Midleton Dair Ghaelach – Virgin Irish Oak Collection – Grinsell Forest

57.9% alc./vol.
Cask Finish Virgin Native, Irish Oak Cask – Batch #01, Tree #04, Bottle. En gaélique, Dair Ghaelach, prononcé « dar gayloch », signifie le chêne irlandais. Après avoir passé de 15 à 22 ans dans des fûts de chêne américain ex-bourbon cask, cette version a été affinée pendant dix mois dans des fûts de chêne neuf irlandais de la fôret de Grinsell provenant de la propriété de Ballaghtobin sise dans le comté de Kilkenny.

André 92%
Superbe nez mais qui demande du temps à se stabiliser, rempli de bananes, d’ananas et de poires, miel onctueux mélange de cannelle et de clou de girofle, céréales maltées, oranges, confiture de pomme et chocolat au lait. La bouche évoque des soupirs de bois séchés, copeaux de bois fraichement coupés, ananas et poires, miel, notes de poivre concassé et de clou de girofle, alcool puissant également. Longue finale sèche et épicée, tarte aux pommes tout juste sortie du four et chocolat au lait râpé, petits fruits sauvages, chocolat fourré à l’orange.

Patrick 94%
Oh que c’est délicieux. Un whiskey dans la catégorie “à apporter sur une île déserte” grâce à sa balance magistrale. Et surtout, sa complexité… À chaque gorgée, j’y trouve quelque chose de nouveau, wow! Nez : Oh wow. Wow, wow, wow. Whiskey as it should be. Miel, épices, huile de lin, chêne, vanille, chocolat et un beau mélange de fruits mûrs et de fruits exotiques. Bouche : Le miel en premier lieu, du chêne, du chocolat, des fruits exotiques, de la cannelle et des pommes mûres, le tout porté par une superbe texture huileuse. Finale : D’une belle longueur, complexe et d’une intensité bien mesurée.

Martin 93.5%
Nez: Généreux. Fruits rouges et fruits tropicaux. Gâteau aux épices, chêne et vanille. Cerise et cannelle, miel granuleux et poires nappées de sirop. Bois vert. Puissant. Bouche: Arrivée en bouche exquise. Caramel salé et fruits des champs, confitures et bois sec. Épices bien dosées, vin chaud et pâte de fruits. Miel, miel, et re-miel derrière. Chocolat blanc. Un beau tableau en effet. Finale: Longue et soutenue, les épices, le bois, les fruits, le chocolat, mais le tout avec un caractère qui ne se laisse pas aisément mettre de côté. Équilibre: Un grand whisky irlandais, délicieux, pratiquement sans défaut, mais avec la rareté et le prix qui va avec. Dangereux de tomber en amour.

Laisser un commentaire

English EN Français FR