Réserve Légendaire

44% alc./vol.
Whisky de France. Vieilli en fûts de Cognac et de Sauternes, puis finition en fûts de vin jaune.

Patrick 90%
Une superbe surprise, avec un mélange de saveurs inattendu et très agréable. Le tout à un prix plus que raisonnable, alors je ne peux qu’aimer. Nez : Le parfum original du vin jaune, avec une surprenante touche de fumée. Bouche : Toujours un beau vin jaune légèrement sucré, mais avec la fumée qui prends plus de place, et un peu d’épices. Finale : D’une belle longueur, fruitée et sucrée.

AnCnoc Peatheart 2017 Batch 1

46% alc./vol.
Vieilli en ex-bourbon barrel et tourbé à un taux de 40ppm.

André 84%
Tourbe terreuse camphrée, menthe verte, antiseptique, herbe, agrumes, crème à la vanille crémeuse. Peut-être un peu trop straight dans l’approche. En bouche, la même palette de saveurs; pommes verte, herbe, oranges, ananas, citron pressé, tourbe, sensation un peu plus huileuse que le nez qui était relativement plat. La tourbe est camphrée mais pas médicinale. Finale courte, franche et sèche, vanillée. Beau mélange de fruits frais et de tourbe rafraichissante.

Patrick 89%
Un très bon scotch tourbé qui plaira à tous les amateurs de tourbe. J’aime. Nez : Appétissant parfum de fumée de tourbe sucrée, avec des notes d’agrumes et de vanille. Bouche : Belle fumée de tourbe, chêne sec, poivre, agrumes et une note salée. Finale : D’une belle longueur, marquée par la fumée et les agrumes.

Les Bienheureux El Pasador de Oro Gran Reserva

40% alc./vol.
France

Patrick 84%
Un rhum intéressant, au parfum présentant de belles épices au nez, mais surtout une tonne de sucre. Nez : Intriguant parfum me rappelant un whisky de rye avec une bonne dose de sucre, et une touche fruitée. Bouche : OK, ce n’est pas du rye, c’est bien un rhum! Sucré, épicé, sucré, fruité, sucré, boisé et aussi une touche de vanille sucrée. Et un peu de sucre aussi. Finale : D’une belle longueur, sucrée.

Les Bienheureux Embargo Anejo Esplendido

40% alc./vol.
Guatémala

Patrick 88%
Un superbe rhum, hyper savoureux et complexe. Ok, je m’en sert une autre shot, simplement pour le plaisir ce coup-ci! Nez : Caramel, vanille, quelques fruits, des fleurs et une touche d’herbe. Complexe et appétissant. Bouche : Un superbe sucre fruité, un peu de chêne, de la sève, le tout étant super enveloppant. Finale : D’une belle longueur, sucrée et boisée.

Bruichladdich 27 ans

53.5% alc./vol.
Distilled 15/11/1989 Fresh Bourbon Cask #44

André 93%
La noblesse des ‘’vieux’’ whiskies, lorsqu’ils sont bien présentés, a quelque chose de bien spécial, l’impression du privilège presque coupable de prendre une parcelle d’histoire et de l’approprier. Un des derniers fûts disponibles de l’année 1989, transféré lui aussi dans un fresh bourbon cask en 2012 par Jim McEwan. Au nez, les poires, l’ananas frais, les oranges, sensation maritime rafraichissante à saveur de citron et la légèreté de la crème fouettée. La texture me rappelle l’onctuosité de certaines liqueurs, mais les saveurs pourraient s’apparenter à certains affinages Madeira Cask, le côté sucré moelleux et dodu. On a aussi en bouche une touche florale de type lilas en fleur, sensation un peu poudreuse en fond de bouche, vanille, salade de fruits, jus de poires, ananas frais, pommes vertes. Un tango de saveurs tropicales, fraiches et festives. Langoureuse finale fruitée assaisonnée d’une fine touche d’épices discrètes. Divin, mais qui ne se laisse pas nécessairement approcher au premier regard. Demande du temps et de l’attention mais qui sera récompensé au centuple.

Arran The Bothy Batch #3

53.2% alc./vol.
Édition limitée de 13800 bouteilles. Affinage de 18 mois en American Oak Quarter Cask, embouteillé en Septembre 2017.

André 88.5%
Il aura fallu 3 éditions pour finalement contrôler correctement les effets du quarter Cask sur le spirit de Arran… Pas facile que les saveurs du bois ne dominent pas le whisky, surtout si le spirit est fin et pas très punché. La première édition était bien, la 2eme, horrible et cette troisième, divine… Le nez est frais, estival, festif, beaucoup d’oranges et de fruits à chair, d’agrumes juteux, cosses de pommes vertes, vanille, ananas. L’affinage en quarter cask a rendu le whisky légèrement plus pointu en bouche qu’au nez, de bonnes épices tressaillent sur la langue, épices qui rappellent le gingembre. L’essence même des saveurs typiques de la distillerie s’y trouvent; ananas, poires, une pincée de sel de mer, fruits tropicaux, agrumes, citron, miel, vanille. La finale est épicée et poivrée, tout comme l’édition Brodick Bay. Les similitudes entre les expressions sont étonnantes, mais on a toujours droit à une partie de singularité dans chacune des parutions. Une belle évolution que nous livre la distillerie dans ses parutions, du beau Arran bien ficelé.

English EN Français FR