J.P. Wiser’s The Alumni Collection Darryl Sittler 10 ans

40% alc./vol.
2019-2020‬ Release, 4 Grains (86% corn, 6% rye, 4% wheat et 4% barley malt), 100% distillés en Column Stills et vieilli en 2 types de fûts différents : Canadian whisky barrels et Ex-Bourbon barrels.

André 85%
Très orienté sur le grain de céréales mais avec un savoureux mélange de fruits sauvages et de fruits tropicaux à chair; poires, abricot, cerises, oranges. Côté épices, le gingembre et l’anis avec une teinte de grains terreux, miel et vanille. Le rye apporte une touche d’acétone et de Dill Pickles en bouche mais juste assez. Aspect légèrement cireux. Réglisse rouge, fruits sauvages, pomme caramel, bois brûlé, caramel, grosse gousse de gingembre et de cannelle bien relevées qui affinent la bouche. À l’aération, les notes de caramel prennent beaucoup de place au nez et nappent les fruits rouges. La finale est bien épicée, beaucoup de gingembre et des tonalités prononcées de terre mouillée. Étonnant, vu le taux relativement bas de rye. J’aurais priorisé un taux d’alcool à au moins 43% pour un peu plus de punch général.

Patrick 75%
Définitivement le moins bon des 9 whiskys présentés à ce jour dans la série « Alumni ». Un whisky bas de gamme, à peine bon à servir de base de cocktail… Genre, à ce compte-là, passez donc une journée dans alcool. Nez : Un parfum dominé par l’alcool à friction et une touche de maïs. Bouche : Le maïs est un peu plus présent, mais l’alcool à friction vient presque gommer ce qui aurait pu faire l’intérêt de ce whisky, soit de subtiles notes fruitées et une touche boisée trop subtile. Finale : Un peu courte, marquée par l’alcool et un petit peu de maïs.

Martin 81.5%
Nez: Même à 10 ans, j’ai l’impression que ce whisky sent le jeunot. Touche de seigle, de bois et de fruits rouges. Vanille, maïs, avec un petit côté alcool et/ou vernis à ongles. Bouche: Seigle frais, maïs, caramel, vanille et chêne. Les saveurs sont solides et quand même bien présentées. Finale: Courte et légèrement fade. J’aime bien les saveurs qui sont à l’unisson avec le reste de la dégustation, mais on dirait qu’il nous manque un certain “kick”. Équilibre: On est ici dans le whisky canadien plutôt standard. À l’image de quelques autres expressions de cette collection, on aurait pu mieux faire avec quelques degrés d’alcool supplémentaires.

Laisser un commentaire

English EN Français FR