SMWS 4.227 Highland Park 12 ans

58.0% alc./vol.
Dreaming to the sounds of the sea – Distillé le 18 janvier 2005 – 311 bouteilles

André 79.5%
Ouch… le nez sent les bas de laine après une randonnée de 10 heures… y’a une petite odeur de pourri bizarre que je ne saurais expliquer… Bois de chêne humide sur un tapis de feuilles mortes, mais une association maritime assez directe dans l’approche; sel de mer, embruns de mer déchainée dans un port sur la baie, fruits de mer pas trop frais, herbe verte, gingembre. C’est pas attirant du tout… Heureusement la texture en bouche sauve la donne, la bouche est de beaucoup meilleure que le nez; beaucoup de vanille, la crème brûlée, grosses céréales pas subtiles, miel. La finale me fait penser à du gingembre qui va avec les sushis, mélange de céréales au miel nappé de vanille, odeurs de fruits de mer sur la plage mouillée. Pas mon type de whisky du tout.

Patrick 85%
Un beau whisky plutôt complexe et assez punché. Sa fraîcheur me donne l’impression trompeuse qu’il s’agit d’un whisky plus jeune que son âge. Nez : Panier d’agrumes et de fruits exotiques, posé sur le bord de la mer. Bouche : Agrumes très salés, de la fumée de tourbe et une touche herbeuse et épicée. Finale : D’une belle longueur, fumée, salée et épicée.

SMWS 4.229 Highland Park 15 ans

60.3% alc./vol.
“Volcanic Jam”, Distilled August 20th 2001 from Refill Butt Ex-Sherry Cask, 539 bottles

André 89%
Éruption de confiture de fruits rouges, bois de cerisier, gâteau aux fruits, chocolat noir, petites fleurs parfumées à la vanille, pommes rouges, réglisse. À 60% d’alcool on s’attendait que celui-ci domine nos sens mais l’équilibre est préservé avec brio. Agréable texture en bouche, le whisky est souple et relativement goulu par l’avalanche de sherry et de petits fruits rouges que parcelle quelques notes de fume bien discrète et une pincée de sel de mer. Un souvenir de bbq sur la plage ou de jambon parfumé à la fumée de bois de cerisier et une finale sur les épices et où l’alcool se dévoile aussi un peu plus férocement. Pour être franc, je préfère de loin les expression Highland Park SMWS en fût de sherry plutôt que de bourbon. Belle présentation pour ce HP singulier mais aussi représentatif.

Patrick 89%
Un superbe whisky tourbé et fruité, bien bâti, mais avec aussi quelques discrètes surprises. Nez : Framboises sucrées, en fait recouverts de miel floral. Bouche : Un volcan fumant, mais dont les flancs sont couverts de fruits, d’épices brûlants, d’un soupçon de miel, le tout pendant qu’on a laissé du porc brûler sur le BBQ. Finale : D’une belle longueur, épicée et fumée, avec une touche de fruits.

Martin 89%
Nez: Malt grillé, fleurs blanches et colle à timbre. Confitures, cacao, vanille, herbe et miel. Timide à ce stade-ci vu son degré d’alcool. Bouche: Belle texture, miel et épices, cannelle, sherry et fruits rouges. Belle explosion au niveau du taux d’alcool imposant, sans toutefois trop agresser. Finale: Longue, chaude et épicée. Bois, vanille, miel et fruits. Équilibre: L’alliance SMWS et HP, quoi demander de plus?

SMWS 4.231 Highland Park 12 ans

58.6% alc./vol.
Harbour-side takeaway – Distillé le 18 janvier 2005 – 301 bouteilles

André 89%
Superbe nez; poires, ananas, vanille, un filin de sel de mer, la pomme verte, les céréales, bon taux de sucre aussi. Les saveurs au nez sont limitées mais l’équilibre est définitivement au rendez-vous. La bouche est onctueuse, bien sucrée, beaucoup de notes de vanille, jus de salade de fruits, poires, ananas, pommes vertes, accents citronnées avec une p’tite vague salée maritime, cela me rappelle aussi de la sauce sweet & sour… Finale sucrée, salée et finement fumée avec un bon canevas d’épices, oranges et de petits fruits rouges en arrière-plan. Un beau HP présenté en bourbon cask, bien rond et pas agressif… enjoy!

Patrick 89%
Un superbe whisky dont le nez et la bouche ne sont pas du tout en adéquation, à ma grande surprise. Mais c’est très bon et j’aime beaucoup. Nez : Ananas, poires et pommes, ainsi que des agrumes, quelques fleurs et une touche de vanille. Bouche : Arrivée en bouche sucrée et fraîche, mais cette impression est rapidement balayée par une belle touche surprenante de fumée de tourbe et de poivre. Finale : D’une belle longueur, avec des notes de bois brûlé et de poivre.

SMWS 4.233 Highland Park 11 ans

64.2% alc./vol.
“Asian-Style Barbecue” – Distilled 31.01.2006 from Refill Ex-Bourbon Hogshead, 300 bottles.

André 84%
Ananas, poires, citron, vanille, amandes roulées dans le caramel, en plus d’une touche maritime salée et aérienne. La bouche est aiguisée par le puissant taux d’alcool. Notes de miel et d’ananas, fruits tropicaux, vanille et épices ardentes. Ensemble un peu sec et vif. Finale offrent une touche de gingembre et de fumée lointaine. On ne m’a pas habitué à des Highland Park avec des saveurs autant coupées au couteau.

Patrick 88%
64.2% d’alcool!! Ça doit être le scotch de plus de 10 ans le plus fort en alcool que j’aie jamais bu! C’est intense, mais pas autant que le taux d’alcool le laissait présager. Nez : Tout d’abord, d’évanescentes notes d’agrumes juteux, puis on trouve que le whisky porte bien son nom, avec des arômes de porc sucré habilement brûlé sur le BBQ. Bouche : Toujours les agrumes au premier abord, mais avec aussi des pommes vertes. Puis, rapidement, une grosse vague de fumée de tourbe épicée emporte le tout. Finale : D’une belle longueur, fumée et épicée.

Martin 87%
Nez: Céréales, citron, vanille, sucre doré, caramel et noix mélangées. Sel de mer et bruyère. On reconnait bien HP, mais ici de quoi se spécial s’en vient. Bouche: Fruits tropicaux, sel marin, herbe, bruyère, fumée et caramel. Vanille et poivre infernal. Belle sécheresse et intensité. Sauce BBQ. Wow! Finale: Épices en puissance à l’avant-plan , suivi de fumée, de sucre, de pommes vertes et de gingembre. Ou de cannelle? Équilibre: Un solide HP. La SMWS déçoit rarement. La complexité y est, mais la subtilité habituelle de HP est un peu à côté de la plaque. J’aime pareil.

SMWS 4.236 Highland Park 14 ans

56.6% alc./vol.
“Island Holiday Snapshot”, Distilled September 6th 2002 from Refill Hogshead Ex-Bourbon Cask, 279 bottles

André 90%
Sucre à glacer, fruits de mer et BBB sur la plage, miel de fleur de bruyère, petite tourbe paresseuse en background, raisins verts. Le nez est doux et très influencé par la bourbon cask, taux de sucre élevé et texture langoureuse. En bouche, le whisky est légèrement relevé par l’alcool, bien sucré encore une fois avec une fine texture effervescente, tranches d’ananas, de poires nappées de miel, fleur blanche et vanille, esprit maritime dans l’approche et fumée de tourbe bien docile en arrière-plan. Superbe texture, avec beaucoup d’ampleur et une grande générosité de saveurs. Finale sucrée et tourbée, filin de sel marin pour terminer le tout.

Patrick 92%
Un superbe whisky d’une belle intensité, riche, intense et complexe. Une très belle surprise. Nez : Savoureux parfum de vanille, miel, fleurs et fruits tropicaux. Bouche : Une vague de fumée de tourbe florale très intense m’a surpris à ma première gorgée. Le tout complété par une touche de miel et de vanille et enveloppé de notes rappelant un bourbon bien frais. Finale : D’une belle longueur, fumée et épicée.

SMWS 4.240 Highland Park 14 ans

54.3% alc./vol.
‘’Drifting into a storm’’, Distilled 05/09/2002 from Refill Ex-Bourbon Hogshead, 259 bottles

André 89%
Ananas nappés de crème fouettée, poires, melon au miel, cosses de pommes, miel et raisins verts. La bouche est finement fumée, sirop de poires, raisins verts, miel, oranges. Vraiment porté sur les fruits divers mis à part la fumée de tourbe de bonne puissance. Légère touche florale en finale dans un nuage de fumé de tourbe.

Patrick 92%
Un autre excellent Highland Park, plus salé et moins fumé qu’à l’habitude, mais avec toujours le succulent miel et les superbes fleurs. J’adore. Nez : Oh que ça sent bon ça! Des fleurs, du miel, des pommes sucrées, du sel, des algues et un peu de goudron. Bouche : Ça ne fait pas que sentir bon, c’est bon en titi! Des pommes sucrées, recouvertes d’un filet de miel et saupoudrées de sel, présenté sur un lit d’algues et entourée de fleurs avec quelques volutes de fumée dans l’air ambiant. Finale : D’une belle longueur, salée, sucrée et fruitée.

Martin 89.5%
Nez: Sel marin et ananas. Autres fruits tropicaux en salade dans leur sirop. Pommes et miel, raisins blancs et poivre timide. Bouche: Bois et épices, herbe et céréales. Tourbe herbacée de grande puissance. Fleur de sel, algues et pierre lavée. Citron, miel et melon d’eau. Finale: Bien camphrée, longue et épicée. Notes de citron, de tourbe herbeuse, de chêne et de poivre rose. Équilibre: Un beau Highland Park, qui, sans se dénaturer de ses origines, nous offre une expérience à laquelle il faut s’habituer.

SMWS 4.242 Highland Park 13 ans

58% alc./vol.
« Coastal Landscape with Smoke » – Distillé le 17 janvier 2005, Ex-Bourbon Barrel hogshead, 262 bouteilles

André 89%
Ok… Ça me fait penser à une recette ou l’on aurait fait tremper des tranches d’ananas dans un whisky tourbé pis qu’on aurait ensuite flambé et servi avec une crème à saveur de vanille et de miel. On retrouve donc de l’ananas, du sel de mer, de la tourbe assaisonnée de miel de bruyère, du caramel salé. On retrouve aussi du limoncello agrémenté de miel et du gâteau éponge. Niveau texture, c’est un gros hit. Le whisky est sirupeux et bien rond malgré la masculinité de la tourbe et du sel de mer un peu franc. Agrumes, oranges, citron, sel de mer, ananas flambé, tourbe mielleuse, chocolat noir, cendre froide en finale. On perçoit légèrement la pointe acérée de l’alcool en finale de bouche, vite envahie par les saveurs de fruits tropicaux et d’agrumes dans un nuage de fumée à saveur de vanille et de miel.

Patrick 92%
Un beau whisky riche, complexe, avec un mélange de saveurs tellement agréable. Définitivement pas typique d’Highland Park, mais quand même superbe. Nez : De la vanille au premier abord, puis de la fumée de tourbe et de la guimauve. Bouche : De la guimauve à la vanille, de la fumée de tourbe, de la cendre et de belles épices. Finale : D’une superbe longueur, fumée, épicée et subtilement sucrée.

Martin 92%
Nez: À travers la tourbe vanillée, on parvient tout de même à percevoir la colonne de céréales de Highland Park. Bonbons au caramel. Bouche: Tourbe, vanille, caramel salé et cendré. Superbe. Belles épices enflammées. Oh que ça touche la cible! Finale: Bien chaude et poivrée, sucrée et poivrée à souhait. Miam. Équilibre: Un superbe amalgame de conditions gagnantes: Cask Strength, Single Cask, Highland Park. Wow.

SMWS 4.248 Highland Park 13 ans

58.2% alc./vol
‘’Emanating Pertrichor’’, Distilled 18/01/2005, from Refill Ex-Bourbon Hogshead, 301 bottles

André 87%
Tourbe discrète, sucrée et florale, pastilles casse-grippe au miel, embruns maritimes parfumée de miel et de sel de mer, purée de carottes sucrée et jus de noix de coco. En bouche, les saveurs reflètent ce qu’annonçait le nez. Le whisky semble beaucoup moins alcoolisé qu’attendu. Texture vraiment agréable, juste bien épicée et liquide. J’voues que l’expérience est un peu linéaire et limitée, l’éventail de saveur est limité et pas super challengeant. Courte moyennement longue, florale et mielleuse, tourbe plus précise. Un whisky de type ‘’Occupation double’’, où tu fais juste écouter et que tu peux mettre ton cerveau sur le pouf.

Patrick 90%
Un beau Highland Park, mais beaucoup plus tourbé que ce que les embouteillages “officiels” de la distillerie peuvent nous offrir. Bref, j’aime bien. Nez : Une belle fumée de tourbe pas trop intense, avec des grains mouillés et une note maritime plutôt discrète. Bouche : La fumée de tourbe est ici plus intense, mais aussi florale et mielleuse. Le tout porté par une belle texture huileuse. Finale : D’une belle longueur, fumée et épicée.

English EN Français FR