Two Brewers Yukon Single Malt – Release 04 – Special Finishes

43% alc./vol.
Bourbon Barrels

André 87%
Backbone habituel de la distillerie; purée de bananes et kiwis, poires, sucre à glacer, poudre de la gomme Bazooka, haut taux de sucre, pommes vertes Granny Smith. Étonnant ce whisky estival qui fleurte avec le cercle polaire. La bouche manque légèrement d’équilibre sans être désagréable; avalanche de fruits tropicaux, sirop de fruits, pommes vertes, poires, miel, bananes. La finale offre un peu plus d’épices, belle douceur agréable, longueur moyenne-courte.

Patrick 86%
Un très bon whisky qui rappelle un scotch du Speyside. Bref, rien de vraiment nouveau sous le soleil, mais une belle bouteille permettant aux “Two Brewers” de dire “nous aussi, nous sommes capables, pis ça nous a pas pris 14 générations pour y arriver”. Nez : Appétissant parfum de pommes sucrées et de discrets fruits exotiques. Bouche : Toujours les pommes vertes et les fruits exotiques, mais aussi du doux malt et du chêne épicé. Finale : D’une belle longueur et épicée.

Two Brewers Yukon Single Malt – Release 05 – Innovative

43% alc./vol.
Sour Mash

André 77%
J’avoues, le nez n’est pas super agréable plus qu’il ne le faut… mais d’où vient cette odeur déplaisante? Le sour mash?… Y’a effectivement un p’tit côté surette désagréable au nez mais je trouve plus que ça ressemble à l’utilisation de virgin oak, ce qui expliquerait aussi son attrait crémeux de la texture en bouche. Nez; oranges, mélange de céréales dans l’eau, agrumes, bananes, virgin oak et les bananes en bonbons de couleur du Kraft Dinner. La bouche est mieux que le nez, onctueux au-dessus et poivré en dessous, mélange de poivre et d’épices des Caraïbes, oranges, crème à la vanille puis côté tranchant du chêne séché. Longue finale poivré et épicée. L’ensemble est débalancé et incertain, les saveurs ne travaillent pas en harmonie. Un peu comme un bon groupe rock, y’a toujours un album qui manque un down, cette édition 5 est le Talon d’Achille des 10 Releases parues sur le marché.

Patrick 75%
Bon, ok, avec la mention “innovative”, j’aurais dû me douter que quelque chose de douteux arriverait. Nez : Oh boy, ça sent le scrotum qui a eu trop chaud. Ou, pour être poli, un mix de levures un peu douteux. Bouche: Après avoir fait le lien entre ce whisky et un scrotum-pas-propre, mettons que j’avais pas trop envie de me le mettre en bouche. Bref, si vous lisez ceci, vous m’en devez maintenant une. Alors si je vous demande 100$ ou de passer ma tondeuse, vous êtes maintenant dans l’obligation de me dire oui. Bon, après avoir procrastiné autant que possible, ça y est, je plonge, je goûte : D’abord l’orge, puis du chêne épicé et finalement, le scrotum-pas-frais. Fuck. Finale : D’une belle longueur (malheureusement), avec du chêne épicé mais surtout, toujours le fucking scrotum-qui-sent-les-levures.

Two Brewers Yukon Single Malt – Release 06 – Classic

43% alc./vol.

André 90.5%
Quel nez! Gommes Bazooka et purée de bananes, fruits tropicaux, ananas, céréales au miel, vanille onctueuse, poires, gâteau des anges, une touche de cannelle. La première impression laissée en bouche est encore cette poudre des gommes Bazooka et la banane fraiche pilée. Puis, avalanche de fruits tropicaux, jus de salade de fruits, poires au miel, gâteau aux amandes, un peu floral aussi. Ce whisky me ramène directement en enfance, et le voyage sous les tropiques… wow… La finale est relativement longue, une touche de poivre et d’épices, cannelle, avec beaucoup de fruits et de bananes. Un whisky hyper chaleureux, compagnon idéal des aurores boréales dans le Parc Kluane. On a cherché de l’or au Yukon pendant des décennies… il fallait juste chercher de l’or liquide!

Patrick 89%
Wow, un superbe whisky savoureux et si facile à boire. Une belle surprise, j’en veux plus! Nez : Parfum marqué par de beaux fruits légers et frais, ainsi qu’un peu de chêne avec une touche subtile de vanille. Bouche : Du chêne, un peu de fruits, de vanille. Simple et tellement bon. Finale : D’une longueur moyenne, sucrée et fraîche.

Two Brewers Yukon Single Malt – Release 08 – Innovative

43% alc./vol.
Hop Additions

André 88%
Bananes nappées de miel, agrumes et nectarines, poires, vanille. Très estival et aromatique comme présentation, l’été indien du Yukon version liquide. La bouche est malheureusement un peu trop diluée, les notes de bananes en purée sont intenses et se marient agréablement aux notes de poires et de compote de fruits rouges très discrets, les oranges et de vanille et de miel. On a aussi droit à quelques notes de bois séché heureusement bien équilibrées. De belle simplicité, ce whisky a un quelque chose de festif et d’estival, les notes de salade de fruits et de Banana Split nous mettent le sourire aux lèvres. La finale est finement inspirée par le bois sec, les épices et le poivre broyé. Superbe whisky mais avec une texture un peu molle et diluée… j’aurais boosté ça jusqu’à 46% pour lui donner un kick inattendu.

Patrick 92%
Bang! Une explosion de saveurs ahurissantes et tellement bien construites. Original et si bon que je m’en suis acheté une bouteille sur-le-champ. Nez : Bel arôme frais avec des notes de houblon marqué par les agrumes sucrés. Alléchant, me fait penser à une bonne pilsner. Bouche : Le houblon sucré et marqué par les agrumes est très dominant, mais tout de même superbement balancé. Le tout complété par un beau chêne épicé, ainsi qu’un soupçon de miel et de beurre. Finale : D’une belle longueur, marquée par le houblon, le miel et le beurre.

Distillerie 1769 Whisky Canadien

42% alc./vol.
Batch #002

Patrick 80%
Je m’attendais à quelque chose de plus original de cette distillerie. On est est ici dans le whisky canadien low shelf très traditionnel, un peu comme si une nouvelle micro-brasserie lançait un produit similaire à la Labatt Bleue, mais au double du prix. Come on guys, avec tous les efforts consentis pour arriver jusqu’ici, pour la prochaine batch, faites un petit effort de plus. Nez : Il gagne à respirer un peu, car les premières effluves ne sentaient que l’alcool. Après quelques minutes, un parfum sucré typique d’un whisky de maïs apparaît, puis des notes subtiles de chêne et de vanille qui rendent l’ensemble plutôt appétissant. Bouche : Au palais, la première réflexion est qu’il porte bien son nom : ça goûte le whisky typiquement canadien! Bref, une bonne base sucrée venant du maïs, le tout avec un petit punch d’épices venant du seigle et du chêne. Finale : D’une longueur moyenne, s’étire sur les notes de chêne brûlé et d’alcool.

Crown Royal Bourbon Mash

40% alc./vol.

André 81.5%
Oh… Beaucoup d’influences du bourbon au nez avec la livraison de pommes rouges, de réglisse et de fruits sauvages, anis, le sirop de maïs, miel, la planchette de cèdre rouge. La bouche est plus épicée, poivrée et le toute-épice, la réglisse rouge fraiche et la pelure de pomme, encore le sirop de maïs avec une finale un peu trop influencée par le bois et le poivre noir broyé. Forte sensation tannique également en fond de bouche. Bizarre cet embouteillage, hésitant entre son identité Canadienne et ses influences Américaines, au final, on en perd son latin.

Patrick 89%
Une belle surprise que ce whisky, pour moi qui aime le bourbon, et pour satisfaire ma dent sucrée. Bon, j’aime pas beaucoup le sucre, mais ici, il est dosé avec brio! Nez : Savoureux de parfum de bourbon sucré, avec une touche de fruits et de vanille. Vraiment alléchant. Bouche : Bourbon hyper sucré, avec un panier de fruits des champs, de la vanille et quelques épices du chêne. Finale : D’une belle longueur, épicée et légèrement sucrée.

Sivo Single Malt 3 ans – Vieilli en fûts de Sauternes

42% alc./vol.

Patrick 89%
Un très beau whisky, savoureux, complexe et plein de punch. Le parfum m’a plutôt surpris, mais une fois en bouche, c’est définitivement un whisky de compétition! Impressionnant pour son âge, il devrait être spectaculaire dans quelques années. Nez : Parfum très herbeux et floral, avec de discrètes notes boisées et de pommes vertes. Bouche : Sucre hyper chaleureux, avec des épices, des pommes vertes, des fleurs et une bonne dose d’herbes. Finale : D’une belle longueur, sucrée et herbeuse.

Sivo Rye – Vieilli en fûts de Porto

42% alc./vol.

Patrick 85%
Un whisky intense, mais qui a définitivement besoin de vieillir encore quelques années. Ou du moins, d’être un peu adoucit. Mais ça demeure très bon, surtout si on trouve que son whisky n’est jamais assez intense. Nez : Parfum intense, avec une note de vin vieillit en cuves métalliques, avec une petite dose de chocolat et de bois brûlé. Bouche : Épices boisées, sucre d’orge, chocolat… Et tonne de bois brûlé. Finale : Longue, et marquée par le bois brûlé.

Forty Creek Heritage 2017

40% alc./vol.
Limited Edition, Lot #11, bottle #14813. Mélange de maïs, seigle et orge, vieilli en American Virgin Toasted Oak. Édition de 16500 bouteilles.

André 82%
Nez de sirop d’érable et de cassonnade, cosses d’oranges roulées dans le caramel, cannelle. Le nez est conventionnel, pas désagréable mais rien de super palpitant aussi. En bouche; beaucoup d’influences du bois, chêne brûlé, cannelle et réglisse, caramel chauffé, oranges, raisins mauves, planchettes à cointrer en cèdre rouge, sirop de maïs, une touche de chocolat au lait, puis une finale de rye et de sirop d’érable. Texture pas mal trop diluée, sérieusement, je suis déçu. Je ne sais pas si c’est moi qui capote, mais j’ai l’impression que depuis le départ de John K Hall, les éditions Forty Creek ont perdu en complexité et en rendu textural. Pas que cette édition est un mauvais whisky, mais pas ce que l’on attend de la qualité passée de la distillerie.

Patrick 79%
J’ai toujours acheté les éditions annuelles de Forty Creek les yeux fermés, mais cette année, c’est définitivement sous la barre. Je m’ennuie de John Hall! Nez : Épices sucrées et une subtile touche de fruits. Bouche : Bois épicé, cassonade brûlée et confiture carbonisée. Finale : D’une longueur moyenne, marquée par des notes de céréales cramées.

Sivo – Whiskys en devenir

Sivo Rye, (66% rye – 33% orge), distilled 3-12-2014, bottled 7-11-2015 – 42%
Nez de fût neuf (virgin oak), très organic au nez, les céréales avec un léger acidulé, le citron, le seigle épicé, les oranges, le toffee. Ensemble rond et onctueux. :a bouche livre de belles saveurs d’oranges et de fruits secs, le gâteau aux fruits puis la cannelle et le toute épices. La texture est un peu molle, j’aurais aimé un taux d’alcool plus soutenu. La finale est épicée bien exprimée au travers des saveurs de seigle et de la pâte de fruits. Un + pour les saveurs un – pour la texture.

Sivo Rye, (66% rye – 33% orge), distilled 5-5-15, bottled 7-11-2015 – 42%
Plus rond que le fût précédent, les oranges prédominent mais offre encore ces saveurs de virgin oak. Le rye est un peu savonneux. La bouche est plus texturée, vagues d’oranges et de nectarines, avec cette sensation savonneuse en bouche également. Puis les épices s’installent ensuite progressivement, sensation de bois de chêne séché. La finale est épicée avec de belles notes de gingembre et de poivre noir concassé.

Sivo Rye, (66% rye – 33% orge), distilled 3-2-15, bottled 7-11-2015 – 42%
Nez tricky, très fruitée et céréalée, Chocolat, pâte de fruits, crème brûlée. La bouche est punchée, mélange de fruits secs et de rye, oranges bien mûres. Finale soutenue et épicée.

Sivo Single Malt Small Batch, Ex-rye cask, distilled 12-12-14, bottled 7-11-15 – abv unknown
Nez de pelures de bananes, d’oranges, de vanille onctueuse et de fines épices. La bouche est moelleuse mais liquide, encore les bananes et le bois sec, vanille, avec un background d’épices et de chêne. Avec le temps, le nez est de plus en plus fruité, le rye est bien ressenti mais ne domine pas la bouche. La finale est malheureusement trop influencée par le chêne séché.

Sivo Single Malt Small Batch, Medium Toast Barrel, distilled 18-02-15, bottled 7-11-15 – 42%
Les céréales prédominent au nez, qui est pointu malgré le miel et la vanille. La bouche offre une belle texture influencée par le chêne, bien vanillé et avec de belles notes d’agrumes, les céréales Honey Comb, saveurs de fût toasté. Finale épicée qui me rappellent les épices à creton, le miel et le clou de girofle.

Sivo Single Malt Small Batch, High Toast, distilled 28-02-15, bottled 7-01-15 – 42%
Mélange de miel, vanille, agrumes et de fût neuf. La bouche présente bien les effets du high toast du fût avec de légères notes brûlées un peu acérées, les céréales au miel, le chêne, le clou de girofle, gingembre, bien épicé et astringent. Longue finale très portée sur les épices.

English EN Français FR