Côte Des Saints Single Malt Série Prestige Pedro Ximenez

46% alc./vol.
Fût #38, 354 bouteilles

André 85%
Barres Cadbury Fruits & Noix, dattes, fruits secs. Aspect pâteuse de fruits rouges, sucres naturels de fruits et fruits confits. Texture gourmande et ronde, sensation de terre séchée accompagnée d’une touche minérale en bouche. Fruits rouges confits, pâte de fruits, dattes, chocolat au lait, cannelle, caramel chauffé dans la poêle, bois toasté. Très gourmand comme rendu général. Finale de longueur moyenne, légèrement sèche et épicée, la cannelle, épices des Caraïbes, beaucoup de chocolat fourré de caramel.

Patrick 90%
Un whisky délicieux dont j’ai adoré chaque goutte. Un produit qui vaut le détour ! Nez : Un savoureux mélange de caramel et de chocolat au lait, avec de la vanille et de fruits des champs trèèèès mûrs. Bouche : Un délicieux whisky fruité, sucré, boisé, épicé et chaleureux, avec une touche de chocolat noir. Finale : D’une belle longueur, avec un délicieux mélange de caramel et de fruits des champs.

Côte Des Saints Single Malt Série Prestige Sherry Oloroso

46% alc./vol.
Fût 45, 686 bouteilles. Ce whisky provient d’un baril de Sherry Oloroso de plus de 15 ans.

André 83%
Nez de réglisse rouge et de fruits secs. Les saveurs de fruits sont plus liquides et festives, pas austères et pâteuses comme dans l’expression PX. C’est plus léger et approchable. Bouche liquide et sucrée, très sweet. Réglisse rouge, framboises, cosses d’oranges trempées dans le caramel, une pincée de sucre, oranges sanguines, cannelle plus effacée. La finale est étrangement épicée et astringente (bois caramélisé et toasté, framboises, chocolat au lait, fruits rouges diffus), le tout un peu déséquilibré à mon sens. Ça manque un peu de structure dans le rendu final, j’ai de la difficulté à phraser le tout mais c’est comme si le fût n’avait pas encore pleinement intégré les saveurs au whisky même si l’on perçoit clairement que l’on est dans la bonne direction.

Patrick 90%
OMG. Ça y est, le Québec produit enfin du whisky de calibre international ! Son seul défaut est d’être disponible uniquement à la distillerie, rapport que la SAQ… Bon, vous connaissez mon opinion sur le sujet. Nez : Oh que ça sent bon! Du caramel onctueux, du chocolat au lait, des fruits des champs mûrs. Alléchant ! Bouche : Boisé et fruité, avec des figues et des raisins secs nappés de chocolat au lait et d’un soupçon de caramel, ainsi que quelques noix. Finale : D’une belle longueur, boisée et fruitée.

Côte Des Saints Single Malt Série Premium Lot 002

46% alc./vol.

André 83%
Nez plus fondu que le Lot #1. Citron confit, agrumes, melon au miel, poires. Beau sucre naturel de fruits. Le style Craft Distillery est moins présent. On perçoit tout de même des notes de bois de chêne bien épicé et de céréales séchées. La bouche est plus franche, les épices ouvrent le bal, quelques notes de miel et de caramel, puis zeste de citron, agrumes, petits fruits rouges sauvages bien discrets. Dans l’ensemble, plus sur le bourbon cask que le sherry cask. Finale zesty et grainy, sucrée et agréable.

Patrick 86%
Intense et très bien bâti, il est incroyable de voir un whisky québécois d’entrée de gamme aussi bon. Nez : Un parfum succulent, plus marqué par le xérès que le premier lot. J’y retrouve aussi du caramel et du miel. Bouche : Boisé et chaleureux, avec de belles épices, du miel, des fruits mûrs et une touche de beurre. Finale: D’une longueur moyenne, boisée et fruitée.

Côte Des Saints Single Malt Série Premium Lot 001

46% alc./vol.
Ce whisky est issu d’un assemblage de nos fûts de Bourbon et Sherry Oloroso. Le lot 1 à produit 4500 bouteilles.

André 81%
Nez de céréales séchées assorti d’une touche herbeuse et de petits fruits séchés, poires, zeste de citron, pommes et cerises. Le nez, autant que le bouche est très Craft Distillery. La texture surprend de par sa justesse. Belle sensation moelleuse offrant une touche mentholée. Les céréales sont omniprésentes également. Notes de poires, bananes, pommes, poires, miel et vanille. Finale de longueur moyenne, sur les fruits à chairs nappés de miel et de vanille, le tout aux accents de céréales séchées au soleil saupoudrées de sucre et de notes épicées et de poivre soutenu. C’est encore un peu jeune, ça manque encore un peu d’équilibre et de fondu mais on est définitivement sur la voie de whiskies d’exception à cette distillerie.

Patrick 85%
Un très bon whisky généreux et savoureux, bâti avec brio. J’avais déjà prédit que nous allions découvrir des whiskys québécois d’un calibre international vers 2025, il semble bien que ce soit le cas si je me fie à ce whisky. Nez : Un délicieux parfum, avec du miel, un peu de bois et de pommes jaunes. Bouche : L’arrivée en bouche est marquée par le chêne et ses épices, avec du miel et un peu de caramel. Finale : D’une longueur moyenne, boisée, épicée et mielleuse.

Glen Breton 16 ans – The Dark Glen

43% alc./vol.

Patrick 89%
Un Glen Breton comme j’avais toujours rêvé de goûter! Complexe et savoureux, j’ai encore de dire “enfin!” Nez: Une tourbe discrète, aromatisée d’agrumes, de jus de pomme et d’une petite goutte de sirop d’érable. Bouche: La tourbe, sans être réellement intense, prends ici presque toute la place. J’y retrouve tout de même les épices du chêne, un peu de pomme verte et une toute petite goutte de sirop d’érable. Finale: D’une belle longueur, fumée et épicée.

Collingwood Signature Blend

40% alc./vol.

Patrick 84%
Un whisky particulier qui m’a surpris. Une dégustation hors des sentiers battus comme j’aime bien. Nez: Un étonnant mélange de sucre blanc, d’eau d’érable et de sève épicée. Bouche: Une tonne de sève épicée, un mash-up de feuilles vertes, un peu de chêne et une goutte d’eau d’érable. Finale: D’une longueur moyenne, marquée par la sève et l’eau d’érable.

Stillhead Distillery Potent Port-Ables Single Malt Single Cask

46% alc./vol.
Limited Edition of 230 bottles.

André 77%
Très rural et agricole comme nez, la macération de céréales mouillée et du foin plein le nez, une tonne de cassonade et de sirop d’érable. La bouche est marquée par la vanille et divers éléments sucrés; cassonade et sirop d’érable tel qu’annoncé par la bouche. À la seconde lapée, j’ai des notes de bois toasted et d’oranges sanguines. C’est plutôt restreint comme éventail aromatique. Texture ok sans plus. Finale de bonne longueur portée par des épices (gingembre et clou de girofle), puis des notes boisées.

Shelter Point Single Cask #6 Rye

59.7% alc./vol.
100% seigle malté, édition limitée de 150 bouteilles.

André 91%
59.7% d’alcool… really? Tellement doux au nez et en bouche, c’est hallucinant. Belles vagues de cannelle équilibrées et de cassonade chauffée, poignée de fruits rouges, sirop d’érable et bois de chêne toasted et de chocolat au lait. En respirant, le nez développe des notes de pacanes et de sirop d’érable encore plus prononcées. En bouche, friandises Turtle’s, sirop d’érable, cannelle, fruits séchés, pastilles aus cerises. Ce que j’adore de ce wihsky c’est que les notes typiques découlant du seigle ne prédominent pas trop en bouche. La finale est composée de pacanes trempées dans le caramel et le chocolat au lait, de fruits rouges saupoudrés de cannelle et de cerises légèrement poivrées. Superbe expérience de dégustation!

Shelter Point Single Cask #7 Peat

57.2% alc./vol.
Fruit d’une distillation de 50% single grain et de 50% blé malté ayant bénéficié d’une maturation initiale de 5 ans en Ex-Bourbon cask puis d’un affinage de 18 mois en Quarter Cask provenant d’Islay (Laphroaig?). Édition limitée de 138 bouteilles.

André 86%
Oh la la, quel nez divin! Ananas flambés, purée de bananes, pommes vertes, vanille crémeuse, feu de plage lointain, zeste de citron, caramel. La bouche développe de beaux atours de fumée médicinale très équilibrées, d’ananas flambés, d’oranges et de sirop de poire. La vanille demeure crémeuse et aide la texture en bouche. Notes à la fois sucrées et fumées-tourbées. L’alcool est parfaitement domestiqué, réchauffe la bouche sans la brûler. J’ai maintenant des notes pâtissières fourrées de vanille et de poires en bouche. Après quelques gorgées, la finale s’exprime sur des notes de fumée de tourbe légèrement masquée par des accents de bois séché, de vanille et une touche chlorée. Dommage de terminer avec cette petite note offkey.

Shelter Point Smoke and Oak

46% alc./vol.
Première maturation de 5 ans en Ex-Bourbon Barrels et affinage de 6 mois en fût ayant été fumé à la main avec du bois de cerisier et de la tourbe provenant de l’ile de Vancouver.

André 81%
Le bois à plein nez, recouvert de cassonade et de fruits rouges séchés. En s’aérant, le nez développe des notes herbacées et de chocolat fourré de pâte de fruits et de grains de poivre. La fumée de tourbe est plutôt effacée et la texture franche et marquée par le poivre concassé et les céréales séchées. Après 15 mins dans le verre, les fruits rouges sont plus affirmés, la fumée de tourbe quant à elle est encore plus distante au nez. La finale est vanillée, poivrée et fumée, plutôt sèche et céréalée. Un peu trop rectiligne et à la limite monotone comme expérience.