Les Bienheureux Bellevoye Triple Malt Bleu

40% alc./vol.
Composé de trois single malt de France (Nord, Alsace, Charente). Non tourbé.

André 81%
Bien doux; purée de poires, pomme poires, melon au miel, miel, bananes, une touche de citron peut-être. Bouche; diluée… poires, tarte aux pommes, banana split, crème Chantilly, oranges, raisins verts. C’est épuré et ennuyeux. Finale sucrée avec une touche d’épices et de poivre. Un whisky bof.

Patrick 81%
Un bon whisky, mais encore trop jeune. S’il était deux fois moins cher, il serait tout de même super. Mais pour la curiosité, j’aime bien. Nez : Arômes dominés par le new make, avec de l’herbe, des épices et un petit fruit très subtil. Bouche : De légers fruits, un peu d’épices et toujours le new make. Finale : D’une belle longueur, épicée et marquée par le new make.

Puni Alba – Batch No 02 -2015 – Marsala & Islay Casks

43% alc./vol.
Vieilli 3 ans, il s’agit donc du tout premier whisky italien !

André 76%
Je n’ai pas du tout en l’engouement de Patrick pour cette bouteille, qui, par son nom, m’attirait grandement. Nez agricole et craft distillery, expérimental; notes d’orge maltée, de fruits rouges, raisins & prunes, agrumes, on peut aussi sentir un brin de sel de mer en arrière-plan et une fumée diffuse très lointaine, mais ne vous attendez pas à quelque chose de défini comme un whisky tourbé d’Islay au nez… La bouche est épicée et salée, fumée aussi avec parcimonie, notes de fruits, miel, gingembre, embruns maritimes, poivre. La texture est un peu fade et effacée, l’ensemble manque de punch et de structure même si l’expérimentation a quelque chose d’intéressant. Finale très courte, éphémère dans les saveurs et sa texture générale. Un coup de marketing?

Patrick 89%
Un unique et superbe whisky, mais qui ne plaira pas à tous : Les saveurs sont très intenses et s’entrechoquent de façon non-orthodoxe. Chose certaine, il ne vous laissera pas indifférent ! Enfin, 3 ans, c’est jeune, surtout quand on sait que le maitre distillateur a en tête de produire un whisky de 20 ans ! Enfin, peu importe ce que vous pensez du whisky, cette distillerie devrait faire partie de votre top 5 à visiter. Nez : Succulent parfum dominé par de délicieux fruits rouges, avec une touche de clou de girofle et de vieux bois. Bouche : Spectaculaire évolution des saveurs en bouche : Pour commencer, le marsala, vineux, marqué par les fruits mûrs et le clou de girofle, puis l’ensemble évolue vers une fumée de tourbe assez intense, pour se terminer dans les épices de bois brûlé. Finale : Longue et savoureuse, marquée surtout par les épices, un peu par la fumée de tourbe, et subtilement par le marsala.

Armorik Maître de Chai

46% alc./vol.
Single Malt, distillé en juillet 2010, vieilli dans les fûts de sherry oloroso #3320 et 3321. Édition limitée à 2000 bouteilles

Patrick 91%
Impressionnant, surtout que n’ayant jamais aimé les whiskys de cette distillerie, je m’attendais au pire. Mais ici, je vais même m’en acheter une bouteille sur le champ, surtout que le rapport qualité/prix est excellent. Nez : Appétissant parfum de biscuits sablés avec une touche de confiture aux petits fruits des champs. Bouche : Envoûtante, avec des fruits et une surprenante fumée enveloppante et une surprenante mais délicieuse note de cuir. Wow. Finale : D’une belle longueur, fumée et surtout épicée.

Whisky D’Arche 5 ans

43% alc./vol.
Blended Malt – Distillé et vieilli en Écosse, affiné en France en fûts du Château D’Arche, Sauternes.

Patrick 90%
Une belle surprise que ce whisky, digne des meilleurs blended malts malgré son jeune âge. Nez: Frais et très légèrement fumé, avec des agrumes et de la vanille. Appétissant. Bouche : De belles épices et du bois brûlé savoureux, avec une touche de fruits frais sucrés qui complète agréablement le tout. Finale : D’une belle longueur, marquée par une délicieuse note de sel.

Golani Israeli Whisky

40% alc./vol.
Produit par Golan Heights distillery en Israel, ce whisky conçu à partir de blé et d’orge et d’eau provenant de la source Éden… Ce ‘’whisky’’ d’environ 1 an est vieilli en 3 variétés de fûts; new American Oak, Chardonnay Oak et Cabarnet Oak et certifié Kacher sous la supervision de Rav Levi Yoseph Shimon, Rabin de Katzrin…

André 73%
Juste à lire la description et nos boudins de Rabi Jacob veulent défriser. Allez, on plonge le nez dans ce nectar digne de l’Éden… Au nez, fortes céréales, genre la bière en fermentation, raisins verts et les essences de bois verts, une touche d’agrume et de virgin oak. L’alcool est très présent au nez et il n’en faut pas long pour confirmer la jeunesse du dit liquide. La bouche est franche sur l’alcool et la jeunesse fougueuse du whisky, les notes de bois vert sont très présentes et se mélangent avec des notes de fruits rouges et d’agrumes. J’ai encore l’image de raisins verts et de bois vert en bouche ainsi que des céréales, le vin blanc. L’ensemble est très rectiligne et l’éventail de saveurs limité. Finale (bienvenue) est insipide et alcoolisée et agricole et très ‘’fermière’’. Merci à PL pour cette découverte (pas super agréable comme whisky il faut l’avouer) mais quelle opportunité de whisky rare et singulier. Note finale 73, en souvenir de la guerre du Yom Kippour.

Omar Single Malt Whisky

46% alc./vol.
Vieilli en fûts de bourbon. Nantou Distillery, Taïwan.

André 84.5%
J’avoue que je ne m’attendais à rien de ce whisky, ce qui laissait place à toute surprise positive et favorable. À la différence de Patrick, j’ai adoré cette présentation tropicale et festive, fruitée avec excès et offrant un bel équilibre général. On s’entend que ce ne sera pas le whisky du siècle, mais l’expérience de dégustation est vraiment agréable et mérite le détour. Plaisant au nez avec ce mélange d’agrumes, de citrons et d’oranges, poires, bananes, vanille et miel. Nous ne sommes pas dans l’innovation mais la conception et la présentation sont vraiment bien. Avec le temps, le mélange se discipline un peu et ressemble plus à la salade de fruits. L’utilisation de bourbon cask saute au nez et en bouche. La texture est un peu diluée, mais généralement plaisante et les saveurs sont bien agencées; sucre à glacer, peau de bananes, poires, miel, agrumes, citron, céréales maltées. La finale est relevée par les épices et une sécheresse inattendue. C’est peut-être le besoin d’un souvenir tropical ou Méditerranéen qu’il me manquait à ce retour de vacances mais j’ai bien aimé ce whisky sans prétention mais à la présentation honnête et sans flafla.

Patrick 82%
Pas mauvais, mais très monotone. J’ai déjà goûté des centaines de whiskys comme celui-ci, et je n’en ai gardé aucun souvenir. Bref, c’est bon, mais pas assez pour me donner le goût de me prendre un verre de whisky. A garder comme base de cocktail. Nez : Léger parfum de malt sucré rappelant un whisky du Speyside sans personnalité. Bouche : Toujours le malt légèrement sucré, avec un peu de vanille et les épices typiques d’un fût de chêne de bourbon. Finale : D’une longueur moyenne, marquée par le chêne qui a trempé dans le bourbon.

Cotswolds 2014 Odyssey Barley

46% alc./vol.
Batch No 01/2018, 7150 bouteilles. Premier single malt à être fabriqué dans la magnifique région de Cotswolds au cœur de la campagne anglaise, Cotswolds Single Malt Whisky est constitué de 100% d’orge local. Ce whisky est issu d’une longue fermentation puis d’une double distillation dans des alambics pot still nommés Mary et Janis, avant d’effectuer une maturation en fûts de chêne américain et de vin rouge.

André 85%
Céréales baignant dans les agrumes citronnés, les abricots et la belle poire bien fraiche, oranges. Le nez et la bouche sont onctueux, l’apport des céréales bien présenté et on comprend rapidement que la sélection de céréale est très bien choisie. Belle rondeur en bouche, les mêmes saveurs senties s’élancent avec ferveur, appuyé par des solides notes épicées et de petits fruits rouges. Les oranges ressortent en avant-plan et se mélangent agréablement avec les notes de poires et d’abricots. La finale est sur les fruits rouges et la confiture d’oranges. Un whisky sans prétention, très agréable et vraiment bien conçu.

Patrick 88%
Mes attentes envers les premières éditions des micro-distilleries sont toujours assez basses. Ici toutefois, on peut se permettre de relever les attentes sans risquer d’être déçu. Un superbe whisky, qui devrait être bientôt excellent. Nez : Parfum d’un beau malt jeune marqué par la fumée de tourbe, un peu herbeuse, des fruits subtils et du miel. Bouche : Fumée de tourbe, épices intenses, orange de Séville, cassonade, malt et bois brûlé. Finale : D’une belle longueur, fumée et épicée.

Rozelieures Single Malt – Origine Collection

40% alc./vol.
Distillerie Grallet Dupic

Patrick 90%
Une superbe surprise que ce whisky, surprise qui gagnerait à être mieux connue!! J’adore, tout ce que j’aime dans un whisky!!! Nez : Savoureux parfum légèrement tourbé et fruité (agrumes) avec une touche de vanille. Bouche : La fumée de tourbe et les épices recouvrent les agrumes, les fruits exotiques et la vanille, le tout servi sur une planche de chêne brûlé. Finale : D’une longueur moyenne, marquée par la tourbe et le bois brûlé.

Rozelieures Single Malt – Rare Collection

40% alc./vol.

Patrick 85%
Un beau whisky de dessert, l’automne, après une journée à cueillir des pommes. Nez : Beau mélange de pommes vertes rouges, avec un coulis à base de cassonade. Bouche : Jus de pomme brûlant, cassonade et épices. Ça m’inspire en fait une recette de tartes aux pommes pour adultes! Finale : Un peu courte et sucrée.

Amrut Double Cask Indian Unpeated Barley

46% alc./vol.
Ex bourbon Cask #3451 June 2009, Ex PX Sherry Cask #3802 May 2010, bottled August 2016. C’est au Sud de l’Inde, dans la région du Karnataka que ce whisky a bénéficié d’un vieillissement en climat tropical. Cette édition d’Amrut Double Cask est issu de l’assemblage d’un ex fût de bourbon et d’un fût de porto : le fût 3451 et le fût 3802.

André 87%
Nez bold et compact, un peu edgy sur les épices. Fruits épicés, chocolat noir, cuir mouillé, pâte de fruits, raisins secs des céréales Raisin Brand, les dattes séchées, gingembre, toffee caramélisé, pelures d’oranges. À l’opposé du nez un peu franc, l’arrivée en bouche est very silky et tendre, mais change rapidement pour quelque chose de plus épicé et poivré, le nez lui devient plus goulu sur la pâte de fruits. Les notes de céréales sont aussi plus présentes en bouche et s’enrobent de miel bien chaud ainsi que de chocolat noir nappé de caramel passé à la poêle. Finale dominée par le caramel avec des sous-entendus de fruits secs trempés dans le chocolat.

Patrick 90%
Un superbe whisky d’une intensité brûlante comme seule (ou presque!) Amrut sait faire, grâce à son climat tropical. J’adore, le genre de bouteille que tout amateur sérieux devrait avoir à la maison! En tout cas, moi j’en veux une! Nez : Riche parfum de fruits mûrs, de chocolat noir et de bois brûlé. Chaleureux et appétissant. Bouche : Extrêmement chaleureuse et sucrée, avec du chocolat noir, des fruits très mûrs et du bois brûlé assez intense. Finale : Marquée par le bois brûlé qui s’étire de longues minutes en bouche.

English EN Français FR