Lindores Abbey Cask Sampling

Première dégustation publique mondiale.

Le 23 mars dernier, nous avons eu la chance incroyable d’être de la première dégustation publique de la Lindores Abbey Distillery. Ça ne vous dit rien cette distillerie? Et bien, c’est normal, puisque leurs produits ne sont pas encore sur le marché. Leur futur whisky est toujours en vieillissement.

Le distillerie Londores Abbey a un lourd fardeau sur sa tête. Elle est sise à l’endroit que l’on peut baptiser comme étant ‘’le lieu de naissance du whisky Écossais’’. En effet, selon la plus ancienne preuve écrite, l’Exchequer Roll datant de 1494 indique que l’on attribue l’autorisation au Frère John Cor, un moine de Lindores Abbey, 8 bolls de malt qui serviront à produire l’aqua Vitae pour le roi King James IV. Ce malt produira environ 1500 bouteilles… de quoi égayer les partys de la bourgeoisie et de la royauté. Ce texte est reconnu comme étant la plus vieille preuve écrire de la production de whisky en Écosse.

L’abaye de Lindores (Church by the water) fût fondée par les moines Tironésiens venue de Kelso dans les Borders en 1191. Eux-mêmes étaient des moines Bénédictins Français de l’ordre de Tiron. Le site, érigé sur l’estuaire de la Tay River a accueilli nombre de personnages célèbres dont les rois Edward 1er d’Angleterre, John Balliot, David II, James III et IV. Même William Wallace (Braveheart) y trouva refuge avec 300 de ses congénères suivant la bataille de Black Earnside. L’abaye fût malheureusement démolie au 16eme siècle pendant la réforme réligieuse menée par l’infâme John Knox dont vous pouvez toujours visiter la maison sur High Street près de la Royal Miles à Édinburgh. À ce moment, l’horloge de l’Abaye fût même rachetée par le conseil de ville d’Édinburgh.

Ces moines Tironésiens étaient d’habiles menuisiers, brasseurs, maçons, sculpteurs, peintres et même jardiniers… et visiblement d’habiles distillateurs.

523 années plus tard, l’alcool coule de nouveau dans les alambics érigés sur le site de l’Abaye Lindores. On utilise l’eau de la source près de la distillerie, de l’orge du comté de Fife, des Tuns fabriqués par Forsyth de Rothes, des bassins de fermentation de Joseph Brown de Dufftown, trois pot still Forsyth. 18 types de fûts sont présentement utilisés pour la maturation, certains expérimentaux, d’autres plus conventionnels; ex-bourbon, port, sherry, ex-peated, ex-wine cask, etc. Les plans de la distillerie sont de reprendre la culture d’orge sur le site ceinturant la distillerie et de créer un whisky ‘’terroir’’.
On a également trouvé lors d’excavation sur le site, ce que l’on pense être le plus vieux site de distillation en Écosse. Vous vous rappelez peut-être d’avoir vu l’article, sinon voici le lien :
https://scotchwhisky.com/magazine/latest-news/21836/lindores-abbey-dig-unearths-historic-first/

La production mensuelle est présentement d’environ 104 fûts. Le premier embouteillage à voir le jour (environ 1200 bouteilles) sera uniquement vendu aux personnes ayant souscrit à la Société de préservation de la Lindores Abbey. Ce premier embouteillage serait normalement composé de 65% ex-bourbon cask, 25% STR (voir détails plus bas) et de 10% sherry cask.

La maturation se fera sur le site même de la distillerie et 25% des entrepôts seront chauffés afin d’accélérer le processus de maturation. En partenariat avec l’université Heriott-Watt, les gens de la distillerie ont aussi recréé un type de levure du XVeme siècle qui sera utilisée pour la création d’une édition limitée unique de single malt.

Lors de la session de dégustation, le distillery manager Gary Haggart nous a fait le privilège de partager 6 expressions dont 5 en version cask strength cask sample et une bouteille d’Aqua Vitae présentement en vente. En effet, Lindores a plutôt misé sur l’Aqua Vitae plutôt que le Gin afin d’aider à traverser les premières années difficiles sur le plan financier pour toute nouvelle distillerie.

Produire du whisky sur le plus vieux site connu de fabrication de whisky en Écosse, les gens de Lindores n’ont certainement pas froid aux yeux!

Laisser un commentaire

English EN Français FR