Old Forester 1870 Original Batch

45% alc./vol.

Patrick 83%
Un bon bourbon efficace, sans faute et parfait pour les situations où vous ne voulez pas vous casser la tête. Nez : Parfum assez léger et assez sucré, avec une touche subtilement boisée. Bouche : Arrivée en bouche épicée et boisée, avec de belles notes vanillées. Finale : D’une longueur moyenne et épicée.

Old Forester 1897 Bottled in Bond

50% alc./vol.

Patrick 82%
Un bon whisky, mais qui ne m’impressionne pas vraiment. En fait, il s’agit d’une bourbon très moyen, qui saura tout de même plaire à ceux qui aiment leur bourbon plutôt sucré. Nez : Parfum sucré typique du Old Forester avec une vanille assez intense qui cache presque les épices du bourbon. Bouche : Bourbon très sucré présentant un profil aromatique épicé plutôt tranquille et quelques note de bois brûlé. Finale : D’une belle longueur et épicée.

Old Forester Kentucky Straight Bourbon

43% alc./vol.

André 81%
Caramel et toffee, léger brûlé, sucre chauffé, miel. Léger épicé apporté par le rye, cerises noires. Nez plus agressif que l’édition Signature malgré 4% d’alcool en moins. En général, le nez me laisse un peu froid. En bouche, vraiment soyeux et texturé, avec une arrivée fruitée et sucrée, puis vaguelette d’épices et de rye, suivie d’une accalmie cireuse bizarroïde, de pommes rouge, de cerises noires, de fruits secs, de poivre éventé et de cannelle. Finale lente et langoureuse, very mellow, où les saveurs se dissolvent lentement, presque avec agonie. Straight, dans tous les sens du terme…

Patrick 87%
Une belle surprise que ce bourbon, et surtout un très bon rapport qualité/prix. Nez : D’accord avec RV pour la cire herbeuse sur un lit d’épices. Le tout, avec une pointe de cerises. Bouche : L’arrivée est marquée par la cire herbeuse, mais celle-ci est rapidement balayée par une puissante vague d’épices et de chên qui, en reculant, nous laisse découvrir une trace de cerise. Finale : Longue, épicée et avec une touche de cerises.

Martin 83%
Petit rouquin foncé. Nez: Une bouffée d’alcool cireux décoiffe dès le départ. Maïs, vanille et cire d’abeille. Quelques épices couronnent le tout. Semble toutefois inachevé. Bouche: Miel, toffee et épices, un peu inhabituel pour un bourbon. Un peu de maïs et de vanille arrivent légèrement en retard. Surprenant, melon et miel. Finale: Un tout petit peu fade, les épices perdurent, mais pas autant qu’une petite amertume plus ou moins propre. Feuille de tabac. Équilibre: Quand même un bon petit bourbon honnête et pas trop cher. Aussi bon pour la dégustation que pour cuisiner.

RV 80%
‘Tis a bourbon alright, cire herbeuse avec un peu plus d’épices toutefois. Sur la langue, ces dernières s’expriment avec plus de personnalité, mais la finale un peu trop forte en cerises crasseuses n’est pas a mon goût, avec un petit d’aftertaste de boisson énergétique cheap. Loin d’être mon bourbon favori malgré son bon rapport qualité/prix., il ne faudrait pas que le Liquor Store est un très grande sélection pour que je choisisse quelque chose d’autre.

Old Forester Signature Kentucky Straight Bourbon

50% alc./vol.

André 76%
Très épicé – principalement la cannelle – corn & rye. Arrivée en bouche intéressante mais le tout s’efface trop rapidement. Finale inexistante. Ensemble manquant de complexité et de personnalité et surtout sans réel hook.

Patrick 86%
Biscuits à l’avoine, quelques cerises et une pointe d’épices pour un nez qui est finalement relativement doux. En bouche par contre, tout s’inverse: d’abord les épices, ensuite une rapide cerise, puis les biscuits à l’avoine. La finale s’étire longuement sur des biscuits à l’avoine épicés. Un bon bourbon.

RV 78%
À l’image de sa sœur inférieure en pourcentage, cette bouteille est assez anonyme et mérite de le demeurer ainsi, avec une odeur de rye trop prononcé, à se demander s’il y a autre grain dans le mash bill. L’arrivée en bouche démontre le même défaut en restant beaucoup trop vinaigrée. La finale est toutefois un peu mieux équilibrée, mais ne sait sauver le désastre de l’uniformité.

Old Forester Signature Kentucky Straight Bourbon (nouvel embouteillage)

50% alc./vol.
Mash bill constitué de 72% de maîs, 18% de seigle et 10% d’orge.

André 85%
Nez sucré attractif, sucre brun, maïs sucré, fruits rouges. En bouche le whisky, malgré son généreux 50% d’alcool est flat et diaphane. Les saveurs sont par contre agréables; pacanes, cerises, chocolat aux cerises du genre Sherry Blossom, miel, fruits secs et les oranges. Les épices (particulièrement la cannelle et le gingembre), muettes en entrée de bouche sont plus présentes maintenant, s’additionnant de poivre tout juste moulu savoureux et puissant. La barre de chocolat me fait maintenant plus penser à une Cadbury Fruits et noix. Finale bien longue et épicée-poivrée. Sans être un bourbon avec de la singularité, ce whisky offre une belle présentation aromatique, un taux d’alcool enviable et un prix attrayant. À 25$ US, il est bien difficile d’y résister.

Patrick 84%
Un bon whisky, mais sans effet “wow”. Je ne trippe pas sur la sensation du bois carbonisé, voire cendreux qui reste en bouche en finale. Nez : Beau parfum épicé, sur fond de bois mûr et accompagné de quelques notes de fruits mûrs et un soupçon de cuir. Bouche : Arrivée de chêne épicé. Puis, après quelques secondes, on découvre une belle cassonade brûlée et un soupçon de fruits plutôt subtils. Finale : Assez longue. Il me reste une sensation persistante de chêne carbonisé dans la bouche.

Old Forester Statesman 95 Proof

47.5% alc./vol.
En raison de la sortie au cinéma de la suite du film “Kingsman The Secret Service” (sortie en 2014), Brown Forman annonce la création et le placement de son whisky “Old Forester Statesman” dans le film “Kingsman The Golden Circle” (sortie en septembre 2017). Dans ce film, les héros font face à un nouveau défi lorsque leur quartier général est détruit. Leur aventure se déroule pendant la prohibition et les conduira à la découverte d’une organisation d’espionnage appelée “Statesman” basée à Louisville dans le Kentucky (Etats-Unis). Ce bourbon est composé de 72% de maïs, 18% de seigle et de 10% d’orge.

André 90%
Clou de girofle, cannelle, poivre, rye épicé, réglisse rouge, pomme, cerises et chocolat noir, vieille couverture de livre en cuir. Le nez, tout comme la bouche est relevée et épicée, traditionnel dans le style; cannelle, clou de girofle, réglisse, rye, pelure de pomme, oranges. La texture générale est douce et moelleuse, merci à la grande proportion de maïs. Beaucoup de poivre et d’épices en finale, grosse réglisse fraiche, cerises. À 80$ la bouteille (LCBO), c’est un peu cher avouons-le, mais il en vaut tous les dollars déboursés. Un superbe bourbon fidèle au style mais avec un brin de singularité.

English EN Français FR