The Tyrconnell 10 ans Madeira Cask Finish

46% alc./vol.

RV 81.5%
Après la deuxième toune avec de la tite flute ou du ti violon, du folk metal ça tombe sur le coeur des amateurs de heavy. Toujours irishement soporifique au nez, une petite touche de cassis s’élève du tout. Surréaliste en bouche, on se demande s’il a une texture, mais le goût de grain sucré et fruité est de son côté au rendez-vous. Enfin, la finale de bonne longueur confirme qu’il faut être un vrai amateur de whisky de finition car on est loin d’un whisky pur et authentique. Correct, mais un goût qui éviterait d’entrer dans la catégorie des whiskies de tous les jours, spécialement à un bon 40$ trop cher.

Patrick 86%
Parfum plutôt fort pour un Irlandais! Arôme de vin trop sucré où l’on a mis une grosse poignée de céréales. Plus bizzare qu’agréable. Il se reprend toutefois très bien bouche: le sucre se tranforme en cassonade et le vin évolue vers les épices, au point de donner l’impression boire un “bourbon light” qu’on aurait fait vieillir dans un fût de Madeire. La finale délivre une touche d’épices additionelles puis se recentre sur le vin. A défaut d’y retrouver ce que je recherche dans un whisky de ce prix, je dois admettre qu’il est facile à boire, ce qui lui mérite, selon moi, quelques points additionnels.

The Tyrconnell 10 ans Port Cask

46% alc./vol.

André 82%
Un whisky d’une belle douceur fruitée au nez, facile d’approche et sans prétention. Fruits rouges divers, confiture de fruits sucrée, framboises, pommes rouges bien mûres, chocolat. En bouche, les mêmes saveurs qu’annoncées au nez, le miel, les raisins secs, le gâteau aux fruits recouvert de chocolat au lait en addition. L’effet apporté par le port cask est sans ambivalence mais n’est pas oppressant, le whisky étant si doux, il s’en serait fallu de peu pour en étouffer la fine subtilité. Finale à l’image du reste, fruitée avec passion, mais avec un côté de vieux Port Cask un peu épicé et une légère sensation sèche. Rien pour ébranler la planète whisky mais un whisky qui aussi ne gâchera pas votre soirée dégustation.

Patrick 85%
Un whisky très chaleureux, fruité et épicé.  Pas nécessairement la plus grande profondeur, mais tout de même efficace.  Nez : Léger, marqué par des fruits épicés, le caramel et le chêne.  Bouche : Fruits mûrs et chaleureux, épices, sucre, caramel.  Finale : Longue et savoureuse, fruité et épicée.

The Tyrconnell 12 ans Port Finish

54% alc./vol.
8 ans en fûts de bourbon, 4 ans en fûts de vin de porto. Dégusté à la distillerie.

Patrick 79%
Au nez, léger porto, mais surtout le malt. En bouche, il assèche agressivement la bouche. Fruits, zestes d’orange cuits… La finale est marquée par le chocolat noir. Les saveurs que j’y retrouvent sont excellentes, mais la texture en bouche est plutôt désagréable. C’est rare que je le pense, mais ce whisky aurait avantage à être embouteillé à un taux d’alcool plus bas.

The Tyrconnell 12 ans Sherry Finish

54% alc./vol.
8 ans en fûts de bourbon, 4 ans en fûts de vin de xérès. Dégusté à la distillerie.

Patrick 90%
Parfum puissant de xérès, d’orge et de dessert au miel. En bouche, un xérès brûlant, du caramel, de l’orge. En finale, orge et surtout un puissant raisin qui s’étire… Et s’étire… Et s’étire! Quelle profondeur! Quelle sensation! Aussi bon qu’un “sherry finish” peut être!

The Tyrconnell 15 ans Madeira Cask Finish

46% alc./vol.

André 90%
Ça faisait longtemps qu’un Irish whisky ne m’avait pas autant plus (depuis les Teeling mettons) mais là, on vise juste avec ce cask finish. Avec la finesse de leur spirit, une bonne partie des whiskies Irlandais se prêtent bien au jeu de l’affinage et on en a encore la preuve ici. Superbe nez onctueux et bien fruité; raisins verts, poires, pêches, chocolat, miel, l’ananas. Invitant mélange! Divine texture en bouche, sirupeuse et mouth coating. Bananes et ananas recouverts de miel, de chocolat et de sirop, fruits secs, oak toasté, fruits tropicaux. Exquis! Finale sur le bois de chêne chocolaté et les noix grillées. Buy!!!

Patrick 86%
Un très bon whiskey Irlandais présentant une rare intensité pour le style. Si vous aimez les finitions en fûts de vin de Madeire, vous adorerez! Nez : Parfum bien fruité, avec une belle dose de cerises au marasquin et de subtiles notes de bois, de vanille et de caramel. Bouche : Le vin de Madeire n’est pas subtil, avec une bonne dose de bois brûlé et de caramel réchauffé. Finale : D’une belle longueur et marquée par le bois brûlé.

The Tyrconnell Single Malt Whiskey

40% alc./vol.

André 80%
Frais et volatile au nez. Herbe verte mouillée, sucre à bonbons, essence de vanille. Meilleur au nez qu’en bouche. Celui-ci ne gagnera pas la course avec un nez d’avance mais il est idéal pour initier au whiskies de par sa douceur.

RV 75%
Not my cup of tea, la triple distillation des irlandais semble beaucoup trop amadouer le goût du whiskey dans ce cas-ci. Odeur de vin blanc assez puissante en ouverture, tranquillement remplacée par un blé et lointain écorce de prune. Arrivée en bouche pleine de fruité sauvage, mais un total fantôme en finale, à peine peut-on sentir un léger céréalier sucré. L’aftertaste (s’il en existe suffisamment pour mériter le terme aftertaste) est lui aussi généralement céréalier mais beaucoup trop diffusé. A prendre avant le repas, car il a autant de personnalité que de la sole ou une branche de céleri.

Patrick 84%
Délicieuse pomme verte qui semble vouloir prendre toute la place, pour n’en laisser qu’un peu au au blé. Au goût, la pomme se mélange aux fruits sauvages, le tout marié grâce à une douce vanille. La finale laisse un peu plus de place au malt, mais est malheureusement un peu courte.

Martin 86%
Nez: Agrumes, pommes, épices, cidre. Pas de biscuits de Noël à l’irlandaise. Bouche: Miel, vanille, touche de citron. Déception par rapport au nez. Finale: Courte avec une petite acidité plaisante. Agrumes et épices. Équilibre: Doux et citronné dans son ensemble. Son petit côté que je qualifierais de « féminin » se prête bien aux premières dégustations. Idéal pour débuter l’exploration des single malts irlandais.

English EN Français FR