Gordon & MacPhail Collection Tamdhu 8 ans

40% alc./vol.

Martin 79%
Jambes attendues d’un tel taux d’alcool, sur les tons dorés d’un soleil radiant. Nez: Alcool très présent, mais qui se mute doucement vers le solvant à vernis à ongles pour enfin se terminer dans la vanille, le sucre en poudre, le citron, les raisins et les copeaux de bois. Un second nez révèle de façon peu compexe les petites baies fermentées qui rendent les oiseaux saouls. Bouche: Crème anglaise, fruits séchés et agrumes. On poursuit sur un peu d’herbe et de caramel pour finir sur un bois de chêne affirmé. Jeune mais déterminé. Finale: Très courte, sur des notes plaisantes de chocolat, de chêne, d’agrumes et de vanille. L’alcool mal maîtrisé vient casser le party. Équilibre: Perd des points sur la durée de la finale et sur son faible taux d’alcool, mésadapté au potentiel de cet embouteillage. Reste tout de même un dram potable en 5 à 7 estival.

Hepburn’s Choice Tamdhu Single Cask 12 ans 2001

46% alc./vol.
Embouteillé en 2013, 367 bouteilles.

André 86%
Nez herbeux et vanillé, saveurs d’oranges et de miel. Je ne m’attendais pas à être désarçonné mais j’avoue que le nez est un peu soporifique. La bouche étonne par sa force et sa stature, épicé avec conviction, beaucoup de saveurs d’herbe et de céréales, cosses d’oranges, chocolat noir et encore cette sensation de virgin oak latente qui s’exprime via des notes de citron et de liqueur Limoncello. Finale sèche et épicée, le whisky étonne définitivement malgré son jeune âge, la finale est longue et bien soutenue.

Patrick 87%
Un whisky très estival. Heureusement que j’y ai goûté en juin, car dans 6 mois il n’aurait probablement pas eu une si bonne note!! Toujours est-il que ce soir, il fait chaud et que ce whisky est donc parfait pour l’occasion! Nez : Très herbeux, avec des notes d’orange et de miel. Agréable. Bouche : Herbes et épices en premier lieu, avec des notes plus subtiles d’orange, de chocolat noir et d’agrumes. Finale : Un peu courte, mais agréable.

Provenance Tamdhu 12 ans

46% alc./vol.
Distilled March 2004, Bottled August 2016

André 84.5%
Oranges, agrumes, miel, oaky au nez, vanille, crème brûlée. La bouche est douce, mais punchée sur les épices, miel, vanille et agrumes, le fût carbonisé est très présent comme l’annonçait le nez, on y décèle aussi une touche de poivre noir broyé. La finale est rectiligne et douce, longueur moyenne, beaucoup d’accents de vanille et du bois de chêne.

Tamdhu

40% alc./vol.
Construite en 1897 par un groupe d’assembleurs, la distillerie Tamdhu dont le nom signifie « petite colline noire » en gaélique, devint peu de temps après la propriété de Highland Distillers…et ce, jusqu’à nos jours ! Une histoire tranquille donc, malgré une mise en sommeil de 1927 à 1947. Agrandie et modernisée dans les années 70, Tamdhu vit le nombre de ses alambics passer à 4 puis à 6 en 1975. Aujourd’hui, elle fait partie des rares distilleries à malter la totalité de leur orge dans leurs murs ; les cuves de fermentation en bois apportent également une touche traditionnelle dans une unité de production néanmoins moderne.
Le whisky de Tamdhu est presque totalement utilisé pour la production de blends tels The Famous Grouse, J & B et Cutty Sark.

André 83%
Fruité, des fraises? Fond marin.

RV 81.5%
Un court paragraphe avec une écriture pâle dans le livre des single malt. Vanille, petit grain non vieilli et floral de pollen fin. Arrivée caramélisée et la finale est de miel de trèfle, à l’image des Highland Park un peu plus ennuyant. Pour 18 à 118 ans, mais pourrait probablement convenir pour les nouveaux nés

Patrick 81%
Feuillu humide, un peu d’herbes, un peu épicé. Rafraichissant, très bien pour l’été. Intéressant, bon rapport qualité/prix.

Tamdhu 10 ans Sherry Matured

43% alc./vol.

André 80%
Sherry de mauvaise qualité, léger fromage et certaines odeurs que l’on pourrait presque associer aux fûts neufs, vanille et quelques épices. Le sherry est chétif et un peu malhabile. En respirant, le whisky devient de plus en plus crémeux, les fruits secs émergent, appuyé par une bonne dose de vanille et de caramel. Bon kick d’épices, texture fluide mais agréable. Raisins mauves et crescendo d’épices (gingembre et cannelle) fort soutenues, puis puissant sherry quoi que dilué. La finale est épicée et fruitée, belle pérennité mais utilisation de fût de sherry quelque peu douteux.

Patrick 90%
Un excellent whisky, rencontrant toutes les attentes pour un scotch du Speyside vieillit en fûts de xérès et vendu à ce prix. Bravo. (Définitivement, André et moi n’avons pas goûtés à la même batch!) Nez : Parfum dominé par l’arôme du xérès sucré, avec des notes de chocolat au lait, un plat de fruits mûrs et une subtile touche de chêne. Alléchant. Bouche : Un superbe xérès chaleureux, sucré et épicé tout à la fois. Toujours avec le chocolat, mais un peu plus noir qu’au nez et servi sur une planche de chêne brûlée. Finale : D’une belle longueur, s’étire sur les fruits mûrs et le chêne brûlé.

English EN Français FR