Old Pulteney 18 ans Single Cask

58.8% alc./vol.
Sherry Cask #1500, Distilled December 9th 1982, Bottled 2001, Bottle #151.

André 92%
Wow et rewow! Cerises noires bien gorgées de jus, confiture de fruits rouges, chocolat fourré de raisins secs, embruns maritimes, un p’tit fond de tourbe presque muette en background. On perçoit l’onctuosité du whisky au nez qui est rond, un peu lourdeau et qui éclipse complètement le taux d’alcool joyeusement festif. Quelques notes tanniques apparaissent après un quart d’heure dans le verre. On a droit aux notes annoncées par le nez, le gâteau aux fruits, le chocolat au raisins secs, les cerises noires. Il y a une teinte maritime discrète mais tout de même facilement identifiable qui pointe à l’horizon avec des accents de sel de mer et de brouillard épais et iodé. Super texture, dodue et amoureuse, d’où pointe les épices de la finale et des accents de bois sec et tanniques, le sel de mer et le poivre noir broyé. Du grand Pulteney, version cask strength de surcroit.

Patrick 92%
Test instantané de Cov-19 : Quelqu’un qui n’aime pas ce whisky a définitivement perdu son odorat et son goût à cause du virus. Je n’ai jamais associé Pulteney au xérès, mais je vais définitivement avoir l’œil ouvert à l’avenir! Nez : Ayoye. Peu importe ce que tu es en train de faire, une “snif” de ce whisky et tu arrêtes tout (notice de santé publique : ne jamais s’approche de l’urgence d’un hôpital avec cette bouteille!). Du beau gros xérès intense, avec des cerises, du bois, du chocolat, un peu de sel et de la fumée si discrète, que son rôle semble être de simplement relever les autres saveurs. Bouche : Du xérès, du bois, du caramel, du sel et surtout, beaucoup de bonheur! Et le bonheur vient aussi avec du gâteau aux fruits et du poivre. Le tout est porté par une texture extraordinairement huileuse qui contribuera soit à vous mettre un sourire béat dans la face, ou vous faire verser une larme (ayant écrit cette évaluation lors de la deuxième vague de Cov-19, j’ai un peu de mal à gérer mes émotions). Finale : D’une longueur extraordinaire, avec du xérès, du caramel et un peu de bois brûlé. Bonheur!

Laisser un commentaire

English EN Français FR