Connoisseurs Choice Gordon & MacPhail Balmenach 1999

43% alc./vol.
Distillée en novembre 1999, cette version est issue d’un vieillissement en fut de Sherry de second remplissage de type Hogshead.

André 81%
Nez léger et doux, de céréales, de vanille et d’un peu d’herbe verte aussi. Pas mal influencé par le bois d’ailleurs, surtout en bouche – bois vert – et un accent ferreux ou de rouille épicée asséchant l’ensemble. Finale de bonne longueur, poivrée et épicée à la fois.

RV 82.5%
Les papilles doivent être jalouses. Beaucoup de PPM de pain, le fruit est assez puissant; rien de bien nouveau, mais au minimum bien appétissant. En bouche, le malt speysidien tragiquement trop commun me fait redouter la finale…qui est décevante, un peu terreuse, où la longueur est aussi courte que l’ennui est long. Loin d’être repoussant, le nez est tellement, tellement intéressant que j’en reste sur mon appétit.

Patrick 84%
Nez intéressant présentant un mélange de pain blanc sucré avec une pointe herbacée. En bouche, d’abord les épices, puis le pain et enfin les herbes, dans un ensemble dès plus agréables. La finale est fraîche, mais un peu courte. Enfin, il s’agit d’un bon whisky, bien équilibré qui, à défaut de révolutionner quoique ce soit, demeure agréable.

SMWS 48.100 Balmenach 10 ans

59.8% alc./vol.
« The kumquat who came in from the cold », Distilled 28/02/2007 from Refill Ex-Bourbon Barrel

André 86%
Au nez, mal verdâtre, vanille, tarte au citron et crème fouettée, herbe verte et céréales séchées, abricots, poires, fruits tropicaux. Nez très clean et aérien, sucré aussi. Superbe texture en bouche, ronde et chaleureuse, sucre blanc et guimauves, fruits tropicaux, céréales séchées. Bon apport de bois à la fois sec et verdâtre. Finale pointue, généreusement épicée et sèche sur les pommes vertes.

Patrick 84%
Un bon whisky avec un bon punch et une certaine complexité, mais pas d’effet wow… Nez : Parfum légèrement sucré et fruité… Après quelques secondes, le tout semble évolué vers un éclair chantilly. Bouche : En premier lieu, l’éclair chantilly, puis rapidement une bonne dose de bois sec et épicé et enfin quelques fruits discrets. Finale : D’une belle longueur, boisée et fruitée.

Martin 89%
Nez: Fleurs blanches et crème fraîche. Touche de fleurs et de fruits tropicaux. Le degré d’alcool est bien apparent au nez et pourrait en effrayer certains. Quoique quand on joue avec la SMWS, on en est généralement pas à notre premier rodeo. Bouche: Belle texture, sucre blanc et guimauve grillée. Épices et touche de gomme au savon. Petits fruits rouges et notes de céréales terreuses avec une touche boisée de vin blanc. Finale: Épices, bois, poires et pommes vertes croquantes, vinho verde. Très frais, le taux d’alcool est vraiment bien maîtrisé. Équilibre: Bien que nous savons toujours ou presque que n’importe quel embouteillage de la SMWS nous plaira à divers degrés, on peut quand même être agréablement surpris et enchanté.

SMWS 48.43 Balmenach 12 ans

55.5% alc./vol.
“Pepper trop-dusted over orchards” – Distillé de 1er octobre 2001 et vieilli en ex-fût de bourbon, 115 bouteilles.

André 85.5%
Belles influences du bourbon cask; ananas, crème et vanille, agrumes et fruits tropicaux. La bouche est fruitée, beaucoup d’oranges, de fruits rouges et d’épices, de saveurs d’ananas et crème Française, nappée de miel. Étonnant de douceur malgré son taux d’alcool. La finale est très poivrée et épicée ce qui tranche beaucoup avec les saveurs de fruits et d’orange de la bouche. Sécheresse prononcée en finale de bouche avec la conjonction de l’alcool et des épices poivrées. Je trouve que cela lui enlève sa douceur et sa rondeur qu’apportaient les saveurs de la salade de fruits et de la vanille crémeuse.

Patrick 85%
Un grand mélange de saveurs complexes, portées par un spiritueux avec une belle texture huileuse. Nez : Ananas, oranges et notes de bois de chauffage fraîchement fendu. Bouche : Saveur poivrée, piments, miel, caramel, fruits et touche de thé. Très complexe. Finale : Longue et savoureuse.

Martin 87%
Ultra pâle, presque translucide. Nez: Bien portant sur l’orge, avec une belle dose de fruits mûrs. Une infime vague de cookies & cream se dessine à l’arrière-plan. Bouche: Fruits rouges et épices. Bois de chêne poussiéreux et gorgé de bourbon. Fort goûteux grâce à des notes de sucre brun et de miel. Finale: Langoureuse, forte de son taux d’alcool et de son héritage de bourbon cask. Notes fantomatiques de cacao et de café au lait. Équilibre: Un très bon embouteillage. Le seul problème, c’est que vu que mon premier Balmenach est un SMWS, ça risque d’être dur à battre.

English EN Français FR