J.P. Wiser’s The Alumni Collection Larry Robinson 6 ans

40% alc./vol.
2019-2020 Release, 2 Grains (corn, & 19% rye), 100% distillés en Column Stills et vieilli en 6 types de fûts différents : Canadian whisky barels, double charred barels, ex-bourbon, rum, port & French Oak Casks afin de souligner les 6 coupes Stanley remportées par le ‘’Big Bird’’.

André 88.5%
Très intéressant et hyper challengeant comme nez. Un mélange de beaucoup de choses très bien mariées; vanille onctueuse, crème Française, fruits secs, dattes et raisins trempées dans la liqueur à l’orange, réglisse et cœurs de pommes, chocolat. La bouche est hyper texturée, belle rondeur invitante où les fruits se mélangent avec les notes de cannelle et aussi d’une pincée d’anis. Savoureuses notes de caramel et de fruits rouges, sirop d’érable et d’épices tirées du seigle. Finale un peu courte où les saveurs s’essouflent un peu trop vite mais une rétro-olfaction bien épicée surprenante aux notes de fruits rouges bien épicés. Très agréable.

Patrick 85%
Il va sans dire qu’un whisky pour lequel on a utilisé 6 différents types de fûts (Canadien, Re-Charred, bourbon, rhum, porto et chêne français) peut facilement être n’importe quoi. Mais on démontre ici que l’important est l’équilibre. Un whisky très intéressant, dommage qu’il soit si jeune, ça aurait pu être exceptionnel. Nez : Un parfum très fruité et sucré, avec des arômes rappelant du chocolat aux fruits, ainsi que des notes de seigle, de caramel et de vanille. Bouche : Une saveur de « new make » trahit son jeune âge, mais sinon, c’est vraiment bon : Des fruits, du chocolat et du caramel, de la vanille, du seigle, du chêne… Un whisky très complexe et réalisé avec brio. Finale : D’une belle longueur, marquée par les épices et les fruits mûrs.

Martin 86%
Nez: Fond de rye, gâteau aux épices, chêne assez jeune, vanille et crème. Raisins, fruits de champs et pelure d’orange. J’aime bien la complexité des éléments ici, qui sortent des sentiers battus quand on parle de whisky canadien. Bouche: Belle texture, caramel, fruits foncés et mijotés. Feutré, accueillant. Épices et bois, pincée de rye. Finale: La longueur laisse à désirer, mais j’aime bien les saveurs et arômes exprimés précédemment qui s’affirment dans la courte fenêtre d’opportunité qui leur est donnée. Équilibre: Solide, pour un whisky dilué à 40% on réussit tout de même à scorer. Une belle passe sur la palette, du moins.

Laisser un commentaire

English EN Français FR