Cadenhead Glenburgie-Glenlivet 23 ans

54.7% alc./vol.
1992-2015 – 456 bouteilles. Maturation en fût de bourbon hogshead.

André 86.5%
Oranges, pommes vertes, fruits séchés, herbe verte, bananes et vanille. La bouche affiche plus d’éléments verdâtres, feuilles de menthe fraiche, herbe verte en introduction, puis un beau bol de fruits divers dont les oranges, cerises, ananas, bananes et pommes. Belle texture huileuse qui supporte bien les saveurs et donne beaucoup de mouth coating afin de préserver de l’alcool. Poires flambées, miel, ananas, oranges, petits fruits sauvages et cassonnade en finale puis envolée d’épices et de poivre.

Patrick 91%
Un grandiose whisky. Je présente souvent un whisky comme “complexe”, mais ici, c’est vraiment quelque chose! Nez : Fruits des champs avec une bonne dose de mûres et avec un trait de vanille. Bouche : Une belle arrivée en bouche marquée par le chêne brûlé, puis des agrumes, du kiwi, du caramel, de la vanille et… Du sel de céleri. Finale : D’une belle longueur, florale, épicée avec une petite touche fumée.

Martin 88%
Oranges et cuir, raisins verts, dattes et vanille. Fruits foncés, sirop simple. Belle présentation alléchante. Pommes vertes et herbe tout aussi verte. Bouche: Crème fraîche, malt grillé, pommes et poires. Oranges et chêne, cannelle et miel. Bon punch d’alcool, bien enrobé par un sirop de fruits bien épais. Finale: Douce, poivrée et boisée, sur de chaudes notes d’oranges, de miel, de fruits des champs et de vanille. Retour de la poire. Équilibre: Solide, solide, solide. C’est un excellent exemple de bon vieillissement sans forcément tomber dans les sherry casks exclusifs.

Glenburgie 15 ans – Series 001

40% alc./vol.
Le single malt Glenburgie forme le cœur du blend whisky Ballantine’s et est issu d’une maturation en fût de chêne américain.

André 82%
Le nez évoque beaucoup de fruits, dont les poires dans leur sirop et le caramel, le miel, les pommes et les oranges. Premières impressions en bouche; les galets séchés au soleil, aspect minéral bizarre, puis les saveurs senties au nez se confirment; pommes vertes, poires, oranges, vanille et miel. Rien de désagréable mais rien qui est singulier également. La texture est un peu monotone et le taux d’alcool minimum affadit aussi les saveurs qui sont délavées et éphémères. On détecte aussi une petite touche verdâtre en background. La finale est poivrée, quelques notes de bois de chêne séché ainsi qu’une touche de gingembre.

Patrick 84%
Un bon whisky qui, sans être dans ma palette, est tout de même agréable à boire. Nez : Un beau mélange de pommes et de poires, enrobé de miel herbeux. Bouche : Du miel, des poires et des pommes, avec de belles notes boisées. Finale : D’une longueur moyenne, boisée, fruitée et subtilement sucrée.

Martin 83.5%
Nez: Miel et sucre en poudre. Sirop de fruits, caramel et pommes mijotées. Frais et chaleureux à la fois. Bouche: Miel, caramel, pommes, cassonade, oranges, raisins, malt grillé. Un très beau portrait. La texture pourrait être un petit peu plus ample par contre. Finale: Épices, caramel, poires, gingembre et chêne. Belle longueur, belle douceur. Équilibre: Rien pour épater à fond la galerie, quoique tout le monde pourrait aisément y trouver son compte.

Gordon & MacPhail Glenburgie 10 ans

40% alc./vol.

André 80.5%
Fruité et liquoreux, chlorophylle et citron. La bouche offre des arômes de canne à sucre et de raisins tandis que les céréales prennent le relais en fin de bouche accompagné par des écales de noix. Ce qu’il gagne en diversité et en saveur au nez, il le perd en texture et en présence en bouche où il demeure diffus et très évasif. La finale manque définitivement de raffinement et de distinction.

RV 82%
Plastique de blocs Construx et épices à steak diverses, le tout avec un peu de souffre d’allumettes. Plus vineux en bouches avec sa finale intéressante qui légèrement tourbée et salée, presqu’à la Bowmore. Un peu plus que convenable, sans quand même être révolutionnaire.

Patrick 82%
Au nez, usine de plastique (ou du moins ce que j’imagine que ca doit sentir). En bouche, orge, vin un peu astringent, avec une touche de sel qui lui donne une dimension et des points supplémentaires! Un Speyside légèrement au dessus de la moyenne, qui ne mérite ni un détour pour aller le chercher, ni un détour pour l’éviter. Le prix très raisonnable vous permettra de découvrir à peu de frais une distillerie bien cachée.

Gordon & MacPhail Glenburgie 21 ans

43% alc./vol.
Distillery Label

Patrick 84%
Un bon whisky sans faute, mais pas au point d’être “vraiment bon”. Genre, vous ne regretterez pas votre achat, mais je vous recommande de demander à y goûter avant (et pas uniquement le sentir). Nez : Oooh! Complexe! Globalement fruité, frais, floral et riche… Des fruits tropicaux, de la vanille, un peu de caramel et de sucre. Bouche : Ouin. Des fleurs, un panier de fruits pas assez mûrs, quelques épices, avec un trait de vanille et de caramel. Finale : D’une belle longueur, marquée par les épices du bois et une belle touche florale.

Hunter Laing the First Editions Glenburgie 20 ans

58.6% alc./vol.
Bourbon Barrel

André 90%
Ananas flambé sur un feu de plage, compote de pommes poires, oranges, mangues, agrumes, cacao, melon au miel, une touche citronnée. WOW x2! Texture hallucinante en bouche, bien grasse et qui roucoule sur la langue et qui livre les mêmes fruits à chair présentés au nez. L’agencement avec les notes de bois brûlé et de feu de plage mourant dans la brise de mer au matin est hyper bien réussi et très singulier comme palette aromatique. On découvre aussi une pincée d’herbe verte saupoudrée de sucre en finale de bouche. Bonne finale marquée par le bois brûlé et les fruits tropicaux et les agrumes ainsi que l’ananas flambé. Une présentation singulière, texture hallucinante, solide whisky tropical et festif mais pas dans une palette aromatique conventionnelle qui plaira à tous.

Patrick 92%
Le genre de whisky qui force à prendre une pause. Un whisky superbe et savoureux, donc chaque goutte vous apportera le plus grand plaisir! Nez : De riches fruits très mûrs et savoureux. D’une belle intensité surprenante. Bouche : Des fruits mûrs, sucrés et riches, avec quelques notes de chêne brûlé. Wow, tellement bon! Finale: D’une belle longueur, et délicieuse.

Old Malt Cask Glenburgie 18 ans

50% alc./vol.
Refill Hogshead HL14246, Distilled July 1999, Bottled September 2017, 330 bottles

André 90%
Wow, quel nez! Oranges, pommes vertes, miel, raisins verts, grosse vanille attendrissante nuancée d’une touche de gingembre, fruits tropicaux, presque citronné par moment. J’adore l’approche feutrée de ce whisky, la richesse des fruits, sa présentation feutrée et raffinée. La texture de bouche est soyeuse, hyper fruitée mais maintenant avec des accents de petits fruits rouges sauvages et de framboises. Cosses des pommes vertes, raisins, citron, poires, miel, vanille, avec une touche de gingembre et de réglisse. Finale punchée, épicée, pomme verte, sucre. Surprenant, moi qui n’attendait rien de cette distillerie, une belle découverte.

Patrick 87%
Un très bon whisky, offrant une belle intensité mesurée. Le genre de whisky toujours plaisant à boire. Nez : Au déjeuner, après avoir bu votre jus d’orange, vous prenez un café noir intense. Avec une touche de sucre. Bouche: Caramel salé et miel versés sur des tranches de pommes. Mais sans l’intensité du sucre qu’on attendrait du réseau tel mélange, car les épices du chêne prennent un peu le dessus. Finale : D’une belle longueur, marquée par les épices du bois et une touche de pomme.

Old Particular Glenburgie 21 ans

51.5% alc./vol.
Sherry Butt #DL12572, Distilled June 1997, Bottled June 2018, 607 bottles

André 83%
Framboises, cerises, abricot, poires et sirop de poires, miel. Très attrayant ce nez fruité à la douce texture invitante. L’apport du sherry cask est discrète, mais les fruits rouges sechés définitivement présents en bouche; tarte aux pommes, framboises, sirop de salade de fruits, notes de fumée distantes et de warehouse au sol de terre humide, miel, sirop de poires, vanille onctueuse. Finale un peu courte sur l’astringence du bois de chêne sec et la vanille.

Patrick 82%
Un whisky intense, mais dont la balance n’est pas extraordinaire. Nez : Céréales humides, un peu de bois frais et des herbes. Bouche : Du bois brûlé, des herbes. Intense. Finale : D’une belle longueur, marqué par le bois brûlé.

Martin 89.5%
Nez: Pommes vertes cuites, vanille et crème. Raisins rouges, dattes et pruneaux. Chêne vineux et muscade. Orange et cacao. Bouche: Raisins secs et épices, pommes et oranges, épices chaudes et toffee. Tabac et café latte. Finale: Superbe rétro-olfaction. Orge, fumée, caramel, épices et chocolat noir. Équilibre: Un excellent single cask, mais comme bien des single casks agés, surtout provenant d’embouteilleurs indépendants, un tantinet hors de ma fourchette de prix.

English EN Français FR