Lambay Whiskey finished in Cognac Casks

40% alc./vol.

Patrick 80%
Ouin. Pas mon genre de whiskey pantoute. Ce n’est pas mauvais, mais honnêtement, tant qu’à boire ça, je vais voter pour une soirée santé sans alcool. À moins que ça soit la St-Patrick. Nez : Un parfum discrètement fruité et sucré, avec une touche des plus subtiles de chêne, d’amandes et de vanille. Bouche : Des amandes, de la vanille et du chêne. Finale : D’une longueur moyenne, avec une bonne dose d’amandes et de chêne.

Flaming Pig Black Cask

40% alc./vol.

Patrick 86%
Nez : Un parfum très typique du réseau whiskey Irlandais, avec l’huile de lin, le malt, la vanille et une touche de chêne sucré. Bouche : Épicé, boisé, vanillé… Yep, à défaut d’être original, c’est bien réussi. Finale : D’une surprenante longueur pour un tel whisky, avec des notes de bois légèrement brûlées et une petite touche de sucre qui donne l’envie d’en prendre un verre de plus.

Three Ships 10 ans

44.6% alc./vol.

André 87%
Nez crémeux, très vanillé, ananas, poires, oranges, miel, fruits tropicaux, poivre noir, oaky, coffee beans, fumée de tourbe terreuse assez prononcée. Bouche fumée, puissante, poivrée et aux notes de gingembre, qui cache bien l’amalgame de saveurs de salade de fruits tropicaux, de poires et d’ananas, nappées de vanille et de miel, ainsi qu’une touche citronnée fraiche. Finale épicée, fumée de tourbe cendreuse.

Tullibardine The Murray Châteauneuf-du-Pape Finish 2005-2018

46% alc./vol.

Patrick 87%
Un beau mélange de chêne épicé et brûlé avec des fruits mûrs. On jurerait que le taux d’alcool est 10% plus élevé! Nez : Parfum de fruits en train de mûrir, de caramel très subtil et de chêne. Bouche : Des beaux fruits fondus dans le chêne épicé et légèrement brûlé. Ok. Pas si légèrement brûlé que ça le chêne! C’est pas vraiment subtil en fait, lol! Finale: D’une belle longueur, marquée par le bois brûlé et une touche de fruits.

Gordon & MacPhail Discovery Tormore 13 ans

43% alc./vol.

Patrick 83%
Un bon whisky, où on retrouve mélangées ensemble un tas de saveurs. Ce n’est pas mauvais, mais ce n’est pas au point non plus. Nez : Pommes cuites, touche subtile d’agrumes, fruits tropicaux et chêne discret. Bouche : Un beau mélange de fruits tropicaux, de pommes, de noix de coco et de chêne. Well… Peut-être pas si beau que ça comme mélange… C’est en fait un peu n’importe quoi. Finale :D’une belle longueur, avec un mélange de saveurs hétéroclites.

Aberlour Casg Annamh – Batch 01

48% alc./vol.
Casg Annamh signifie “rare cask” en Gaélique. Cette expression a vieilli dans 3 types de futs, dont des futs de Xérès et deux types de futs de chêne Américain.

André 84%
Une version qui rappelle le 16 ans DoubleCask en version un peu pimpée côté alcool. Je suis un peu ambigu sur l’approche adoptée pour la commercialisation de cette version et la place qu’elle trouvera dans le portfolio de la distillerie. Au nez; raisins secs un peu pâteux, biscuits au beurre, sherry volatile, pelure de bananes et ananas, cerises, cœurs de pommes poires, caramel. Beaucoup d’ambivalence au nez, on est un peu malmené dans tout les sens sans vraie ligne directrice. La texture en bouche est pauvre et liquide malgré le taux d’alcool appréciable, sensation de gomme savon, de lilas en fleur, violette, raisins secs, poivre, bananes et poires. Finale épicée de cannelle et de poivre, la canne en bonbon du temps des fêtes, tarte aux pommes nappée de caramel, raisins secs, prunes. Mmmmm… pas convaincu… Un Aberlour qui se cherche.

Balblair 2000-2017 – 2nd Release

46% alc./vol.

Patrick 89%
Un très bon whisky, avec une superbe complexité de saveurs très bien équilibrées. Nez : Volutes de vanille, de chêne et de cassonade subtile. En fait, l’ensemble du parfum est subtil. Bouche : Pommes brûlées, caramel légèrement salé, vanille et un peu de bois brûlé. Finale : D’une belle longueur, marquée par le bois brûlé et une touche de fruits mûrs.

Bowmore 10 ans Tempest Batch #2

56% alc./vol.

André 92%
Superbe nez, dans la ligne de la distillerie. Le bourbon cask est à l’honneur; embruns maritimes, sel marin, tourbe relativement puissante, agrumes, oranges et nectarines, vanille, citron, pommes vertes, poires, abricots. Puissant en bouche en arrivée, l’attaque est franche avant que s’installe l’effet mouth coating huileux du whisky. Puis, lentement mais avec asssurance, les saveurs de fruits s’installent fermement; poires, ananas, abricots, vanille, citron, agrumes, nectarines, tourbe un peu sale et maritime, chocolat noir. La tourbe s’évapore lentement en bouche en laissant une sensation de suie un peu froide, rafraichie par les saveurs de fruits tropicaux. La finale est fruitée et tourbée, la tourbe frétille sur la langue comme l’huile dans une poêle chaude, belles vagues d’agrumes et conclusion de sel de mer. Une ode à la mer sur des notes de bourbon cask.

Aberlour A’bunadh – Batch 59

60.9% alc./vol.

André 90.5%
Encore une fois, la qualité est au rendez-vous. Cette édition est punchée, très épicée et poivrée, beaucoup de personnalité. Grosses cerises noires roulées dans le gingembre, framboises, chocolat fourré à la pâte saveur d’oranges, envolée épique d’épices, poivre moulu, caramel, prunes séchées. Présentation à la fois ronde et musclée. La bouche est onctueuse, hyper épicée et poivrée, licoreuse dans la texture et avec des saveurs affirmées; cerises noires, prunes, raisins secs, chocolat noir amer, poivre, cannelle et gingembre, oranges, gâteau aux fruits, café expresso. Une fois la gorgée avalée, les épices et l’alcool entrent lentement dans la langue comme une aiguille chauffée sur le feu direct. Beaucoup d’amertume en finale de bouche avec un avalanche de poivre et d’épices qui se mélangent aux fruits rouges.

English EN Français FR