Four Roses Barrel Strength 2014 Edition

55.9% alc./vol.
Bouteille 2399 de 12516. Recette: OBSK 9 ans, OBSV 13 ans, OESV 12 ans, OBSF 11 ans.

André 86.5%
Nez très fruité, mais très réservé au niveau alcool. Fruits rouges, oranges, miel et cire d’abeille. Je trouve le nez plutôt effacé et discret, tant au niveau arômes que de l’alcool lui-même. Texture chaude et veloutée, puis affirmée par les fortes épices (particulièrement le clou de girofle), et le charcoal, le bois brûlé, le caramel, les cerises, amandes grillées, essence de vanille. Saveurs en coup de vent, affirmées en arrivées de bouche mais en grande partie éphémères pour la plupart des saveurs. Finale ponctuée d’épices et de pelures d’oranges, de caramel et puck de charcoal.

Patrick 90%
Un excellent bourbon offrant un savoureux mélange sucré-épicé complexe et suave. Évidemment, non disponible à la SAQ, comme bien des bons bourbons. Nez : Superbe parfum sucré rappelant des céréales Honeycomb, avec une touche de chêne et une subtile note de vanille. Ca donne soif! Bouche : Une belle vague d’épices et de chêne, avec une touche de réglisse rouge subtile, le tout baignant dans un savoureux maïs plutôt tannique. Finale : Longue et intense, marquée par le chêne et ses épices.

Martin 91.5%
Ambre dénaturé moins roux que le bourbon moyen. Nez: Les fruits et la réglisse rouge d’abord, ce qui surprend un peu, dans le bon sens. Céréale grillée, chêne et vanille. Bouche: Très doux pour son taux d’alcool. Les fruits et le chêne laissent briller les saveurs secondaires de maïs et de sirop de table. Finale: Chaude avec un kick de maïs et de cannelle. Le chêne brûlé et épicé nous ramène sur terre en prenant tout son temps. Équilibre: Un superbe bourbon. Idéal pour clore un repas de filet-mignon sur le BBQ une chaude soirée d’août.

Four Roses Single Barrel

50% alc./vol.

RV 87.5%
Beaucoup plus fruité que ses moins onéreuses sœurs, avec un peu plus de cuir au nez, sans camoufler le poussiéreux plus typique de la distillerie. Moins d’arrivée en bouche, plutôt douce avec un peu de citrouille. La finale commence bien, est bien mouvementé, se termine bien, mais dans l’ensemble, je ne le trouve que … bien. Appréciant mieux celle capable du meilleur et du pire, le conservatisme de cette distillerie fait que comme leur visite expédiée de leurs locaux, j’en reste toujours sur ma fin malgré que le Single Barrel et la meilleure expression que j’ai gouté d’eux à ce jour.

Martin 90%
Beau bourbon roux foncé. Nez: Vanille, miel, caramel et épices sont au rendez-vous dès qu’on y met le nez. Un excellent nez de bourbon classique. Bouche: Généreux caramel vanillé avec une pointe d’épices et de maïs. À peine savonneux. Raisins juteux. D’une incroyable douceur. Finale: Les raisins juteux continuent. La chaleur caractéristique du bourbon s’étend ici. Équilibre: Bien qu’on pourrait faire ici une blague de magnat du pétrole américain, je préfère dire que ça évoque nettement des bonnes grillades d’été sur le barbecue.

Four Roses Single Barrel 53-6C

50% alc./vol.
Fût 53-6C.

André 89%
L’alcool s’affirme tout en étant discret à la fois. Plus enrobant qu’un Bourbon habituel. Très fruité; framboises et cerises. Au nez; on se croirait dans une église. L’encens est présent, accompagné d’une odeur de sacristie et de bénitier d’église. Je renifle également les céréales Sugar Crisp en finale. Fancy et structuré. Agréable et amical.

RV 82%
Bonbon cireux avec lignes rouges, moins sucré au nez que la moyenne des bourbons. Rye en bouche, beau développement où retrouve la cerise, quoique plus punchée, et un peu cendreux. Ne sort pas beaucoup des rangs, mais se prend tres bien dans un coin caché à la sauvette.

Patrick 87%
Au nez, riche, épices de gâteau aux fruits, vanille. Au goût, sucre de fruits (mûres), chêne, vanille. Finale: fruité, légère épice, vanille. Ce Bourbon est de la première qualité!!!

Four Roses Single Barrel 7-2F

50% alc./vol.
Fût 7-2F.

André 88.5%
Short cake aux fraises, raisins mauves et sucre à glacer. L’arrivée en bouche est très ordinaire mais la wave qui apparait 3-4 secondes après est vraiment superbe. La rétro-olfaction également aux accents ponctués de fruits. L’alcool ne se sent pas vraiment en bouche et ce même si celui-ci est embouteillé à 50% d’alcool. UN bourbon superbe encore une fois.

Four Roses Single Barrel 71-5R

50% alc./vol.
Warehouse SN, Barrel No. 71-5R

André 88%
Un autre produit méconnu ici, je n’ai même pas souvenir d’avoir vu une bouteille de Four Roses dans le listing de la SAQ, alors que l’on a seulement droit à des bourbons en version édulcorée à 40% d’alcool, comme le Wild Turkey… Aucune raison de ne pas avoir les Four Roses Single Barrel, Old Grand Cask Proof et les Wild Turkey 101 et rare Breed. Je crois que les amateurs du Québec méritent vraiment ces versions inaccessibles ici. Ça enrage comme situation… Le nez est très doux, notes de sirop d’érable et de sirop de maïs, de cannelle et de clou de girofle, de cassonnade et de caramel, rye poivré, oranges. L’arrivée en bouche est un peu tannique, cerises trempées dans le chocolat, cannelle et épices, poivre moulu, oranges, liqueur d’amaretto (merci ma blonde), petits fruits sauvages séchés, caramel Écossais, bois de chêne brûlé en toute finale qui s’agrémente bien des notes de cerises. Agréables notes de sirop de maïs contrebalancées par la sensation tannique du bois de chêne. Un bon bourbon, représentatif et prudent mais bien équilibré et offrant une belle pléiades de saveurs.

Patrick 90%
Un superbe bourbon, intense, riche et complexe. Exactement ce que je recherche dans un bourbon. J’ai hâte que la SAQ nous offre ce grand classique du bourbon! Nez : Un parfum qui m’a fait dire wow! Le sucre du maïs domine, avec une petite touche de cerise recouvertes de crémage de gâteau à la vanille. Sublime. Bouche : Bois brûlé, cassonade, un peu de maïs et des fruits mûrs discrets. Riche et intense. Finale : D’une belle longueur, présentant un tourbillon complexe de saveurs.

Four Roses Single Barrel 81-1D

50% alc./vol.

André 89.5%
Le pari des single cask est toujours risqué. Si vous y allez avec une distillerie que vous appréciez et connaissez, vous ne courrez pas grand-chose mais cela demeure tour de même une expérience à risque. Si vous avez la chance de voyager un tant soit peu (juste à côté en Ontario par exemple, just sayin’), vous pourrez mettre la main sur les excellents single barrel de Four Roses. Cela vous changera du soporifique embouteillage à 40% qui était encore disponible en SAQ voilà pas très longtemps. Cette distillerie livre la marchandise pour le prix demandé tout en pouvant se vanter d’avoir pu garder un peu de singularité dans le tsunami de bourbons sur le marché. Au nez, le whisky est soyeux, très fruité, le maïs de la fin d’été, la pomme rouge au caramel de Beauce Carnaval, le sirop d’érable, la cannelle riche. Toutes ces généreuses saveurs aideront à nicher le taux d’alcool de façon élégante et discrète. La bouche confirme le nez, le taux d’alcool titillera la langue qui nagera dans les saveurs sucrées et fruitées, le caramel soyeux, les cerises marasquin, les raisins secs, la pomme rouge, une trace d’épices aussi. L’alcool est finement perceptible mais la douceur générale des arômes arrondit passablement le whisky. Avec le temps, de pleines notes d’oranges émergent au-dessus de la mêlée. La finale s’entremêle avec les saveurs de la bouche et le whisky s’estompe lentement. Les saveurs de fruits, de rye et d’épices s’étiolent comme des flocons fondant sur la langue. Un whisky savoureux, à la complexité bien cachée. C’est ce qui en fait un Grand Whisky.

Patrick 88%
Un très bon bourbon, surtout si vous êtes amateurs de rye! Le dram parfait à offrir à quelqu’un qu’on aime bien. Genre, pour le Père Noël, oubliez le lait et les biscuits : Un bon verre de Four Roses Single Barrel et du saucisson feront vraiment son bonheur! Nez : Fruité (fruits rouges et pommes rouges bien sucrées) avec une belle cassonade épicée. Alléchant. Bouche : Toujours les fruits rouges, la pomme rouge sucrée et la cassonade épicée, mais avec aussi des raisins secs « Sun Maid » (ceux dans la petite boite rouge avec la madame un peu trop contente pour que ça ne soit pas louche) et une bonne dose d’épices qui démontrent une bonne proportion de seigle dans la recette. Finale : D’une belle longueur, s’étire sur les épices du seigle et un sucre discret.

Four Roses Small Batch

45% alc./vol.

Patrick 89%
Un très bon bourbon, où se mélangent parfaitement les épices et les saveurs plus sucrées. On pourrait facilement en abuser, genre clancher la bouteille durant une fin de semaine au chalet! Nez : Juteux maïs avec une bonne dose de cerise épicée et sucrée, le tout reposant sur un délicat lit de rye. Bouche : En bouche, les épices du seigle arrivent en force, en bousculant joyeusement la cerise sucrée. Des notes de chêne brûlé viennent compléter le tout. Finale : Longue, épicée et sucrée.

RV 84%
À comparer au Yellow, on dirait qu’il contient un peu de cannelle. En bouche le maïs sucré est davantage perceptible sur la langue, avec une viscosité plus élevée. La finale est plus haute en émotions avec un bon mélange de grain, quoique de moins longue durée. Une belle preuve que Four Roses n’aura pas dû s’arrêter à son Yellow.

Four Roses Yellow

40% alc./vol.

RV 79.5%
Très poussiéreux au nez mais en même temps un plastique huileux se fait sentir. En bouche, il est vraiment trop monotone . Heureusement, la finale un peu amère aux saveurs de terreau est d’une bonne longueur. « Ben oui, un autre bourbon dans la moyenne qu’on oublie vite ». Ou sinon, « next! »

English EN Français FR