Collingwood

40% alc./vol.
Whisky assemblé par les fabricants du Canadian Mist.

André 79%
Pas très représentatif des whiskies canadiens ce Collingwood… Oranges et saveurs habituellement associées au bourbon. Superbe fruité – côté cerises noires – puis fortement épicé, cannelle et saveurs de ces anciens bonbons en forme de poissons rouges qui étaient sur la table du salon de grand-maman. Finale du style “bonbon en gelée à saveur de cerises” effacées par les fortes arômes épicées.

Patrick 83%
Fruité sucré et érable brûlé au nez. Douce texture très sucrée et marquée par les cerises. Le tout est enveloppé dans l’érable brûlé. La sensation de brûlé s’étire longuement sur la finale, avec une pointe de caramel. Un bon rapport qualité/prix qui plaira à ceux qui ont la dent sucrée!

Martin 83%
Jambes indépendantes sur fond ambré légèrement beige. Nez: Oranges sucrées et vanille. Quelques petits fruits rouges font surface avec une dose respectable d’épices. On dirait presque un de ces bourbons dont on a torqué la proportion de rye. Caramel. Bouche: Frais et sucré. Cassonade et fruits séchés. Retour de l’orange et des épices. Le chêne brûlé nous emmène vers la finale. Swedish berries. Finale: Le chêne et la cannelle clashent avec les fruits sucrés dans leur sirop. Un vent sous-jacent de vernis à bois vient enrober et gâter un peu la sauce. Équilibre: Un whisky relativement bien construit, mais qui gagnerait un peu à remplacer quelques notes de fruits sucrés par une bonne dose d’épices du seigle.

RV 74%
Excellent rendu d’une mauvaise recette. Très fruité au nez, assez (et heureusement) différent de sa cousine. La cerise lève une appréhension que la texture soit très sirupeuse, mais la bouche est limpide et soyeuse, où le poivre s’ajoute avant une finale redoutée, avec de la cerise à l’excès conclue avec un élan de brûlé. Encore une fois un whisky où la cerise est poussée à son paroxysme, mais au moins, c’est bien fait.

Collingwood 21 ans Canadian Rye Whisky

40% alc./vol.
Fait de 100% de seigle non-malté et distillé en 1991.

André 87%
Nez doux assaisonné d’arômes habituels de rye livré sur une texture un peu cireuse; les épices, le gingembre, les fruits et les raisins secs, pain aux céréales et raisins. Belle texture en bouche, crémeuse et délicate. Le rye est sans ambiguïté mais bien dosé, un peu floral, poudreux. Les épices offrent un bel équilibre et j’aime l’addition du poivre qui arrivera rapidement en début de bouche et qui s’étirera avec plus de force en finale. Le mélange du gingembre et du poivre est adouci par l’apport des fruits jumelés de caramel. Finale un peu pointue, le rye est bien senti et légèrement épicé, le caramel est encore plus présent également mais dans l’ensemble on reconnait en sa texture douce et soyeuse, un whisky d’un certain âge. Un rye whisky conventionnel et prudent mais bien présenté.

Patrick 77%
Nez : Sent le pet pis les fleurs. Yep. C’est pas chic, mais c’est ça. Bon, reprenons-nous. Parfum rappelant les flatulences d’une vache au milieu d’un champ regorgeant de fleurs. Bon. Bouche : Même affaire, mais avec des fruits pour aider à faire passer la gorgée. Finale : Fruitée, heureusement. Balance : Eh?

Martin 87%
Un riche roux foncé représentatif de son âge, avec de belles jambes veineuses. Nez: Le pourcentage élevé de rye est évident ici. Les épices et les fruits séchés se bousculent à travers le seigle et la crème pâtissière. Gingembre. Bouche: Fruits au sirop, gingembre, seigle, cerises. D’une belle douceur, le rye ne prend pas toute la place. Finale: Chaude et apaisante, sur des notes épicées et poivrées. Le seigle est toujours aussi omniprésent, mais partage bien la scène avec caramel, cerise et chocolat blanc. Léger cuir sur la fin. Équilibre: Le punch du rye allié à une maturation aussi vénérable font de ce canadian whisky un dram fort intéressant et complexe. Bravo.

Collingwood Toasted Maplewood Finish

40% alc./vol.

André 88%
Profil aromatique typique des whiskies Canadiens, mélange de cannelle, de caramel et de pommes rouges, oranges et cerises noires. Onctueuse texture en bouche, ronde et ample, beaucoup de fruits rouges, cerises, caramel, toffee et cannelle, certaines saveurs rappellent le bourbon, sirop d’érable, cassonnade. Il est étonnant de noter que la finale est surprenamment relevée, sursaut d’épices et une volée de poivre appréciable, beaucoup de fruits rouges nichés dans un édredon de sirop d’érable et de cassonnade. Ce whisky Canadien étonne par les similarités qu’il offre en bouche qui s’apparentent au bourbon. À l’aveugle on pourrait facilement le confondre… Un genre d’hybride “Canadobourbon”.

Patrick 84%
Ok, plus typiquement canadien que ça, c’est dur! Le sucre et les épices, tout y est! Nez : Cassonade, pommes rouges, cerises et chocolat noir. Bouche : Très sucré, avec des notes de pommes intenses, les épices du chêne et du seigle. Finale : D’une belle longueur, plutôt épicée.

English EN Français FR