Kings County Bourbon Whiskey – Batch 131

45% alc./vol.
Batch #131 – Vieilli au moins un an. Le Bourbon est fabriqué à partir de maïs biologique de l’État de New York et de l’orge maltée du R.-U., et est distillé deux fois dans des alambics en cuivre et vieilli dans de nouveaux fûts de chêne carbonisés.

André 84%
Du bonbon au nez… Fruits rouges et réglisse rouge, caramel et toffee, rye, bois de chêne brûlé, pelures de pommes, raisins secs, cerises, chocolat noir. J’adore la texture en bouche, huileuse – ce qui est plutôt rare pour un bourbon – sensation un peu tannique et terreuse, rye bien épicé, onctuosité des céréales sucrées, réglisse rouge et cerises, charcoal, explosion de cannelle et d’épices en finale de bouche, longue finale épicée et légère brûlure d’alcool. Manque d’équilibre, un peu fougueux et imprévisible de par sa jeunesse… mais un talent en devenir.

Patrick 83%
Un beau bourbon classique, mais un peu jeune. Nez : Appétissant parfum très fruité, avec un peu de vanille et du bois brûlé. Bref, du bourbon juteux! Bouche : L’arrivée en bouche est dominée par le bois brûlé et une tonne d’épices et de beaux petits fruits. Finale : D’une belle longueur et juteuse, marquée par le bois brûlé.

Kings County Bourbon Whiskey – Wine Barrel Finish – Batch 02

45% alc./vol.
Batch #2 – Vieilli au moins un an. Kings County Distillery a été nommée Distillerie de l’année 2016 par l’American Distilling Institute

André 88%
Intéressant… Définitivement bourbon mais avec un manteau de fruits tanniques qui boost l’envolée de fruits du bourbon original; cerises, réglisses, rye, sucre caramélisé, raisins secs, caramel, cannelle. Le wine barrel a définitivement domestiqué l’agressivité de la jeunesse du whisky et des épices tirées du rye, la texture est visqueuse et collante, ce qui me rappelle le sac de réglisses bien fraiches. Saveurs de miel, sirop pour la toux à la cerise, réglisse, raisins secs, cannelle plus en retrait, chocolat au lait, une touche de poivre et de sucre. Finale douce, qui inspire la lenteur des chaudes soirées d’été, mélange de fruits secs et de cannelle poivrée. J’adore la présentation de ce whisky, l’intensité des saveurs et sa structure générale. Un bourbon pour l’amateur à la dent sucrée en quête de nouveauté

Patrick 87%
Un très bon whisky, la finition en fût lui a fait le plus grand bien! Nez : Parfum super fruité, en fait, dominé par les arômes du vin, un peu de bois brûlé de belles épices chaleureuses et une touche de vanille. Ça regarde bien! Bouche : Vin chaud, bois brûlé, vanille ardente. Vraiment fruité et chaleureux! J’aime! Finale : D’une belle longueur et fruitée.

Kings County Straight Bourbon Whiskey – Batch 01

61% alc./vol.
Batch #1 – Vieilli au moins deux ans. Le Straight Bourbon est fabriqué à partir de maïs biologique de l’État de New York et de l’orge maltée du R.-U., et est distillé deux fois dans des alambics en cuivre et vieilli dans de nouveaux fûts de chêne carbonisés.

André 85%
Ouf, c’est intense ça… Vite comme ça, ça me rappelle certain Bookers, la ferveur des arômes et des saveurs est impressionnante. Panier de fruits rouges, réglisse fraiche, cannelle, poivre, vanille-caramel, bois brûlé. Belle texture en bouche en arrivée, huileuse et presque collante puis attaque puissante d’alcool et d’épices, de bois carbonisé. Ça tranche la texture racoleuse de la bouche assez rapidement ce changement de cap; poignée d’épices, la cannelle en grande envolée épicée, poivre broyé, grosse réglisse rouge. Amertume du bois carbonisé et sécheresse apportée par l’alcool en finale de bouche. Le nez est impressionnant, la bouche manque d’équilibre, la finale persistante et très intense. Expérience en dent de scie quoique intéressante.

Patrick 92%
Un extraordinaire bourbon, intense, riche, savoureux et avec tout ce que j’aime dans un bourbon! Batch #1? Ça ne sera certainement pas la dernière! Nez : Parfum intense de bourbon, avec plein de beaux fruits sucrés. Aussi de la vanille, du chocolat et du chêne subtil. Bouche : D’une superbe intensité, fruité, sucré, du bois brûlé et bien des épices. Miam miam! Finale: D’une superbe longueur, sucrée, fruitee et boisée.

Kings County Peated Bourbon Whiskey – Batch P5

45% alc./vol.
Batch #P5 – Vieilli au moins un an. Ce whiskey est conforme aux exigences américaines pour le bourbon, mais est fabriqué avec de l’orge maltée exposée à la fumée de tourbe, pratique plus répandue dans les whiskies écossais – le malt utilisé pour le bourbon tourbé a même été cultivé et cuit en Écosse. Il s’agit donc d’un « bourbon de style écossais », issu d’un vieillissement en fûts neufs, avec une légère finale fumée qui rappelle le single malt. Si le scotch et le bourbon avaient un bébé, c’est ce à quoi ça ressemblerait! Pour autant que nous sachions, c’est le seul bourbon tourbé au monde.

André 91.5%
Hors des sentiers battus, et on aime ça! Bizarre d’avoir tout ce background de saveurs associées au bourbon et agencées de tourbe. La fumée est présente, pas omniprésente, chocolat noir, fruits secs, rye, réglisse, caramel, pelure de pomme, oranges, cannelle, bon taux de sucre, ensemble doux, très agréable. En bouche, le même amalgame de saveurs se développe lentement sur un drap de fumée tannique qui se marie bien avec le chocolat noir amer. Le contraste avec les fruits rouges et la réglisse est divinement envoûtant. La finale est une recette de fruits secs, d’oranges, réglisse, chocolat saupoudré de cannelle, caramel et une discrète fumée. Ce whisky est un beau défi de dégustation, qui mettra vos dogmes d’évaluation à rude épreuve.

Patrick 93%
Un superbe whiskey, riche, complexe, bien que équilibré et surtout, j’ai l’impression que l’un de mes rêves se soit réalisé: un bourbon tourbé. Nez : Intriguant parfum, avec une note délicate de fumée de tourbe, avec de belles épices, du chêne et beaucoup plus de fruits que je me serais attendu. Bouche : Wow, wow, wow!!! C’est exactement ce que j’attendais, un bon bourbon fumé! Bref, de la fumée, des épices, du chêne et des fruits subtils. Finale : Très longue, fruitée et fumée.

Pearse Lyon Founder’s Choice 12 ans Batch #1

42% alc./vol.

André 86.5%
Un Irish whisky qui fait vraiment plus dans le single malt. Livraison de fruits au nez; pommes, fruits tropicaux, miel, oranges, belle grosse pêche juteuse, pointes de gingembre et de bois de chêne, léger bois brûlé aussi. Le whisky mettra passablement de temps à s’ouvrir et se livrer et il ne faut surtout pas se fier à la première impression que livrera le nez. La bouche est plus soutenue que l’annonçait le nez, les épices plus présentes, mais les fruits sont d’une opulence presque dégradante, mélange de fruits tropicaux, de petits fruits sauvages, d’oranges, pommes rouges, pêches, melon, melon au miel et une touche florale du genre lilas en fleurs très discret. Finale moyenne longue avec une montée étonnante des épices. Du beau travail, présentation singulière et hors-norme dans sa catégorie. Ce whisky démontre l’effervescence et le bouillonnement qui bouscule l’industrie du whiskey Irlandais.

Patrick 85%
Pour amateurs finis de whiskey Irlandais, c’est un must. Pour les autres, on attendra le prochain. Nez : Je pourrais simplifier en disant “parfum de whiskey Irlandais”. Vous voulez plus de détails? Pommes, fruits tropicaux, miel, orange, pêche et une touche de vanille, le tout avec un fond d’huile de lin. Bouche : D’une surprenante intensité, fruits tropicaux intenses, pommes, oranges, fleurs, bois brûlé et épices. Finale : D’une belle longueur, épicé.

Kings County Distillery Oat Whiskey – Batch 02

45% alc./vol.
Vieilli au moins un an. Kings County Distillery est la plus ancienne distillerie de whisky de New York. Fondée en 2010, elle est la première depuis la prohibition.

André 78%
Beau gros fond de bourbon au nez, avec un côté définitivement onctueux de céréales genre gruau à la cassonnade, des fruits rouges séchés, bonne dose de cannelle aussi, cerises et chocolat noir, fût brûlé. Après quelques minutes, des accents cireux apparaissent ainsi que des arômes de céréales Puff ou de Sugar Crisp. En bouche, sensation un peu poussiéreuse, comme de la poussière de céréales qui s’échappe du silo à grain lorsqu’on le transvide de la remorque, grosses oranges hyper mûres, cassonnade et sirop d’érable, céréales, crayon de cire Crayola, une touche d’épices qui ressemble à du rye. Finale assaisonnée de cannelle, céréales Puff, oranges. Bizarre et hors-norme, tiens plus de l’expérimentation que de l’édition avec laquelle on veut parsemer les tablettes des distributeurs et laisser comme impression aux consommateurs.

Patrick 77%
Bon, la fin de mon verre a fini dans le lavabo. À la place de la distillerie, je classerais ça dans la catégorie “expérience manquée à ne plus recommencer!”. Nez : Parfum sucré et boisé rappelant un peu un bourbon… Ou en tout cas, rien qui me ferait dire “tiens, de l’avoine!” Bouche : Métal, une petite touche de petits fruits, du bois brûlé. Le tout porté par une drôle de texture en bouche. Finale : Assez longue, marquée par le bois brûlé.

Old Forester Statesman 95 Proof

47.5% alc./vol.
En raison de la sortie au cinéma de la suite du film “Kingsman The Secret Service” (sortie en 2014), Brown Forman annonce la création et le placement de son whisky “Old Forester Statesman” dans le film “Kingsman The Golden Circle” (sortie en septembre 2017). Dans ce film, les héros font face à un nouveau défi lorsque leur quartier général est détruit. Leur aventure se déroule pendant la prohibition et les conduira à la découverte d’une organisation d’espionnage appelée “Statesman” basée à Louisville dans le Kentucky (Etats-Unis). Ce bourbon est composé de 72% de maïs, 18% de seigle et de 10% d’orge.

André 90%
Clou de girofle, cannelle, poivre, rye épicé, réglisse rouge, pomme, cerises et chocolat noir, vieille couverture de livre en cuir. Le nez, tout comme la bouche est relevée et épicée, traditionnel dans le style; cannelle, clou de girofle, réglisse, rye, pelure de pomme, oranges. La texture générale est douce et moelleuse, merci à la grande proportion de maïs. Beaucoup de poivre et d’épices en finale, grosse réglisse fraiche, cerises. À 80$ la bouteille (LCBO), c’est un peu cher avouons-le, mais il en vaut tous les dollars déboursés. Un superbe bourbon fidèle au style mais avec un brin de singularité.

Basil Hayden’s Dark Rye

40% alc./vol.
Mélange de Rye whisky du Kentucky, du Canada (Alberta Distiller’s) et de Porto de Californie.

André 89%
L’amateur de rye whisky sera heureux avec ce whisky à prix d’ami et la qualité surprenante. Le nez évoque une réglisse rouge trempée dans le chocolat noir, les cerises noires, les cœurs de pommes rouges et les céréales de seigne épicées, le pain aux épices, les prunes et oranges. Superbe texture en bouche, on perçoit vraiment l’apport onctueux du port. L’homogenéité des saveurs est vraiment notoire; mélange de cerises noires, réglisse, pelures de pommes, anis, prunes et chocolat noir qui se finalise par des tonalités amères. Les épices sont balancées par des accents de caramel et de sirop de maïs, et la finale est épicée et amoureusement fruitée. Les notes de réglisse en rétro-olfaction sont intenses et s’agencent bien des influences du Porto. Quel bel embouteillage, aliant le challenge de dégustation au plaisir des saveurs bien agencées en une savoureuse histoire sensorielle.

Patrick 89%
Un superbe whiskey de seigle pour le dessert! L’ensemble m’a fait penser à des cerises trempées dans le chocolat, mais les épices typiques du seigle demeurent toujours au premier plan. Enfin, assez bon pour que je m’en achète une bouteille sur le champs! Nez : Parfum de seigle très fruité et sucré, ou en fait, des cerises dans le chocolat noir, le tout servi sur une belle planche de chêne légèrement épicée. Bouche : Une belle vague d’épices et de bois brûlé, avec un beau fond fruité et sucré. L’ensemble faisant toujours penser à des cerises trempées dans le chocolat. Un rye whiskey qui fait penser (un peu) à un scotch vieilli en fûts de xérès. Finale : D’une longueur moyenne, fruitée et légèrement épicée.

High West Campfire Batch 16K16

46% alc./vol.
Bottle 2527. Un whisky issu du mélange de bourbon, rye whisky & d’un peated scotch whisky… On aime faire les choses différemment à High West…

André 85%
Poires, pêches, miel, sucre et cassonnade, la glazed apple du Beauce Carnaval, oranges. Savoureux mélange! En bouche, le rye apparait rapidement, cerises noires, cannelle, cassonnade, pelure de pommes, poires nappées de miel, clou de girofle. La finale de bouche est un peu bizarre, la cendre froide de feu de tourbe, oranges, bonbons en forme de poisson à la cannelle. Approche inusitée pour un rendu hyper intéressant au nez mais à la bouche ambivalente. On salue par contre l’originalité de la présentation et la volonté de sortir des sentiers battus.

Copper City Bourbon

45% alc./vol.
Arizona Distilling Co.

Patrick 88%
Un bon bourbon dont l’Arizona peut être fier! Je me verrais très bien dans le désert avec une telle bouteille! Nez : Parfum de bourbon typique, avec des notes de cerises, de maïs sucré, de caramel et d’une touche de bois brûlé. Bouche : D’abord les épices du bois brûlé, puis du sucre, des herbes et un peu de cassonade. Le nez était plutôt sucré, alors qu’en bouche, c’est les épices qui prennent le dessus. Finale : D’une belle longueur et épicée.

English EN Français FR