Kilbeggan 18 ans

40% alc./vol.

André 81%
Nez de fruits (pommes) s’accompagnant de vanille et de notes boisées. C’est très approchable et il laisse planer une douceur fruitée agréable. En bouche, les bananes et les fruits secs avec une épice asséchante. Je n’aime pas l’effet que cela donne en bouche, on dirait qu’il y a un déséquilibre dans l’ensemble, apportée par les épices. De plus la texture (quelle texture ?) en bouche est vraiment ordinaire. La finale est sur des notes d’épices et de bois sec. Pour le prix, une autre déception irlandaise et la beauté du décanter est le seul souvenir que l’on en gardera. Une fille avec un cul d’enfer mais sans aucune personnalité (pis oui la personnalité c’est important).

Patrick 88%
Au nez, sucre et biscuits d’avoine. Notes florales… En fait, fleurs poussiéreuse. Texture en bouche très douce, très velouté, féminin en fait. Très mielleux. Sucre d’orge. Orge tout court aussi. Un whisky dessert. La finale s’étire sur l’orge et le miel.

Martin 87.5%
Nez: Caramel, beurre, caramel, biscuits, caramel, vanille, caramel, sucre d’érable en forme de petites feuilles d’érable. Suivi de pain d’épice bien sûr. Je ne sais pas trop, on dirait que tous les whiskies irlandais me font penser à Noël. Ça me gonfle parce qu’on est juste en février. En se remettant le nez dedans une autre fois, l’érable se fait beaucoup plus prononçé. Finalement c’est pas si pire, le temps des sucres s’en vient… Bouche: Citron et autres agrumes en puissance. J’avoue que je ne m’y attendais pas du tout. Mais tout de suite après, tout le sucré décelé au nez déboule telle une avalanche qui ne veut pas se faire attendre. Finale: Longueur moyenne, juste assez vanillée et épicée. Représentative de la triple distillation typique des whiskies irlandais. Équilibre: Extrêmement bien balancé. Un beau voyage. Un cachet très cossu et un emballage sexy avec la petite pièce d’or qui pendouille au goulot…

Kilbeggan 2 Gingers

40% alc./vol.

André 78.5%
Deux rousses… frigides. Nez habituel de miel nappant une montagne de vanille, de céréales douces, rehaussées de gingembre piquant. Donc dans l’ensemble, ça entre directement dans l’idée que l’on peut se faire de bien des Irish whiskies. En bouche, on ressent beaucoup la dilution à 40% d’alcool, la texture est bien ordinaire bien que les saveurs soient agréables mais qui confirment les arômes du nez dans l’ensemble, jumelé d’une touche d’orange et d’agrume rafraichissante. La finale est en vol plané, tout en douceur, en grande partie sur le miel gourmand et généreux. Un whisky agréable pour une soirée tranquille mais il ne faut pas se casser la tête à le décortiquer et tenter de lui trouver des subtilités.

Patrick 85%
Bon, je dois admettre que je m’attendais au pire, mais j’ai été agréablement surpris!  Très facile à boire, très frais, bien équilibré, le dram idéal pour l’été.  Nez : Miel, agrumes et vanille, l’ensemble étant plutôt sucré.  Bouche : A l’arrivée, vanille, puis agrumes et miel.  Le tout est accompagné de notes de céréales et de caramel.  Finale : Courte et sucrée, avec un peu d’épices du chêne. 

Kilbeggan Blended Irish Whiskey

40% alc./vol.
Ce blend irlandais a été créé à l’origine par la distillerie Locke’s, dant de 1757. Cette plus vieille distillerie d’Irlande a été fermé dans les années 50. Depuis 1994, ce whiskey renait grâce à la jeune distillerie Cooley. Le Kilbeggan vieillit lentement pendant de nombreuses années dans des fûts de chêne.

André 80%
Un autre nez anodin, un autre nez ordinaire, un autre irish whisky. Céréales, orge maltée, le miel, ces mêmes odeurs qui seront les seules à se présenter en bouche. Finale courte et diffuse, passagère. Encore un autre irish whisky monotone…

RV 83%
Très fruité, en bouche on retrouve davantage la peau de grosses cerises noires avec finale avec début vineux pas super agréable. Heureusement, il se conclue par une belle fumée cendreuse qui vient racheter la mise. Pas de quoi se rendre en Irlande, et comme la plupart de ses congénères, je l’oublierai rapidement.

Patrick 85%
Nez et bouche typiquement Irish, marqué par des cerises, quelques agrumes, de la vanille et une pointe d’huile de lin. L’ensemble est plutôt léger, estival en fait, mais la finale nous surprend par sa longueur. Le tout est très bien balancé et on se surprend à s’en verser un autre verre…

Kilbeggan Single Malt Whiskey

40% alc./vol.

Patrick 89%
Parfum délicieux de poires aphrodisiaques et d’orge. En bouche, toujours les exquises poires, mais aussi un panier de fruits, d’orge et de bois brûlé. La finale s’étire les notes d’orge. Un chef d’œuvre de la balance, très facile à boire!

English EN Français FR