J.P. Wiser’s The Alumni Collection Guy Lafleur 10 ans

40% alc./vol.
‪2018-2019‬ Release, 100% corn, 100% distillé en Double Column Stills et vieilli en 3 types de fûts : Ex-Speyside, ex-Rum et ex-bourbon dans une proportion d’un tiers chacun. Le vieillissement de 10 années rappelle le célèbre numéro du jersey du ‘’Démon Blond’’ et l’utilisation de 3 types de fûts fait référence aux nombreux tours-du-chapeau du célèbre jour du Tricolore.

André 86%
Sirop de maïs et sirop d’érable, cassonnade et caramel, poires, tarte aux pommes. Le nez évoque la douceur et les sucreries des confiseries. La bouche rappelle les céréales Sugar Crisp. Elle est aussi bien sucrée et caramélisée, relativement uniforme au niveau de la palette aromatique, peut-être même un peu trop restreinte. Elle laisse une sensation de céréales séchées nappées de sirop d’érable en finale de bouche, un peu aiguisée et sèche même ainsi qu’une pincée de cannelle. Même si ce whisky est bien agréable à déguster, les limitantes de sa palette aromatique n’est feront pas un whisky d’exception.

Patrick 86%
Un très bon whisky, qui offre une belle surprise pour un whisky 100% maïs. Bravo à Wiser’s pour la conception de ce whisky qui probablement été le premier whisky que bien des québécois n’ont jamais bu ! Un whisky facile d’approche, mais présentant une richesse de saveurs qui saura plaire aussi aux amateurs chevronnés. Nez : Un beau parfum riche, marqué de notes boisées, fruitées, épicées et de biscuits à l’orge. Bouche : Définitivement, les fûts de rhum, de bourbon et du Speyside ont fait des miracles avec ce whisky, en lui donnant une complexité rarement vue dans un whisky de maïs ! Des saveurs fruitées, épicées, sucrées, boisées et d’orge s’entremêlent pour notre plus grand plaisir. Superbe ! Finale : D’une belle longueur, avec quelques fruits, de belles épices et des notes boisées.

Martin 87%
Nez: Caramel et vanille, pâte de fruits rouges, chêne et pointe qui évoque le xérès. La composition de ses fûts est bien évidente à ce stade. Bouche: Belle texture. Un peu de fumée, un peu de bois, un peu d’épices, le tout baignant dans un amalgame de cerises, de fruits des champs, de vanille et de maïs. Finale: De chaudes mais douces épices nous escortent sur une planche de chêne fruitée. Touche de cacao. Équilibre: Un très bon Wiser’s, son caractère classique se marie bien aux différents fûts utilisées pour son assemblage. Les gens se le sont arrachés parce que c’était le Démon Blond, tant mieux pour eux parce que malgré le gimmick, c’est un maudit bon whisky.

Laisser un commentaire

English EN Français FR