Stranahan Colorado Whiskey – Batch #194

47% alc./vol.
Bottle 0516.

André 89.5%
Framboises, fraises et cerises, grosse vanille, pommes rouges, nez onctueux et crémeux, fond terreux et épicé. Superbe onctuosité en bouche, vin rosé, pelure de pomme, framboises et fraises, on dirait presque un whisky contenant du blé malgré une touche de cannelle et d’anis qui apporte de belles nuances aidées par un soupçon de poivre. Belle finale douce et sucrée, amoureusement fruitée. Bel exemple de craft distillery… en plus maintenant disponible en SAQ!

Stranahan Colorado Whiskey – Batch 45

47% alc./vol.
Distillé le 3 avril 2007. Stranahan est un whisky Américain produit à Denver, au Colorado. Il est distillé à la micro-distillerie Stranahan, fondée en 2004 par Jess Graber, George Stranahan et Jake Norris, qui fut la première micro-distillerie à se voir accorder une licence pour distiller du whisky dans l’état du Colorado. Stranahan whisky est conçu avec de l’eau puisé des montagnes Rocheuses, filtrée à travers du charbon de bois et 80% de l’orge utilisé est également cultivé localement dans les Rocheuses. Le new spirit est élevé pour une période de 2-5 ans en nouveau fûts de chêne fortement carbonisés et sont vieillies en entreposage contrôlé. Chaque tonneau peut contenir 200 litres et seulement 12 fûts sont produits chaque semaine.

André 85%
Tarte à la rhubarbe, cerises, bière pression, malt. En bouche, les épices gagnent le combat malt la bière au goût de mais le malt se relève de son k.o. et revient en force jumelé d’une bonne poussée de sirop de raisins. En dessous de mes attentes personnelles (qui étaient très hautes) mais loin d’être une déception ou un embouteillage à éviter.

Patrick 88%
Nez de tarte aux pommes et rhubarbe. En bouche, arrivée sucrée qui confirme le nez. Touche de brulé en rétro-olfaction. Donne l’impression de marcher dans un champ d’orge après un orage électrique. La finale est sucrée, maltée et légèrement métallique.

RV 84.5%
Très raisin (rouges et secs) avec un soupçon d’orge et de poche de jute. Se présente avec davantage de grains, mais une fois à l’intérieur révèle son côté beaucoup plus houblon. En finale, trop peu subtil avec des élans de bières qui auraient bénéficié d’une voie plus tranquille, malgré le raisin qui vient sauver partiellement ce qui pourrait être un échec. Or il est très changeant, et un soir me plait tandis que l’autre me déplait donc dans l’ensemble, une curiosité qui vaut le risque d’être essayée.

Stranahan Colorado Whiskey – Batch C185

47% alc./vol.

Patrick 90%
Un superbe whiskey provenant d’un micro-distillerie qui est aussi à un prix somme toute raisonnable (et ce, malgré sa relative rareté) et qui saurait se mesurer aux meilleurs bourbons et scotchs de ce monde. Nez : Chêne sucré, avec de belles notes profondes de céréales et de fruits très discrets. Bouche : Wow ! Superbes épices, chêne, cassonade brûlante et des notes de cerises des plus subtiles. Après quelques instants, on finit par retrouver des traces de la rhubarbe si caractéristique de cette distillerie. Finale : D’une belle longueur, chaleureuse, épicée et boisée.

Stranahan Diamond Peak

47% alc./vol.
Batch 026

Patrick 88%
Malgré son jeune âge, voici une distillerie qui n’a plus rien à prouver. C’est bon, c’est original, c’est complexe et c’est bien bâti. Nez: De l’herbe juteuse, sur laquelle on aurait versé le jus d’une salade de fruit maison, et une touche de chêne et de vanille. Bouche: Du chêne sucré, de l’herbe fruitée, des épices chaleureuses et des pommes rouges recouvertes de caramel. Finale: D’une belle longueur, fruitée, sucrée et boisée.

Stranahan’s Sherry Cask

47% alc./vol.
Bottle #7068. Whisky de 4 ans d’âge, maturation en First fill & Refill Ex-Oloroso Sherry Cask agés de plus de 40 ans. Au départ ce whisky était destiné à la version Diamond Peak.

André 82%
J’avais adoré la version bourbon de cette distilerie et lorsque mon ami Olivier a mis cette bouteille pas encore ouverte sur la table, nous ne nous sommes pas fait prier bien longtemps pour ouvrir le sceau et se vider quelques verres. Mes attentes étaient bien grandes… Au nez; fruits séchés, toffee, vanille, raisins secs, dattes, prunes. On ressent une belle onctuosité et un léger filin tannique aussi en fond de scène. La bouche manque de texture et la sensation est malheureusement un peu flat; avalanche de raisins secs, épices, toffee, caramel et chocolat, prunes, cuir. Peut-être quelues accents de sirop d’érable aussi. Finale de cassonnade et de fruits secs épicés, retour tannique et de vieux cuir, chocolat noir, amertume un peu trop franche.

English EN Français FR