Wiser’s Red Letter 2012 Release

45% alc./vol.
Embouteillé à 6000 exemplaires, non filtrée à froid et à fin de vieillissement de 150 jours (pour célébrer les 150 de Wiser’s) en barils de chêne blanc vierge.

André 76.5%
Beau fruité accompagné d’un rye piquant la langue, légèrement épicé. Assez unidimensionnel en bouche. Je n’aimes personnellement pas la finale, on dirait un whisky brut, qui n’a pas terminé sa maturation. Gagne à respirer afin qu’il s’arrondisse en bouche mais globalement, une énorme déception personnelle surtout pour le prix déboursé.

Patrick 81%
Cassonade typique d’un canadien. Goût très sucré de cassonade épicée aussi très typique. Léger fruité (cerises?) qui lui permet d’aller se chercher quelques points de plus. Pas de surprises, pas de déception, une valeur sure. Manque toutefois un peu de finish, ce qui lui fait perdre 4 à 5 points.

RV 91.5%
Une fois de plus, la grande Classe Canadienne. Au nez, cuir, cuivre, vanille et traces de confiture à la citrouille, La citrouille ouvre en bouche mais ensuite le cuir monte avec des épices, pour mourir sur une finale très longue. En seconde gorgée, le piquant d’alcool sort davantage, et d’autres épices se présentent, un signe pour moi d’un excellent Whisky. La plus longue finale canadienne, de loin. Définitivement, très élaboré. Un prix élevé, peut-être, mais côté sophistication, au main d’une superbe représentante du peuple canadien, je mettrais au défi la plupart des Scotches et Scots d’en arriver a un aussi beau résultat.

Wiser’s Seasoned Oak 19 ans Rare Cask Series – Batch A.A1351

48% alc./vol.

André 92%
Quelle douceur, quelle onctuosité au nez; cassonnade, bois vieilli avec cette odeur typique, rye épicé, réglisse, chocolat au lait, poivre, épices à cretons. Le style est définitivement ‘’whisky Canadien’’ mais en très raffiné. La bouche est très épicée et poivrée, éclisses de bois et bois à cointrer de cèdre, cannelle & réglisse, cassonnade, clou de girofle, fruits séchés, chocolat au lait. Texture crémeuse très invitante qui sert bien de toile de fond aux épices et aux saveurs de bois. Étonnant comme le nom du whisky se reflète bien dans ses saveurs et arômes. Belle longue finale épicée et poivrée, bol de fruits secs nappés de chocolat au lait. Superbe expression, typique mais singulier à la fois, superbe.

Patrick 90%
Un autre touchdown venant de la “Rare Cask Series” qui confirme la maîtrise de Wiser’s. À acheter sans hésiter! Nez : Chêne sucré, pommes vertes, épices et de la noix de muscade. Appétissant. Bouche : Un superbe mélange d’épices et de sucre, avec de la cassonade, du seigle, de la pomme et une discrète fumée. Finale : D’une belle longueur, marquée par les épices et une subtile note de fumée.

Martin 92%
Nez: Chêne épicé et cassonade. Cacao, poivre et rye. Raisins et fruits rouges séchés. Bouche: Texture douce et royale à la fois. Caramel, bois, rye, épices. Réglisse et fruits des champs. Chaleur de l’alcool soutenue. Finale: Fruits séchés, mélange du randonneur, bois, cannelle et poudre de cacao. Équilibre: Un autre coup de circuit pour Livermore et les gens de Windsor.

Wiser’s Small Batch

43.4% alc./vol.

André 90%
Salade de fruits extra cerises et raisins à l’odeur de jus de raisins Welch. Les céréales sont là mais attendent le signal du départ en arrière plan, pour se lancer à 100 miles à l’heure, comme dans une course de street racing. Se développe agréablement en bouche et l’accord dosé des fruits et du rye est merveilleusement bien contrôlé… mais le rye gagne en finale et est jumelé d’Une rétro-olfaction à saveur de cacao. Commentaire global: “Aussi doux que la chatte d’une stripteaseuse” (Stephen King – Duma Key 2009)

Patrick 86%
Au nez, nectarines, chaudes épices Louisianaises. Au goût, typiquement canadien, mais en plus riche. Plastique brûlé? Sherry? Figues?

Martin 86.5%
Un autre canadien au cuivre très roux et profond. Nez: Un nez typiquement canadien, avec vanille, seigle, butterscotch, crème brûlée, mais avec un petit raffinement de plus. Chêne, cannelle et zeste d’orange avec une goutte de fruits des champs ne sont pas sans rappeler certains fûts de xérès. Bouche: Assez velouté, avec une bonne présence et texture en bouche. Encore une fois fortement canadien sur des notes de vanille, de fleurs, de fruits et de seigle. Caramel crémeux, menthe poivrée ainsi qu’une infime poussière de pierre. Finale: C’est en finale que toutes les propriétés du tonneau se révèlent pleinement. Sèche sur des accents d’amande, de pruneaux et d’épices pour ne laisser que des vapeurs de vanille qui perdurent. Équilibre: Pour le prix et la disponibilité, c’est un embouteillage à ne pas rater. Peut-être bien qu’il n’est pas le plus grand des Canadian Whiskies, mais ça torche quand meme un Crown Royal ou un Canadian Club Premium.

RV 81%
Papier mâché humide d’un restant de sirop de pêche, avec une pincé d’épices diverses style “mélange italien”. Légèrement velours, au goût le sirop sort à nouveau, presque surit. Très sucré, presque trop, manque de personnalité, trop goody two shoes comme trop de Canadiens, mais tout de même bien. Mais tout de même juste bien.

Wiser’s Triple Barrel Rye

43.4% alc./vol.
Maturation en 2nd fill whisky cask, virgin oak cask et first fill bourbon cask.

André 87.5%
Wow, quel beau nez; raisins mauves frais, fruits séchés, framboises, réglisse, touche de chêne crémeux et chocolaté. Délicate texture en bouche, huileux et crémeux, mélanges de lait au chocolat, de fruits séchés, raisins secs, rye poivré et réglisse, cassonnade et sirop d’érable encore une fois, planche de cèdre et épices. Le rye est présent mais discret, pas en coup de poing en pleine gueule. Finale un peu courte, vanille, sirop d’érable, passablement de caramel, planchette de cèdre rouge, texture tellement douce, fruitée et finement épicée. Bucket list dans la catégorie moins de 30$. BUY!!!

Patrick 86%
Un très bon whisky, un rapport qualité/prix exceptionnel. Le genre de whisky qui se boit straight, sans prétention, ou en mixer, sans verser une larme. Nez : Beau parfum de seigle épicé, bien balancé avec du caramel sucré, un peu de chêne et une touche de vanille. Bouche : Les épices du rye et du chêne brûlé sont délicieusement entremêlées, avec un soupçon de caramel et de vanille pour équilibrer le tout. Finale : D’une belle longueur, s’étire sur les épices et une touche de sucre.

Martin 88.5%
Nez: Pâte de fruits, chêne, vanille et chocolat. Caramel, rye et sirop d’érable. Bouche: Ample et savoureux. Légères épices, chocolat au lait, raisins, bois, caramel, et fruits rouges. Avalanche de seigle. Finale: Belle chaleur longue, bois, rye et caramel. Vanille et fruits rouges. Équilibre: Un rye d’une superbe qualité de construction, un prétendant de choix pour la palme du meilleur rapport qualité/prix de l’année.

Wiser’s Very Old 18 ans

40% alc./vol.
Bouteille #2871 de 3500.

André 87%
Le nez est très représentatif et est à l’image de Wiser’s. Un goût de réglisse rouge et de sherry, à l’odeur généreuse et épicée. L’arrivée en bouche est ronde et collante, sans réelle surprise par rapport à la présentation précédemment livrée par le nez. La wave est près de celle des bourbons, le sucré et l’extra-fruité en moins. La rétro est légèrement épicée, fruitée et moyenne en longueur. Celle-ci s’asséchant progressivement à mesure qu’on le savoure. Un bon achat !

Patrick 84%
Céréales omniprésentes enveloppant un fruité typiquement canadien. Au goût, une légère épice s’ajoute pour donner une dimension supplémentaire au whisky. La finale est relativement longue. Un très bon rapport qualité/prix qui démontre encore que les acheteurs de la SAQ préfèrent se faire offrir un voyage en France plutôt qu’un voyage de l’autre côté de la rivière des Outaouais…

Martin 87%
Encore une fois on enrichit l’orange par rapport aux autres Wiser’s. Nez: Caramel au beurre, genre Werther’s. Crème glacée à la vanille, noix, poivre et céréales. Plutôt complexe. Bouche: Miel et pâte d’amande, citron, épices et fruits confits. Toffee, vanille et chêne carbonisé. Assez surprenant et doux à la fois. Finale: Longue pour son taux d’alcool. Prend son temps pour s’assécher, sur des notes sucrées de xérès et de bois. Équilibre: Encore un bon coup de Wiser’s. Un bel exemple de whisky canadien vieilli, mais qui tombe encore un peu trop facilement dans le piège du faible taux d’alcool.

RV 81%
Appréciable, une bonne réserve spéciale dans le style canadien, mais décevant pour un vieux whisky. À l’ouverture, Crazy Glue appliquée sur du latex fraichement peint. À force de respirer, le grain et le rye vert frayent leurs chemins au travers des produits de quincaillerie. Présentation timide sur le même thème de peinture, mais le grain prend le dessus avec un rye orangé, très Canadian-like. On dirait un blend de Century Reserve et un Wiser’s toutefois inintéressant.

Wiser’s Commemorative Series One Fifty

43.4% alc./vol.
Bottle #5038 of 7817, commemorating the week of jan.13 1964.

André 85%
Au nez, moins de raffinement que les dernièeres parutions, plus frivole et volatile. Bonbons à la cannelle en forme de poisson, planchettes de pin pour cointrer les portes, pelures de pommes, rye terreux, cerises, oranges et caramel. Le rye et la cannelle prédominent en bouche, ces saveurs s’accrochent dans le fond de la gorge, les épices et le rye terreux aussi laissent une sensation un peu bizarre en bouche. L’apport du bois est peut-être aussi un peu trop féroce. Cannelle, cassonnade, clou de girofle, cèdre, les cocottes de pin, la terre séchée au soleil. Finale d’épices des Caraïbes et de poivre de cayenne, encore la planche à cointrer en cèdre, le rye épicé, avec un retour sur le caramel et le toffee. De la série Commémorative, c’est l’édition qui m’a le moins impressionné. Sans être un mauvais whisky, cette parution est peut-être adressée au grand public plus qu’aux hardcore fans de la distillerie, un whisky inclusif, comme le Canada.

Patrick 86%
Un bon whisky avec un bel ensemble de saveurs. Vaut la peine pour le côté “cool” de l’embouteillage commémoratif, mais on ne s’en souviendra pas dans 150 ans. Nez : Fruité, avec des notes de vanille et de caramel. Bouche : Épicée, sucrée et fruitée avec d’intenses notes boisées. Finale : D’une belle longueur, avec des épices et un peu de fruits.

Martin 89%
Nez: Caramel et seigle, cannelle et chêne brûlé. Timide mais prometteur. Bouche: Vanille, sucre d’érable, rye et bois avec une légère pointe de poivre. Cannelle et cassonade. Finale: Longue et poivrée, avec des accents de cèdre, de chêne et de caramel. Équilibre: Une belle édition bien balancée, à la hauteur du 150e du Canada.

Wiser’s Dissertation Rare Cask Series

46.1% alc./vol.
Batch A.A1262

André 93%
J’ai attribué à la plus haute note à ce whisky lors de la dégustation à l’aveugle des échantillons des CWA 2016. Ce whisky affiche une finesse et un équilibre rarement vu dans les whiskies Canadiens, de l’agilité et de l’équilibre digne du marcheur sur le fil de fer, une balance exceptionnelle des éléments. Nez; fruits rouges, sirop d’érable, cèdre, réglisse rouge, cannelle, rye floral un peu vieilot et poudreux, présence contrôlée du bois de chêne. Ce whisky offre une souplesse tant au nez qu’en bouche, la texture est hallucinante en bouche, soyeuse et qui nappe la bouche avec passion de ses bras fruités, ce qui nous prépare pour l’arrivée des épices et de la canelle, fort soutenue d’ailleurs et de belles notes poivrées. Légère astringence tirée de bois de chêne qui accompagne également les épices (tout-épices, cannelle, clou de girofle, poivre). La finale est très épicée et poivrée, la cannelle explose en bouche et s’accompagne de petits fruits sauvages et de cerises. Malgré les notes de caramel, de cassonnade et de sirop d’érable, ce whisky est robuste et franc, généreusement épicé. Définitivement unique dans tous les sens du terme. Don Livermore est un génie du whisky.

Patrick 93%
Un extraordinaire whisky offrant ce qu’il y a de mieux comme whisky nord-américain! Riche, complexe, bien balancé et savoureux. Si vous avez à acheter un whisky canadien, celui-ci devrait être dans vos finalistes. Nez : Fruité avec une bonne dose de sucre d’érable, les épices du seigle, des fleurs et un peu de chêne. Impressionnant. Bouche : Épicée et avec des cerises rappelant vaguement un bourbon! Le tout est complété par des notes de cannelle, de vanille, de poivre et de chêne. Finale : Longue, chaleureuse, épicée, fruitée et sucrée.

Martin 93%
Nez: Rye vert et boisé, qui respire la forêt. Chêne, fruits et menthe. Bel équilibre entre le sirop d’érable et les épices. Bouche: Frais, sucré et épicé. Seigle, épinette, sucre doré, fruits et caramel. Eau d’érable et bois d’érable. Finale: Longue, complexe et contemplative, avec de beaux accents de cannelle, de rye, de chêne, de vanille et de cerises. Équilibre: Une symphonie de saveurs, montée avec doigté et assurance. Une très grosse pointure en terme de whisky canadien.

Wiser’s Double Still Rye

43.4% alc./vol.

André 81%
Rye poivré un peu dilué, toffee, boisé et épicé. La texture est crémeuse malgré le côté épicé du rye et sa couche de caramel. La texture de bouche est agréable et moelleuse, fortement influencée par le toffee et le caramel. Le rye est présent mais presque gêné, pourtant, le whisky n’est pas à 40%… Donc, rye et fruits rouges, réglisse noire, poivre, caramel, épices diverses, brin de scie de bois de cèdre rouge. Le caramel calme beaucoup la surexcitation des épices du rye et du poivre. Finale douce et texturée, mélange de sucre et d’épices, le rye ne délaisse pas la bouche et les notes de poivre nuancent beaucoup la bouche un peu trop influencée par le caramel et le toffee.

Patrick 84%
Un bon whisky poivré; Un autre bon produit de Wiser’s, une marque qui gagnerait à être plus connue. Pour amateurs de rye chaleureux. Nez : Épices du seigle et bois brûlé. Le tout est complété par une touche bien poivrée cachant presque une subtile touche fruitée et une je-ne-sais-quoi-de-bizarre. Bouche : Bois carbonisé et poivré, suivi d’une belle vague d’épices avec une note subtile de jujubes rouges. Finale : Longue et épicée.

Wiser’s Hopped • Dark Ale Style

40% alc./vol.

André 81%
Ok, une précision s’impose avant même de lire les détails de l’évaluation. Je ne suis pas un fan de bière et en plus quand je prends une bière, je déteste la saveur du houblon… Alors au nez, le houblon à plein nez, les noix grillées, fruits rouges, caramel, beaucoup de caramel, épices et poivre, fond de bière noire. Personnellement, le nez ne me rejoint pas du tout, mais au moins on a définitivement affaire à un whisky nouveau genre, ou qui fait dans la singularité. En bouche, caramel brûlé, chocolat noir, coffee bean dans le chocolat noir, cannelle et rye. La texture est crémeuse, vraiment agréable mais le caramel trop prédominent, la petite touche de rye apporte de belles nuances à l’ensemble un peu trop uniforme. La finale offre plus de grip et de punch, le rye est plus présent, de même que les épices mais l’avalanche de caramel équilibre le tout beaucoup trop encore une fois.

Patrick 90%
La première fois que j’ai goûté à ce whisky, je l’ai détesté. Pourtant, j’y suis revenu quelques mois plus tard pour écrire cette évaluation, et j’ai alors adoré! Bref, n’hésitez pas à lui accorder une seconde chance : il s’agit d’un whisky vraiment différent de ce que nous sommes habitués de boire. Nez : Parfum tr`s houblonné qui saura réjouir les amateurs de bière de style « IPA ». Bref, au nez on retrouve houblon, agrumes, sucre blanc, quelques épices et une touche boisée. Bouche : Un beau houblon vert baignant dans le caramel, avec une subtile dose d’épices du seigle et du bois. Finale : D’une belle longueur et épicée.

Wiser’s Last Barrels – 14 ans – Item A.A008

45% alc./vol.
Whisky de 15 ans d’âge en ex-bourbon barrels, fabriqué en utilisant la méthode du sour mash et le mélange, composé de 80% de maïs, 11% seigle et de 9% d’orge malté fût concassé en une seule batch et non concassées et distillées séparément comme les Canadian Whiskies traditionnels.

André 93%
Ce whisky Canadien tient définitivement plus du bourbon que du whisky Canadien avec sa facture très distinctive, à l’aveugle j’aurais parié SANS AUCUN DOUTE sur un bourbon… Douceur réconfortante du maïs, le whisky est feutré en texture mais musclé en saveurs. Pommes rouges, rye, réglisse rouge, cannelle, le maïs à plein nez, c’est sucré et d’une superbe texture ronde et féminine avec un arrière-plan poivré et épicé. La bouche est robuste, le rye est bien présent avec sa signature d’épices et de réglisse rouge, de pelures de pommes rouges et bonbons en forme de poissons à saveur de cannelle, les fruits séchés et une touche boisée. Les épices gagnent en force à chacune des gorgées et le taux d’alcool semble se décupler. La finale est consistante, bien épicée mais surtout très poivrée, sur une couverture de fruits rouges et de pommes à la cannelle. Encore une fois, je suis simplement sur le cul…

Patrick 89%
Un superbe whisky riche et complexe, rappelant plus un bourbon qu’un whisky canadien… Mais tout de même avec un je-ne-sais-quoi de bien canadien. Nez : Parfum fruité avec des notes de cerises crémeuses rappelant un bourbon. Aussi, les pommes rouges, du caramel, un peu de maïs et très sucré. Bouche : OMG ! On découvre ici une tonne d’épices venant du seigle, des pommes rouges, des cerises pas tout à fait mûres, des fruités séchés et une pointe boisée. Finale : D’une longueur moyenne, avec de belles notes boisées.

Martin 90%
Nez: La gomme savon est à l’avant-plan. On pourrait lever le nez là-dessus, mais la patience nous apporte d’autres arômes. Fruits, réglisse et seigle. Épinette, pommes et cannelle. Bouche: Fruits rouges et cireux, maïs, vanille et chêne. Les saveurs sont très près d’un bourbon classique. Un bourbon avec une teneur en rye exceptionnelle. Les épices nous portent vers la suite. Finale: Épicée et boisée, tout en laissant le maïs et le seigle dominer la palette de saveurs. Savon, cerise, cannelle, poivre et vanille. Équilibre: Une superbe expérience, assez dichotomique. Sans plaire à 100% l’amateur de bourbon ni l’amateur de rye, il saura satisfaire celui qui se contente d’un excellent dram.

English EN Français FR