maggie pour cet échantillon! Nez : Wow, yummy! Caramel, chêne et un surprenant panier de fruits des champs auquel on a ajouté quelques cerises et un trait de vanille. Bouche : Cerise, chêne carbonisé, épices de BBQ, vanille, caramel et le panier de fruits qui se fait ici particulièrement discret. Finale : D’une belle longueur, savoureuse, voire envoûtante, marquée par un superbe mélange d’épices et de sucre.

Jim Beam Double Oak

43% alc./vol.
La septième génération de master distiller a créé une nouvelle expression non pas vieillie en un, mais 2 fûts. Comme tous les autres bourbons, Jim Beam Double Oak est vieilli dans un fût de chêne neuf toasté, puis il est transféré, pour une seconde maturation dans un nouveau fût de chêne neuf toasté.

André 88%
Typique dans le style; grosses cerises sauvages et réglisse rouge, poivre concassé et un bon taux de sucre rendant le whisky bien rond et dodu au nez. Invitant et simple. La bouche est puissante pour un whisky à 43%, grosses notes de réglisse rouge et de pelure de pommes, cerises noires et chocolat, beaucoup de poivre et d’épices en background, belles notes de cannelle, de poivre moulu et de charbon de bois vraiment brûlé. Wow, ça se boit très bien ce bourbon… Longue finale, un peu trop edgy qui coupe les saveurs de fruits et de vanille. Pour 35$, personne ne regrettera son investissement. Un bon bourbon pour le coin du feu cet été. Buy!

Patrick 88%
Ce qui m’a étonné ici, c’est le sucre qui balance admirablement bien le chêne et les épices. Bref, un très bon whiskey intense et savoureux, mais surtout un excellent rapport qualité prix. Nez : Parfum sucré, dominé sans surprise par des notes chêne, avec un peu d’épices, de cerises et de vanille. Appétissant! Bouche : Sucre d’orge, chêne épicé et légèrement brûlé, avec une touche de cerise. Finale : D’une belle longueur, sucrée, boisée et épicée.

English EN Français FR